Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Claire252477 : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Fight for Love, Tome 4 : Rogue Fight for Love, Tome 4 : Rogue
Katy Evans   
Voilà une saga ou je nage à contre courant, puisque je ne suis pas fan de Remington Tate. Mais là j'ai été conquise et j'ai vraiment adoré ce quatrième tome.
L'univers de ce livre est sombre, dur, violent, et sort de la romance ou du new adult qu'on a l'habitude de lire.
Pour moi "Rogue" est plus aboutit que les précédents tomes. Il y a une vraie histoire, une vraie intrigue, un fil conducteur qui nous emporte dans l'histoire de Mélanie et Greyson. Les personnages ont un passé difficile, et tellement de point en commun. Ils sont touchants et émouvants et c'est tellement beau de les voir essayer de se construire un lendemain, malgré le sentiments qu'ils ont de pas mérité ce bonheur et cet amour. Et même si bien sûr on devine la fin, les chemins pour y arriver ne sont pas de simple embûche ... là on parle d'enlèvement, de meurtre et de passage à tabac !
"Rogue" nous offre une narration à deux voix. Celle de Mélanie et Greyson. Ce qui nous permet de découvrir l'univers très sombre et dur de Greyson et de voir jusqu'à quel point ça l'affecte.
En résumé, un quatrième tome très réussi qui nous ouvre les portes d'un autre monde que celui de Rémy et j'en suis fort contente.
Mélanie et Greyson nous entraînent sur les chemins de la violence, de la tristesse, du doute, de la peur, de l'espoir et de la passion avec malgré tout beaucoup de tendresse.

par coco69
Clash, Tome 3 : Passion dévorante Clash, Tome 3 : Passion dévorante
Jay Crownover   
Avec Passion Dévorante, nous retrouvons tout ce qui a fait le succès de la série Marked Men c’est-à-dire de l'émotion, des scènes torrides tout en mettant l'accent sur les valeurs humaines.

Church a eu du mal à gérer les différents deuils auxquels il a été confronté par le passé. Il a l'impression que rien de bien ne peut arriver quand il est dans les parages. Il s'interdit de s'attacher à quiconque. C'est également la raison pour laquelle il s'est enrôlé dans l'armée en premier lieu. J'ai aimé voir ce travail de reconstruction "familiale". Les retrouvailles entre père, fils et frère sont maladroites car les années ont laissé place à des rancœurs qu’il est difficile d’effacer aujourd’hui. Et puis Jay nous embarque dans une intrigue assez inattendue où les hommes du clan CHURChILL vont devoir mettre leur amertume de côté pour se serrer les coudes.

Dixie est l'une des héroïnes les plus douces que j'ai jamais rencontrées. Sa joie de vivre est communicative, c’est un petit rayon de soleil avec un grand cœur qui va littéralement sortir de son chemin pour aider un étranger dans le besoin. Elle est tellement généreuse, confiante et je ne pense pas que quiconque puisse détester un personnage comme elle. Elle est aussi le contraste parfait avec notre ancien soldat et j’ai adoré ce couple si différent.

Je reconnais malgré tout avoir mis du temps à lire cette histoire car même si j’ai apprécié les relations entre nos héros, certains passages m’ont paru un peu longs. Jay mise beaucoup sur le ressenti de ses personnages mais ici les monologues internes sont un peu redondants et ont à mon sens cassé parfois le rythme de l’histoire, dommage.

Passion dévorante est une romance qui parle de guérison, d’amour et de courage. On se rend compte une fois de plus ici que la famille est vraiment le thème commun à tous les romans de Jay.

Ce n’est pas mon préféré de la série mais j’ai tout de même apprécié découvrir ces nouveaux personnages.

