Livres
528 071
Membres
547 977

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

City Hall, tome 1



Description ajoutée par x-Key 2012-06-11T15:19:58+02:00

Résumé

Imaginez un monde où tout ce que vous écrivez prendrait vie. Imaginez maintenant qu’un individu utilise cette arme avec les plus sombres desseins... À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle, les forces de police de City Hall n’ont d’autre choix que de faire appel à deux des plus fines plumes de Londres : Jules Verne et Arthur Conan Doyle !

Afficher en entier

Classement en biblio - 423 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par queenregina 2014-07-23T15:29:07+02:00

- Excellent !

- Pardon ?

- Vous avez dit un "bon" romancier... Or, il semblerait d'après le City Hall Tribune Of Art que le terme adéquat soit un "excellent" romancier. J'aurais préféré "génial" ou encore "exceptionnel"... Mais mon égo n'aurait probablement pas survécu à pareils compliments.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Argent

Fan de Jules Vernes, d'Arthur Conan Doyle, et amateur d'histoire? Passionné d'écriture et de littérature, avec un brin d'aventure? City Hall est fait pour vous! Retrouvez deux auteurs célébrissimes qui mènent une enquête pour le bien de l'humanité!

Le contexte est très intéressant, le cadre temporel est à la fois rétro et actuel (si bien qu'il est parfois difficile de s'y retrouver), les personnages principaux forment un duo détonnant!

J'aime beaucoup les citations des grands auteurs, dont Jules Vernes lui-même, qui entament chaque chapitre...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Musiss 2020-11-22T13:28:57+01:00
Lu aussi

"Ce n'est pas la fin. Ce n'est même pas le commencement de la fin. Mais, c'est peut-être la fin du commencement." (Winston Churchill)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DocteurIsis 2020-11-06T00:06:54+01:00
Bronze

Un très bon premier tome, mais attention car trop de référence nuit à la référence... L'histoire de base bien qu'intéressante est tout de même un peu alambiquée. A voir si la suite prends le temps de se poser pour approfondir le récit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shaynning 2020-09-29T01:33:02+02:00
Bronze

Manga scénarisé et dessiné par un duo de français, "City Hall" est une œuvre de l'univers Steampunk, ce qui est assez comique quand on sait que l'un des personnages principaux en est le père. Un univers où le papier est l'arme ultime et les donc, où les écrivains sont des soldats. Quand un esprit criminel menace la ville de City Hall, on fait appel à deux brillants écrivains afin de mener l'enquête. À priori, cette série m'a fait pensé à "Death Note" en raison du pouvoir détenu par un cahier de papier et de la manière très théâtrale de Verne d'écrire, qui me rappelle Raito. Et bien sur, le duo de Jules Verne avec Arhur Conan Doyle n'est pas sans rappeler le duo créé par ce dernier, à savoir le duo Holmes/Watson.

Le fait de voir une flopée de personnages historiques œuvrer ensemble est assurément l'élément qui a tout pour plaire, avec un duo d'écrivains géniaux encore jeunes et hautement dynamique ( Verne et Conan Doyle), une aviatrice bagarreuse qui aurait pu faire parti du SWAT ( Amélia Earhart), et un maire activiste pour les Droits de l'homme ( Malcom X). Et cette bande de héros sont tous attachants et bien brossés. Verne est particulièrement drôle avec sa gestuelle grandiloquente, son air solennel , son humour sarcastique et ses expressions faciales. Il me rappelle "Doc Emmett Brown" de la série "Retours vers le futur", surtout avec sa grosse machine à biscuits et ses airs dramatiques. Conan Doyle a l'air plus enfantin, malgré un esprit brillant qui rappel celui de Sherlock Holmes ( avec raison, j'imagine) dont il possède le même esprit déductif, et apporte une dimension scientifique et logique à leur duo. Amélia, quand à elle est le garde du corps des deux écrivains ( enfin une femme qui protège les hommes!), sure d'elle, intelligente, audacieuse et capable de manier tout sorte d'armes, en plus d'être pilote. J'aurais aimé qu'un personnage telle qu'Amélia n'ait pas a exposer sa poitrine comme presque toutes les héroïnes du genre, car franchement, elle n'en a pas besoin et cela correspond peu à son désir d'égalité des sexes. Quand au méchant, pour un peu qu'on ait une base en littérature, on voit assez vite qu'il ressemble à un corbeau et on peut faire facilement le pont avec Edgard Allan Poe, un constat qui sera reprit par Arthur vers la fin du tome.

On sera vite séduit par cette histoire au graphisme magnifique, aux personnages colorés et un brin loufoque, à ce monde Steampunk où le papier est une arme, où l'action ne manque pas et où on remarque un certain mélange entre Manga et comics américains. Il y a beaucoup de dialogue, mais à sa défense, il y a beaucoup à expliquer, notamment le pourquoi ce monde n'a plus de papier et comment s'articule le pourvoir du papier.

Un bon manga ( parle-ton de manga quand les auteurs sont européens, je me demande?) qui sort de l'ordinaire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MisterMistake 2020-07-21T14:55:26+02:00
Argent

Pour l’instant je reste mitigé.

Le concept est intéressant, j’aime bien l’univers uchronique et les personnages historiques bien qu’ils soient un peu déplacés dans le temps (en 1902 Jules Verne avait 74 ans, Arthur Conan Doyle en avait 43, Amelia Earhart 5 et Al Capone 3 ; quand à Malcolm X, il ne devait naître que 23 ans plus tard).

