Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de claire69120 : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
Les montagnes russes Les montagnes russes
S. M. Gerhard   
Lien ici : http://wp.me/p5AuT9-28Q

Vous savez le soucis avec les nouvelles c'est que l'on a parfois du mal à apprécier totalement notre lecture et l'on ressort bien souvent déçu. Mais fort heureusement pour nous, certaines de ces petites histoires sortent du lot… Et c'est le cas de "Les Montagnes Russes" de S.M. Gerhard.

Une auteure que j'apprécie de plus en plus. Et chose encore plus surprenant, c'est qu'en à peine trente pages, elle arrive toujours à me redonner le sourire…

Avec une plume fluide, délicate et captivante S.M. Gerhard nous offre une belle petite romance M-M tout en douceur. Une intrigue certes aux allures simplistes mais qui est habilement menée et qui fait son petit effet. Le petit plus ? La prose de l'auteure. En très peu de pages, elle sait trouver ses mots pour retranscrire des émotions sincères et très proche de la réalité.

Un choix de narration à trois voix. J'ai trouvé cela bien original. Cela change mais ce n'est nullement dérangeant. Puisque cela nous permet d'être un peu plus proche de nos protagonistes qui nous réservent bien des surprises. On ne peut que s'attacher à eux.

En bref, "Les Montagnes Russes" porte le titre adéquat. Une petite douceur qui est à dévorer sans modération. Le parfait mélange de Romance, d'humour et de Tendresse. Tout ce qu'il faut pour passer un excellent moment.

NB : Pour ceux qui ne lisent pas de romance M-M et qui aimerait en lire cette nouvelle est la base parfaite pour vous. Vous n'allez pas être déçus.
Meute de la Lune, Tome 7 : Gabe Meute de la Lune, Tome 7 : Gabe
Amber Kell   
Lors du tome précédent nous avions fait la rencontre avec Vien et Viell, deux jumeaux fae. Nous les retrouvons ici, en même temps que Gabriel un jeune loup qui n’avait pas connaissance de son côté métamorphe.

Gabriel subit une attaque, heureusement il est sauvé juste à temps et amener à la meute de la Lune, où il se fait soigner. Là, il doit assimiler pas mal de chose, principalement le fait qu’il est maintenant un lycanthrope. Et pour ne rien arranger il fait la rencontre de Vien et Viell qui se retrouve être ses deux âmes sœurs.

Dans ce livre j’ai eu un gros coup de cœur pour Vien. Je pense que c’est le personnage qui j’apprécie le plus depuis le début de cette série, avec Dare qui est adorable. Mais Vien est vraiment un personnage qui m’a touché. Son jumeau, Viell, est du genre beaucoup plus enjoué et joueur, tandis que Vien a appris à être plus réservé et plus dur envers lui-même. Gabriel se rend compte assez vite que même si l’un des jumeaux est moins présent, c’est uniquement car il a peur, mais comme ils sont compagnon il n’a pas de crainte à avoir pour nos trois comparses.

L’histoire continue aussi d’être renforcée, on en apprend un peu plus sur les ennemis qui sont, tout compte fait, plus nombreux que ce que l’on peut penser.
Emprise / La Captive possédée par un milliardaire (L'intégrale) Emprise / La Captive possédée par un milliardaire (L'intégrale)
Amber James   
C'est une histoire d'amour gentille, très courte mais se lit vite. Elle ne reste par contre pas longtemps en mémoire ni dans les favoris ...

par lauraef1
Tombé pour lui, Tome 1 Tombé pour lui, Tome 1
D.W. Marchwell   
D.W. Marchwell est un auteur sans surprise, lorsque je choisis de lire une de ces romances, je sais exactement à quoi m'attendre. Il utilise très souvent les mêmes trames dans ces histoires qui sont très légères et avec bien souvent une forte similitude concernant ces héros au niveau des caractères. Vous avez pratiquement toujours l'un des deux héros plutôt soumis de nature qui assume pleinement son homosexualité et qui en général a fait son `'coming-out » très jeune. Il vient d'un milieu familial pas forcément aisé mais dont les membres de la famille ont accepté sans problème l'appartenance de leur fils et garde un lien avec lui : ici c'est Scott. Si dans cette histoire pour seul membre il ne reste que son frère, celui-ci Brian est très présent et ne ressent aucun ressentiment vis-à-vis des choix de son cadet.

