Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Claire96 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Accords corrompus, Tome 3 : Rêves de feu Accords corrompus, Tome 3 : Rêves de feu
Kelly St Clare   
[Lu en VO]
Ça vous est déjà arrivé d'être totalement accro à un livre ? C'est ce que je ressens avec toute la série des Accords Corrompus. C'est fou. Et je me déclare, ici et maintenant, totalement in love de Jovan, de sa patience, de son caractère, de son humour, de ses faiblesses et de son entêtement. Le côté politique, qui avait été un peu ignoré dans les deux autres tomes, revient sur le devant de la scène, et même si l'histoire tourne beaucoup autour de la romance Olina/Jovan, on voit quand même se dessiner les contours d'un dénouement, alors que l'héroïne rassemble autour d'elle ceux qu'elle aime et n'hésite plus à prendre des décisions.

L'histoire, le contexte, les enjeux, les personnages, les préjugés, les révélations, la loyauté, les stratégies, les trahisons et surtout la tendresse... il n'y a rien à reprocher à ce tome 3.
Bane Seed, Tome 3 : Voyage au bout du Sidh Bane Seed, Tome 3 : Voyage au bout du Sidh
Fanny André   
J'avais un vague doute en commençant cette série, pas totalement convaincue par le tome 1 (sans savoir pourquoi), mais j'aurais été bien bête de ne pas continuer ! Cette série s'installe dans le petit groupe des séries que je lis avec un réel plaisir !
Ce 3e tome, comme le précédent, est vraiment drôle et la petite enquête de notre duo de choc vraiment sympa.
J'apprécie particulièrement de voir la relation entre Bane et Dorian prendre le temps. On pourrait dire que ça traine, mais j'aime vraiment que ça n'aille pas plus vite, parce que ce serait totalement incohérent. Bane change, à son rythme et j'aime la voir hésiter, ne pas comprendre, se raccrocher à ce qu'elle est censée être. J'aime aussi la constance de Dorian qui, pour une fois (et merci infiniment à l'auteur pour ça <3) ne se comporte pas comme un gros lourdaud ! Il est clair dans ses désirs et son affection pour Bane, mais n'en fait jamais trop. Qu'est-ce que j'aime Dorian !
En fait, ce 3e tome permet une véritable évolution de la relation amoureuse et on ne peut qu'attendre la suite.

par Jiro-Reru
Les Sentinelles, Tome 1 : Forgé dans le sang Les Sentinelles, Tome 1 : Forgé dans le sang
Alexandra Ivy   
Alexandra Ivy a démontré l'étendue de son imagination débordante au fil des tomes des Gardiens de l'éternité, son penchant pour la génétique et la France, trois constantes que l'on retrouve dans cette nouvelle série assez attractive malgré quelques petites faiblesses, tant au niveau de la traduction, de certaines répétitions inutiles, que de certains dialogues. L'auteur doit également être une fashion victim, ou sous contrat avec certaines boutiques, car les marques de fringues, chaussures ou accessoires vont bon train! Outre ces détails récurrents, la plupart des personnages ici sont d'une beauté à couper le souffle, si on ne l'a pas compris à la moitié du bouquin, on ne le comprendra jamais tant on nous le serine! Les femmes sont de véritables canons et les hommes grands, sveltes mais athlétiques et virils!!!

Le cadre de l'histoire nous dépeint deux catégories d'êtres vivants, les humains et ceux qu'ils appellent communément les bizarroïdes, de par leurs facultés propres à faire pâlir d'envie ou de craintes non dissimulées, leurs dons ayant attrait au psychisme ou à la magie. Ces évolués comme eux préfèrent se définir, vivent presque en autarcie sous une sorte de dôme blindé de puissants sorts, Valhalla, qui abrite entre autre devins, médiums, guérisseurs, sorciers, sous la férule de la Mave, et que protègent les Sentinelles Gardiennes et Traqueuses sous l'autorité d'un Tagos, Wolfe. Les préjugés sont légion et pourtant, lorsque les choses tournent mal ou échappent aux humains ils font appel aux Evolués, comme c'est le cas sur cette affaire de meurtre où la victime a été retrouvée morte sans aucune blessure apparente, le coeur manquant pourtant dans sa poitrine.

Le sergent Duncan o'Conner est un flic pugnace et doué dans son job, et lorsque la nécromancienne Callie Brown rencontre un problème en essayant de capter les derniers souvenirs de la victime, il va devoir concilier instincts protecteurs, relations entre deux mondes que tout oppose, enquête criminelle, attirance physique et émotionnelle tout en gardant la tête froide. Car c'est une véritable apocalypse qui risque de se déclencher si le meurtrier n'est pas stoppé à temps! Si l'on fait abstraction de la romance assez banale qui se profile, l'intrigue est vraiment agréable même si elle n'arrive pas à la cheville d'un bon policier. Alexandra Ivy aurait tendance à démarrer ses sagas tout en douceur, celle-ci a du potentiel, les seconds couteaux sont prometteurs, quant à l'univers il risque de nous réserver quelques bonnes surprises... À suivre donc.


par Seregan
La Vierge guerrière, Tome 1 La Vierge guerrière, Tome 1
David Weber   
Le royaume sothõï est en effervescence. La construction d’un tunnel et d’un canal par les nains de Troglodye, associés à la Confédération des hradanis du Nord et au baron Tellian de Balthar, va bouleverser les circuits commerciaux dans la région. Certains sont prêts à tout pour l’empêcher,
jusqu’à rameuter les goules de la Lande. Bahzell Bahnakson, champion de Tomanãk et cavalier
du vent, aura fort à faire. D’autant que Leeana, fille de Tellian et vierge guerrière, a des visées sur lui. Et que les dieux des Ténèbres, dans leur éternel combat contre la Lumière, sont résolus à faire appel aux plus puissants démons. La vierge guerrière est le quatrième roman de la saga du dieu de la Guerre.

par x-Key
Bane Seed, Tome 2 : Un crime, un châtiment Bane Seed, Tome 2 : Un crime, un châtiment
Fanny André   
Les personnages :
Bane reste fidèle à elle-même! Toujours aussi prompte à ne pas obéir aux ordres, à répondre du tac au tac à toute remarque ou acte qui lui déplaît, elle manque toujours cruellement de diplomatie et a un mauvais caractère. J'aime son tempérament de feu et sa langue plus qu'aiguisée qui nous fait sourire, voire rigoler franchement. Comment vous dire que la voir formatrice d'une bébé Banshee (surnom affectueux qu'elle donne à la débutante) m'a rendu plus que curieuse. J'avais hâte de découvrir comment elle gérerait la situation. Dans ce second tome, on en apprend davantage sur sa vie actuelle, mais aussi du temps où elle était mortelle. On voit vraiment la personnalité plus profonde de notre héroïne et j'ai adoré ça. On la découvre parfois moins sûre d'elle que ce qu'elle ne laisse paraître, elle s'interroge, se remet en question (même si elle n'est pas prête de l'avouer à quiconque), elle doute de ses sentiments, se sent parfois dépasser par les événements et veut comprendre ce qui lui échappe.
En gros, elle garde tout ce qu'on adore d'elle dans le premier tome, et nous en apprend plus sur ce qu'elle nous cachait jusque là. J'ai été touchée de la découvrir plus sensible, plus fragile.

Dorian est toujours aussi doué pour les joutes verbales et arrive toujours à faire sortir de ses gonds Bane, en un claquement de doigts. Tout comme elle, il nous livre enfin quelque uns de ses secrets les plus enfouis. On le découvre soucieux pour Korena, investi, il manque encore parfois de pragmatisme et est toujours drôle, mais ce qu'on apprend de lui nous touche et nous donne envie de creuser encore et encore pour le percer à jour. J'ai aimé le fait qu'il finisse par se montrer tel qu'il est, sans se cacher (même si ça ne dure pas éternellement), qu'il dise clairement les choses sans détour et pousse la personne en face de lui à faire de même. Il est bien plus intelligent et attachant qu'on ne pouvait le penser. Je me demande bien ce que lui réserve Fanny André pour la suite des aventures et je suis impatiente de le découvrir.

Caoimhe est la bébé Banshee en question. Si l'on pense que Bane a mauvais caractère, ce n'est rien du tout par rapport à elle. Elle est flippante, hautaine, déterminée, elle en a strictement rien à faire de ce que l'on veut lui enseigner et ne pense qu'à la vengeance sanglante. Elle est amère, irrespectueuse envers tout le monde, énervante, cruelle et je lui aurais bien donné plusieurs paires de claques pour lui remettre les neurones en place. Je l'ai détesté et je me demande bien à quels sombres événements dont elle sera responsable, nous devrons faire face dans le troisième tome. Je ne suis pas pressée de la retrouver en tout cas. C'est le genre d'héroïne capable de vous glacer le sang en deux secondes et de transformer le plus brûlant des brasiers en iceberg.