A lire !
La Chronique des Bridgerton, Tome 6 : Francesca La Chronique des Bridgerton, Tome 6 : Francesca
Julia Quinn   
Ce tome, même s'il est un peu long à ce mettre en place est néanmoins très bon.
J'ai vraiment aimé suivre la tourmente de Michael, amoureux depuis le premier jour de l'épouse de son cousin. Cousin qu'il considère comme un frère et qu'il aime profondément.
Mais voilà, John meure et Francesca se retrouve veuve.
Pour éviter de souffrir plus longtemps, car à chaque fois qu'il est près d'elle, Michael perd un peu plus de sa raison, ce dernier décide de partir pour les Indes... pendant 4 ans !
À son retour, Francesca est toujours belle, douce, adorable et... suscite autant de désirs en lui que des années plus tôt.
Cependant, elle lui déclare qu'elle veut un enfant.

Ce roman est intense et véhicule beaucoup de douleurs et de tourmentes. Les deux personnages principaux sont au cœur de l'histoire et il n'y a pas d'intervention extérieure si ce n'est la mère et la tante de Michael ainsi que le passage de Colin, très perspicace, comme toujours.
Michael et Francesca vivent une passion enivrante et presque violente. Lui l'aime à la folie, elle craint de "tromper" son défunt mari en s'autorisant des sentiments qu'elle éprouve portant.

C'était vraiment beau, profond, très intime, je dirais. Et puis, il y a la maladie de Michael, les doutes de Francesca sur sa capacité à avoir des enfants... d'ailleurs sur ce point, le roman se termine sur une touche plutôt frustrante.

Je vais faire une pause dans cette série et lire un peu de romance para mais je reviendrai vite vers Hyacinthe dont le personnage m'intrigue sincèrement.

par Christy
Clash, Tome 4 : Passion irrésistible Clash, Tome 4 : Passion irrésistible
Jay Crownover   
J'étais tellement impatiente de mettre la main sur Salvaged et d'enfin découvrir l'histoire de Poppy & Wheeler. Dans le livre de Rowndy le personnage de Poppy vit quelque chose d'assez traumatisant et je dois dire que quand j'ai sue que Poppy allait avoir son histoire j'avais très hâte de la découvrir et puisque nous avons eu droit à des apparitions de Poppy dans les tomes précédents j'étais vraiment impatiente d'arriver à son histoire. Même chose pour Wheeler qui avait été introduit brièvement dans la série Mared Men mais Jay Crownover met en place l'histoire de Wheeler tranquillement au fil des deux dernier tomes. Alors j'étais vraiment intriguée de découvrir ses personnages mais surtout de voir où Miss Crownover allait nous amener avec ses deux personnages qui chacun à leur manière ont été blesser.

Comme toujours Crownover ne me déçoit jamais, elle est l'une de mes auteures préférées et sa plume est toujours aussi addictive et captivante. Elle sait inventer des histoires réels et touchantes et construit des personnages époustouflants qui rendent ses histoires plus que parfaites.