Le second protagoniste est quant à lui selon les habitudes de l'auteur ; beau, solitaire, pas forcement homosexuel mais parfois bi, il exerce une profession virile ce qui est exactement le cas d'Hank puisque c'est un bucheron, métier très machiste s'il en est. Un autre point commun à beaucoup de romances de D.W.Marchwell c'est la construction de l'histoire d'amour, elle est marquée par la rapidité de la rencontre et du coup de foudre entre les protagonistes (ou pour être précise un des deux), pratiquement systématiquement dans les premiers chapitres. Cette construction de l'histoire peut surprendre et laisser le sentiment que tout va trop vite, la lectrice appréciant une histoire qui se construit progressivement risque d'être déçue. Cependant cette romance est mignonne, les personnages sympathiques, avec des passages très romantiques et d'autres très torrides.

La trame de l'histoire est donc simple et sans surprise, notre héros Scott, auteur-compositeur à succès vient au chevet de son frère blessé suite à un accident survenu lors d'une opération d'élagage. À l'hôpital il rencontre Hank, un des employés de son frère et là tout s'enchaine très rapidement à la manière Marchwell. Attraction physique, premier rendez-vous, connexion parfaite autant physique qu'intellectuel, bref rien d'original ni de complexe. Pas de drame ni de rebondissements dramatiques, pas de questionnements ni de problèmes soulevés par l'entourage.

Voilà le problème, les personnages sont agréables, l'idée du contraste entre l'homme des bois et l'homme des villes est originale mais tout est trop simple, trop facile. Il aurait été intéressant d'ajouter des passages humoristiques sur cette opposition de leur milieu social, d'avoir un peu plus de profondeur sur les ressentis des deux hommes. De même pourquoi ne pas exploiter le milieu professionnel d'Hank très viril et machiste pour ajouter une petite touche de drame ? Non, nous sommes au pays de Oui-Oui. Par contre D.W. Marchwell sait nous charmer avec des moments tendres et si il y a une chose qui ne manque pas dans cette histoire ce sont les scènes de sexe : un vrai marathon !

C'est une histoire agréable et qui se laisse lire.

par samba
Le Roi-Esclave Le Roi-Esclave
Victoria Lace   
Je ressors de cette lecture le cœur serré... serré pour Xandrés... mais satisfaite de la fin.

Je dois être un peu maso moi-même, car à chaque fois que je lis du Victoria Lace, je sais que je vais sortir de ma zone de confort ou en frôler les limites... Et ce roman ne fait pas exception !

Punaise, j'ai du mal avec l'humiliation ! Du coup mon cœur s'est meurtri pour ce jeune roi. Et comme à chaque nouvelle sortie de Victoria, je replonge avec délice dans son imagination débordante d'érotisme, de sensualité avec en fond quelque chose de plus important... l'acceptation totale de soi, de ses désirs, de ce que réclame son corps.

Même si au final cela convient toujours aux personnages de l'auteure cela me malmène à chaque fois. Les larmes aux yeux à plusieurs reprises devant cette trahison. Des envie de claque pour certains et de frapper franchement pour d'autre.

Alors je ne dirais rien de plus sur les personnages ou l'histoire car pour moi le synopsis en dit déjà beaucoup et cela serait encore plus spoiler ce roman.

Mais je peux vous dire que c'est du Victoria Lace ! C'est chaud bouillant ! Et comme d'accoutumée son personnage principal n'est pas épargné ! Mais au final il y trouvera son compte.... il sera malmené, il se sentira trahi, il prendra le bon côté de son esclavage et qui sait... aimera peut-être beaucoup cela ! A vous de le découvrir !

Une petite lecture qui vous réchauffera, pas besoin de se blottir sous un plaid le coin du canapé sera largement suffisant :-P

Donc j'ai beaucoup aimé ce roman, même s'il m'a sorti de ma zone de confort.

par ElsReader
Ciel haut amour, tome 1 : Quand c'est le moment Ciel haut amour, tome 1 : Quand c'est le moment
Aria Grace   
J'ai beaucoup aimé l'histoire de Shane et d'Alex.

Alex bien installé dans sa vie professionnelle, il assume pleine-ment son homosexualité, il veut maintenant se construire un foyer avec des enfants.

Shane, commence sa vie profesionnelle, il ne veut pas dire à ses parents qu'il est homosexuel car son père est homophobe.


Leur histoire d'amour débute trés vite, seulement une erreur du passé de Shane va séparer nos deux amoureux, Shane n'ose pas avouer cette erreur à Alex. Il faudra qu'ils se battent pour arriver à vaincre les non-dits, les malentendus. Quand deux personnes s'aiment elles surmontent tout.