L'intrigue :
L'intrigue est plus sombre, plus prenante et mystérieuse que jamais. Plusieurs intrigues s'entremêlent et nous feront partir à l'aventure, mais aussi au devant du danger. Tout d'abord, il y a la disparition de Korena, qui va demander de la finesse et de la diplomatie à notre duo de choc, il y avait donc déjà du pain sur la planche. Mais le fait que Bane doit jongler entre cette mission, la formation de Caoimhe, ses envies et besoins de décompresser, le fait de devoir de se confronter à ses sentiments, plus celui de refaire équipe avec Dorian pourrait bien créer un cataclysme d'une envergure encore inconnue.

L'auteure :
Fanny André a réussi à m'embarquer dès les premières pages. Il se passe beaucoup de choses dans ce tome ce qui fait qu'on ne s'ennuie jamais. On jongle entre joutes verbales à mourir de rire, mystères, actions, révélations parfois surprenantes, noirceur, errance et référence de pop culture que j'ai beaucoup aimé soit dit en passant. On passe de Casper à Brigitte Bardot, c'est inédit.
Tout est bien dosé et a créé en moi ce sentiment de manque dès que je reposais ma lecture pour aller travailler ou manger.
Fanny André développe également un point que j'ai trouvé super intéressant. Elle nous livre une mythologie bien plus développée et complexe sur les Banshees. Quelles sont les fonctions qui existent pour chacune en rapport avec leurs capacités? À quoi ressemble leur hiérarchie? De plus, l'auteure nous propose un large choix de créatures surnaturelles qu'on a peu l'habitude de retrouver dans ce genre littéraire. Les vampires et loups-garous ont souvent été mis à l'honneur, mais il existe tellement d'autres créatures que je rêve de découvrir. Ici, je ne les découvre pas toutes, mais en tout cas, ça a le don d'être innovant, prenant, intéressant et ça titille ma curiosité. J'espère donc pouvoir en découvrir encore bien d'autres par la suite.
Voir évoluer les personnages de la manière qu'elle a choisi est pour moi le point fort de ce tome. On les découvre plus intimement, on les voit évoluer et se poser des questions, ils nous semblent plus humains et de ce fait, on a plus de facilité à les comprendre, à s'attacher à eux, ou à nous identifier à eux.
Vivement le tome 3!!!

En résumé :
Un second tome plus sombre et mystérieux, tout en étant drôle, frais, intéressant, prenant et divertissant. Une mythologie des Banshee mise en avant et détaillée, des personnages qu'on découvre toujours plus et qui ne cesse de nous surprendre ou nous toucher, mais également le début d'ennuis colossaux qui se profilent à l'horizon et à grande vitesse. Je suis complètement addict.


par ellesmera
Les Sentinelles, Tome 2 : Tueur de sang Les Sentinelles, Tome 2 : Tueur de sang
Alexandra Ivy   
Les Sentinelles, T2. Beaucoup mieux que le premier tome ! J’avais eu du mal à accrocher au T1, ayant même hésité à le laisser tomber. Je suis bien contente d’être allée jusqu’au bout et d’avoir été assez curieuse de lire la suite. Maintenant que le T1 a planté le décor et présenté le premier groupe de personnages, il m’a été beaucoup plus facile de naviguer dans l’univers. D’ailleurs, l’auteur nous fait suivre divers personnages tout au long de l’histoire et cela a encore donné plus de profondeur au récit. Ce T2 a été addictif, clairement. L’intrigue est bien plus palpitante que le T1, on ressent le compte à rebours pour la petite Molly et cela est un peu angoissant. La meilleure partie de ce tome concerne le personnage de Bas. L’auteur a pris le temps de le construire et on a envie d’en savoir plus sur lui. On a également pu explorer un peu plus la relation tumultueuse entre la Mave et le Tagos, ce qui n’est pas déplaisant. Concernant le couple principal, Serra et Fane, leur histoire est ancienne et on en a conscience. Serra est un personnage féminin fort que j’ai apprécié, même si je n’aime pas son apparence aguicheuse et sa manie avec les vêtements, les sacs et les chaussures de luxe. Elle a du tempérament, elle est intelligente et courageuse, entre autres. Ce n’est pas quelqu’un de superficiel malgré ses goûts vestimentaires. Quant à Fane, je l’imagine en grosse brute avec un petit coeur tendre. J’ai juste du mal à accepter le fait qu’il ait presque ignoré Serra pendant toutes ces années, la repoussant sans arrêt.
Voilà, maintenant j’ai juste envie de me saisir du tome 3 et de me lancer dans sa lecture. Alors, oui, pour le moment je conseillerai cette série, malgré un premier tome un peu tremblotant. Ce deuxième tome vaut le coup.

