Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Claire-140 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Bad, Tome 2 : Amour dangereux Bad, Tome 2 : Amour dangereux
Jay Crownover   
Une bonne suite.
Même si le couple Race/Brysen est différent de Bax et Dovie, j'ai trouvé cette suite addictive.
Une bonne lecture.

par Adèle
Marked Men, tome 6 : Asa Marked Men, tome 6 : Asa
Jay Crownover   

Une histoire sympathique pour clôturer la série.

Enfin presque puisqu'il y a trois spin-off à ma connaissance à propos de ZEb et Sayer, Orlando et Dom et Avett et Quaid dans la série Saints of Denver...

On devrait donc avoir des flashs du devenir de nos 12 personnages de Marked Men...

par LJ51
Marked Men, tome 4 : Nash Marked Men, tome 4 : Nash
Jay Crownover   
Après Rule, Jet et Rome vient l'histoire de Nash le gentil garçon ! Son histoire aussi complexe que celle de ses amis raviront les fans de la série Marked Men ! La série continue avec Rowdy le garçon sympa qui à un lourd passif et ensuite Asa ! La série vaut le détour ! Bonne lecture ;)

par Ryzel
The Breaking Point, Tome 2 : Dignity The Breaking Point, Tome 2 : Dignity
Jay Crownover   
Jay Crownover se classe très haut dans ma liste d'auteure chouchou. Son talent est immense, ses histoires sont toujours captivantes et elle sait créer des univers uniques. The Breaking Point, Dignity n'échappe pas non plus au grand talent de Miss Crownover. J'aime que Jay prenne le temps d'introduire tranquillement l'histoire suivante dans ses tomes ce qui donne aux lecteurs l'envie de découvrir avec impatience l'histoire suivante.

J'étais curieuse de découvrir ce qu'elle allait nous offrir pour Stark et Noe et une fois de plus mes attentes ont étés atteintes. Bien que nous sommes toujours dans l'univers de The Point ce livre-ci est plus soft, on n'est toujours dans The Point il n'y a aucun doute puisque l'univers et les choses qui si passent dans se roman nous le rappel très bien. L'histoire de Stark et Noe est unique, différente et j'ai bien aimer comment Jay a travailler ses personnages. La romande est très belle, simple et bien senti. Noe et Stark se complètent de façon hallucinante et ils ont été créer l'un pour l'autre, Jay Crownover a sue leurs construire une histoire à leur image. C'est une histoire touchante, avec des sujets difficiles mais manier de façon que ce ne soit pas lourd pour le lecteur. Manier avec intelligence et justesse puisque malgré le sérieux de toute cette histoire, on passe à travers le livre très vite. J'ai aimer que ce soit un peu différent des autres livres de The Point, avec celui-ci j'ai aimer comment Stark se retrouve dans une zone grise et qu'il soit ni gentil, ni méchant juste cette ligne entre les deux qui fait de lui et de l'histoire ce qu'elle est.

Comme toujours la plume magnifique,captivante,fluide et addictive de Jay Crownover est au rendez-vous. Cette auteur offre une qualité d'écriture immense et une authenticité comme j'aime. Et elle sait créer des histoires totalement uniques et originales ainsi que des personnages à la hauteur de ses histoires. J'adore Jay Crownover, j'adore ses histoires, ses personnages mais j'adore surtout l'écrivaine et la personne qu'elle est, unique et coloré. Et comme je le disais plus haut j'aime vraiment le fait qu'elle introduise tranquillement l'histoire suivante. Je meurs d'envie qu'elle offre une histoire sur Booker et Brysen depuis le livre sur Race et Karsen donc de savoir qu'ils auront enfin leur histoire à l'été 2018 me rend folle de joie. Surtout après la scène que Booker a fait dans l'épilogue je suis super curieuse de lire l'histoire que Jay aura concocter pour eux.

par Marieno89
Wild men, Saison 3 : Escape Wild men, Saison 3 : Escape
Jay Crownover   
Et comme toujours Jay Crownover fait un travail superbe. J'étais curieuse de découvrir l'histoire de Lane & Brynn depuis leur apparition dans le premier tome. J'avais hâte de voir où Miss Crownover allait nous amener avec ses deux personnages et comment elle allait bâtir la romance autour des petits morceaux d'eux que nous avions eu au fil des tomes. Et je dois dire que j'ai été très contente de la tournure de leur histoire.

J'ai adoré les personnages et leur parcours tout au long du livre. La romance est développer intelligemment et manier avec brio et est tout simplement à la hauteur et à l'image de Brynn & Lane. La romance est belle oui mais l'histoire qui entoure cette romance est aussi captivante, intéressante et garde le lecteur accrocher. Je reste vague puisque je crois sincèrement que les livres de Jay Crownover mérite d'être découvert et apprécier sans être spoilier de quelques façons que ce soit.

Bref Escape fut un roman agréable à dévorer et pour tout les amoureux de la plume de Jay Crownover vous ne serez pas déçu. Bien que cette série diffère un brin de ce qu'elle nous offres habituellement on y retrouve tout ce qui fait de Miss Crownover une auteure de talent. J'espère sincèrement que la série ne s'arrêtera pas avec ce livre et qu'elle nous offriras l'histoire de deux personnages qui mérites selon moi une histoire.
Jay Crownover you rock girl.

par Marieno89
Marked Men, tome 2 : Jet Marked Men, tome 2 : Jet
Jay Crownover   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/04/01/marked-men-tome-2-jet-jay-crownover/

Le premier tome de Marked Men avait été une incroyable surprise, tant et si bien que j’avais eu un joli coup de cœur pour cet opus aussi surprenant qu’addictif. J’avais donc hâte de renouveler l’expérience avec la suite, même si je redoutais un peu le fait que cette dernière ne soit pas à la hauteur.

Alors, effectivement, j’ai préféré Rule à Jet, mais cela ne s’est joué qu’à un cheveu. J’ai vraiment apprécié ce second opus à sa juste valeur, dans la pure continuité de l’histoire précédente, et c’est avec plaisir que je me suis replongée au cœur de notre groupe de tatoués préférés.

Ayden m’a étonnée, mais Jet m’a complètement faite craquer. Vu son étoffe de rock star, je pensais que l’on aurait affaire à un tome où la femme allait courir après le mec. Pour ma plus grande surprise, ce fut l’inverse. Il faut dire qu’Ayden et Jet cachent bien plus de choses qu’ils n’en laissent transparaitre. La fragilité de Jet m’a prise au dépourvue et m’a sincèrement touchée ; ce grand garçon m’a émue et je n’avais qu’une envie : qu’il puisse trouver le réconfort qu’il cherche inconsciemment. Ayden, quant à elle, m’a étonnée, non pas dans sa façon d’agir, mais dans sa dualité ; ce conflit constant entre là Ayden d’aujourd’hui et celle de son passé. Alors quand ce passé ressurgit, ce n’est pas forcément pour le meilleur, et j’ai vraiment été scotchée par ce passif que je n’avais absolument pas entr’aperçu chez elle.

Mais là où Jay Crownover se démarque vraiment dans son genre, c’est qu’elle n’abreuve pas son histoire de scènes de sexe. Souvent, c’est la surenchère dans ce genre d’histoire, où les scènes explicites prennent le pas sur l’histoire principale et ne servent plus à grand chose au bout d’un moment. Ici, c’est l’inverse. Chaque moment intime est judicieusement placé sans que cela ne fasse trop ; chaque scène permet à l’historie d’avancer… et c’est vraiment quelque chose qui m’avait marquée dans le premier tome, cette justesse et cet équilibre, et que j’ai adoré retrouver une nouvelle fois dans la plume de Jay Crownover.

Pour conclure : j’ai encore passé un excellent moment avec nos Marked Men. Jay Crownover a su trouver ce juste milieu dans son écriture pour nous livrer une histoire aussi sensuelle qu’intrigante. Le tout saupoudré de bad boys tendres comme des nounours. Je suis toujours aussi conquise après ce second tome, et j’ai vraiment hâte de découvrir la suite de la bande !

par Kesciana
Getaway, Tome 1 : Wild men Getaway, Tome 1 : Wild men
Jay Crownover   
C’est avec une pointe de déception que je referme ce livre pour lequel je n’ai pas vraiment adhéré à l’histoire. Malgré un début très prometteur et un pas-vraiment-cowboy sexy, je reste sur ma faim avec ce roman qui prend une tournure qui m’a déplu.

