Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Cissou33 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Sinners, Tome 1 : Sinner's Gin Sinners, Tome 1 : Sinner's Gin
Rhys Ford   
Sympa mais sans plus. Ca manque de peps, de passion, de déchirement, d'adversité dans le couple.

par Cissou33
The Player, Tome 1 The Player, Tome 1
K. Bromberg   
Ayant adoré le roman Sweet Heart de K. Bromberg, j'étais curieuse de réitérer mon expérience. Il faut dire que je n'ai pas lu sa saga phare "Driven"..

Vu la dernière phrase d'accroche de la 4è de couverture, je m'attendais à ce que l'attente de la suite soit insurmontable.. J'ai donc trouvé plus judicieux d'attendre la sortie de The Catch pour me lancer dans cette lecture.

Dès les premières dédicaces présentes dans le roman, je m'attendais à vraiment adorer.. (Jay crownover, Jennifer L. Armentrout, S. C. Stephens, Kylie Scott, entre autres, ne tarissent pas d'éloges sur ce roman) c'était donc pour moi, une valeur sûre avant même de commencer ma lecture.

Je vais être pour une fois directe : je viens de refermer mon livre, et la première chose que j'ai envie de dire, c'est que.. je resterai probablement traumatisée par le nombre de fois où j'ai lu le mot "putain" .. J'ai même compté : il y est écrit 88 fois ! Par moments, on le trouve même 2 fois sur la même page.. du coup, j'ai été perturbée 86 fois.. J'en étais arrivée à un point où je riais en le voyant..

Mais bon, venons-en aux personnages et à l'histoire ..

Scout est la kiné de Easton. Suite à une blessure et un contrat qu'il a signé alors qu'il souffrait, il se retrouve avec une pression de dingue : il doit vite se remettre s'il ne veut pas se voir viré de l'équipe. Il a un père qui m'a paru dès la première apparition complètement antipathique (et très cliché) .. il m'a d'ailleurs fait penser à Dan, dans les Frères Scott..
Scout,quant à elle, a la pression de son père sur les épaules.. Son père étant mourant, elle se doit de reprendre le relais.. Et elle doit en prime garder le secret ..

A partir de là, bien évidement, la romance ne peut qu'aller très vite.. j'ai donc adoré le début, l'espèce de rapprochement. le côté amour interdit, le bad boy qui en fait n'est pas ce qu'il fait paraître..
Le truc c'est que je n'ai pas eu le temps de sentir l'amour naissant dans le couple qu'ils étaient déjà en train de faire craque craque.. et comme vous le savez certainement, avec moi c'est ce moment là dans les romances qui fait que je vais accrocher ou non à nos personnages... ici j'ai donc vu le côté érotique arriver avant la romance.. ajouté donc à ça les "putain" à répétition , je vous laisse imaginer dans quel humeur j'étais en tournant les pages..
Je ne me suis donc pas vraiment attachée aux personnages, Scout m'a d'ailleurs assez souvent agacée, et Easton ne m'a pas super émue.. Pourtant, je sentais qu'ils avaient tous du potentiel.. mais je ne sais pas comment expliquer mieux.. j'ai lu jusqu'au bout, mais il me manquait le côté "romance" et surtout des moments choupinou je pense..

Je suis allée quand même jusqu'au bout, car la 4è de couverture me laissait croire que la fin allait être atroce.. et même là, j'ai été clairement déçue. Avec tous les avis que j'ai vus sur Twitter notamment, je m'attendais à un truc qui allait me bloquer la machoir... et malheureusement j'suis juste restée dubitative..

En résumé, je dirais que j'ai passé un moment de lecture assez intéressant pour avoir envie de terminer l'histoire, je lirai donc la suite car je ne veux pas - je ne PEUX pas - rester avec cette sensation de manque de quelque chose, et j'espère vraiment que la suite sera meilleure (j'y crois sincèrement, car je sais que c'est possible.. je le répète : j'ai adoré Sweet Heart .!!)
https://lafouinotheque.blogspot.com/2018/11/the-player-1-k-bromberg.html
The Player, Tome 2 : The Catch The Player, Tome 2 : The Catch
K. Bromberg   
Une lecture sympa mais j’en attendais beaucoup plus. Tout est un peu cousu de fil blanc et les personnages n’ont vraiment pas de chance ; le héros a même sacrément la poisse. Ça me désole un peu quand tout s’acharne ainsi que les personnages car ce n’est pas très réaliste.
Il n’empêche que la romance est jolie, le personnage féminin a du caractère et du coup leur cohésion et leur complicité donne plaisir à lire.

par Cissou33
Red Room, tome 6 : Tu chercheras ton plaisir Red Room, tome 6 : Tu chercheras ton plaisir
Lynda Aicher   
Une lecture qui ne me faisait pas envie mais dont j’étais bien obligée d’y passer pour lire le prochain tome. Ça n’a pas coupé, je n’ai pas vraiment apprécié ; d’autant que le personnage de Vanessa m’avait agacé dans les premiers tomes. C’est la première fois que dans la saga Red Room, je ne ressens pas les sentiments des personnages. Ici tout me semble trop rapide et forcé. Je ne comprends pas comment et pourquoi le héros tombe amoureux de Vanessa.

par Cissou33
Tyack & Frayne, Tome 1 : La Bête de Bodmin Moor Tyack & Frayne, Tome 1 : La Bête de Bodmin Moor
Harper Fox   
Une lecture assez mitigée parce que le format très court n’a pas permis de développer comme je l’aurai aimé les personnages et l’univers. Univers qui, en passant, est très intéressant, sombre et mystérieux. L’ambiance du livre est assez pesante et c’est très bien rendu ! Sur un fond à peine surnaturel, dans les brumes de la lande et entre l’écho sourd du hurlement du vent, nos deux héros enquêtent sur la disparition d’une fillette. Là encore, le format très court n’a pas permis une exploitation à sa juste valeur de l’intrigue. C’est dommage, il y avait quelque chose à faire.
Le personnage de Lee, le médium, ne m’a pas emballé. Mais il est au final et assez paradoxalement peu mis en valeur. A voir avec le tome 2. En revanche, le héros du livre m’a beaucoup plu, son caractère révèle un passé et des fêlures riches à exploiter.

par Cissou33
Des fleurs, Tome 1 : Le Défloreur Des fleurs, Tome 1 : Le Défloreur
Victoria Quinn   
ATTENTION RISQUE DE SPOIL !!! SI VOUS LISEZ CET AVIS.

Pour vous nous avons lu le Deflloreur, le livre qui est sorti vendredi dernier... C’est peu dire si ce fut un sacrifice, on mérite au minimum une statue à notre effigie ! Ou au moins des chocolats si la statue est impossible hahahahahah

Alors, dire que je n’ai pas aimé serait en dessous de la vérité... J’ai trouvée ce livre hyper malséant et malsain aussi bien sur le fond que la forme.

Nous nous sommes immergées donc dans l’univers du Deflloreur...

Des le premier chapitre, on nous donne la couleur, nous avons ici une héroïne, qui malgré qu’elle soit criblée de dettes (plus de 400 000 dollars) au début on a de la compassion pour elle, mais entre nous ça m’a vite passé. Je la résumerais à 2 points :
- Elle bouffe (tout le temps) on va se souvenir longtemps de ses coupons de réductions pour pizzas
- Pro de la pipe (et elle est vierge hein n’oublions pas ce détail)
Au final même si au début j’ai eu de la compassion pour elle, plus j’ai avancé dans le livre et plus elle m’énervait.

Bon je vous entends, oui, oui je vais vous parler de celui que tout le monde attend avec une impatience grandissante : VOUS NE LE VERREZ PAS ARRIVER, MAIS VOUS LE SENTIREZ PASSER ! PARTOUT OÙ IL PASSE LES HYMENS TRÉPASSENT !! J’AI L’HONNEUR DE VOUS PRÉSENTER LE DEFLOREUR !!!!!!!

Bref !