Une fois de plus avec Salvaged j'ai été conquise dès les premières pages, j'ai embarquer dans l'histoire de Poppy & Wheeler et je ne voulais plus les lâchers jusqu'à ce qu'ils aient leurs part de bonheur. Quels beaux personnages sont Poppy & Wheeler, ils sont touchants et attendrissants. Poppy a vécue une expérience traumatisante et n'a jamais été chanceuse avec les hommes qui ont partagés sa vie. Son histoire m'avait profondément toucher et je dois dire que j'ai été plus qu'enchanté par la force dont elle fait preuve au fil du roman, c'est un personnage qui prend son envol, qui réapprend à ne plus vivre dans la peur. Elle est douce et malgré toute cette fragilité je l'ai trouver forte. J'ai aimer que malgré le malheur qui l'a entourer elle cherche a être heureuse, aller de l'avant. Et Wheeler mais quel personnage sublime, gentil, attachant, doux, fin, beauxet j'en passe. Il est assez parfait, compréhensif, attentif, présent et le fait qu'il soit tatouer comme pas permis, un cœur en or et qu'il soit beau est juste un gros bonus. Malgré que sa vie est sans dessus dessous, vue comment son histoire nous avait été bien introduit dans le tome précédent on comprend très vite dans ce tome-ci que Wheeler est un peu à a dérive, sa fiancée l'a tromper, il a annulé son mariage et son ex fiancée est enceinte de son bébé. Il a le coeur brisé et ça se comprend j'étais donc intriguée de savoir comment Jay Crownover allait nous amenée la romance entre Poppy & Wheeler et je dois dire qu'elle a fait un travail d'enfer. Par ce que si Poppy et Wheeler sont extraordinaire comme individu ensemble ils sont sensationnel. J'ai adoré leur complicité, le positif qu'ils s'apportent, la force qu'ils se donnent l'un l'autre. Ils sont beaux et attachants ensemble et la romance est d'une simplicité et d'une beauté et c'est ce que ces deux personnages avaient besoin, de l'amour, du respect et de sentir qu'ils comptent l'un pour l'autre. J'ai aimer qu'ils reconstruisent leurs bonheurs ensemble sans jamais dépendre de l'autre pour se sentir forts. Ils font leur chemins ensemble et évolue de la plus belle des façons au fil du livre et je dois avouer que j'ai aimer comment Jay Crownover a aborder cette romance. Et Wheeler a tout simplement voler mon cœur, quel amour avec Poppy. Tout le monde devrait avoir un Wheeler dans leur vie.

C'est malheureusement le dernier livre de la série Saints of Denver, c'est donc aussi un peu la fin pour les Marked Men. J'étais donc un peu triste de finir Salvaged et de devoir dire au revoir à cette merveilleuse et belle grande famille, de dire au revoir à d'aussi beaux personnages et à cette univers magnifique que Jay Crownover a sue créer avec ses deux séries lier. Les mots me manque pour dire à quel point je trouve cette auteure talentueuse et à quel point cette univers va me manquer. C'est sans doute mes séries préférer et tout ses personnages garderont une place bien spéciale dans mon cœur.

par Marieno89
Clash, Tome 2 : Passion coupable Clash, Tome 2 : Passion coupable
Jay Crownover   
Et bien quelle belle surprise ce livre. Charged est définitivement un bon roman new adult comme seule Jay Crownover sait si bien le faire. Comme toujours je suis une grande amoureuse de Jay Crownover et une fois de plus j'en ai eu la preuve. Je doutais un peu quand j'ai vue que l'histoire serait sur Avett, que nous avions vue dans la série Marked Men et que j'avais peu apprécier. Mais comme toujours Jay.C avec son talent énorme a sue créer un personnage sublime et à la hauteur. Avett est bien plus que ce qu'elle nous laisse paraître.

Donc avec Charged nous avons droit à l'histoire entre Avett et Quaid et déjà je m'étais dit comment l'auteur va construire une romance avec une jeune femme à problème aux cheveux rose et un avocat criminaliste qui m'a apparu bien sérieux dans le tome précédent. Tout les opposes à l’extrême. Avett est jeune, lui plus vieux. Il est son avocat et elle a besoin de lui pour se sortir du pétrin dans lequel elle sait mise. Bref je m'étais demander comment Jay Crownover allait nous amener cette romance et she did it and she did it good. Malgré toute la différence, malgré les deux mondes diamétralement opposé desquels ils viennent nous comprenons très vite que ça n'a pas d'importance quand l'attirance y est. Et sont-ils si différent après tout ? Pour ma part j'ai adoré voir la différence entre les deux être mit au premier plan et l'auteure sent sert magnifiquement bien. Bien qu'ils soient différent ils vont s'apporter chacun beaucoup l'un à l'autre. Avett fait un énorme travail sur elle même au fil du livre en grosse parti grace à Quaid et j'adore sa façon d'être, de pensée. Et de son côté elle aussi ouvre les yeux du bel avocat. Quaid est bien plus que ce que je pensais découvrir sur lui. Et si il y a bien quelque chose que j'ai aimer sans ce livre, c'est l'acceptation et le respect de cette différence entre eux. Quaid malgré son côté chic, riche et bon genre accepte Avett avec ses cheveux rose, ses problèmes, sa personnalité dans son intégralité. Leur histoire est remplie d’embûche, de problème à surmonter mais malgré tout ils restent un couple fascinant et unique et je les ai tout simplement adoré ensemble. Jay Crownover a su offrir une romance digne de ce nom a ses deux personnages extraordinaire et j'ai adoré comment elle a construit son histoire. En fait les mots juste me manque pour expliquer à quel point ce livre est géniale, beau, touchant & addictif.