Depuis sa dernière rupture, Leo s’est renfermée sur elle-même. Petit à petit, elle s’est éloignée des autres et de son entourage. Inquiète, sa meilleure amie, Emrys organise pour elle deux, un voyage dans le Wyoming. Une semaine de randonnée équestre au grand air pour se changer les idées et oublier ses tourments.
A peine arrivée, Leo est de suite troublée par l’un des frères Warner, propriétaires du ranch qui organise leur randonnée. Ténébreux et mystérieux, Cyrus semble aussi peu sociable qu’elle. D’abord réticente à l’idée de ce voyage, Leo finit par se laisser transporter dans cette nouvelle aventure.
Une aventure qui va prendre un tour inattendu et menaçant quand les randonneurs et leurs accompagnateurs vont se rendre compte qu’ils ne sont pas aussi seuls qu’ils le pensaient.
Entre trouble amoureux et danger, la semaine de Leo va s’avérer périlleuse. Mais heureusement le beau Cyrus est à ses côtés dans cette épreuve.

Comme je le disais en préambule, je suis déçue par ce roman. Certes, Jay Crownover nous prévient dès le départ que ce roman est différent de ses précédents écrits et qu’il ne faut pas essayer de les comparer. Jusque-là pas de problème. Le renouveau dans le registre d’un auteur est toujours appréciable. Ici donc, exit les bad boys tatoués, les bas-fonds de la ville de The Point et sa violence. Place aux grands espaces, aux paysages du Wyoming et au monde des cowboys. Encore une fois, pas de problème. Là où ça coince (tout du moins pour moi), c’est dans le côté mélodramatique « bas de gamme » que prend l’histoire. A partir de cet instant, j’ai complètement décroché de ma lecture. J’ai eu le sentiment de me retrouver plongée dans un mauvais téléfilm ou pire un épisode de Walker Texas Ranger. La critique est peu flatteuse mais c’est vraiment ce que j’ai ressenti.
Autre point de déception, c’est sur le point de vue de l’histoire. Habituée à avoir les points de vue masculin et féminin dans les précédents romans de l’auteure, j’ai été un peu déstabilisée de n’avoir cette fois que celui de Leo. Même si on découvre Cyrus au moyen des confidences qu’il livre à la jeune femme, j’aurais franchement aimé bénéficier de sa perspective de l’histoire.
Au-delà de ça, j’ai beaucoup aimé le personnage de Cyrus, ce pas-vraiment-cowboy sexy, confiant et un peu arrogant. Au fur et à mesure que l’histoire progresse, il se révèle touchant, courageux, et protecteur. Quelques réparties cinglantes et bien senties ajoutent du caractère à son personnage.
Je suis moins charmée par le personnage de Leo. Elle est ambivalente : forte et fragile à la fois. Si je salue son courage et sa loyauté, j’ai moins aimé son incertitude. A de trop nombreuses reprises, elles se posent inlassablement les mêmes questions. Elle ressasse beaucoup trop à mon goût et en devient agaçante. Cela enlève du caractère à son personnage.
Dans ce premier opus, je n’ai pas retrouvé ce qui me plaisait jusqu’à lors dans la plume de Jay Crownover. Un synopsis un peu brouillon, une tournure mélodramatique, beaucoup de descriptions viennent gâcher la fluidité du texte. Pour être honnête, n’ayant pas accroché à ce premier tome, je me demande si je vais pousser l’expérience et lire les suivants. Je suis partagée, j’ai envie d’en apprendre plus sur les deux autres frères Warner, Sutton et Lane mais je crains aussi de ne pas apprécier ma lecture…
Hades Hangmen, Tome 1 : Hors-la-loi Hades Hangmen, Tome 1 : Hors-la-loi
Tillie Cole   
ADDICTIF - pour résumer cette lecture en un mot -.

