Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de claireiz : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
La trilogie d'Arkandias, tome 3 : Le sarcophage d'Outretemps La trilogie d'Arkandias, tome 3 : Le sarcophage d'Outretemps
Eric Boisset   
j'ai trouver se tome plus attachant que le autres! je ne sais pas c'est peu être le fait qu'ils retourne dans le passer redeviennent en quelque sorte "petit" que Théophile revois son père et sa mère quand il était ensemble...... je ne sais pas! ^^ :P
celui si aussi est super !! toujours le même style pour le thème et je trouve cela très bien ^^ mais se que j'aime pardessus tout dans ces livre c'est la fin! je trouve que cette petite phrase a toujours ce petit "quelque chose" en plus qui fait qu'on a toujours envie de lire la suite ! mais si dans le cas de se livre il n'y en a plus.... Dommage !
[spoiler]la curiosité du fantastique est vraiment "magique"!!! ^^ ♥[/spoiler]

par laetidrey
Le Journal intime de Georgia Nicolson, Tome 1 : Mon nez, mon chat, l'amour et... moi Le Journal intime de Georgia Nicolson, Tome 1 : Mon nez, mon chat, l'amour et... moi
Louise Rennison   
Me souviens très bien de ma réaction en lisant les deux premières pages : ouais, super drôle (ironie, quand tu me tiens). Passées ces quelques moments, j'ai fini par totalement accrocher au livre, je ne l'ai pas lâché avant de l'avoir fini. Et je sais que certaines de mes expressions me viennent de Georgia. En commençant par mes parents qui ont été rebaptisés depuis en "Mutti" & "Vati". Tiens, ça me donne envie de le relire o__O

par MrsNobody
Lettre à mon ravisseur Lettre à mon ravisseur
Lucy Christopher   
C'est une pépite, comme on en voit rarement. Gemma, Ty, et un décor aussi beau que mortel. Là, pas d'histoire d'amour, mais une histoire de haine, un attachement dérangeant pour Ty, cet homme givré. Croyez-moi ou pas, quand Gem était sur le point de s'enfuire, je me disais "Non, non, non, il faut qu'elle reste !". C'est une lecture, une lettre, dont on ne sort pas indemne, les personnages encore moins. La folie d'un homme poursuivit par son enfance et celle de sa victime, prête à le défendre. Etonnant.

par Ornella
Everything, Everything Everything, Everything
Nicola Yoon   
C'est une claque majestrale que je viens de me prendre après avoir refermé ce livre.

Outre le fait qu'il soit magnifique, il est merveilleux à l'intérieur. L'histoire est puissante, pleine de beauté, et plein de bon sens.
Je ne m'attendais à rien en particulier en commençant ce livre, d'ailleurs, je ne savais même pas de quoi cela parlait, Préférant me plonger dans un univers inconnu.

C'est l'histoire de Madeline. Cette dernière a quasiment passé sa vie enfermer chez elle, protéger par des appareils de changement d'air, dans une pièce sans poussière, sans personne extérieur, sans maladie. Madeline a une maladie rare, elle est allergique au monde. Sa vie est monotone, mais elle l'aime puisqu'elle n'a connu que ça. Elle passe ses journées à lire, à étudier, et à passer du temps avec sa maman et son infirmière (meilleure amie) Carla.
Jusqu'au jour ou de nouveaux habitants emménagent dans la maison d'en face, et Oliver (plus souvent surnommé Olly), fait son apparition et va bousculer la vie de Madeline.

Ce livre m'a fait aller de découverte en découverte. Premièrement, j'ai beaucoup appris de la maladie de Madeline, la maladie de DICS. Cette dernière est expliquée de manière simple et ludique, ce n'est pas un cours, mais cela est très intéressant.
On retrouve aussi les premiers sentiments d'amour, ce que cela provoque, surtout pour une adolescente de 17 ans qui n'a encore jamais connu ça. J'ai trouvé ça magique et très mignon. On se laisse pousser des ailes, on croit vivre d'amour et d'eau fraîche... bref, j'ai toujours trouvé ce sentiment merveilleux et j'ai pris plaisir à le redécouvrir par le biais de Madeline.
On retrouve aussi les premières Aventures, avec un grand A, quand on se dit que la vie vaut la peine d'être vécu que lorsque l'on fait quelques choses d'incroyable, qui, même si cela risque de nous tuer, est merveilleux sur le coup.
On redécouvre la trahison... je dis redécouvrir car dans ce roman, on a l'impression d'être au tout début de la vie, c'est un sentiment étrange à expliquer, mais, même pour le lecteur, on a la sensation que nous aussi on découvre l'univers, au même titre que le personnage principal.

