Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de classicoroman : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Comment devenir un brillant écrivain alors que rien (mais rien) ne vous y prédispose Comment devenir un brillant écrivain alors que rien (mais rien) ne vous y prédispose
Aloysius Chabossot   
Présentation de l'éditeur
Une méthode, voilà ce que propose Aloysius Chabossot aux futurs auteurs. On retrouve, dans ce
guide, les étapes de la création littéraire et les travers à éviter, le tout saupoudré de quelques bons
conseils à l’humour décalé. Idée, structure, style et publication, tout y passe !

par Nicolas
L'art d'aller à l' essentiel L'art d'aller à l' essentiel
Leo Babauta   
"Babauta est devenu maître dans l'art de la productivité sur le web pour une bonne raison : ses conseils fonctionnent !"
Tim Ferriss, auteur du best-seller La semaine de 4 heures
Être plus efficace et plus détendu, avancer dans ses projets professionnels tout en ayant du temps pour soi et pour les êtres qui nous sont chers, jouir des plaisirs de la vie tout en remplissant ses obligations... Le secret ? Simplifier sa vie et se fixer moins d'objectifs.
Ce livre nous initie à l'art d'aller à l'essentiel : il vous transmet le pouvoir d'une vie simplifiée. En apprenant à identifier les choses indispensables de votre vie et à sélectionner le nécessaire, vous déplacerez des montagnes.
En appliquant ce concept, Leo Babauta a réussi à ...
- arrêter de fumer
- se mettre à la course à pied
- mieux s'organiser et être plus productif
- devenir un lève-tôt
- mettre de l'argent de côté

par Facettes
Nulle part où aller Nulle part où aller
Mary Jane Clark   
Un thriller bon dans l'ensemble. L'histoire tient debout. Les personnages sont bons.

Le déroulé des faits est bon. Le suspense est incroyablement superbe ! Je ne m'y attendais pas du tout !

Après je dois avouer qu'il m'a manquer un petit truc pour pouvoir accrocher un peu plus au livre. Je ne suis pas entièrement entré dans le livre.

Par contre, chapeau bas pour le côté vie privée d'Annabelle et de son mari : le côté dépression est très bien décrit. Psychologie parfaite.

Un bon thriller mais j'aurai aimé un petit plus quand même. Dommage parce que l'histoire est vraiment bonne.
Avant d'aller dormir chez vous Avant d'aller dormir chez vous
Antoine De Maximy   
C'est mon héros ! Pas grand chose d'autre à ajouter juste que je trouve son parcours hors norme et il mérite son succès si ce n'est plus... mais es ce qu'il le veut vraiment. Il est vraiment heureux de faire ce qu'il fait et ça se ressent ! Allé hop je passe à son deuxième livre.
100 coups de brosse avant d'aller dormir 100 coups de brosse avant d'aller dormir
Melissa P.   
Un livre choc qui est construit habilement à travers le journal intime de son "auteure". Les aventures de la jeune Mélissa ne laissent pas insensible: jeune adolescente Italienne qui ne sait pas montrer ses sentiments autrement que par le biais de son corps, elle se fait utiliser (le terme n'est pas fort comparé à certaines situations) par la gente masculine. De ces expériences, elle vit, apprend, et passe par toutes les étapes de l'adolescence qui la mèneront peu à peu vers l'âge adulte. Si le début du livre est intéressant, j'ai trouvé ça dommage qu'il s’essouffle un peu sur la fin et pour cause, les péripéties tournent toujours autour du sexe, ce qui génère un léger manque de relief. Il en va de même pour son côté original, qui trouve peu à peu ses limites même si on appréciera l'optimisme de la conclusion. Je recommande encore plus le film, que j'ai trouvé à la hauteur du livre, voire même, sous certains aspects, supérieur.

