Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de claire69120 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Obsédantes - Tome 2,5 -Entre talons aiguilles et santiags Obsédantes - Tome 2,5 -Entre talons aiguilles et santiags
Manhon Tutin    Elea Cain   
Des milliers de kilomètres séparent la citée des étoiles du ranch BJ rock's dans le Colorado pourtant les liens entre les Cooper / Blake/ Jones n'ont jamais été si solides qu'aujourd'hui. Au point que la folie des uns contamine les autres. Alors quand Keegan fait appel à la magie divesque de son cousin, rien ne va plus!
Des paillettes à la poussière, du rire aux larmes, d'une paire de Louboutins à des santiags, l'heure de l'apocalypse a sonné pour notre famille de déjantés!

par MAMIKAT31
Contes d'un étrange livre de cuisine : Des cookies pour séduire Contes d'un étrange livre de cuisine : Des cookies pour séduire
Amber Kell   
Une petite histoire toute mignonne et toute tendre.

J'ai passé un agréable moment avec Pace, Marshall et Alice.

Le livre est certes court mais il est tellement plaisant que cela ne m'a pas dérangé.

A découvrir !

par Velandra
Un Noël au poil Un Noël au poil
Cha Raev   
Original : Cette nouvelle est narrée du point de vue d’Eugène, un chien guide qui va aider son maitre, Siam, et leur voisin de pallier, Caleb, à faire connaissance et plus si affinités même s’ils n’ont pas l’air de s’apprécier… D’abord curieuse, j’ai en fait passé un bon moment sans prise de tête. C’est tout mimi.

par Folize
Une Chose, Tome 2 : Une vraie chose Une Chose, Tome 2 : Une vraie chose
Piper Vaughn    M. J. O'Shea   
J'ai aimé retrouver le doux et tendre Dustin, désormais installé en Californie avec Rue, Eric et bébé Alice. Il a laissé derrière lui les souvenirs douloureux de sa seule relation durable avec un garçon, celui qui l'a pris pour un punching-ball. Il a sa famille de cœur avec lui, le travail qu'il aime, il vit dans un endroit fabuleux... Il devrait être pleinement heureux, mais il ne l'est pas tant que ça. Parce qu'il lui est parfois douloureux de voir que Rue, si indépendant, adepte des coups d'un soir et qui n'a jamais voulu se caser, a réalisé ce rêve que lui même caresse en secret depuis des années: trouver l'homme de sa vie, fonder un foyer. Il est très romantique, ce petit Dusty, par certains côtés il m'a fait penser à Justin de Justin'Love, également coiffeur de son état, tous deux adorables, solaires, avec des arcs en ciel plein le cœur.
Le jour où Dustin croise le chemin d'Asher, c'est le coup de foudre. Il ne peut oublier cette fugitive rencontre, ni l'effet électrique que lui a fait cet homme, mais quand il le retrouve, la magie n'opère plus vraiment. Il faudra quelques déconvenues à ce cher Dusty pour comprendre qu'il a affaire à des jumeaux. Autant Ascher est sérieux, introverti, gentil, attentif aux autres, autant Archer (Grr pas sympa les parents, sur le coup !) est un petit con, jouisseur, égoïste, amoral et totalement irresponsable. Et tandis qu'une idylle se noue entre Dustin et Asher, qu'ils se découvrent, totalement amoureux l'un de l'autre, et qu'ils entament une vie à deux, l'irresponsabilité d'Archer risque de venir tout foutre en l'air et de détruire leur couple. Je dois dire qu'autant la situation dans laquelle se retrouve Asher par la faute de son frère m'a parue crédible, de même que ses réactions face à cela, autant je reste dubitative sur la sortie de crise.
Sa colère spontanée, son refus de porter plainte, son espoir que son frère l'aidera à se sortir de la panade où il l'a mis par son inconséquence et ses malhonnêtetés, et même sa réticence à en parler à l'homme de sa vie, au risque de le perdre, c'est agaçant parfois, mais réaliste. La solution apportée ne m'a pas vraiment convaincue par contre, même si Archer finit par y trouver son compte. Mais bon, à part cela, c'est une très jolie romance, et j'ai fondu pour Dustin !
4,5/5

par Lena06
Une audacieuse St-Valentin Une audacieuse St-Valentin
Héloïse Cordelles   
Sympa cette St Valentin leur histoire mériterait un livre entier ils tellement adorable
Soldati, Tome 2 : Le renard soldati Soldati, Tome 2 : Le renard soldati
Charlie Cochet   
Tout d’abord un grand merci à MxM Bookmark pour ce service presse.