Après avoir lu les dernières lignes de ce livre particulièrement prenant je viens ci-joint pondre un avis des plus biaisée qu'il puisse exister. Croyez-moi, lorsque je parle d'une additivité, il s'agit bel et bien d'une addictivité, vous savez ce sentiment qui fait que même si vous mordez d'envie de lire la suite et voulez finir au plus vite, vous espérez au fond de vous que des milliers de pages de cette histoire continuent encore. Chaque pause passée à avancer un tant soit peu dans la lecture montre l'engouement que j'ai réussi à ressentir pour ce livre, les trente minutes de trajet quotidien me paraissaient bien courte et au final, j'ai mis deux jours à le finir et je me dis que j'aurais pus le terminer en une journée si je n'avais pas mis un tant fou avant de réellement me lancer dans la lecture.

Conseiller par une amie, je me suis lancée dans cette lecture aléatoire après que celle-ci m'ait vantée ses bons mérites et je ne regrette absolument pas. La beauté du livre réside bien évidemment en premier lieu dans ses personnages. Aussi intriguant qu'intrigués, chaque personnage ayant son moment "de gloire" nous touche au plus profond de notre âme. Le contexte qui sort quelque peu du commun rend le livre intéressant et l'auteure a parfaitement sût s'approprier ce contexte là, les recherches derrières ont dues être conséquentes ce qui fait que l'impression de "n'importe quoi" que l'on pourrait avoir en lisant certains livres n'est pas présente. L'auteure sait de quoi elle parle, et elle réussit parfaitement à nous prodiguer les émotions qu'une telle lecture pourrait être amenés à nous procurer.

Néanmoins, même s'il sort du commun je ne le conseillerais pas à tous. En effet, une réel violence est présente, on est réellement projeté à travers un livre, un vrai livre qui nous fait voyager dans un cadre pas des plus idylliques. J'ai aimé pouvoir ressentir toutes ces émotions en lisant ce texte bien que j'avoue avoir été plus d'une fois retournée par les événements. [spoiler]Notamment certaines scènes de viol, et de violence très crûes et très explicites que les petites âmes comme moi auront du mal à supporter sans vomir leurs tripes.[/spoiler] Malgré tout, c'est ce qui rend l'écrit unique, et hors norme. L'évolution des personnages est conséquente et je parle là bien de TOUS LES PERSONNAGES auxquels on s'attache ( et on s'empoisonne ) sans réellement s'en rendre compte. A vrai dire, en lisant les premières lignes je pensais tomber sur une histoire prévisible, je devinais l'intrigue et pourtant... si je m'attendais à tout ça.

Une perle. Mais je me répète, il faut être conscient qu'il s'agit de tourments et de démons intérieurs, d'histoires douloureuses entremêlées et des événements pas des plus joyeux, à lire en étant conscient de ces facteurs.

par Noonie
Bad, Tome 5 : Amour insaisissable Bad, Tome 5 : Amour insaisissable
Jay Crownover   
ans ce cinquième opus, nous allons faire la connaissance de Noe Lee, une jeune femme qui vit dans la rue pour fuir d’affreux monstres qui sont à sa poursuite.
En effet, le maire de The Point veut retrouver Noe pour cacher son petit secret. Il violait sa belle-fille, l’a mise enceinte, mais Noe a réussi à la sauver et à la cacher quelque part.
Noe sait qu’elle ne peut pas lutter longtemps contre le maire et ses sbires. Elle décide alors d’aller toquer à la porte de la seule personne qui peut la sauver : Snowden Stark.
Ce pirate de l’informatique qui vit dans l’ombre sait qu’il ne peut pas aider cette femme. S’il combat le maire, les démons de son passé vont ressurgir et il ne le souhaite pas. Alors il va faire la seule bonne chose pour lui : lui claquer la porte au nez.
Seulement, Noe Lee a disparu depuis plusieurs jours et Snowden va essayer de la retrouver, pour enlever cette culpabilité qui le pèse.