par Abyssos
Le livre noir de la psychanalyse : Vivre, penser et aller mieux sans Freud Le livre noir de la psychanalyse : Vivre, penser et aller mieux sans Freud
Catherine Meyer   
La France est - avec l'Argentine - le pays le plus freudien du monde. Cette situation nous aveugle: à l'étranger, la psychanalyse est devenue marginale. Son histoire officielle est mise en cause par des découvertes gênantes. Son efficacité thérapeutique s'avère faible. Sa pertinence en tant que philosophie est contestée. Ses effectifs sont en chute libre. La psychanalyse a été vécue par la génération de Mai 1968 comme un vent de liberté. Mais les insurgés d'hier sont devenus des gardiens du temple, soucieux de leur position dominante à l'Université, à l'hôpital et dans les médias. Pourquoi refuser en France le bilan critique que tant d'autres nations ont dressé avant nous ? Le Livre noir de la psychanalyse propose une enquête à plusieurs voix, vivante et accessible à tous. Quarante auteurs parmi les meilleurs spécialistes du monde ouvrent un débat nécessaire. Ils sont historiens, philosophes, psychologues, médecins, chercheurs et même patients. Freud a-t-il menti ? La psychanalyse guérit-elle ? Est-elle la meilleure façon de comprendre ce que nous sommes ? Comment éduquer nos enfants hors de la peur de " mal faire " ? Que penser des autres thérapies ? Le Livre noir de la psychanalyse dresse le bilan d'un siècle de freudisme. Un ouvrage international de référence pour tous ceux qui s'intéressent à l'humain et au psychisme.

par Evigiran
Lili ne veut plus aller à la piscine Lili ne veut plus aller à la piscine
Dominique De Saint Mars   
Ça a été mon cas... Devoir aller nager, se mettre en maillot, repartir les vêtement et les cheveux trempés, c'est très cool...
Mais bon ça rate tout de même un plaisir que de pouvoir nager longtemps :)

par Rachel
Aller de l'avant, Tome 1 Aller de l'avant, Tome 1
Melissa Collins   
Commencé hier soir et terminé aujourd’hui. Impossible à lâcher ! Il réunit tout ce que j’aime dans un livre : deux hommes brisés qui vont se « soigner » mutuellement, du drame, une adorable petite fille, une pointe de sexe et de l’amour.

Après avoir servi 5 ans dans l’armée, Dax revient chez lui. Souffrant d’un SSPT suite à la mort sous ses yeux de l’homme qu’il aimait, encore dans le placard et ne sentant pas à la hauteur pour sa famille, il n’a aucune idée de ce qu’il va faire de sa vie. Quand Chloé, sa meilleure amie lui propose d’allez vivre avec elle, Dax saisit l’occasion de s’éloigner de chez lui où il ne se sent pas à sa place. C’est quand il décide de se faire un tatouage en l’honneur de son équipier tombé au combat qu’il fait la connaissance de Beck.

Beck est un tatoueur qui possède sa propre boutique. Il doit lui aussi lutter contre ses démons. En effet, Beck n’arrive pas à surmonter la culpabilité qui le ronge de ne pas avoir réussi à prendre soin de sa petite sœur qui se retrouve pour la 3ème fois en rehab. Ayant toujours pris soin d’elle depuis tout petit (à chaque fois que leur mère était trop droguée pour se soucier d’eux), Beck se sent toujours responsable de sa sœur.

Pour les deux hommes, le timing ne pouvait pas être plus mauvais… Dax doit décider qui il est, de ce qu’il veut faire de sa vie et Beck doit prendre soin de sa nièce Violet, 4 ans, tout en préparant la sortie de Nikki de sa cure. Et alors qu’ils doivent tous les deux s’occuper de leurs problèmes, Dax et Beck vont se battre pour être ensemble, bien conscients que la connexion qu’ils ont tous les deux est unique et ne peut pas être simplement ignorée.

Racontée par POV alterné on est dans les pensées de chacun des deux hommes. On en apprend plus sur leurs passés grâce à quelques flashback. Un en particulier concernant Beck m'a retournée...
Dax est perdu, a une estime assez limitée de lui-même mais c’est une personne généreuse, gentille et j’ai aimé qu’il se batte pour être avec Beck malgré ses doutes et sa peur. Beck, quant à lui, sous son physique de barbu tatoué à un cœur gros comme ça! Il est prêt tout pour les deux femmes de sa vie, quitte à se sacrifier. L’amour inconditionnel qu’il a pour sa sœur et pour sa nièce le rend très touchant. Ensemble Dax et Beck forment un couple adorable.

J’ai beaucoup aimé également tous les personnages secondaires. L’amitié indéfectible de Chloé, la folie douce de Lexie, le soutient de Ty…. L’épilogue est parfait, riche en émotions. Bref, j'ai adoré!

Je vous le conseille vivement, surtout que vous le prix vous ne risquez pas grand chose.

