Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de clara_lesath : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Pouvoir des lys, Tome 2 : Magique Le Pouvoir des lys, Tome 2 : Magique
Maria V. Snyder   
La guerre pour la conquète des 15 royaumes semble imminente ! Tohon, chef des armées de Morts, auquel Avry avait échappé juste avant de tomber malade, est sur le point d'envahir les peuples qui n'auront de choix qu'allégeance ou mort !

Alors que les armées de Morts sont en marche, Avry et Kerrick s'autorisent quelques jours heureux, loin des complots et de la peste qui dissémine les peuples des différents royaumes. Mais bientôt il leur faudra repartir pour rejoindre les rebelles qui ont fait allégeance au prince Ryne, fervant opposant à Tohon.
[spoiler][/spoiler]Cependant, Avry qui aurait dû mourir après avoir guéri le prince, est miraculeusement sauvée par les Peace Lily, sortes de grandes plantes sauvages qui semblent dotées d'âme et d'esprit. Depuis toujours craint par les peuples, car sous leur magnificience se cache une promesse de mort pour quiquonque se retrouve emprisonné dans leurs pétales.
Avry donc que tout le monde semble croire morte, décide d'utiliser cette idée pour infiltrer le royaume de la prétresse Estrid, cachée sous un déguisement, dans le but de retrouver et ramener sa soeur, Noelle, cette dernière étant au service de Jael, Cheftaine des armées, qui avait tué Flea lors de leur dernière visite !
Bien que l'idée de laisser Avry partir seule fasse horreur à Kerrick, et devant la détermination de la jeune femme et la promesse de passer inaperçue, Kerrick n'a d'autre choix que d'accepter sa requête. C'est donc le coeur lourd et la peur au ventre qu'il voit son amour prendre le chemin qui va les séparer, puisque lui doit rejoindre sans tarder le prince Ryne.[spoiler][/spoiler]

A partir de là tout va s'enchaîner sur un rythme effreiné ! Avry va réussir à s'infiltrer dans le royaume d'Estrid, mais en violent sa promesse à Kerrick. Quant à se dernier, après être repassé par son propre royaume où il a pu constater la déchéance de son peuple, il va être capturé et séquestré par La Tribue, une faction d'hommes et de femmes, semblant à mi-chemin entre le bien et le mal.
Beaucoup de pertes humaines m'ont arrachées bien des larmes ! J'ai pesté plus d'une fois contre l'auteur qui n'hésite pas à supprimer des personnages clés de l'histoire. Mais aussi beaucoup de sourires, de rires pour ce deuxième opus que j'ai dévoré comme une affamée.
Encore du grand Maria V Snyder, dont la plume magique m'a de nouveau transportée.
Le 3ème et dernier tome de la série, devrait voir le jour pour la fin d'année 2013 en VO. Et j'en suis très impatiente, car la fin du tome 2 se termine sur une terrible tragédie qui m'a arrachée un cri de désespoir et de nombreuses larmes !
Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 13 : La captive du démon Les Seigneurs de l'Ombre, Tome 13 : La captive du démon
Gena Showalter   
J'ai adoré ce livre même si je dois avouer qu'il est un peu en dessous des tomes précédents. En effet, les seigneurs de l'ombre sont mis au second plan, idem pour la guerre entre Hades et Lucifer et c'est dommage ! Par ailleurs, je suis un peu frustrée de ne pas en savoir plus sur William et Gilly.

Concernant Cameo, j'ai beaucoup aimé la découvrir dans la mesure où nous ne savions pas grand chose de sa personnalité jusque là.
En ce qui concerné Lazarus, je suis tombée sous son charme même si je trouve que sa personnalité est trop "lisse", et pas assez "cruelle et étrange". La romance Cameo/Lazarus est quand à elle belle et sensuelle ; j'aurais aimé toutefois que Cameo soit un peu plus difficile à tomber sous le charme de Lazarus.

Enfin, mon côté fleur bleu n'a pas été complètement assouvi dans la mesure où la fin est un peu bâclée. Il m'a manqué une sorte d'épilogue sur le couple Cameo/Lazarus, sur les évènements à venir, la guerre...

Même si ce tome n'est forcément préféré, la série reste quand à elle exceptionnelle et j'attends le prochain tome avec beaucoup, beaucoup d'impatience. Avec un peu de chance, le prochain tome sera consacré à William !

par eola
Les Chroniques de Bane, Tome 3 : Coups de foudre à l’anglaise Les Chroniques de Bane, Tome 3 : Coups de foudre à l’anglaise
Sarah Rees Brennan    Cassandra Clare   
Cette troisième nouvelle se passe en 1857 à Londres, on commence à voir apparaître des noms et des personnages présents dans la trilogie The Infernal Devices ainsi que dans The Mortal Instruments (Camille Belcourt, Alexei De Quincey, Charlotte Fairchild....).

