Livres
371 091
Comms
1 287 504
Membres
250 789

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Pourquoi tu me fais à manger, Zeb ? Je pensais qu’on était d’accord pour s’en tenir à des relations strictement professionnelles. Ta présence dans ma cuisine n’a rien à voir avec ton dossier.

Il se retourna enfin vers moi, une cuillère en bois à la main. Et comme d’habitude je me mis à saliver — presque littéralement. Et ça n’avait évidemment rien à voir avec l’épaisse sauce tomate qui bouillonnait dans la casserole.

— On n’était d’accord sur que dalle. Je t’ai demandé si tu voulais sortir avec moi, tu as répondu non alors que tes yeux me disaient oui, et là-dessus tu t’es tirée. Du coup, plutôt que de t’inviter au resto, j’ai décidé de t’inviter chez toi.

Afficher en entier

Sayer l’ignorait peut-être, ou alors elle refusait de se l’avouer, mais elle allait nous choisir… mon fils et moi. Sinon, pourquoi aurait-elle fait tout ça ?

L’infime lueur d’espoir à laquelle je me raccrochais depuis des semaines se remit à briller.

Afficher en entier

Je frottai ma joue contre la sienne et me blottis tout contre lui. J'aurais voulu que ce moment ne finisse jamais, que nos deux corps restent unis pour toujours.

- Mon fils veut que tu sois sa mère et si je dois avoir d'autres enfants, je veux qu'on les fassent ensemble. Alors autant t'épouser.

Je me raidis et, empoignant sa tignasse à pleine main, le forçai à me regarder.

- C'est une demande en mariage?

- Euh... ouais. C'est à dire que... comme je viens de te faire prendre un pied monumental deux fois d'affilée, je me suis dit que tu aurais du mal à me dire non.

Ses yeux pétillaient Il se pencha sur moi et posa sa bouche sur la mienne.

Afficher en entier

Elle baissa les yeux sur ma main : c’était celle qui portait une tête de mort avec des tournevis en guise de tibias croisés. Son regard bleu rencontra le mien, et je vis très clairement que des nuages d’orage s’étaient accumulés au-dessus de l’océan. Je ne voulais pas la laisser partir — il fallait qu’on parle de ce qui venait de se passer, de ce qui nous arrivait —, mais si je la bousculais, elle allait craquer, et ça, je ne le voulais pas. Elle était forte, résiliente, et je commençais tout juste à entrevoir les raisons de son attitude. Plus elle se livrait sur son passé, et mieux je comprenais pourquoi elle ne voulait pas en parler. Je ne voulais pas être celui qui la briserait. Sa spécialité, c’était peut-être la résolution de problèmes, mais moi, j’étais le Grand Réparateur : je ne cassais rien, j’arrangeais tout.

Afficher en entier
Extrait de Clash, tome 1 : Passion brûlante ajouté par Joany13 2016-07-08T14:35:03+02:00

“Love is friendship that has caught fire. It is quiet understanding, mutual confidence, sharing and forgiving. It is loyalty through good and bad times. It settles for less than perfection and makes allowances for human weaknesses.”

Afficher en entier
Extrait de Clash, tome 1 : Passion brûlante ajouté par Joany13 2016-07-08T14:35:00+02:00

“I choose you, Sayer. Lover, lawyer, and all the shit you are in between that, I choose it. I choose us. when you’re ready to accept that, you come find me.”

Afficher en entier

A ces mots, je sentis mon cœur se gonfler d’espoir : cette fois, je ne le décevrais pas. On allait sortir tous les deux gagnants de cette épreuve, et notre victoire serait gravée dans le marbre. Pour l’éternité.

Afficher en entier

- Tu peux toujours te planquer derrière ton masque d’avocate, Sayer, je sais ce qu’il y a dessous ! Et même si je ne le savais pas, je t’aurais quand même prise contre ce mur. Tu es plus que mon avocate pour moi, et je te veux tout entière.

Afficher en entier

Ca allait trop vite pour moi. J’avais mis un doigt dans l’engrenage des émotions et déjà je m’entendais faire des promesses que je ne pourrais pas tenir. Voilà ce qui arrive quand tu baisses la garde : tu te laisses déborder par tes sentiments.

Afficher en entier

« L’amour, c’est de l’amitié qui s’est enflammée. Il prend le visage de la compréhension tranquille, de la confiance, du partage et du pardon. L’amour reste fidèle par beau temps ou mauvais temps. Il accepte ce qui n’est pas parfait et se montre indulgent envers la faiblesse humaine. »

Ann Landers

Afficher en entier