Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de cleooo : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Pour l'amour d'un fortune - Le secret d'une héritière Pour l'amour d'un fortune - Le secret d'une héritière
Anne Marie Winston    Eileen Wilks   
1)Pour l’amour d’un Fortune de Anne Marie Winston

Et si elle était enceinte ? Allison est désemparée. La nuit dernière, entre les bras du trop séduisant Docteur Kane Fortune, elle ne connaissait plus qu'une logique, celle de la passion. Mais au petit jour, la raison a repris le dessus. Car si elle aime cet homme en secret depuis des années, comment lui, l'héritier du fameux clan des Fortune, pourrait-il s'intéresser à elle ?
Ce qu'elle ignore, c'est que Kane, comme tous les Fortune, n'est pas du genre à fuir ses responsabilités. A fortiori en face d'une jeune femme qui le touche bien plus qu'il ne voudrait l'admettre...

2)Le secret d’une héritière de Eileen Wilks

En acceptant de partir à la recherche d'Emma Michael, la fille cachée de Miranda Fortune, Flynn Sinclair n'imaginait pas à quel point cette mission allait bouleverser sa vie. Car après avoir ramené la jeune femme à sa famille, il n'a plus du tout envie de se séparer d'elle : non qu'il l'aime - un homme tel que lui ne tombe jamais amoureux, non ! - mais parce qu'il ne peut s'empêcher d'être ému en la voyant si fragile, enceinte d'un homme qui l'a abandonnée, et en même temps si joyeuse, si épanouie. Et si séduisante...
Quel prétexte pourrait-il bien trouver pour rester à ses côtés ?

par joviale57
Mariage oblige Mariage oblige
Kathryn Jensen   
Bourreau de travail acharné, le séduisant Tyler Fortune consacre tout son temps au grand projet du clan Fortune, le futur hôpital pour enfants dont il est le maitre d'œuvre. Une conscience professionnelle qui coexiste chez lui avec une conception bien volage des relations sentimentales! Pourtant, l'âge limite que ses parents lui ont fixé pour trouver une épouse sous peine de le déshériter approche.
Face à cette échéance et pour éviter que sa famille ne décide, en plus du choix de sa fiancée, Tyler décide de recourir à une agence matrimoniale. Il rencontre alors Julie Parker, une jeune bibliothécaire timide et effacée qui n'ira sûrement pas contrarier sa passion pour son métier.
Mais tandis que le projet de mariage se précise, Tyler se rend compte que, contrairement à ses espoirs, cet arrangement ne se réduira pas à un simple contrat.
Car comment aurait-il pu prévoir qu'il tomberait fou amoureux de sa future femme?



par smiley
Un couple idéal Un couple idéal
Leanne Banks   
A Pueblo, en Arizona, tout le clan des Fortune a uni ses compétences au service d’une très grande cause : la construction bénévole de l’hôpital Fortune pour enfants que supervise Jason Fortune, le vice-président de l’empire familial du bâtiment. Un grand chantier qui, même s’il l’accapare, ne l’empêche pas pourtant de trouver le temps de s’occuper de sa petite fille, Lisa, et de rester le papa modèle qu’il a toujours été. Car depuis la mort de son épouse, six ans plus tôt, Jason s’occupe seul de l’adorable fillette. Jamais en effet, il n’a rencontré une femme suffisamment sincère et fiable pour devenir, en même temps que son épouse, une mère pour Lisa. Mais le jour où il fait la connaissance d’Adèle O’Neill, la consultante pour les questions éthiques du futur hôpital, ses certitudes d’homme déçu par l’amour volent en éclats. Comment résister au charme de cette jeune femme rousse au grand coeur, que son passé d’orpheline ballottée de foyers en familles d’accueil a rendu particulièrement sensible à la cause des enfants ?