Le Renard Soldati suit Le Prince Soldati, mais ce n’est pas à proprement parler un second tome. Il se déroule un an plus tard, et nous emmène à la découverte d’un autre couple : Toka et Rayner. Si on y voit Riley et Khalon, l’histoire n’est plus centrée sur eux, et on n’en sait pas plus sur l’adaptation de Riley au cours de l’année qui vient de s’écouler.

Comme le précédent opus, je reste très mitigée par cette lecture, pour plusieurs raisons que je vais évoquer ici.

La traduction de ce tome-ci était aussi bonne que pour le premier opus en général, et plus fluide sur les scènes érotiques, ce qui en a rendu la lecture beaucoup plus plaisante. Heureusement, parce qu’elles sont plus nombreuses ici, et plus sensuelles également. Dans l’ensemble, ces scènes étaient très jolies et hot, Toka possède une volupté et une coquinerie bien à part, qui est très appréciable. J’y ai trouvé, par contre, des redondances qui font qu’on a un peu la sensation de relire la même scène. Ce n’est pas très gênant dans le sens où il n’y en a que trois, pas vingt-cinq. Cela passe donc très bien et j’ai beaucoup apprécié l’érotisme de ce tome-ci.

Comme le précédent, il est beaucoup trop court. Alors, ce n’est pas le format que je critique, ici, c’est le manque de profondeur de l’histoire. Tout est survolé. L’univers n’est qu’esquissé et semble uniquement servir de support à l’histoire, or il est trop complexe pour ne pas souffrir d’être si peu développé. C’est assez dommage car il pourrait y avoir un vrai contraste entre Riley, le héros du Prince Soldati, et le monde des Soldati, en fait c’est régulièrement répété qu’il y a un vrai fossé entre les deux, mais on ne le sent pas du tout. Dans ce tome qui se déroule un an après Le Prince Soldati, on réalise qu’on n’aura pas les réponses aux nombreuses questions qu’on se pose dans ce premier opus. En fait, il n’y a pas de cohérence dans le monde qu’a esquissé l’auteure. Vu comme il est intriguant et original, c’est vraiment très dommage. Pour moi c’est un gros point noir de l’histoire. L’intrigue est centrée sur la romance, en soi ce n’est pas un souci, j’adore la romance, mais il manque vraiment beaucoup d’éléments pour que la lecture en soit fluide, pour qu’on plonge complètement dedans. On a trop d’interrogations, il y a trop de données qui nous échappent, et à force, ça en devient un peu lassant. Même si je dois avouer qu’à la fin de ce tome j’ai eu envie qu’il y ait une suite, en espérant que l’univers soit plus développé, mais quelque part, je ne me fais pas d’illusion : si suite il y a, il y a des chances pour qu’elle soit comme ces deux premiers tomes. Affaire à suivre, donc !

Toujours dans le registre de cet univers fantasy, il y a de grosses lacunes, pour moi, dans les descriptions de la magie et des combats. On a la sensation d’avoir là une auteure qui a peu d’expérience dans le domaine de la fantasy, autant en lecture qu’en écriture… Le combat final est très bâclé. La magie semble intéressante, mais reste très rudimentaire, jamais détaillée ni expliquée. On a de bons éléments, mais qui ne sont pas développés, ce qui est extrêmement frustrant. Ce livre a tout pour être un bon roman, pourtant !