Slate, est un personnage hyper charismatique (non je déconne il est juste glauque) grand, beau, virile (surtout sa mâchoire de requin) et point essentiel il a une grosse bite !! Ca pour le savoir, on le sait !
« — Il paraît qu’on t’appelle le Défloreur.
— À ton service, dit-il avec une petite révérence.
— Le surnom ne te dérange pas ?
— Il me correspond bien, répondit-il en haussant les épaules.
— Tu fais ça depuis longtemps ?
— Depuis cinq ans, et je ne m’en lasse pas.
Il payait vraiment des vierges pour les baiser depuis cinq ans ?
— Pourquoi ?
— Pourquoi quoi ?
— Pourquoi payer une tonne de fric pour coucher avec des vierges ?
— Ça représente peut-être une tonne de fric pour toi, répliqua-t-il en penchant la tête. Pour moi, ça ne représente rien. Et c’est moi qui pose les questions.
— J’ai signé le contrat de confidentialité que Max m’a envoyé. Tu ne risques rien.
Si je révélais quoi que ce soit de nos échanges, il me réclamerait trois fois la somme payée en dommages et intérêts. J’étais déjà ruinée. Je ne comptais pas m’endetter plus.
— Je préfère les vierges, c’est tout.
— Parce que… ?
— Je sais que tu n’as pas d’expérience, mais réfléchis-y, répondit-il en haussant un sourcil. La première fois d’une femme est un moment sexy. Elle ne sera jamais aussi étroite qu’à ce moment-là. Elle devra s’étirer pour m’accueillir. Elle pleurera à cause de la douleur. Mais je la ferai jouir, je lui donnerai une bonne expérience. Rien à voir avec le cauchemar qu’elle pourrait vivre avec un autre homme. La première fois d’une femme est presque toujours nulle.
J’avais envie de perdre ma virginité depuis un moment, mais je m’étais retrouvée dans de sales situations. Si j’avais couché avec un de mes ex, j’en aurais gardé un mauvais souvenir.
— Donc tu sors avec des femmes et tu couches avec des vierges à côté ?
— Non. Je couche uniquement avec des vierges, répondit-il en serrant son verre.
Je mis une minute à comprendre ce qu’il voulait dire.
— Exclusivement ?
— Oui.
— Puis tu passes à la suivante ?
— Oui. Et ce sont les seules femmes avec qui je coucherai pour le restant de mes jours.
Ce mec était bien pire que je ne le pensais. Qui voudrait vivre de la sorte, sinon un connard arrogant ?
— Elles sont pures. Elles sont étroites. Et elles sont vulnérables, ajouta-t-il.
[...]
— Parce que je suis doué pour ça. Je peux faire de la première fois d’une femme sa meilleure expérience sexuelle.
J’avais le pressentiment que ce ne serait pas mon cas.
— Tu viens de dire que tu aimes les voir pleurer.
— Parce que mon sexe est tellement gros qu’il leur fait mal. Mais une fois la douleur passée, elles prennent leur pied. »

Voilà un extrait qu’on à des le début du livre et c’est de pire en pire, il surf sur cette vague du début à la fin et nous sort des commentaires du genre : « Elle pourrait être mannequin ou actrice. Ou même devenir une star du X très cotée. Au lieu de quoi, elle avait choisi de travailler dans un bureau.
Quel gâchis. »

Eh oui, mesdames, ce monsieur pense qu’être actrice X est mieux qu’être responsable marketing dans une grande entreprise... WTF, et tout ça n'est qu’au début du livre... plus on avance et plus on se perd dans les répliques pleines de beoufitude de notre Deflloreur national !!
Bon je pense que le voyage se passe bien ! vous êtes prête ? Allez on continue !!!!
Maintenant qu’on a bien lu, on arrive au passage CLÉ ! Le grand moment ou elle va enfin perde sa virginité et on se dit : bon ça peut pas être pire... ET BIEN ON SE TROMPE !!!!
« — Ça va faire mal, ma douce, prévins-je avant de donner un coup de reins pour réclamer mon dû sans la quitter des yeux.
Quand je déchirai son hymen, elle gémit bruyamment et laboura mon dos, surprise par l’intensité de la douleur. Elle tenta instinctivement de reculer les hanches, et ses yeux s’humidifièrent.
J’imaginai le sang qui glissait à présent contre ma queue, le sang d’une vierge. Dans ce genre de moment, j’avais toujours envie de jouir, de me laisser exploser, mais je continuai lentement à m’enfoncer en elle. Presque tout mon sexe était entré.
Et c’était très inconfortable pour elle. Elle écarta davantage les jambes pour me faciliter le passage et haleta comme si elle était en train d’accoucher.
[...]
Des larmes roulèrent lentement sur ses joues et ses lèvres. Les bougies dans la chambre les firent miroiter.
Merde. Ma queue durcit un peu plus, et des frissons descendirent le long de mon échine. Voir Monroe pleurer à cause de la taille de ma queue était tellement sexy. J’étais trop gros, et elle trop étroite.
— Ma douce…
Sa respiration s’accéléra et quelques larmes supplémentaires coulèrent. Chaque fois que je plongeais en elle, ses ongles lacéraient mon dos. Elle laissa échapper un gémissement de douleur lorsque je donnai un coup de reins particulièrement vigoureux. Je sentis mon gland taper contre son col.
Je ne voulais pas jouir, parce que je voulais que ce moment dure pour toujours.
Le prolonger le plus longtemps possible.
Je n’avais jamais rien connu de meilleur. »
Ça vous donne un petit aperçu du bonhomme...
ET C’EST COMME CA DU DÉBUT À LA FIN........
On à d’autres commentaires du même acabit aussi bien de sa part à elle que du sien ! un petit exemple pour rire tant qu’on y est !
« — Je suis surpris. Tu as une très jolie chatte.
— Merci… Tu as une très jolie bite.
— Je pense qu’elles s’entendront bien. »
Et si on parlait chiffres ? Et oui, j’ai fait un peu le tour sur le comportement de nos deux héros, mais on n’a pas encore parlé nombre... Alors notre Défloreur à dépuceler 780 vierges et oui vous avez bien lu 780 à hauteur de 100 000 dollars chacune..., n’est-ce pas hallucinant ?
Bon je vais m’arrêter parce que je pourrais continuer des heures... pour conclure j’ai trouvé cette lecture est malsaine, la relation des personnages est dérangeante aussi bien le côté prise de pouvoir sur l’héroïne que ce qu’il fait pour arriver à ses fins...
Je ne le conseille pas (après ceci, n’engage que moi bien évidemment et les goûts et les couleurs ça ne se discute pas !!)
Des fleurs, Tome 2 : Amoureux d'une fleur Des fleurs, Tome 2 : Amoureux d'une fleur
Victoria Quinn   
Bon, ça n’est pas de la grande littérature, comme le premier tome. Mais je voulais me faire une idée après les très mauvaises critiques que j’en ai lues.
Alors, autant le pitch de base du livre est à vomir, le personnage masculin assez décevant dans sa construction binaire autant j’ai franchement lu plus mauvais. Et surtout plus hypocrite. Là au moins, on sait ce qui nous attend.
Je passerai les éternels clichés de la fille vierge qui est une bombe au lit, du héros dominant qui a connu une peine de cœur (bouh le pauvre) ; les ressorts sont les mêmes que dans les autres livres du même genre sauf que le héros est un peu plus abject et qu’il n’en a strictement rien à foutre.

par Cissou33
Carolina Beach, Tome 1 : Inséparable Carolina Beach, Tome 1 : Inséparable
Cecy Robson   
Une lecture agréable mais qui fut assez longue. Les deux personnages sont sympathiques et donnent envie de les connaître mieux, surtout Callahan, il faut l’avouer : cet ancien militaire - au passé sombre et au cœur entaché de la perte de nombreux amis et de souvenirs terribles de la guerre – est terriblement … whaouh !
L’héroïne est touchante dans sa joie de vivre, sa maladresse assumée et sa grande franchise. C’est une héroïne assez solaire, qui ne se prend pas la tête, c’est assez rare pour être souligné.

par Cissou33
H.E.R.O, Tome 3 : Derrière le masque H.E.R.O, Tome 3 : Derrière le masque
Victoria Sue   
Déception pour ce tome pourtant tant attendu. Déjà je ne m'imaginais pas les caractères des deux héros comme cela.
Donc je suis mitigée. Une fois que j'ai admis que leurs caractères seraient différents je suis bien rentrée dedans. Je reprocherai quelques longueurs et beaucoup de temps passé sur l'intrigue et pas assez sur eux deux, ça aurait rendu l'ampleur de leur relation plus crédible.

L'intrigue ne m'a pas du tout emballée. La fin remonte le niveau.

par Cissou33
Blackcreek, Tome 2 : Reste Blackcreek, Tome 2 : Reste
Riley Hart   
Autant j’ai apprécié les deux personnages : le caractère renfermé et sauvage de Wes ; celui enjoué, gamin et sans filtre de Braden ; autant je me suis un peu ennuyée. La lecture a été agréable mais j’attendais mieux.

par Cissou33