L'histoire tourne autour de la signature des Accords, plutôt houleuse entre les Chasseurs d'Ombres et les Créatures Obscures, et du nouvel amour de Magnus Edmund Herondale....

J'ai beaucoup apprécié d'arriver à une époque où l'on peut rattacher les personnages et les actions à The Infernal Devices, le plus évident est avec Charlotte Fairchild bien sûr mais aussi avec Edmund Herondale, et Starkweather!
The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy The Book of Ivy, Tome 2 : The Revolution of Ivy
Amy Engel   
Tiré de l'article → http://alizeabooks.blogspot.fr/2015/11/the-book-of-ivy-tome-2-revolution-of.html
Tiré du blog → http://alizeabooks.blogspot.com

Je ne sais pas vous mais moi je suis complètement accro de ce livre ! Le premier tome avait été un gros coup de cœur pour moi et celui-ci l'est également. Certes, il y a eu quelques points négatifs mais ceux-ci n'étaient pas assez nombreux et importants pour que je juge le livre bien alors qu'il était génial.

Je savais d'avance que l'univers du livre serait complètement différent – la fin du premier tome nous mettait la puce à l'oreille – mais je ne pensais pas autant apprécier ce nouvel environnement ! Il y avait beaucoup plus d'action par rapport au premier tome ce qui nous stimulait davantage pour le lire. C'était un des plus gros points positifs du roman !

L'intrigue était également très présente : je ne savais jamais à quoi m'attendre et s'en était déroutant ! J'avais toujours peur qu'il se produise quelque chose d'horrible qui changerait alors toute l'histoire et qui nous laisserait sur notre faim. Bien heureusement ce moment n'est jamais arrivé et j'en suis bien contente !

Amy Engel a toujours une belle et délicate plume. Lorsqu'elle décrit des paysages, nous avons l'impression d'y être tellement les détails sont précis. J'ai énormément voyagé durant ma lecture !
Les moments émouvants étaient eux aussi très bien écrits. J'avoue avoir eu la larme à l'oeil plus d'une fois, ce qui ne m'était par arrivée pour le premier tome. Le fait qu'il y ait de l'émotion m'a vraiment plu... le livre paraissait encore plus vivant qu'il ne l'était déjà !

La couverture du roman est vraiment très jolie : on y retrouve quelques éléments du premier tome notamment le poignard que tient Ivy ainsi que sa robe de mariée désormais en mauvais état. J'ai trouvé qu'ils étaient vraiment – et je pèse mes mots – primordiaux. Simplement avec la posture d'Ivy nous pouvons comprendre qu'il y a un énorme changement vis-à-vis du premier tome.

Ivy m'a bien plu mis à part pendant quelques chapitres où je la trouvais assez agaçante ! Vous comprendrez pourquoi en lisant le livre.
Elle est beaucoup plus courageuse qu'avant et son caractère bien trempé est toujours présent. C'est ce que j'avais bien aimé chez elle, son caractère. Je suis bien heureuse qu'il n'ait pas changé !
Au risque de vous spoiler sur l'histoire, je ne vais pas vous parler des autres personnages mais sachez que, comme dans tout bon livre, il y a des gentils et des méchants (vraiment méchants ! XD) mais je suppose que quand vous lirez le livre, car vous le lirez, vous saurez de qui je veux parler.

Je dois vous avouer que cela m'attriste beaucoup que la saga soit terminée... J'ai vécu tellement d'aventures avec Ivy et Bishop, devoir les quitter est vraiment dur. Mais je sais que l'histoire restera à jamais gravée dans ma mémoire. Et puis si j'en ai envie, qu'est-ce qui m'empêche de relire les bouquins ?

S'il y a quelque chose que j'aimerais par dessus-tout, c'est qu'un hors-série sur Bishop voit le jour. Savoir ses pensées et ses émotions me plairaient énormément ! Qui sait... un jour peut-être... ^^

Conclusion : un superbe volume qui conclut très bien la saga. Je n'en attendais pas moins d'Amy Engel ! Je vous le conseille vivement !