Charged est un roman qui m'a vraiment plu surtout parce que je ne m'attendais pas à adoré autant Avett ainsi que Quaid mais de les aimer encore plus quand ils sont ensemble. Ils sont beaux, ils sont différents tout en ne l'étant pas. Bref ils sont parfaits dans leurs imperfections et j'ai passer un excellent moment avec eux. Avett m'a aussi bien surprise. Et je dois dire qu'entre eux c'est chaud comme la braise, c'est torride & sexy comme pas permis. Bref que du gros bonbon ce livre. J'ai bien hâte encore une fois de découvrir ce que Jay Crownover nous réserve pour le prochain tome qui sera sur Church & Dixie. Can't wait :)

par Marieno89
Farouches Highlanders, Tome 2 : Susana et l'Écossais Farouches Highlanders, Tome 2 : Susana et l'Écossais
Sabrina York   
J’ai beaucoup aimé ce livre original ! J'ai beaucoup aimé qu'il ait une petite fille dans l'histoire !

par LucieP
La Société, Tome 10 : Paris - New-York La Société, Tome 10 : Paris - New-York
Angela Behelle   
Mon avis ici : http://wp.me/p5AuT9-2Br

Un final que j'attendais avec impatience. Et dès que je l'ai eu en main, je n'ai pu résister. Après cet énigmatique épilogue il me fallait absolument en avoir le cœur. Savoir ce qu'il allait d'advenir de cette organisation ainsi que de ses membres... Et maintenant que c'est chose faite, la première chose qui je viens à l'esprit c'est...

Merci Dame Behelle pour cet époustouflant final.

Ce que je retiens de ce petit bijou c'est que Dame Behelle manie les mots comme personne. Telle une magicienne, elle arrive à vous envoûter, à vous séduire, à attiser votre curiosité, à enflammer vos sens, à vous faire rire, à vous faire sortir de vos gonds, à vous faire douter, à vous inquiéter, à vous chambouler au point d'être au bord des larmes, à vous briser le cœur et à vous prendre au dépourvu au moment où vous vous y attendez le moins. Je dois vous avouer que j'ai commencé ma lecture dans un état de fébrilité extrême et que j'en suis ressortie littéralement bouleversée.

Un final où...

Tout à commencer et tout se termine avec Alexis Duviel alias le Diable. Et cette fois-ci il va se retrouver face à un redoutable adversaire qui est prêt à tout pour mettre son plan à exécution. Ce qui mettrait en péril La Société ainsi que ses adhérents. Mais le maître de l'Enfer détient entre ses mains une dernière carte à jouer...

En bref

Dame Behelle clôture comme il se doit sa Remarquable Saga. Un récit exceptionnel et palpitant où vous allez vibrer au plus haut et où toutes les zones d'ombres vont être éclaircies. Et où l'on va vite prendre conscience le vrai but de La Société. J'ai savouré chaque moment jusqu'au petit mot de l'auteure qui est pour ma part la cerise sur le gâteau. Je tiens également à remercier mon amie Helle du blog Les Tentatrices. Sans elle, je n'aurai jamais connu cette grande Dame au talent hors pair, le diabolique et inoubliable Alexis ainsi que ce monde particulier et tellement fascinant où l'on découvre Luxure & Volupté sous toutes ses formes.
La Société, Tome 9 : Secrets Diplomatiques La Société, Tome 9 : Secrets Diplomatiques
Angela Behelle   
Un avis plus détaillé sur
http://lestentatrices.net/2015/09/09/la-societe-tome-9-secret-diplomatique-angela-behelle/

J’ai lu, relu et encore re-relu les huit présents tomes de « La Société »… Chaque volume me transporte et je suis trop contente d’avoir ENFIN celui-ci à lire !