Les personnages sont très en dents de scie. Pour parler d’abord de ce qui m’a déplu en eux, je dirai que Khalon (le roi) n’est pas égal à lui-même, que ses décisions sont incohérentes, on dirait qu’il ne réfléchit jamais avant d’agir et essaie de se rattraper ensuite sans réfléchir vraiment plus. Ses arguments sont aussi convaincants que ceux d’un enfant, mais heureusement, il arrive parfois à convaincre son auditoire malgré tout ! ;-) Sa relation avec Riley est cucul à souhait, ce qui ne colle pas au personnage. Pavoni, le roi Dell’Orso, est fait pour être écœurant et très méchant, mais c’en est trop gros. Trop cliché. Il est méchant, il est vil, il est gros, il est bas, cruel, et en plus chez lui, c’est très sombre et menaçant, l’eau est froide et Toka se dit que c’est même une chance qu’elle soit propre. Faut pas pousser le vice non plus… Du coup ça laisse un peu de marbre, d’autant que comme pour Le Prince Soldati, l’histoire est assez téléphonée, et qu’il n’y a guère de surprises, le scénario est prédictible à peu près du début à la fin.

Par contre, j’ai vraiment accroché aux personnages de Riley ( que j’avais déjà beaucoup aimé dans Le Prince Soldati), Rayner et Toka.

Riley me fait rire avec sa façon de parler très humaine, ses réflexions sensées mais pas mâchées, et il est bienveillant et agréable à côtoyer, même pour le lecteur. J’ai bien aimé qu’il boude Khalon, j’aurais aimé que la situation dure plus que 2 jours (notamment parce que du coup, l’état de Khalon est très improbable). Ses réflexions sont justes et apportent un plus à l’histoire, surtout présentée avec sa fougue et son indignation.

Rayner possède une grande force tranquille, mais également beaucoup de charisme. Beau, séduisant, il est bien campé, et très appréciable. Son amour pour Toka est infini, sa tendresse et son désir de le protéger sont touchants, son immense dévotion également. Et son incroyable désir de posséder le goupil est, ma foi, des plus agréables à lire !

Toka est la joie de vivre incarnée. Il est comme un rayon de soleil qui est très bien représenté dans l’histoire. Courageux, déterminé, il est aussi humble et sensible. Il aime Rayner d’un amour vrai et profond, mais n’ose pas rêver à une vie pour laquelle il n’est pas fait : en tant que serviteur, il n’a pas le droit de devenir le compagnon du puissant Soldati. Il est d’une bienveillance à toute épreuve, et sa dévotion envers Rayner et envers son royaume est inconditionnelle. Ce que j’ai préféré, chez lui, c’est bien sûr son immense sensualité. Toka est un vrai coquin ! Il s’est réservé pour Rayner, refusant d’être touché par un autre que lui, mais dès qu’il est aux côtés de son Soldati, il devient d’une lascivité hallucinante. Il est décidé et sait ce qu’il veut, il sait l’exprimer et nous offre de belles scènes d’une incroyable volupté. C’est aussi un personnage très crédible, qui sait aussi bien charmer son entourage que le lecteur. Il est touchant, drôle et émouvant. Il est le principal élément qui a rendu ma lecture agréable malgré les nombreux écueils.

La romance entre Toka et Rayner est belle, dommage que son tragique soit tellement cliché qu’il a tendance à faire lever les yeux au ciel. La fin est tellement téléphonée que c’en est frustrant. Par contre, dans l’ensemble, j’ai beaucoup apprécié la relation entre nos deux héros. J’aurais aimé encore plus de profondeur, un tragique plus dramatique (pour qu’on y croie, quoi, parce que là, c’est limite, on achète la crédibilité de l’histoire un peu à reculons), une fin plus émouvante. Mais du côté du lien Rayner/Toka, rien à dire, c’est un bel amour qu’ils se portent, et qui sait nous toucher.

En conclusion, je dirais donc que Le Renard Soldati est un bon moment de lecture, sans prise de tête. Il se lit rapidement, avec fluidité, sans ennui. Il y a beaucoup de choses que je regrette dans les choix de l’auteure et dans le manque de profondeur de son œuvre, mais c’est resté une agréable lecture, avec des personnages qui m’ont beaucoup plu.

Aurélie, pour le blog d'Amabooksaddict

http://amabooksaddict.blogspot.fr/2017/09/chronique-le-renard-soldati-charlie.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

par lilylelfe
Loup Loup
Nathalie Marie   
Assez déçue...

Au vu de tous les commentaires élogieux je m'attendais à un livre vraiment hors du commun...raté.