par Eliohara
L'héritier des Fortune, Tome 8 : Une héritière en détresse L'héritier des Fortune, Tome 8 : Une héritière en détresse
Stella Bagwell   
Gabrielle Carter avait les doigts crispés sur le volant. C’était sûr, après le prochain virage, elle allait enfin apercevoir le Double Crown Ranch. Mais ce virage, comme les précédents, ne déboucha que sur de nouveaux pâturages vallonnés, ombragés par de grands chênes et parsemés de belles bêtes bien nourries. C’était la première fois qu’elle venait au Texas. L’étendue de cet Etat était incroyable — sans parler de la chaleur. Tout à l’heure, à San Antonio, où elle s’était arrêtée pour faire le plein, il régnait une chaleur humide et oppressante. Son chemisier lui collait dans le dos et elle n’avait pas besoin de se regarder dans une glace pour savoir que ses cheveux pendaient lamentablement sur ses épaules. Elle aurait peut-être dû s’arrêter à San Antonio, y prendre une chambre et se rafraîchir avant de se présenter chez les Fortune. Mais elle roulait depuis quatre jours déjà. Maintenant, elle était si près du but qu’elle voulait en finir. Ses mains étaient moites et sa bouche sèche, mais ces petits désordres n’étaient pas dus à la chaleur. Elle était nerveuse. Horriblement nerveuse. Plus elle s’enfonçait dans la campagne, plus les paroles de sa mère l’obsédaient. « Je t’interdis d’y aller, Gabrielle ! Ces gens, cette famille, ce n’est pas du tout ce que tu crois. Ils ne sont rien pour toi ! Tout ce que tu vas faire, c’est t’attirer un tas d’ennuis. Et alors, n’espère pas que je vole à ton secours ! » Gabrielle poussa un gros soupir, couvert par la country music de la radio. Les Fortune n’étaient peut-être rien pour elle, après tout. Pour eux, elle n’était qu’une inconnue vivant à des centaines de kilomètres. Débarquer chez eux sans crier gare risquait de leur paraître un peu louche. Une boule s’était formée dans sa gorge. Mais aussi bizarre que paraisse sa démarche, elle devait aller jusqu’au bout. La route décrivit encore une courbe contournant un groupe de chênes centenaires. Soudain, son cœur s’emballa. Au loin, des bâtiments venaient de lui apparaître. C’était certainement le ranch, enfin ! Pressée d’arriver, elle enfonça l’accélérateur. Qui allait-elle rencontrer là-bas ? Que dirait-elle…? Elle n’eut pas le temps de se poser la question. Un cheval noir déboucha soudain devant elle. Il était sellé, mais aucun cavalier n’était là pour le guider dans sa course folle. Et il fonçait droit sur elle. Avec un hurlement de terreur, elle enfonça le frein tout en donnant un coup de volant. Aussitôt, la voiture se mit à tourner et sa vision ne fut plus qu’un mélange d’images décousues. Le noir du cheval, le vert des prés et des arbres, le bleu du ciel, tout se brouilla devant ses yeux comme un tableau abstrait. Elle tourna frénétiquement le volant, s’attendant à entendre d’une seconde à l’autre le choc du métal contre l’animal. Par miracle, le véhicule évita le cheval emballé. Mais Gabrielle vit venir à sa rencontre un arbre énorme. C’est alors qu’elle se rappela avoir oublié de boucler sa ceinture. L’impact se produisit avant même qu’elle n’ait eu le temps de s’y préparer. Elle sentit tout son corps projeté en avant, puis quelque chose de dur vint frapper sa tête. Des secondes, des minutes peut-être s’écoulèrent avant qu’elle ne reprenne conscience. Contre sa joue, un tapis brûlant et poussiéreux. Ses jambes, coincées dans une position bizarre sous le volant. Une douleur terrible cognait derrière ses yeux et brûlait à l’arrière de son crâne. Au prix d’un effort redoutable, elle se rassit à peu près sur son siège. Portant une main à sa tête, elle voulut regarder autour d’elle, mais sa vision était si floue qu’elle distinguait à peine ses propres doigts. Elle s’était cogné la tête. Mais comment ? Où se trouvait-elle ? La douleur était telle qu’elle l’empêchait de réfléchir. Soudain, son cerveau embrumé lui signala une forte odeur de gasoil. Une odeur qui la cernait, suffocante, dans l’habitacle fermé. Elle dut s’y prendre à trois fois avant de réussir à ouvrir la portière. Lorsqu’elle céda enfin, Gabrielle plongea littéralement dans l’air chaud et humide. Une fois dehors, elle resta un long moment appuyée contre l’aile cabossée du véhicule. Autour d’elle, tout tournait, comme une folle farandole. Même à l’extérieur du véhicule, l’odeur de gasoil était forte. Elle devait s’éloigner de cette odeur nauséabonde. Elle devait trouver quelqu’un pour l’aider. Elle s’éloigna d’un pas mal assuré. Une herbe grasse et haute s’enroulait autour de ses chevilles. A chaque pas, ses jambes menaçaient de la trahir. Mais elle continua de mettre un pied devant l’autre. Elle parvint à une route de terre. Sa vision était un peu plus nette, mais la douleur à la tête toujours aussi violente. En posant la main sur son front, elle sentit quelque chose de mouillé et gluant. Du sang ? Avait-elle été victime d’un accident de voiture ? Pourvu que quelqu’un lui vienne en aide. — Vous n’avez rien ? Malgré son affolement, elle reconnut une voix de femme, à peine audible.

par poche
Les Héritiers, tome 7 : Les fantomes du Futur Les Héritiers, tome 7 : Les fantomes du Futur
Maggie Shayne   
Rockwell le 4 août 1897