par Sonador
Accords corrompus, Tome 4 : Rêves de liberté Accords corrompus, Tome 4 : Rêves de liberté
Kelly St Clare   
C'est fini ? Déjà ? Mais nooooooon !
Énorme coup de cœur pour cette saga ! J'ai adoré du début à la fin : les personnages, l'intrigue, les complots, les paysages, les dialogues, l'écriture ... WOW !
Dans ce dernier tome, les relations entre Jovan et Olina sont plus tendues, du fait de la guerre et de la future reprise du pouvoir par Olina. Une question leur est présente parmi tant d'autres : " Et nous dans tout cela ? "
Dans ce tome, nous apprenons enfin l'identité du père de Lina, les raisons de l'assassinat de Kedrick, celles de Cassius et Avanna, la Tatum. [spoiler]Roscoe est donc le père de notre héroïne, son départ a détruit Avanna, sa mère. [/spoiler]
[spoiler]Aquin, considéré comme un père par la Tatuma, est le père du meurtrier du prince Kedrick. Il était au courant de sa mort, de plus.[/spoiler] D'ailleurs, [spoiler]sa mort fut très triste. Pauvre Aquin, tué par son propre fils. [/spoiler]
[spoiler]Hayce, le fils d'Aquin, a tué Kedrick sur ordre de la Tatum Avanna, et a tenté d'assassiner la Tatuma parce qu'il la détestait d'avoir une place plus importante que la sienne dans le cœur de son père. Dur. [/spoiler]
[spoiler]Malir, le pauvre Malir. J'aimais beaucoup ce personnage : loyal, amusant, dévoué, courageux ... Mort au combat, mort pour sauver son peuple, mort en héros. Le passage du flambeau est horriblement triste ...[/spoiler]
Qui avait raison ? Eh oui, c'est bibi ! [spoiler]J'étais persuadée qu'Olina abdiquerait pour rejoindre Jovan. Ce que je n'avais pas prévu, c'est que Jovan aurait envisagé de le faire à sa place. C'est hyper romantique ![/spoiler]
Cassius est un monstre, Avanna aussi. Ce qu'elle a fait subir à ses enfants ... Infâme.
La fin est magnifique ! Après toutes ces horreurs, enfin un peu de bonheur. [spoiler]La demande en mariage de Jovan est adorable, ils apprennent qu'ils vont avoir un enfant, leur trois peuples sont soudés, ils sont vivants, en bonne santé et entourés de leurs amis ... Que demander de plus après toutes ces années de malheur ?[/spoiler] Olina arrive toujours à ses fins, manipulatrice qu'elle est [spoiler]( le duel )[/spoiler] !
L'univers créé par l'auteur est certainement un de mes préférés, les personnages aussi. Je suis heureuse d'avoir pu lire une aussi bonne saga.
Lisez-la, n'attendez pas.
Je recommande bien évidemment !
JLR.
Mords-moi ! Captive du vampire l'intégrale Mords-moi ! Captive du vampire l'intégrale
Sienna Lloyd   
Cela faisait un petit moment que je n’avais pas lu de bit lit et ça m’avait manqué, c’est donc avec plaisir et impatience que je me suis mise à ma lecture.

Héloïse, jeune serveuse dans un bar en a plus qu’assez des clients aux mains baladeuses, elle rend donc son tablier et se précipite dehors, sauf qu’elle ne regarde pas où elle va et va se faire renverser. C’est en se réveillant qu’elle va se rendre compte qu’elle n’est pas chez elle et qu’elle va se souvenir de son accident. Déstabilisée elle va s’apercevoir qu’elle n’est pas seule, un vampire se trouve prés d’elle. Gabriel, très bel homme au regard persan, cet « homme » va lui faire ressentir jusqu’au plus profond de son être une envie irrésistible de se donner à lui.

Entre eux l’attirance physique va être très forte, mais le fait de savoir qu’elle ne pourra pas partir quand elle le souhaite l’effraie un peu, heureusement les personnes qui sont au service du richissime vampire sont très accueillantes et elle va rapidement s’attacher à eux. Elle va profiter de cette expérience pour se renseigner sur la vie de ces êtres mystérieux et en écrire un livre. Grace à la présence constante des gens qui l’entourent, elle va apprendre beaucoup sur leurs modes de vie et leurs habitudes.

Sa relation avec Gabriel reste au départ purement sexuelle, celui-ci ne se présente à elle que pour assouvir un besoin (qu’ils ont tout deux) de se donner l’un à l’autre, c’est une relation de soumission qui se passe entre eux. Gabriel aime mener la danse et ne se prive pas de la faire se plier en quatre pour le satisfaire, pour son plus grand plaisir à elle aussi. Mais au bout de quelque temps, les sentiments vont venir mettre de la douceur dans leurs relations et c’est avec regret et appréhension qu’Héloïse se prépare à partir.

Sauf que son départ ne va pas se passer comme prévu et elle va devoir séjourner encore quelque temps dans la somptueuse demeure du vampire, mais au grand désarroi de celle-ci, plus rien ne va se dérouler comme avant. Elle va devoir prendre sur elle et avec l’aide de ses nouveaux amis, essayer de se fondre dans le paysage pour ne pas s’attirer les foudres de certaines personnes.

Une très bonne lecture, j’ai tout de même été un peu choquée par la rapidité avec laquelle Héloïse va se donner à Gabriel alors qu’elle ne le connaît absolument pas, après, oui il faut s’y attendre avec ce type de romance.

Héloïse est une jeune femme qui, bien qu’au départ est un peu perdue, va rapidement s’adapter à sa nouvelle condition de vie, elle va prendre beaucoup de plaisir à partager ses points de vue avec les vampires, surtout que ceux-ci ne sont pas très bien vu pas les humains. Ils se sont même résignés à vivre entre eux et ont le droit de sortir de leur quartier que quand la lune est pleine, ce qui explique l’interdiction de partir pour Héloïse. Elle va devoir vivre comme un vampire (sans boire de sang évidement), vivre dans le luxe et devoir dépenser sans compter (quel calvaire !) mais aussi se méfier de la fourberie de certains.

Héloïse est une jeune femme attachante, la difficulté qu’elle va avoir à devoir partager son quotidien avec des personnes qui lui font bien comprendre qu’elle est différente et la traitent comme une simple humaine va être compliquée, mais heureusement tous ne pensent pas comme ça et vont la prendre en sympathie. Gabriel est un personnage taciturne, il ne se confie pas beaucoup et met une certaine distance avec ceux qui l’entourent, il reste tout de même un personnage qu’on a envie de découvrir et de connaître plus en profondeur. Quand aux personnages secondaires, ceux qui sont proche d’Héloïse je les ai adoré, ils sont tellement gentils et plein de bonnes intentions pour qu’elle se sente bien.

En bref, une lecture agréable, on retrouve bien le coté bit lit de l’histoire. Et si au début les scènes de sexe sont assez crues et explicites, par la suite elles se font plus rares et sensuelles. On se concentre plus sur les événements qui vont s’y dérouler pour laisser place à l’intrigue et au plaisir de pouvoir découvrir un peu plus les personnages.

http://www.livresavie.com/mords-moi-captive-du-vampire-lintegral-de-sienna-lloyd/#more-7427

par Natoche
Bane Seed, Tome 1 : Guerre ou paix ? Bane Seed, Tome 1 : Guerre ou paix ?
Fanny André   
Il y a deux ans j'avais découvert la nouvelle Le Choix de la Banshee publiée chez Laska, elle me paraissait prometteuse et donnait furieusement envie d'en avoir plus. Il y avait un truc : le potentiel avec le duo Bane et Dorian, le bestiaire et le folko nordique. Quant est-il alors de cette version roman ? Je voulais tellement adorer car ça avait été une jolie découverte et la couverture de Miesis, j'en suis dingue, mais ce premier tome me laisse grincheuse.

Forcément je suis déçue de me retrouver avec cette histoire remaniée de Leprauchauns et de Brownies car il s'agissait déjà de ça dans la nouvelle, j'aurais aimé quelque chose de nouveau, un préquel en faite. Pour ceux qui débarquent, cette histoire aura le mérite de proposer un folko qui change de d'habitude. Donc point de vampires, de métamorphes, dites bonjour au Banshee, au Incube, au Fae et Etres de petites tailles. Si vous n'avez pas l'habitude du genre, prenez d'autres romans avant, le surnat' est vite balayé. La hiérarchie des Banshee est vraiment sympa et mérite pour la suite de la saga un approfondissement, c'est malin d'utiliser les différentes traditions.