Kaleb, Tome 2 : Abigail Kaleb, Tome 2 : Abigail
Myra Eljundir   
le tome 1 était la découverte d'un nouvel univers plutôt déconcertant, et certains ne souhaitaient pas continuer avec cette saga, c'est vrai il n'a pas été facile de se retrouver dans la tête d'un empathe comme Kaleb. Mais passé cette appréhension on se laissait pourtant entraîner par la noirceur et la détresse de Kaleb. Et bien, je suis contente de continuer cette lecture, car ce second tome est encore meilleur !
Sensualité, Action, Trahison, Tension, Émotion, Révélation, Rythme, voilà qui résume ce que j'ai ressenti avec la lecture de ce tome 2. On va de surprise en surprise et on se surprend à espérer que tout se passe bien pour Kaleb, car je confirme ce que je disais après le 1er tome, Kaleb est diaboliquement attachant !
Cette saga est également riche de personnage plus mystérieux les uns que les autres, et dans ce tome, nous apprenons à les connaître et à percer leurs secrets, enfin en partie, car à chaque révélation, un doute nouveau s'installe, et tout ce qu'on croyait cousu de fil blanc ne l'est pas !!

Cette fois, et plus que jamais la prophétie est en marche, tous les pions sont en place !! Et si le mal n'était pas incarné par ceux qu'on croit ??!!!
En tout cas vivement le tome 3 (prévu pour fin Août 2013), car avec les révélations finales on ne sait plus du tout à quoi s'attendre, à part à une fin grandiose !

par coco69
The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy
Amy Engel   
Mon avis sur…
L’histoire
Autant vous prévenir, cette chronique risque de partir dans toutes les sens, un peu comme mon cœur qui s’est fait bourlinguer à gauche et à droite pendant ma lecture. Ce que je peux vous assurer, c’est que c’est un livre aussi génial que frustrant (et comme là je suis, vraiment, très frustrée, c’est vous dire à quel point il est magique !).
On s’immerge dès les toutes premières pages dans le monde post-apocalyptique créé par Amy Engel. Après une guerre nucléaire. On en apprend plus sur les nouvelles règles mises en place : le conflit entre les deux familles, les mariages forcés… Et qu’est-ce qu’on peut détester, tout comme Ivy, les Latimer, familles ennemies depuis des générations ! Puis, on découvre que tout n’est pas noir ou blanc, mais que cet univers est teinté de nuances, tout comme Ivy va finalement le réaliser.
Ivy est une jeune femme qui, au départ, souhaiterait être aussi forte que sa grande sœur Callie, celle qui, initialement, devait s’occuper des Latimer et en particulier du fils, Bishop. Puis, au fil du roman, elle va ouvrir les yeux, non seulement sur lui et son père, mais également sur sa propre famille. Je l’ai trouvée courageuse, sensible, timide et prête à tous les sacrifices pour ceux qu’elle aime. C’était une déchirure que de l’abandonner à la fin de ce livre.
Bon… sinon y a Bishop. Non. Sinon y a BISHOP ! Le Bishop charmant ! Le meilleur Book Boyfriend au monde ! Non, je n’exagère pas ! Damn, il est tellement parfait : beau, sexy, téméraire, humain, honnête, droit… Le genre qui ferait fondre même un bloc de glace en plein pôle Sud (contrairement à ce qu’on croit, c’est là qu’il fait le plus froid). Bref… Vous avez compris : je l’ai adoré. Et pour le coup, l’abandonner fut une réelle torture. Surtout de la sorte ! Amy Engel est une sadique… une vraie, une pure, une dure !
Dans les personnages secondaires, nous avons le père d’Ivy, un homme froid, distant, prêt à tout pour accéder au pouvoir et même à sacrifier sa propre fille. Plus on avance dans le livre et plus on le déteste, à mesure qu’on découvre qui il est réellement.
Puis, il y a Callie. Alors là, je n’aurais qu’une phrase pour elle : Callie, JE TE HAIS !!!
Voilà, c’est dit. Y a pas à dire : on se sent mieux après.
Parlons un peu histoire et action : autant vous le dire tout de suite, on ne s’ennuie pas une seconde dans ce roman. Et on est tellement pris que la fin arrive bien trop vite ! On suit Ivy dans la découverte de sa nouvelle vie de femme mariée, où elle doit mettre en place le plan établi depuis longtemps par son père. La tension augmente à chaque page du livre, pour finir en apothéose à sa toute fin… et QUELLE FIN ! Le genre qui vous donne envie de traverser les océans pour aller trouver l’auteur et mettre tout en œuvre pour lui soutirer les informations sur le tome 2 ! Sérieusement, c’est presque de la torture ! Surtout quand on apprend que cette suite sort en VO en novembre 2015 ! *PAN ! *
Bref, vous l’aurez compris : « The Book of Ivy » est une lecture totalement addictive, palpitante et haletante. Je l’ai refermé à la limite de pleurer toutes les larmes de mon corps, mais surtout avec la furieuse envie de tout casser chez moi.
C’est un roman que vous ne pourrez tout simplement pas lâcher dès l’instant où vous l’aurez ouvert. Un gros coup de cœur chez Lumen qui réussit là l’exploit que, sur quatre livres lus chez eux en ce début d’année, c’est le troisième Coup de cœur/Coup-de-poing/Coup de foudre !