C'est une belle histoire facile à lire, que j'ai lu d'une traite et que je conseille fortement. Je vais d'ailleurs commencer le 2 ieme tome.

par ACTAEE
Unwanted Unwanted
Elle Kennedy   
Unwanted ( qui avant se nommait Brûlant corps à corps -- pour être sincère, j'aimais mieux le nom d'avant quand il était encore un harlequin)


==> De quoi ça parle ?

On rencontre Hayden qui est en manque ( faut dire ce qui y'est). Elle l'avoue à sa meilleure amie ( Darcy) qui lui conseille d'assouvir ses pulsions en couchant avec un inconnu.

( Petite parenthèse encore une fois, je crois que je vais que faire ça lorsque je donne mon avis, faire des petites parenthèses : Pourquoi faut toujours dans les histoires que la meilleure amie soit une nymphomane qui a peur des relations sérieuses. C'est lassant ) Dans le monde réel, on peut avoir des meilleurs amies qui sont encore vierges et qui pensent tout abord au bien être de sa famille et ses amis avant ses pulsions sexuelles. Bref !

L'héroïne est tout abord un peu gênée puis accepte et se retrouve dans les bras de Brody (un joueur de hockey). S'ensuit une histoire tout abord de c*** puis comme vous l'aurez deviné la suite...

==> Qu'est-ce que j'en pense ?

Lorsque je l'avais lu la première fois, en mode harlequin, je ne peux le nier, j'ai été emoustillé. C'était en plus mon premier harlequin ( souvenir quand tu nous tiens). Lors de ma première lecture, j'ai juste kiffé, mais faut être honnête que je m'attendais pas à beaucoup de choses avant. Mais, en le relisant, je me suis rendue compte que la magie n'est pas revenue. J'étais plus excédée et complètement déroutée qu'autre chose ! Pourquoi ?

Déjà, parlons des personnages :

Hayden : Je ne me suis aucunement attachée à elle ( deuxième lecture). Je trouvais que tout passer trop vite avec elle, comme avec le héros ( mais on parlera de lui dans quelques instants). Je l'ai trouvé agaçante ! Je n'ai vraiment pas aimé être dans sa tête pour la simple et bonne raison qu'à un moment, elle n'est pas aussi sûre d'elle qu'elle aimerait le faire croire. Je n'ai pas aimé le stade où elle voulait que du sexuel puis pouf comme par magie ( comme le disait ma prof : out of the blue), elle est amoureuse. Je n'ai pas vu de transition ! Mais, elle n'est pas pire que le jeune Brody ( oups, le Dieu du sexe qui donne des orgasmes comme ça )

Brody : il joue au Hockey ( comme le jeune Garett). Lui, c'est le summum ! Il tombe littéralement amoureux dès qu'il la voit ! Je trouvais ça beaucoup mais beaucoup trop trop rapide ! Je trouvais ça vraiment dommage ! Et pour ma part, à ma première lecture, je le kiffais ! Oh oui ! Lors de ma première lecture, je n'ai pas pu oublier ce livre pendant un long moment, mais en le relisant, toutes mes émotions sont évaporées. Je n'ai rien ressenti quand ils ont couché ensemble ! Une scène m'a pouah mais horrifié : la scène du resto !! Je ne l'avais pas lu comme ça la première fois ! Bref ! Je ne l'ai pas aimé ce personnage !

Que dire des autres personnages : Ils ne m'ont pas laissé un grand souvenir, je ne me souviens que de Darcy ou encore du père de l'héroïne qui si ma mémoire est bonne est l'entraîneur ( si je ne me trompe pas)

==> Le déroulement de l'histoire :

Un seul mot : RAPIDE ! Tout va trop vite donc on ne s'attache à personne !

==> L'histoire :

Manque cruellement de profondeur tout comme les personnages ! Dommage !

===> écriture : L'écriture est assez bonne. Je dois avouer que c'est mieux que l'écriture simple de The Deal !

Avis global :

Trop rapide à mon goût ! Avec des personnages qui m'ont laissé de marbre !

Note : 2.5/ 5
Dans le corral, tome 1 : Taureau Dans le corral, tome 1 : Taureau
Mathilde Watson   
Je remercie chaleureusement les Editions « Juno publishing » pour l’envoi de ce service presse.

Comment donner son ressenti quand il n’est pas bon, sans froisser l’auteure. Elle s’est mise à nue, nous délivre une histoire, et nous confie son ouvrage à nous lecteurs, et c’est surement avec pleins de doutes, de stress, qu’elle attend nos avis (ressenti perçu avec les auteurs qui me confie leurs bébés en SP  ). Alors de ce fait, pour nous chroniqueuses, c’est difficile de dire que l’on n’aime pas, car ne nous voulons surtout pas blesser.