Bane est une misandre de première, ce côté revêche et amer lui donne un air horripilant. Oui, vous ne rêvez pas, je suis en désamour alors que c'est le genre de nana qui aurait pu être badass et féministe comme j'aime mais pas dans ces extrêmes là. En face Dorian est agréable, quelle patience et pour un Incube, il n'est absolument pas lourd ou obsédé comme on pourrait s'y attendre. Leurs échanges m'ont épuisée, Bane fait de chaque réplique un combat, elle est tout le temps en colère contre lui sans aucune raison valable. Elle a une haute estime d'elle même ce qui fait que je n'ai pas pu l'apprécier. J'espère que pour les prochains tomes, cette attitude se craquèlera pour qu'elle puisse devenir plus touchante et moins antipathique. Elle est parfaite en rôle de méchante ou de garce sans coeur si c'est le but de l'auteur mais dur de ne pas grincer des dents à chaque remarques désobligeantes envers les mecs ou envers Dorian. Je ne suis pas la dernière à dire qu'ils sont tous les mêmes mais là trop c'est trop !

J'aurais aimé savoir pourquoi Dorian est assigné à cette tâche, connaitre ou avoir des débuts d'indices sur son monde à lui, ses origines, etc. L'intrigue est tirée par les cheveux, à la base pour une nouvelle c'était gentillet, ici en roman je n'ai clairement pas adhéré. Le dénouement est une blague, cette fin décrédibilise l'univers, les personnages. Est-ce qu'on a à faire à un urban fantasy ou à une parodie ? Trop de clins d'oeil tue le clin d'oeil, il y en a beaucoup beaucoup trop. Et au delà, de faire des références pop à tout va, le fait de toujours expliquer d'où ça vient finit par donner l'impression que le lecteur est débile. Autant faire des easter eggs, ceux qui comprennent Demi-Lune, Chemin de Traverse... n'ont pas obligatoirement besoin de confirmation, pour les autres si ça passent au dessus, c'est tant mieux vu le nombre.

Alors que des termes comme Korriganes, Brownies, Kelpies mériterait plus de détails c'est le comble de l'incompréhension. On passe un temps infini sur les coups à boire, les explications sur la culture télévisuelles mais rien sur ce qui fait un roman UF. La mythologie. Beaucoup de créatures mais peu d'explications, il vaut mieux alors avoir l'habitude de lire de l'UF ou de bien connaitre ses mythologies sinon c'est vite confus et brouillon. Autant j'ai adoré la nouvelle, autant ce premier tome souffre de défauts de construction et d'un personnage féminin imbuvable. Certes Dorian, essaye de nous faire croire qu'il ne s'agirait que d'une carapace mais à aucun moment, vraiment rien de rien, on y a vu des fissures. Le défi sera alors de lui redorer son image et ce n'est pas forcément en les faisant coucher ensemble que ça fera d'elle quelqu'un de plus touchant.

par LLyza
Myria, Tome 2 : Les enfants de Nola Myria, Tome 2 : Les enfants de Nola
Mylène Régnier   
Un an s’est écoulé depuis les événements du tome précédent. Sans surprise, le père d’Alicia est devenu le général de Myria. Notre héroïne et ses amis, Madison et Jason, ont été promus quant à eux lieutenant, et Harrison est maintenant capitaine.

Le passé refaisant surface avec un nouvel ennemi, Alicia va devoir choisir entre rester et affronter son passé et sa conscience ou partir aider son cousin loup-garou Hugo, en mauvaise posture sur le territoire de Lysander à Galatea.

Contre toute attente et avec l’aide d’Harrison, Alicia s’envole pour la Nouvelle-Orléans, terre des Hybrides Loups-garous ! Elle réalise qu’au-delà de la vie de son cousin, les enjeux politiques sont énormes. Pour sauver Hugo, elle devoir montrer l’étendue de ses pouvoirs et jouer au jeu de la politique...

Alicia est une vraie chieuse et malgré les apparences, les blessures du passé sont bien présentes et la rongent. Sa solitude nous touche, on en vient à espérer que ses amis et son compagnon ne se servent pas d’elle et que leur attachement est sincère.

Au terme de cette nouvelle aventure, notre jeune lieutenant fraîchement promue gagne en maturité tout en restant une vraie rebelle.

Ce deuxième tome, plus court que le précédent, nous laisse avec beaucoup de questions sans réponses, mais qui néanmoins pose les bases pour le troisième opus, prévu pour le premier trimestre 2019. Quelques passages encore un peu confus, mais la lecture est plus fluide que dans le premier tome avec un style qui s’améliore et donc une histoire que l’on dévore !

par Merveille