L’écriture :
La plume d’Amy Engel est fluide tout en étant délicate. Elle parvient à nous toucher en plein cœur et on s’attache si facilement à ses héros au fil du livre, qu’on ne veut plus les abandonner. Elle décrit parfaitement les sentiments qui évoluent au fil des pages, en même temps que la réalité de la société se dévoile. Et des personnages qu’on adore au début, on en vient à la haïr à la fin, et inversement. Sa plume est tout simplement parfaite… et elle vous chamboulera à coup sûr !

Et si vous doutez encore de l’acheter, voici 15 raisons qui vous feront courir jusqu’à vote libraire :
Pourquoi faut-il avoir Ivy dans sa bibliothèque ?
1. Bishop.
2. Il y a un max d’action.
3. Bishop.
4. L’héroïne est vraiment touchante.
5. Bishop.
6. La société créée par Amy Engel est particulièrement saisissante de réalisme.
7. Bishop.
8. Les pages se tournent toutes seules tant on est happé par l’histoire.
9. Bishop.
10. On en ressort totalement chamboulé.
11. Bishop.
12. La couverture est juste sublime.
13. Bishop.

Londres la ténébreuse, Tome 4 : La Proie et le Chasseur Londres la ténébreuse, Tome 4 : La Proie et le Chasseur
Bec McMaster   
http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/2016/12/londres-la-tenebreuse-tome-4-la-proie.html


Je l'attendais tellement !!!!

Je vous rassure tout de suite : c'est un très bon crue. Seulement voilà j'ai eu un énoooooorme coup de cœur avec le tome 2. J'ai eu de nouveau un énoooorme coup de cœur avec le tome 3, alors autant vous dire que la barre était haute.

Perry et Garrett sont des Engoulevents dont on a déjà fait connaissance dans les tomes précédents. On sentait poindre la romance entre ces deux-là et je dirais mieux ; on l'attendait.
Perry est une des rares sang-bleu. Elle porte un secret depuis de nombreuses années et se cache sous une apparence masculine. Elle a de profonds sentiments pour son partenaire depuis aussi longtemps qu'elle est une engoulevent. Le bel âtre n'a jamais rien vu et a fait de la jeune femme déguisée en homme sa meilleure amie.
Oui, mais à la fin du tome précédent, Perry retrouve son apparence de femme à l'occasion d'une enquête et patatras, Garrett se rend compte de la beauté avec laquelle il vivait depuis de nombreuses années. Personnellement, j'ai trouvé ce postulat de départ un peu tiré par les cheveux. Certes il faut bien commencer la romance a un moment donné mais enfin Garrett a eu 9 ans pour tomber sous le charme de Perry. Rien. Il n'a jamais été émoustillé. Il faut que la belle se dénude et expose sa poitrine pour que le Dom Juan la voit. Au mieux, j'ai trouvé cette entrée un peu maladroite. Au pire, je l'ai trouvé un peu macho.

Ce qui rend la romance entre ces deux-là à part, c'est qu'elle commence sur les chemins de l'amitié mais savoir que l'amour s'invite dans leur histoire seulement lorsque que Perry se déshabille est un peu limite...Cela manque de romantisme pour le coup.
J'ai passé sur ce postulat de départ car hormis cela, la relation entre les deux amis est magnifique.
Leur amour n'est pas possible pourtant leur amitié leur est indispensable.
Cette dualité est très bien amenée et elle nourrit très bien le récit.
Quant à l'histoire en elle-même. Tout tourne autour du passé de Perry qui lui revient comme un boomerang. Tout lui revient en plein visage. Chuuut ! Je n'en dis pas plus mais elle va rencontrer un tueur en série, un fantôme de son passé qu'elle n'aurait jamais pensé recroiser. Celui-ci est largement inspiré de Dr jekyll et Mr Hyde et La bête de Frankenstein. J'ai adoré.

L'esthétique et l'univers steampunk sont toujours là et font mouche.