Je n'ai pas accroché au style de l'auteure que j'ai trouvé trop peu recherché et un peu lourd par moments : pas besoin d'expliciter chaque sentiment et chaque pensée, la description d'un sourire ou autre geste significatif suffit. J'ai trouvé les dialogues vraiment artificiels et pas du tout réalistes. Impossible de m'imaginer deux personnes parlant de la sorte ensemble...Et puis, il avait les gros mots. Je les ai trouvés trop présents dans des situations qui ne le demandaient pas (du tout). Le tout donne l'impression que l'auteure se cherche encore.

Les personnages sont intéressants et uniques, c'est appréciable.
Yanaël m'a bien plu, bien que ses discussions avec Loup ne soient parfois pas franchement utiles à mon sens, car elle ne font que répéter ce que l'auteure décrit avant ou après et ne l'aident pas vraiment à prendre de décision (la plupart du temps Yanaël est sûr de son choix et ne cherche qu'à se faire conforter dans son idée par son loup). Autrement c'est un personnage plein de surprises qui sait s'adapter aux différentes situations auxquelles il est confronté et qui évolue beaucoup au cours du livre.
Adam n'est pas en reste, il reste fidèle à lui-même durant tout le livre, c'est agréable.
Le reste des personnages est également attachant. Chacun a une place de choix dans l'intrigue et sert à un but plus ou moins grand.

L'histoire quant à elle ne m'a pas parue franchement originale. Quand on exclut le fait que Yanaël ne cesse de découvrir de nouvelles capacités, le reste n'est que lutte de pouvoir et petites vengeances...somme toute c'est ce qu'on retrouve dans presque toutes les romances M/M paranormales et en rapport avec les shifters. Les dénouements sont assez prévisibles et les moments d'attaque sont...enfin bref, on les sent venir à des kilomètres.
La romance ne m'a pas vraiment transportée à cause des dialogues qui ne semblent vraiment pas, naturels.

Bref, assez déçue, mais pour des néophytes dans ce genre de roman c'est à conseiller.

par Nijimi
Him, Tome 1 Him, Tome 1
Sophie Auger   
Un avis plus détaillé sur :
http://wp.me/p6618l-2i0

Ce livre est le premier livre de Sophie Auger. Après avoir lu d’excellente critique, je me suis laissée tenter par cette romance de genre « chick lit »…. Même si la faute d’orthographe du descriptif sur Amazon a failli me faire changer d’avis (c’est « Une romance iNattendue » et pas « Une romance iNNatendue » !)

Bien que la plume de l’auteur soit très agréable, les fautes d’orthographe sont assez nombreuses… (Un autre exemple que celui du descriptif sur Amazon : « Pour me résonner » au lieu de « Pour me raisonner »)… Rien qui n’empêche la compréhension du texte mais suffisamment récurrente pour être remarqué.

Je n’ai pas été « transporté » par ce livre mais j’ai trouvé l’histoire sympathique… Les personnages sont pétillants et, si je n’ai pas franchement rigolé, j’ai souvent souri. L’intrigue contient de nombreux rebondissements, on ne s’ennuie pas… Même si le côté « rocambolesque » n’empêche pas de rendre la fin prévisible.

J’ai passé un bon moment… mais sans plus. Je n’ai pas été suffisamment emballé pour relire un jour ce livre.
Nuances de gris Nuances de gris
Brooke McKinley   
Coup de cœur ! Et oui en ce moment…il y a de quoi se réjouir lorsqu’on tombe sur de pareilles pépites. D’un côté, nous voici avec un petit voyou de la mafia doté d’une jolie gueule, un de ceux qui auraient le quatrième ou le cinquième rôle dans une téléfilm policier de série Z et à qui on demande de « vendre » son patron. Il s’oppose au méprisant et froid agent du FBI qui n’est là que pour appliquer la loi et pour attraper le vrai méchant. Qu’importe les dommages collatéraux. Mais le grain de sable, c’est le huis-clos entre ces deux hommes ! Révélations, non-dits, confessions, -- la suite https://atoutlivreblog.wordpress.com/2017/01/09/nuances-de-gris-brooke-mckinley/
Correspondances T2 (Illusion) Correspondances T2 (Illusion)
L. A. Witt   
La suite des aventures de Derek et Elliott. Tome 2