De ce faite, c’est avec extrêmement de pudeur que je vais donner mon avis, et attention, il ne s’agit que de mon avis. Il se peut que d’autres adorent cette histoire… Les gouts et les couleurs varient d’une personne à l’autre.
Au premier abord, le résumé m’a beaucoup attiré. Bon, je n’étais pas fan de la couverture (mais qui est tout compte fait logique vu la fin du roman), mais quand on me dit « Cow-boy » je ne résiste pas. Oui, Cow-boy je me dis de suite Clint Eastwood … et c’est peu dire : Je suis addict aux Cow-boys.

Le début du livre était carrément prometteur, un cow-boy au regard ténébreux, un léger air de danger, avec en face de lui un homme peu sur de lui, un peu en surpoids, qui ne se trouve pas beau et n’assume pas son physique. C’est la rencontre choc, de deux opposés qui s’attirent. Ce qui devait arriver arrive. L’attraction étant trop forte, ils s’y succombent. C’est chaud, torride, captivant …. Normal avec ce cow-boy au corps de rêve…

Et là, la déception pointe son nez … Pourquoi ? J’en étais à 50% de ma lecture, et ces deux hommes n’avaient fait que baiser … Et quand ce n’est plus le cas, le beau cow-boy n’a la cervelle remplie de que pensées salaces… Pour le coup, je suis arrivée à saturation ! J’aime avoirs du sexe dans les livres que je lis, mais c’est quand même mieux si une réelle histoire évolue en même temps. Et là, malheureusement je ne l’ai pas trouvée cette histoire qui captive, qui émeut …

Par respect pour la Maison d’éditions, j’ai poursuivis ma lecture en espérant trouver plus … Ce qui n’est jamais arrivé, mais à la place j’ai eu droit à une fin sans queue ni tête, qui sur le coup, j’avoue ne pas avoir compris ce qu’elle venait faire là. Bon après réflexion, si je reviens sur ma lecture, l’auteure avait effectivement semée quelques indices au fil des pages.

Voici mon avis, après je le redis, ce que je n’ai pas aimé dans ce livre, peut être grandement apprécié par un autre lecteur. Ne vous privez pas de cette lecture sur mon simple opinion.

Je ne donnerai aucune note, juste qu’il rejoint indéniablement, ma pile des : « Jai Lu aussi »

Le Clan des Panthères, Tome 1 : Cœur Sauvage Le Clan des Panthères, Tome 1 : Cœur Sauvage
Mary Calmes   
C’est en surfant sur le net que je suis tombée sur la fiche de ce livre. Et avant tout, je dois dire que c’est la couverture qui m’a sautée aux yeux. Je la trouve magnifique ! Du coup, je me suis lancée et ai ainsi acheté mon premier e-book ! Une bonne façon d’inaugurer sa liseuse !!
Jin Rayne, mi-homme, mi panthère, voit sa vie basculer lorsqu’il sauve la vie d’une jeune femme, à l’aide de son meilleur ami. Lui qui s’efforçait d’éviter tout contact avec les siens, le voilà enlisé dans une situation délicate, lorsque pour le remercier de son geste, le semel de la tribu de la jeune femme souhaite de rencontrer.
Si Jin fuit son passé, ce n’est pas sans raison, et sa rencontre avec Logan ne sera pas sans conséquence. Mais Jin acceptera-t-il son destin ou bien fuira-t-il une nouvelle fois ? Acceptera-t-il d’aimer Logan et d’être aimer par lui ?

Il ne m’aura fallu seulement quelques pages de lecture pour accrocher à l’histoire. Accrocheuse bien que pas tellement originale, elle nous plonge dans l’univers fantastique des hommes-panthères. L’auteur maitrise parfaitement son sujet et son histoire. L’univers qu’elle a créé tien la route et elle prend le temps d’expliquer chaque rôle et l’importance de chacun au sein de la tribu.