Les personnages sont tous uniques et tous magiques en même temps. Madeline, malgré sa vie plutôt morne, est un éclat de vie à elle seule, elle fourmille de joie, de bonne humeur, d'espoir, de partage...
Olly est un garçon qui n'a pas la vie facile, il est toujours en noir, signe de deuil, mais n'y prêtait pas attention, c'est un garçon charmant, attentionné et très joli, à ce que j'ai pu lire.
La mère de Madeline est étrange, et je le savais dès le début, mais c'est une mère qui aime sa fille et qui ferait tout pour elle.
Enfin Carla est une amie extraordinaire, je n'arrive pas à exprimer de mot à son encontre et préfère vous laisser la découvrir, et l'aimais autant que moi.

Le style m'a tout de suite plu de par sa simplicité, sa fluidité. Le texte est ponctué de dessin, d'illustration, de citation de Madeline, et même de mail, qui est toujours agréable à voir lors d'une lecture. Cela permet aussi de faire défiler les pages à une vitesse incroyable. J'ai beaucoup aimé cet aspect.
J'ai tout de même un petit regret. Ce livre aurait été un véritable coup de cœur si on avait eu une alternance de point de vue. Je m'explique ; j'aurais aimé savoir ce que pensait vraiment la maman de Madeline, et Olly, cela aurait donné de la profondeur à l'histoire et aurait fourni toutes les ficelles nécessaires pour le lecteur. Après tout, un lecteur est curieux et veut toujours en savoir plus.
Mis à part cela, c'est un excellent roman que je conseillerais à tout le monde, au plus jeune comme au moins jeune, aux fans de n'importe quel genre.

Ce roman est un peu un livre doudou pour moi, il me rappelle ce qui est important, il me rappelle ma jeunesse (bien que je n'ai que 20 ans!) et me fait me sentir bien.


par newmoon
Mille baisers pour un garçon Mille baisers pour un garçon
Tillie Cole   
Magnifique.
Bouleversant, j'ai une seule chose à dire, sortez une boite de mouchoirs.

par Adèle
Paranoïa, Tome 1 Paranoïa, Tome 1
Melissa Bellevigne   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/03/28/paranoia-melissa-bellevigne/

Paranoïa nous entraîne d’abord dans la vie de Lisa, psychiatre de renommée, appelée en dernier recours pour une patiente compliquée : Judy. Cette jeune femme ne parle à personne et semble voir un homme que personne ne voit et on confie à Lisa sa prise en charge. Petit à petit, Judy va prendre confiance et s’ouvrir à Lisa en lui livrant son histoire, ou en tout cas son délire.

Les personnages sont intéressants mais j’ai trouvé qu’il y en avait très peu. On est immiscé au coeur d’un groupe restreint. Le récit est raconté avec un changement continuel des points de vue entre Lisa et Judy majoritairement. J’ai trouvé ça très bien fait. Cela permet à l’auteure de nous emmener là où elle le souhaite au moment où elle le souhaite. On ne vit pas le récit de Judy dans sa chambre de psychiatrie. On est en dehors, au moment où elle le vit et c’est beaucoup mieux !
Malheureusement, j’ai trouvé que les personnages n’étaient pas assez exploités : on reste vraiment en surface de leur personnalité. Leurs sentiments sont expliqués directement, superficiels et souvent trop exagérés donc peu crédibles à mon avis.
Une romance arrive en plein milieu du récit sans qu’elle n’ait vraiment été annoncée, sans qu’il y ait réellement de signes avant-coureurs et cela m’a déconcerté. J’ai eu l’impression que c’était posé là, au milieu, parce que l’auteure en avait besoin à ce moment-là et pas à un autre mais ce passage de l’objet détesté à l’objet adoré, l’amour de sa vie est vraiment trop brutal. Le lecteur en est décontenancé.

Côté intrigue, l’idée était vraiment bonne. L’histoire semblait mêler la psychiatrie et le paranormal dans un doute perpétuel… Cependant, j’ai trouvé l’intrigue trop peu développée. Il y a clairement de bons éléments mais, encore une fois pas assez travaillés à mon goût. On ne va pas en profondeur, on ne va pas jusqu’au bout des choses.

De plus, pour ceux qui ne le savent pas, je suis interne en psychiatrie. Et ma formation m’a totalement empêché d’apprécier ma lecture. Je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire à cause de l’aspect psy de celle-ci que j’ai trouvé très maladroit. On voit qu’il y a eu peu de recherches sur la question. On reste dans les idées populaires. Les termes psychiatriques ne sont pas utilisés correctement et pourtant, si leur définition avait été connue de l’auteure, leur usage aurait été clairement adapté dans ce récit où l’on oscille entre folie et paranormal. J’ai trouvé que ces termes étaient balancés de temps à autre pour rappeler qu’on parlait un peu de psychiatrie mais en n’en saisissant pas vraiment le sens. Le sujet principal n’est pas maîtrisé et je pense que s’il l’avait été, cela aurait pu magnifier le roman.
On nous fait miroiter une jeune fille en plein délire de persécution avec le mot « Paranoïa » et pourtant il n’en est rien. Oui, elle est persécutée dans son délire par plusieurs personnes (au nombre de 2…) mais un vrai paranoïaque est persécuté par toutes les personnes qui l’entourent et ne fait vraiment confiance à personne. Et encore, cela n’est qu’un exemple parmi d’autres.