Apres un dernier regard sur son fils alité, Zacharia Bolton quitta la chambre pour regagner son laboratoire. L'énorme machine à remonter le temps trônait au milieu de la pièce, hérissée d'innombrables fils de cuivre, et Zacharia songea pour la énième fois que c'était sa seule chance de sauver son enfant. Une lois transporté dans le passé, à une époque où la fièvre maligne n'existait pas encore, il reviendrait le chercher, et le petit serait épargné par la terrible épidémie. D'une main tremblante, il régla la machine sur 100 ans et appuya sur la touche "marche". Il y eut un éclair foudroyant, et Zacharia, éberlué, se retrouva... au même endroit. Autour de lui, cependant, tout avait changé. A la place de son bureau à cylindre se trouvait maintenant une table à roulettes supportant un curieux écran convexe assorti d'un clavier. Quant à la décoration de la pièce, il n'aurait su en définir le style, mais il y décela aussitôt une touche féminine, qui le troubla étrangement... Alors il comprit, et se sentit blêmir: il s'était trompé d'un siècle. Au lieu de voyager dans le passé, il s'était propulsé... dans l'avenir !

par Valfe
Les Héritiers, tome 2 : Les enfants de la chance Les Héritiers, tome 2 : Les enfants de la chance
Lisa Jackson   
Cette fois c'est au tour de Kyle (cousin de Caroline dans le tome 1) de voir sa grand-mère se mêlait de sa vie amoureuse...sachant que Kate a au moins 2 enfants qui en on chacun eu plusieurs (sœur de Caroline top-model entre autres etc...) chacun avec des caractères différents et tous célibataires (Kate y compris!) je vous laisse imaginer...il y a au moins 12 tomes de cette saga à ma connaissance...! Donc les Héritiers c'est bien une saga!

par Hanayu
Les Héritiers, tome 1 : Mariage sous contrat Les Héritiers, tome 1 : Mariage sous contrat
Rebecca Brandewyne   
Belle histoire même si c'est un peu classique.
Afin de sauver Nick Valkov, le brillant chimiste d'origine russe de la société gérée par sa grand mère, d'une expulsion hors du pays, Kate Fortune doit l'épouser de toute urgence. Se met alors en place toute la comédie romantique d'une belle histoire d'amour entre les deux protagonistes. Le suspense est bien mené pour découvrir qui en veut à Nick en le dénonçant au bureau de l'immigration.
Je regrette juste que la fin nous laisse sur notre faim et semble un peu trop vite bouclée. Dommage.

par BIBIDVHCL
C comme cadavre C comme cadavre
Lincoln Child    Douglas Preston   
Comme le premier ce tome ci a été un vrai page turner.

Gideon Crew est dépêché pour aider à la négociation lors d'une prise d'otage et se voit embarqué dans une affaire ou il va devoir arrêter un attentat terroriste nucléaire tout en étant soupçonné d'être de mèche avec les terroristes ...

C'est sur que dans cette série il ne faut pas chercher autre chose qu'une enquête pleine l'action menée à un rythme effréné qui est sans cesse renouvelée à coup de retournements de situations qui se succèdent.

Tout est fait pour vous donner envie de lire la page suivante le plus rapidement possible, et on se voit terminer le livre en un temps record.

La situation est totalement abracadabrante mais c'est vraiment le style de la série, c'était déjà le cas dans le précédent.

Pour autant c'est vraiment très léger, on n'a que peu de temps pour se poser et aller plus en profondeur. Sur ce point ce tome était identique au précédent.

Il se lit extrêmement rapidement (en moins de 3h pour moi) et le suspense est à son comble quasiment à tout les instants.
En fait il ferait un bon film d'action hollywoodien !

Si vous avez déjà lu le premier, celui ci ne vous dépaysera surement pas. Il peut totalement être lu indépendamment ceci dit.

15/20

par lianne80
Le musée perdu Le musée perdu
Steve Berry   
Sympa pour le coté historique (il semble très bien documenté) mais cousue de fil blanc pour ce qui est de l'intrigue dont le couple de gentils américains (au bord du divorce) est le héros. Ils échappent au bain de sang généralisé orchestré par les méchants collectionneurs d’art européen (je grossis le trait^^), se marièrent et eurent beaucoup d’enfant (nan en fait ils en avaient déjà 2). Je lis qu’il s’agit du premier roman de Steve Berry : je veux bien le croire. J’en lirai d’autres pour voir si j’accroche plus à son style et intrigues proposées (Le mystère Napoléon ? Le complot Romanov ? ...)

par marechald
Le Mystère Napoléon Le Mystère Napoléon
Steve Berry   
J'aime beaucoup Steve Berry et ses thriller sur fonds historique. Mais là, je n'ai pas accroché du tout. Cotton Malone est toujours égal à lui-même dans ce roman. C'est la seule chose qui m'a fait tenir jusqu'au bout.

par Marie-A