Jin est un personnage très attachant. On se prend vite d’affection pour lui, ainsi que pour Crane, son meilleur ami. Tous deux sont très proches et s’entendent comme des frères. Leur passé commun les liant de façon fusionnelle.
Puis, on fait la connaissance de Logan. Il a tout du type viril et débordant d’assurance. Cependant, on découvre également en Logan un homme tendre et profondément attaché à Jin.
Bien que cela paraisse étrange que Logan accepte d’être uni à un homme sans protester, alors que jusqu’à présent il était attiré par les femmes, cela met l’accent sur le fait que l’amour véritable est avant tout une question de cœur et d’esprit avant d’être une histoire de corps et de sexe (dans le sens « homme » ou « femme »).
On sent que par cette réaction de son personnage, l’auteur tend à dénoncer les préjugés. Elle prône ainsi l’acceptation des différences. Ainsi, un homme hétéro jusqu’au bout des ongles peut, du jour au lendemain, tomber amoureux d’un homme. Après tout, personne n’est à l’abri d’un coup de foudre et celui-ci se fiche de savoir si la personne en face est un homme ou une femme.
Personne ne peut prédire à l’avance qu’il restera hétéro toute sa vie. Il suffit parfois d’une rencontre…
C’est ce message que l’auteur essaye de faire passer à travers le personnage de Logan. Et le fait qu’il soit si ouvert d’esprit et accepte ainsi un homme pour compagnon démontre bien que pour lui, l’amour n’est pas qu’une histoire de genre.
Malgré tout cet enthousiasme premier, je dois avouer que le livre comporte deux points négatifs de taille. La première, c’est le langage parfois très cru qu’utilise l’auteur. D’accord, l’histoire est racontée du point de vue d’un homme, mais cela ne signifie pas qu’elle doit être pour autant vulgaire. Un homme peut très bien parler et s’exprimer sans être vulgaire.
Alors autant parfois l’auteur peut faire preuve de tendresse et de douceur dans ses propos, autant la ligne suivante, elle peut être d’une vulgarité sans pareille. J’ai trouvé ça assez choquant je dois dire.
Notamment lors des scènes de sexe. Je n’ai absolument rien contre les scènes d’amour entre personnes du même sexe, je ne lirais pas ce genre de roman dans le cas contraire. Mais le vocabulaire vraiment très cru utilisé par l’auteur tout au long du livre m’a vraiment perturbé. Une scène de sexe peut être bien être écrite de façon érotique et sensuelle sans pour autant tomber dans la trivialité.
C’est ce côté grossier à la limite de l’obscénité qui m’a un peu refroidie je dois dire. Etre un mec ne signifie pas obligatoirement être un ours, alors les mots fleuris à caractère sexuels ne sont pas forcément obligatoire pour rendre le récit crédible. Loin de là même ! Tous les homos aiment-ils vraiment « se faire bourrer le cul » ou « péter la rondelle » ? J’en suis pas si certaine !

Deuxièmement. Jamais encore il ne m’a été donné de lire un texte autant bourré de fautes. Conjugaison, grammaire, syntaxe, tout y passe ! Et je ne vous parle pas des fautes de frappe, des oublies de majuscules et l’absence de marquage de dialogue. La mise en page est une horreur indescriptible et plusieurs fois, il m’a fallut relire des passages avant de comprendre qu’il s’agissait d’une phrase de dialogue, la ponctuation n’indiquant rien.
Le non respect de cette mise en page rend le texte vraiment très difficile à suivre et à la longue, cela en devient extrêmement pénible.
Pour être honnête, je trouve tout à fait inadmissible que l’on puisse vendre un torchon pareil. Je n’avais encore jamais vu ça ! C’est une honte de faire payer pour lire ça !
Que l’on paye pour un livre d’accord, mais à condition qu’il soit un minimum relu. Je ne dis pas qu’il ne doit pas y avoir de faute, l’erreur est humaine après tout, mais de là à avoir des fautes comme un gamin de CP n’en ferait pas, c’est ce que j’appelle se foutre de la gueule du monde !
Bref, cela mis à part, si je me concentre uniquement sur l’histoire, cela reste une bonne petite lecture. Une fois plongée dans l’histoire, je n’ai pas pu me résoudre à lâcher ma liseuse. Une agréable surprise qui, sans les deux points négatifs énoncés plus haut, aurait pu être encore mieux.
Si les fautes d’orthographe et la vulgarité ne vous rebutent pas, c’est une lecture que je vous recommande grandement, ne serait-ce que pour les messages de tolérance et d’acceptation qu’elle fait passer.


par Fantasyae
Baie sanglante, Tome 1 : La Recrue Baie sanglante, Tome 1 : La Recrue
Christelle Verhoest   
J'adore les romances sur fond d'enquête, mais ici, malgré la belle couverture et un synopsis alléchant, je suis mitigée. Autant l'intrique est pas mal du tout (C'est grace à elle que j'ai pu terminer ce livre), autant la relation entre Alec et Ikel n'est pas très cohérente, trop sirupeuse, et certains dialogues ou réactions (surtout d'Alec et d'Alice) sont si absurdes que j'en ai ri avant d'être exaspérée.

par rineska