L’histoire de Lisa, la psychiatre, est vraiment très intéressante. Cependant, elle est mise au second plan et là encore, j’ai eu l’impression qu’on n’allait pas jusqu’au bout des choses. Son récit n’est pas trop mal intégré à l’histoire en elle-même mais j’ai trouvé que ça se surajoutait comme quelque chose » en plus » et pas assez abouti.
Le déroulement et la fin restent très prévisibles. Il n’y a aucune surprise. J’ai trouvé que la fin arrivait trop tôt. Le roman se termine à un moment clé attendu depuis le début par Lisa et il manque, selon moi, la conclusion.
L’auteure laisse un peu de doute au lecteur, oscillant toujours entre le paranormal et la psychiatrie, mais Lisa explique en quoi ses troubles peuvent en effet être plutôt psychiatriques. D’ailleurs, j’ai trouvé la phrase sur la couverture en trop « L’autre est la seule à la croire » . Lisa ne croit pas Judy, à aucun moment. Elle fait seulement son travail de psychiatre qui est d’écouter les patients expliquer leur délire et en tirer des conclusions internes sur la façon de la prendre en charge. Elle ne croit pas en son délire, elle lui donne juste suffisamment confiance pour qu’elle se livre…

En conclusion, ce livre était plein de bonnes idées à l’état brut. Le résumé et la couverture m’avait clairement donné envie ! Malheureusement, je n’ai pas été séduite car l’histoire est, à mon sens, trop peu développée. Le sujet dominant, l’aspect psychiatrique n’a pas bénéficié d’assez de recherches pour tenir la route et en étant interne en psychiatrie, cela m’a empêché d’entrer vraiment dans l’histoire.
Cependant, je pense que si vous n’y connaissez strictement rien dans cette discipline, ce roman peut tout à fait vous plaire. Les personnages sont attachants, le changement perpétuel de point de vue est intéressant et la frontière entre le délire et le paranormal est assez mince pour en faire douter plus d’un ! N’hésitez donc pas à vous lancer et à vous faire votre propre idée ! :)

par Mayumi
Timide Timide
Sarah Morant   
Waouh ! Quelle magnifique histoire.
Timide est un très beau roman que j'ai littéralement dévoré. J'ai adoré la plume de Sarah Morant qui a le don pour mettre du suspens partout. (Le chapitre du bal est tellement frustrant !) Bravo à elle d'avoir réussi à parler de la timidité qui peut être vraiment gênante dans la vie de tous les jours, sans que les personnes autours s'en rendent compte.
C'est une histoire tellement touchante, tellement complexe. Les personnages sont formidables et extrêmement bien travaillés.
Ça a été un plaisir de découvrir l'histoire et les personnages au fil des chapitres. Je ne saurai pas en dire plus sans trop en dire en fait, donc je vais m'arrêter là.

par Tiboude
Fragiles Fragiles
Sarah Morant   
La réussite principale de cette histoire sont ses personnages. Superficielle aux premiers abords, Brittany cache des blessures profondes, elle est à la limite de l'anorexie et fait très attention au regard que les gens posent sur elle. Gabriel a été adopté suite à la mort de son père, cette nuit-là dont il n'a aucun souvenir, et est une brute. Mais l'amour les rend plus forts et leurs permet d'effacer leurs mauvais côtés et leurs faiblesses. Gabriel est à la recherche de sa sœur dont il n'a aucun contact, adoptée par une autre famille que la sienne. Tous les deux se sont brisés pour mieux se reconstruire après. J'avais déjà aimé Timide mais Fragiles est encore le niveau au-dessus. Une histoire d'amour captivante avec deux personnages très intéressants et un scénario bien recherché.

par LucyYy
Deux sorcières pour un garçon Deux sorcières pour un garçon
Sarah Mlynowski   
C'est le dernier ... toujours un peu nostalgique !!! =p
Il est comme les précédents ... rien à dire !! Juste à lire !!!
Drôle, intéressant, addictif, en gros super !!!
J'ai adoré la fin !!!

par Marie15
Tout sur Rachel ! Tout sur Rachel !
Sarah Mlynowski   
Que dire, que dire, que dire... J'ai été subjuguée par ce livre qui m'a fait rire tout du long ^^ J'ai adoré le fait que ça se passe en colonie de vacances et j'ai trouvé le personnage de Liana super intriguant... jusqu'à ce qu'on découvre sa véritable identité ! J'ai passé un très bon moment à lire ce livre si bien que je ne l'ai pas lâché avnt de l'avoir terminé ! L'écriture est fluide et légère et on retrouve la bonne humeur de Sarah Mlynowski dès les premières pages.
A lire et relire encore et encore...