Livres
613 350
Membres
710 638

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Clara et la pénombre



Description ajoutée par Lilou 2009-09-08T18:36:55+02:00

Résumé

En 2006, l'art hyperdramatique, ou art HD, a supplanté la peinture sur toile. Des personnes deviennent, le temps d'une expo et de la vente de l'oeuvre, des peintures inédites. Lorsque la toile vivante Annek Hollech est sauvagement détruite, le policier viennois Félix Braun mène l'enquête. Les 'oeuvres' du peintre Bruno Van Tysch, comme Clara courent-elles un risque ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 51 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par lelette1610 2020-07-14T13:55:18+02:00

Tu connais le problème Lothar ? Aujourd'hui tout ce qui est précieux est éphémère. C'est-à-dire qu'à une autre époque la solidité et la durée constituaient des valeurs en soi : un sarcophage, une statue, un temple ou une toile. Mais actuellement, tout ce qui a un prix se consomme, s'use, s'éteint, que l'on parle ressources naturelles, drogues, espèces protégées ou art. Nous sommes passés par une phase préalable dans laquelle les produits rares avaient plus de valeur parce qu'ils devenaient rares. C'était logique. Mais quelle en a été la conséquence ? Qu'aujourd'hui, pour que les choses aient d'avantage de valeur, elles doivent être rares. Nous avons inversé la cause et l'effet. Aujourd'hui nous raisonnons ainsi : les bonnes choses n'abondent pas. Faisons donc en sorte que les mauvaises choses n'abondent pas, et elles deviendront bonnes.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par lelette1610 2020-07-14T14:03:11+02:00
Argent

L'auteur a écrit un ouvrage sur l'Art et en particulier la peinture mais pas comme nous la connaissons.

Les tableaux sont des êtres vivants ; vendus, torturés, peints, apprêtés, ratés, choquants, alternatifs, violents. Les humains sont transformés en chose, à la merci des créateurs.

D'autres sont transformés en meubles, en domestiques déshumanisés mais de luxe.

Lorsqu'une jeune fille est assassinée de manière très violente, certains parlent de l'assassinat d'une personne alors que d'autres ne parlent que de la destruction d'une oeuvre d'art très chère sans tenir compte de l'humain.

Avant de lire "Clara et la Pénombre", je ne connaissais pas José Carlos Somoza. Il a écrit là un livre dérangeant, qui fait froid dans le dos. Son écriture est fluide, prenante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Polgara30 2020-04-23T17:46:55+02:00
Or

Encore une fois, Somoza nous plonge dans un monde étrange qui frôle l'horrible. Tout comme le personnage principal, Clara, on avance vers l'inconnu avec fascination et on accepte les choses telles qu'elles sont représentées par l'artiste. L'intrigue et le mystère nous tiennent en haleine jusqu'à la toute dernière ligne. Bref, j'ai adoré la lecture de ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Arthemiss 2015-04-09T20:16:47+02:00
Or

Un livre très intéressant.

Somoza a une écriture fluide, les descriptions sont complètes du début jusqu'à la fin, dans un genre littéraire nouveau pour moi !

J'ai beaucoup aimé le sujet, l'art représenté par des figures humaines ! Mais surtout c'est la réflexion qui persiste tout le long du roman qui nous fait vraiment réfléchir. L'art est-il plus important que la vie ? Quelles son les réelles limites de l'art ?

La fin nous montre vraiment l'étendue de la folie des hommes quand ils sont passionnés par quelque chose d'infiniment plus grand qu'eux, là ceux qui le montrait c'était le désir de Van Tysch d'être éternel !

Le questionnement de Somoza sur le sujet est intéressant et on voit vraiment sa volonté de nous faire réfléchir !

J'ai bien aimé !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par devantf 2013-07-20T17:12:22+02:00
Bronze

Bien, argent ou bronze? Et avec un peu de recul, je dirai que son expérience de Psychiatre lui a permis d'évoquer des sujets comme la soumission, la manipulation et peut-être même un type de perversion dans l'approche que l'on peut avoir de l'art.

L'intrigue et son dénouement sont mieux que habiles je trouve.

Je pense même avoir eu un moment de vertige glaçant ... Mais je n'en dirai pas davantage.

Je n'ai pas dit inattendu mais...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par devantf 2013-07-13T13:23:34+02:00
Bronze

Je craque, pas encore fini mais déjà envie de partager une belle impression.

Je me suis trompé assez vite, j'ai cru que l'auteur sous prétexte d'évoquer les corps qui deviennent des toiles pour peintre allait nous servir le milieu de la mode avec juste quelques ajustements et une intrigue meurtrière pour nous accrocher. C'est l'été et j'aime aussi cette littérature.

Erreur. il a exploré de manière inattendue tout ce qu'il pouvait tirer d'original de ce thème. Et même davantage. Même les meurtres prennent une autre dimension.

Ça va finir en argent, ça, je le sens

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DitaJett 2011-10-08T13:08:04+02:00
Diamant

L'art a quel prix? C'est la question que nous pose Somoza, c'est la réponse qu'il tente de trouver tout au long de ce roman.

Certes moins prenant que "La Dame N°13", "Clara et la pénombre" reste cependant un très bon roman! Somoza garde son srtyle très dark et fantastique pour notre plus grand bonheur!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biquet 2011-10-02T15:12:40+02:00
Bronze

Emballé par "La Théorie des cordes", "Zigzag" pour le titre espagnol, j'ai entrepris la lecture d'un autre livre de Somoza. J'aime évaluer les écrivains sur la durée, sur l'entièreté de leur oeuvre.

Ce titre est antérieur à "La Théorie des cordes" et aussi moins palpitant. J'y ressens une certaine critique de dérives imaginaires d'un art qui se prétend moderne. On entrevoit déjà la filiation sudaméricaine de l'auteur, il est en effet d'origine cubaine. Par l'introduction de quelques ficelles du Réalisme Fantastique propre à la littérature sudaméricaine, il apporte un nouveau souffle dans le fantastique. Pour voir si cela se confirme, je me dois donc de lire "Llave del abismo" de 2007, "La clé de l'abîme" en français, et "El Cebo" de 2010, "L'appât" en français.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bookemixer 2010-07-23T14:03:07+02:00
Lu aussi

J'ai pas accroché réellement au niveau de l'intrigue. Par contre, la réflexion que l'on peut en tirer sur "l'art humain" est assez intéressant ;-)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chantwal 2010-06-05T14:06:44+02:00
Diamant

Un livre très fort et haletant où des personnes deviennent une oeuvre peinte.

Il me semble aussi que dans ce livre, des gens deviennent une table quand ils ne sont pas très côtés.

Sont posés pleins de questions sur l'humanité, l'art...

Afficher en entier

Date de sortie

Clara et la pénombre

  • France : 2006-03-18 - Poche (Français)

Activité récente

Cbadi l'ajoute dans sa biblio or
2019-05-12T11:16:26+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 51
Commentaires 9
extraits 16
Evaluations 14
Note globale 8.43 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode