Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Clea-z : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les Filles au chocolat, Tome 6 ½ : Cœur piment Les Filles au chocolat, Tome 6 ½ : Cœur piment
Cathy Cassidy   
Un très bon livre mais qui ce lit beaucoup beaucoup trop vite ! Déjà petit quand on le prend dans les mains, il l'est plus lorsque vous enlever 30 pages où il y a les recettes,....

par Coquelito
City on fire City on fire
Garth Risk Hallberg   
Puisque tout le monde en parle, il fallait que j’aille voir ce que ça donnait. Et voilà 1000 pages à lire, ça fait lourd dans le sac !

L’histoire c’est New York 1977, du nouvel an 1976 au black out total de juillet. C’est l’histoire d’une ville et des gens qui l’habitent, tous liés les uns aux autres.

C’est l’histoire de Mercer un jeune professeur qui aimerait devenir écrivain. De William, son compagnon, descendant d’une grande famille avec qui il a rompu tous les liens, ex-musicien d’un groupe de punk, accro à l’héroïne. De Sam, qui est amie avec les musiciens, mais qui est retrouvée gravement blessée lors de la nuit du nouvel an. De Charlie, amoureux de Sam, qui prend pour ainsi dire sa place dans le groupe des post-humaniste. De Regan, la sœur de William, qui gère difficilement sa vie de famille, de Keith son mari, qui est aussi l’amant de Sam.

Et de pleins d’autres ! les personnages se croisent et se dévoilent au fur et à mesure du roman, jusqu’à ce que la fresque soit complète.

Bon, peut-être que je l’ai lu trop vite, mais contrairement à tous les avis que je vois, je n’ai pas franchement aimé, ni réussi à rentrer totalement dedans. Pour moi le roman est vraiment trop long et les rebondissements se perdent parfois dans le fouillis de détails. Les pages qui séparent les parties, avec les lettres, tapuscrits, ‘zine, étaient une bonne idée, mais de la même manière, parfois trop longues (par exemple, le ‘zine de Sam n’a aucun intérêt et vu qu’elle ne parle que d’elle, je ne trouve pas réaliste qu’elle l’ait publié et distribué ainsi…). De même entre les chapitres, on se perd parfois pour savoir de quel personnage on parle. Et si le nom est dit tout de suite, il rencontre souvent un autre personnage, le dialogue s’instaure, mais on ne sait pas de qui il s’agit non plus avant plusieurs lignes. J’ai trouvé que c’était dommage, car cet effet de style, de surprise, pourrait être intéressant de temps en temps, mais non à chaque fois où on se lasse et on décroche par moment le temps de raccorder les wagons !

Bref, je n’ai pas été éblouie, ni même séduite, je suis déçue de ne pas avoir pu l’apprécier à sa juste valeur…

par heleniah
« Leurs yeux se rencontrèrent... » « Leurs yeux se rencontrèrent... »
Jean Giono    Albert Cohen    Louis Aragon    Alexandre Dumas   
Ensemble de premières rencontres qui se lit très facilement et toute différente des unes et des autres malgré que le thème général reste le même.

par darkness
Le Caméléon Le Caméléon
Angela Behelle   
Le TGV Lille-Paris, un échange de regards, une caresse du bout des doigts, une clé USB oubliée … Il n’en faut pas davantage à Mathias, jeune trentenaire issu de la grande bourgeoisie française, pour qu’il veuille par dessus tout entrer dans la vie d’Alexandra.
Usant de sa logique, de ses atouts physiques et de sa connaissance des femmes, le jeune homme parvient à devenir le colocataire de la belle journaliste mais entre mensonges et omissions, quelle va pouvoir être leur relation ? D’autant que Mathias n’est pas le seul à jouer double jeu …

Au premier regard, ce livre m’a appelé à lui. Couverture léchée, synopsis intriguant et me voici à l’assaut de ses plus de 500 pages.
Si le premier tiers du roman m’a un peu déçue par son inertie et sa lenteur, la suite s’est largement rattrapée.
Le Caméléon est une très belle romance contemporaine racontée par le séduisant Mathias, un trentenaire que la vie a gâté mais qui n’assume pas vraiment sa particule ni le luxe dans lequel il se vautre par facilité. En rencontrant Alex, Mat a une révélation : il passe à côté de l’essentiel, la vie, l’amour, être libre d’être qui il veut véritablement devenir. Cette prise de conscience agit comme un raz-de-marée et, brusquement, le jeune homme décide de se reprendre en main en quittant le confort douillet de son appartement et le cercle très fermé et sélecte de ses connaissances pour embrasser le quotidien d’une inconnue. Et alors qu’il s’immisce pas à pas dans cette nouvelle existence faite de moments et de plaisirs simples, le personnage d’Alex, quant à lui, s’enrobe de mystère et de questions. Pour Mat, ce n’est plus une heureuse rencontre mais un véritable défi qu’il met un point d’honneur à relever.
Grâce à sa plume légère et moderne, Angela Behelle nous entraîne au coeur des sentiments humains. Tristesse, amour, envie, joie, humour, colère, rancœur, … toute la palette nous est contée avec logique, intelligence et sincérité.
Tout sonne juste dans ce scénario facile et c’est ce qui rend le récit aussi addictif, ça et bien sur le personnage du beau Mathias qui oscille entre machisme, romantisme, dominance et sensibilité.
Ce conte des temps moderne m’a totalement convaincue alors n’hésitez plus et foncez le découvrir à votre tour.
Liaison interdite Liaison interdite
Marie-Anne Cleden   
Cette petite romance contemporaine est légère et mignonne comme tout, nous avons une trame peu originale avec une relation entre une enseignante et son élève mais l'auteure s'en sort pas mal et nous livre malgré un court format une histoire qui tient la route. Cette romancette se lit facilement, est écrite dans un français impeccable sans coquilles ni fautes d'orthographes ce qui est agréable par rapport à certains ebooks déplorables à ce niveau. De plus cette collection HQN met un point d'honneur à ne choisir que de jeunes auteures françaises et malgré un prix que je trouve un peu élevé pour trente-cinq pages, cette lecture fut certes pas transcendante mais au moins agréable.

Ne vous attendez pas à une grande profondeur en ce qui concerne l'histoire et les personnages car avec ce support très court c'est quasiment impossible, cela nuit un peu à la crédibilité car la rencontre amoureuse entre Laura et Grégoire se fait par la voix express. C'est la seule chose qui m'a perturbée d'ailleurs, nos deux héros discutent paléographie et pff alors que rien ne prévoyait ce changement vu les dialogues précédents ,ils se retrouvent enlacés sur une table de la bibliothèque ! Heureusement le reste du récit est un peu plus développé et donne un peu de consistance à l'ensemble.

Au final une lecture ultra rapide mais sympathique, sans prise de tête, parfaite entre deux rendez-vous où si vous avez peu de temps devant vous.


par samba
La Beauté des jours La Beauté des jours
Claudie Gallay   
Points forts de ce livre : les petits détails, les impressions glanées de ci de là, par exemple le dessin de Zoé offert à Jeanne, une feuille blanche, Zoé dit que c'est des papillons et quand Jeanne lui dit qu'elle ne voit rien, Zoé lui répond qu'ils se sont envolés... j'ai aimé tous ces moments poétiques, ou les lettres qu'envoie Jeanne à Marina Abramović...
Points négatifs : une extrême lenteur dans l'histoire, des répétitions lassantes, et beaucoup de passages que j'ai sautés, car ils me semblaient ennuyeux.

J'ai apprécié aussi cependant le style d'écriture, assez inhabituel, ce mélange d'imparfait et de passé simple pour décrire des choses présentes, immédiates... Mais dommage que l'histoire ne suivait pas. A la moitié du livre, je suis passé directement à la fin, et je crois n'avoir rien manqué...
J'ai laissé mon cœur dans les brumes d'Édimbourg J'ai laissé mon cœur dans les brumes d'Édimbourg
Carolina Lozano   
COUP DE COEUR SUPRÊME !! J'aurais aimé que ce livre fasse 600-700 pages, et non pas juste 300, tellement j'ai aimé !
Je me retrouve beaucoup dans le personnage de Liadan. Elle a sa meilleure amie et pas une tonne d'amis, elle possède son univers à elle, elle adore les livres, et un détail important qui ne m'a pas échappé : elle est fan du Seigneur des Anneaux de Tolkien ! Franchement, avec cet énorme point commun entre nous, je ne pouvais pas ne pas l'apprécier ^^ mais c'est une fille que je trouve juste formidable, j'ai été à fond derrière elle pendant toute l'histoire, ce qu'elle dit, ce qu'elle fait, j'approuve tous ses choix ! Alastair quand à lui... aaaaaah mon dieu, je suis tombée amoureuse de lui ! Il est à peine apparu que ça y est, mon coeur est tombé pour lui ! <33 et je vous laisse découvrir qui il est et ce qu'il est.
L'histoire se passe en Ecosse, dans un lycée à Edimbourg. L'Ecosse est un pays qui me fascine, j'ai toujours aimé cet endroit mystérieux rempli de légendes, et c'est en parti à cause du titre que je me suis laissée tenter par ce livre. Mais je ne regrette absolument PAS !
C'est vraiment originale comme histoire, il y a un peu de tout : de l'amour, de l'amitié, le petit côté mystérieux-intrigue, etc. Je ne veux pas trop en raconté, parce que je trouve que c'est un livre qu'il faut découvrir sans trop en savoir. Personnellement à part le titre, je ne savais pas grand chose, et j'étais d'autant plus apprécié ma lecture.

Je vous recommande ce livre UN MILLION DE FOIS ! J'ai adoré, j'ai adoré, j'ai adoré, et j'espère vraiment que vous vous y plongerez et que vous l'aimerez autant que moi !
Les Filles au chocolat, Tome 2 : Cœur guimauve (BD) Les Filles au chocolat, Tome 2 : Cœur guimauve (BD)
Raymond Sébastien    Cathy Cassidy   
je ne l'ai pas encore lu mais j'ai lu tout la collecte "des fille au chocolats"
Si loin de toi Si loin de toi
Tess Sharpe   
Un très, très beau livre, qui m'a touché, émue et fait pleurer.
Un livre qui m'a fait rentrer au cœur de cette histoire incroyable, horriblement attachante et terriblement dur pour ses personnages brisés.
On tourne les pages sans même s'en apercevoir. Tour à tour, on se met à la place de chaque personnage : Sophie, Mina, Trev et tous les autres.
Durant chaque ligne, chaque mot, c'est toujours plus : plus de surprises, plus de tristesse, plus d'espoir.
Parce que ce livre m'a fais prendre conscience de la dureté de la vie.
Parce qu'il nous donne une véritable leçon de vie.
Parce c'est un des meilleurs qu'il m'a été donné de lire.
Je l'ai idolâtré, je l'ai maudit parfois, mais surtout, je le recommande vivement.

par lou73
Lolita Lolita
Vladimir Nabokov   
Au delà du problème éthique que pose le livre, on est réellement devant un pur chef-d'oeuvre de la littérature, aussi bien américaine que mondiale.
Le style de l'auteur est magnifique, bien qu'il se perde (rarement cela-dit) dans des descriptions absconses.
Les personnages sont tout aussi ambiguës les uns que les autres en particulier Dolores, mélange complexe d'innocence et de malveillance.
Nabokov excelle dans l'art de décrire cette Amérique lointaine, aussi bien dans ses paysages bucoliques que dans ses mœurs et son humour noir ne fait que nuancer un tableau déjà noirci par son sujet.
Le livre pourrait se confondre aussi bien dans le genre policier que le drame ou encore le road-movie tant sa trame est maîtrisée et complexe.
Un pur régal, à ne pas mettre entre toutes les mains.

par Bully66