Alera, Tome 3 : Sacrifice Alera, Tome 3 : Sacrifice
Cayla Kluver   
Ah, Seigneur…

Je ne peux pas croire que c’est fini. Je refuse de l’admettre, c’est inimaginable. Depuis début 2011, j’attends chaque année avec impatience la sortie du nouveau tome. Cayla Kluver, je t’en supplie, si un jour tu lie cette chronique, par pitié, écris un tome 4 !!! Il en va de ma survie !!! Pour parler plus sérieusement, ce troisième et dernier tome est juste explosif. Incroyable. Fort en émotions, c’est une fin bouleversante, magique, pour une série fantastique.

Le royaume d’Hytanica a perdu la guerre. Le pays est tombé sous la coupe des cruels Cokyrien. Essayant tant bien que mal de se faire à cette nouvelle vie et à la domination de la grande prêtresse Nantilam, Alera connaît bien des difficultés à faire accepter le peuple de se soumettre. Comment alors montrer sa relation avec le soldat Cokyrien Narian sans perdre la confiance de ses sujets ? Shaselle, cousine de l’ancien roi Steldor, est quand elle, plus déterminée que jamais à mettre les bâtons dans les roues aux Cokyrien et à échappée au mariage que son oncle et sa mère veulent lui imposer…

Cayla Kluver ne cessera jamais de me surprendre. Comment un auteur si jeune peut-elle avoir autant de talent ? Elle à écrit le premier tome à tout juste 16 ans, à peine un an de plus que moi. Elle à le « don ». Le talent de l’écriture, dès la naissance. C’est rare et précieux. Je retrouve avec un immense plaisir le point de vue d’Alera, qui a drôlement grandie et s’est assagie depuis le premier tome. Elle a disparue, la petite princesse pourrie gâtée et hautaine. Reste ici une reine fière, juste et droite. Quand à Narian, on le découvre ici plus que jamais, on voit enfin vraiment qui il est, ce tome lui est beaucoup consacré. Steldor, quand à lui, passe au second plan, ce qui n’est guère étonnant mais la fin m’a énormément de peine pour lui, car on comprend qu’il ne sera jamais heureux. J’ai été très surprise de découvrir un nouveau point de vue dans le roman, une nouvelle héroïne : Shaselle, qui n’était qu’une figurante dans les deux premiers tomes, tellement insignifiante que je ne me souvenais même pas d’elle en tant que la cousine de Steldor et nièce de Cannan. Mais je me suis terriblement attachée à son personnage, qui est très différent de celui d’Alera. Elle est maladroite, fourbe, entêtée, insolente, rebelle, je l’adore tout simplement ! Son idylle interdite avec un Cokyrien m’a séduite, je l’ai tout simplement adoptée. Quel immense plaisir aussi de retrouver London et Cannan, ces hommes forts et courageux, si uniques, je les adores tout simplement et qu’est-ce que c’est dure de les quitter.

Une des plus belles trilogies que je n’ai jamais lus vient de s’achever. Cette série n’a que trois tomes, chacun sorti avec un an d’écart. Mais les trois était exceptionnels. Forts en émotions, intense, de vraies pépites d’ors, des chefs d’œuvres littéraires. Cette saga fera à jamais partie de mes plus grands coups de cœur et ce troisième tome est juste une fin parfaite. Il m’a fait pleurée, frissonnée, j’ai frappée le livre à plusieurs reprises quand il arrivait malheur aux personnages, c’est juste incroyable ce que ce bouquin peut faire ressentir, comme si on vivait tout ce que les personnages vivait. C’est juste une série phénoménale, qui devrait devenir une légende.

Si vous ne l’avez pas encore lu, c’est que vous êtes fou.

Stéphanie Plum, Tome 4 : Quatre ou double Stéphanie Plum, Tome 4 : Quatre ou double
Janet Evanovich   
Je suis encore plus addict à la série plum qu'avant !
déjà pour trouver les bouquins c'est quasi mission impossible mais en plus quand tu les as et que tu les lis en moins de trois heures c'est que franchement tu es fan non ?
Ce qu'il y a de bien dans cette série "policière" c'est qu'il n'y a jamais de personnage inutile, tu sais déjà qu'ils sont soit liés à l'affaire soit qu'ils joueront un rôle dans les autres tomes ! Ça c’est juste super !
De plus il y a toujours de quoi rire, des situations cocasses, des quiproquos des sous entendus torrides bref c'est du super roman j'aimerai trop qu'ils le remettent sur le marché pour qu'on puisse enfin réussir à le trouver en librairie !!!!!

par lnf80
  • aller en page :
  • 1
  • 2