Comment est-il possible de faire un « carton plein » à chaque fois ? Au bout de neuf tomes, on peut s’attendre à du « moins bien », à une sorte de « déjà vu » qui lasse… Et bien non ! « Secrets diplomatiques », nous emmène dans de nouvelles activités secrètes et plus « politiques » que les précédents volumes…

La sensualité, le désir et les sentiments sont des ingrédients toujours présents…. Le héros est toujours aussi sexy, arrogant et « mâle »… Il est toujours aussi facile de s’identifier à cette héroïne… C’est « tout pareil » et pourtant complètement différent à chaque fois !

Et la fin de l’épilogue ne donne qu’une envie : d’avoir très vite la suite des aventures de cette organisation secrète ! Vivement le tome 10 !
La Société, Tome 8 : Le Premier Pas La Société, Tome 8 : Le Premier Pas
Angela Behelle   
Un livre à ne surtout pas lire... En public !

Essayant de ne pas me spoiler ou de lire des scènes que je prendrais plus de plaisir à découvrir lors de ma lecture, je reste loin du site officiel de l'auteure où elle nous donne quelques petits cadeaux pour patienter entre la sortie de ses tomes, par conséquent, je n'avais pas compris que le roman était illustré ! Gourde que je suis, je ne l'avais pas non plus remarqué, écrit sur la couverture... Quelle ne fût donc pas ma surprise en voyant les premières esquisses de Stéphane ! Heureusement que pour les suivantes, j'étais à l'abri de tous regards... J'ai beau assumé mes lectures, certains dessins ne sont pas bon à être vu en public !

Concernant l'histoire, j'ai eu le même doute que Fredérique, tout au long de ma lecture. Même si je me suis dit que ça irait vraiment loin si c'était le cas [spoiler]le fait que Stéphane n'était plus cloué dans sa chaise au moment où elle est arrivé[/spoiler] J'ai retrouvé un peu la situation du tome 2, où la charmante Mina se fait manipuler par le grand-père et le petit fils Peyriac. Mélangé à la romance que j'ai apprécié dans le troisième tome entre Pascaline et Daniel, qu'on nomme dans les dernières pages... Ce beau duo m'a donc beaucoup plu ! Malgré le fait qu'elle l'excuse un tantinet trop rapidement. Je sais que l'amour pardonne tout mais là... Un peu trop !

Angela Behelle a une plume qui me fait m'évader. Certes, je ne pourrais pas avoir la même vie que Mickaëlla, Pascaline, Lou et toutes les autres jeunes femmes de la Société, mais d'un côté sombre, elles font rêvés. Certains aspects mis à part, me concernant, je les jalouse. Les hommes, Alexis, Daniel et Stéphane (entre autres) sont à leur petits soins, désirant de les rendre folles d'amour et de plaisir. Ça peut aller loin, c'est souvent violent et intense, mais la façon dont l'auteure décrit ce genre de scènes fait qu'on (je) ne trouve pas ça vulgaire. C'est sensuel, bouillant, tentant, tabous des fois mais jamais abject ou dégradant.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé. Le scénario est bien mené, l'apparition de ce Diable d'Alexis m'ont beaucoup plu et les scènes sensuelles donnent des coups de chaud (parfait pour ce mois de Décembre froid !). J'ai hâte de voir ce que nous réserve Angela Behelle pour la suite des aventures de la Société, qui me comptent assurément parmi ses clientes les plus fidèles !

7.5/10

par SmallBab