Bref, j'ai trouvé le postulat de départ raté ce qui explique que ce 4ème tome ne soit pas un coup de cœur mais c'est clairement une excellente lecture que je vous conseille.


Tales from Shadowhunter Academy, Tome 9 : Born to Endless Night Tales from Shadowhunter Academy, Tome 9 : Born to Endless Night
Sarah Rees Brennan    Cassandra Clare   
Une des meilleurs nouvelles que Cassandre Clare a sortie! Vraiment très drôle et c'est vraiment génial de voir l'évolution des personnages depuis le début de The Mortal Instruments, surtout Magnus et Alec car pour une fois, ils sont au centre de l'intrigue!
Le Pouvoir des lys, Tome 3 : Puissante Le Pouvoir des lys, Tome 3 : Puissante
Maria V. Snyder   
Ah mon dieu c'est fini ! Et comme d'habitude après chaque trilogie de cet auteur, j'entre dans une phase déprime où tout me semble fade à côté de ce que je viens de lire ! Une seule envie durant des jours, replonger dans l'univers de Maria V Snyder au travers de tous ses romans !

Il s'agit donc du dernier volet de sa dernière trilogie !
ATTENTION !!! Si vous n'avez pas lu le tome 2, je vous déconseille de lire ce qui va suivre, au risque de vous spoiler !

L'auteur nous avait donc laissés sur une terrible tragédie, puisque Kerrick, empoisonné par l'épée de Cellina sombrait vers une mort certaine au beau milieu de la forêt, et dont la dernière pensée avait été pour Avry, et ses excuses quant à sa promesse de ne pas mourir !
J'avoue que l'attente de ce troisième volet a été horrible, mais lorsque l'on connaît un peu cet auteur, on sait qu'elle n'hésite pas à faire trépasser ses persos, y compris les principaux !
Bref, lorsque Avry se réveille, Kerrick a disparu ! Pas qu'il soit mort tout simplement, mais son cadavre a disparu, et malgré ses recherches et forte de leur lien magique, Avry et les autres ne parviennent pas à retrouver sa dépouille !
Bien que le prince Ryne et les "vauriens" semblent accepter le décès de Kerrick, Avry quant à elle ne peut s'y résoudre ! Cependant, le prince à d'autres desseins pour elle, car Cellina qui a pris la tête des armées de morts à la suite du roi Tohon, est en passe d'envahir les 15 royaumes, laissant dans leur sillage nombre de morts et de blessés, ainsi que de nouveaux cas de peste, que même la puissante magie de guérisseuse de Avry ne parvient pas à soigner !

Ce dernier volet est à couper le souffle, tant les situations s'enchainent, entre Cellina et ses armées de morts, Estrid et sa politique de royauté proche de la dictature, Ryne et ses multiples "trahisons", la loyauté de Avry sera mise à rude épreuve et comme à son habitude, cette dernière a le don de se fourrer dans des situations dangereuses, mais désormais, sans le soutien de son amour, elle va devoir faire face à ses responsabilités et ses choix, sans parler du lien qui l'unit au roi Tohon, qui malgré sa mort, semble vouloir et pouvoir la hantée au travers de ses cauchemars, renforçant à chaque minute son emprise sur Avry, la menant inévitablement vers un destin funeste !

Avry va devoir se battre, pour son amour perdu, pour le peuple qui souffre, pour les siens, pour elle. Dans sa quête, elle sera aidée par ses amis, ceux qui lui restent, Loren et Quain, Flea et ses nouveaux pouvoirs qu'il porte comme un fardeau, une malédiction. Loin du jeune homme de 16 ans insouciant des 2 premiers volets, Flea semble dépérir de jour en jour, mourir petit à petit ! Odd quant à lui, trahit par Wynn dans le second tome, va se montrer d’une loyauté farouche envers Avry, créant ainsi un lien qui semble dépasser celui d’une simple amitié ! Quant à Belen, toujours porté disparu, il est une blessure de plus dans le cœur de Avry …!

Je vais devoir m’arrêter là au risque de spoiler ! Je tiens juste à rassurer les fans de Kerrick…, mais je n’en dirai pas plus !

Lisez et vibrez les filles !

Forteresse digitale Forteresse digitale
Dan Brown   
Très difficile à se détacher. Dan Brown sait arrêter ses chapitres au bon moment. Du suspense tout le long.
Forteresse digitale est le premier roman de cet auteur. Qui m'a laissé plutôt un avis positif et qui me donne envie de lire d'autres romans de cet auteur.