Un nouveau livre de Jay CROWNOVER ne se rate pas.
J’adore cet auteur qui a un univers bien particulier. Ses histoires sont addictives et intenses.

Ce récit commence en plein coeur du sujet, avec la rencontre entre Snowden et Noe, puis l’enlèvement de cette dernière.
Le décors est planté et il ne va pas être lumineux. Menaces et torture sont au programme, les hommes de l’ombre vont devoir entre en scène pour sauver la jeune femme. Elle est coriace, mais tout le monde a besoin d’aide un jour ou l’autre.
J’ai beaucoup apprécié ce début très explosif qui nous plonge avec force dans The Point. A chaque fois, j’avais oublié combien cette ville est sulfureuse et sombre. Même si elle est un refuge pour certains, elle est nocive pour d’autres. C’est un vrai personnage à part entière et je ne me lasserai jamais d’y retourner.

Le duo que forment Noe et Snowden est vraiment détonnant.
Ils sont physiquement à l’opposé l’un de l’autre, mais partagent beaucoup de choses. Un horrible passé, un engouement prononcé pour l’informatique et l’envie de rester dans l’ombre.
Tous les deux ont été marqués par leur passé, des marques qu’ils pensaient indélébiles, mais au contact de l’autre toutes leurs certitudes vont être bouleversées.
J’ai fondue devant l’évolution de ces deux personnages qui ont leurs doutes et leurs craintes.

L’intrigue concernant le maire et Noe n’est malheureusement pas sur le devant de la scène. J’avoue que parfois, on l’oublie. J’ai trouvé qu’elle n’était pas assez développée et que l’auteur se focalisait un peu trop sur la romance entre Noe et Snowden.

Par contre, j’ai trouvé que dans ce tome il y avait énormément de répétitions.
Tant dans les dialogues, que dans les pensées. Parfois nous avons des morceaux entiers qui sont écrits du point de vue de Snowden puis du point de Noe et vice-versa. Sans compter que j’ai eu l’impression de retrouver des mêmes phrases, des mêmes descriptions et des mêmes expressions déjà présentes dans les précédents tomes. Alors je me trompe peut-être, mais j’ai eu assez souvent cette impression de « déjà vu ».
Je ne me rappelle pas avoir trouvé les autres livres de Jay CROWNOVER autant répétitifs, mais dans celui-ci ça m’a sauté aux yeux. J’ai trouvé que cela alourdissait le récit et au bout d’un moment, j’ai vraiment été ennuyé par cela.

Quant à la fin, elle n’est pas surprenante.
L’histoire se termine un peu facilement à mon goût, sans difficulté ni surprise. J’ai vraiment eu l’impression pendant une grande partie de ma lecture que l’auteur a choisi des chemins plus faciles pour arriver à la conclusion. Il y avait moins de suspens, moins « d’horreurs », même si cette histoire n’est pas tendre non plus.

Par contre, j’ai vraiment hâte d’avoir le prochain opus entre les mains, récit qui se focalisera sur un couple que je suis impatiente de découvrir !


En conclusion, « Bad, tome 5 : Amour insaisissable » ne m’a pas tellement convaincue. Jay CROWNOVER est un auteur que j’adore et cette série est l’une de mes favorites. Cependant, l’intrigue est ici trop simple à résoudre, il manque ce suspens et cette ambiance noire si caractéristiques à cette série. Il y a également beaucoup de répétitions qui m’ont dérangée.
Bref, j’ai été plutôt surprise d’être aussi peu charmée par cette lecture, alors que tous les éléments étaient là pour me faire aimer cette nouvelle histoire.

( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/03/bad-tome-5-amour-insaisissable-jay.html )
Bad, Tome 3 : Amour coupable Bad, Tome 3 : Amour coupable
Jay Crownover   
Surprenant
Je ne m'attendais pas à aimer autant ce livre car je n'étais pas fan du personnage de Titus.
J'ai été très agréablement surprise par Titus qui est finalement très caractériel, dominateur ...
De plus, l'histoire est bien menée, on ne s’ennuie pas, on retrouve les personnages des tomes précédents.
Bref, une très bonne lecture.

par Adèle
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4