Par contre je ne comprends pas ce qu’apporte l’ajout de Malcolm X à l’histoire par rapport aux autres : l’écrivain et inventeur et l’auteur de romans policiers ça va, l’aviatrice défenseuse de la place des femmes ok, mais pourquoi un américain maire de Londres, ça ça me dépasse. Et la référence à Alien aussi d’ailleurs, je vois vraiment pas ce que le Nostromo fait là ni pourquoi Ripley serait un homme dans cette affaire, est-ce que deux femmes fortes c’était trop ?

Ajouté à cela l’écriture plus que bancale, entre les tics de ponctuation agaçants...! et les dialogues d’exposition à outrance ou simplement clichés. La tirade Holmesienne de Conan Doyle en particulier, d’autant plus qu’elle perd ici son intérêt premier : normalement la déduction démonstrative sert à apporter au public des informations qu’il n’avait pas sur le personnage auquel est confronté le détective, or ici il ne fait qu’une redite de ce que l’on vient de voir, ce qui est inutile et fade.

J’aimerais dire que je suis curieux de voir où mène cette histoire depuis le temps que j’avais envie de la lire mais pour l’instant je ne suis que tièdement emballé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AstridJavert 2020-04-25T17:51:05+02:00
Argent

J'adore carrément ! J'aime quand un auteur se permet de mettre des personnalités qui ont déjà existé dans un tout autre univers. Un peu comme Kingdom Heart et ses personnages Disney. Je trouve fascinant ce début du XXème siècle avec une atmosphère steampunk et cette originalité dans la formation des éléments de l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesRosesDeTrianon 2020-03-10T09:35:55+01:00
Bronze

Un tome 1 intéressant dans le concept et l'histoire. Je ne suis pas plus fan que ça des dessins et je trouve qu'Amelia est certes une héroïne au caractère bien trempé, mais un peu trop clichée au nievau du physique. J'aime beaucoup Arthur et le fait de prendre des personnages historiques et de les rassembler ensemble est une idée géniale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lapommequirougit 2019-05-03T01:41:18+02:00
Or

https://lapommequirougit.com/2019/05/02/city-hall-1-%E2%80%A2-remi-guerin-et-guillaume-lapeyre/

DE QUOI ÇA PARLE ?

City hall est un manga écrit et dessiner par des francophones. Ainsi, il se lit comme une BD de gauche à droite, même s’il ressemble fortement à un manga. Ici nous nous retrouvons dans Londre, après un mystérieux meurtre. Le maire en étant informé est horrifié. Les papercuts sont de retour ! Il y a fort longtemps, dans l’histoire, écriture sur du papier permettait de faire apparaitre ce que vous veniez de poser dessus. Ainsi, dans le monde d’aujourd’hui, personne ne sait écrire, le papier n’existe pas, seule l’écriture numérique existe. C’est là que le maire décide d’appeler Jules Verne accompagné de son stagiaire Arthur Conan Doyle. Ils seraient apparemment les seuls espoirs face à l’homme qui essaie d’attaquer la ville.

MON RESSENTIS

J’ai vraiment beaucoup aimé l’histoire et son principe. J’adore également le style du dessinateur. Les dessins y sont précis et détaillés, c’est un plaisir pour les yeux ! Le récit est intrigant. Se retrouver dans un monde où le papier est interdit à cause de sa dangerosité est très intéressant.

EN CONCLUSION

En bref, ce premier tome de City hall est vraiment intéressant. On y découvre un dessin très détaillé, une histoire bien travailler et qui attise notre curiosité. J’ai très hâte de voir ce que la suite nous réserve.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ButterflySpiritAbby 2018-01-16T12:12:44+01:00
Lu aussi

Un moment de lecture agréable. Les personnages et l'histoire se place tranquillement. Le choix des figures historiques est bien. Le côté steampunk est délicieux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaeliD 2018-01-10T23:11:48+01:00
Bronze

Quelle belle surprise que ce manga! Beaucoup d'originalité! Les personnages sont vraiment bien construits, on ne demande qu'à les voir évoluer.

Un premier tome qui donne envie de lire la suite tout simplement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rwann 2018-01-10T22:21:07+01:00
Or

Le seul manfra (ou manga français) que j'ai eu l'occasion de lire. Franchement, je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi génial. J'avais trouvé la couverture et l'idée sympathiques, mais j'avais aussi eu un peu peur en découvrant que les personnages principaux étaient des auteurs réels et très connus, à savoir Jules Verne et Arthur Conan Doyle. Mais après lecture, je dois dire que l’ensemble est très réussi. Les dessins sont magnifiques et très détaillés, l'idée, qui est que les choses écrites à la main – et non via un ordinateur – prennent vie, est vraiment intéressante, et l'histoire en elle-même est très bien menée. C’est un voyage agréable et grisant dans l’univers du Steampunk aux côtés d’un Verne arrogant et excentrique flanqué d’un jeune Conan Doyle plutôt peu sûr de lui, bien que très prometteur. Je crois bien que c’est ce manga qui m’a fait découvrir le Steampunk. En tout cas, j’ai adoré ce tome et cet univers surprenant.

Afficher en entier

Date de sortie

City Hall, tome 1

  • France : 2012-06-14 (Français)

Activité récente

Lyra34 l'ajoute dans sa biblio or
2020-08-21T15:11:36+02:00

Évaluations

Quizz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 423
Commentaires 56
extraits 17
Evaluations 115
Note globale 7.35 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode