Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de cleooo : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Damnation Damnation
Alex Kava   
Enfin on voit Maggie O'Dell confrontée à son cauchemar, le fameux Stucky !
Le pacte Le pacte
Alex Kava   
Maggie O'Dell doit-elle vraiment essayer de coincer ce tueur de pédophile ou le laisser continuer son œuvre ? Doit-elle protéger un tueur d'enfants ou la laisser se faire assassiner ?
Difficile de faire la part entre le bien et le mal dans ce livre !
Sur la piste du tueur Sur la piste du tueur
Alex Kava   
On retrouve dans ce livre tous les ingrédients d'un bon thriller : un tueur sadique, quelques détails un peu gore, du suspens et surtout une enquêtrice à laquelle on s'attache, pour laquelle on s'inquiète, et que l'on veut voir triompher du tueur.

Après avoir lu ce livre, je ne verrais sans doute plus les aires d'autoroutes de la même façon... L'auteur a réussi à donner à son livre une atmosphère assez angoissante avec un tueur particulièrement cruel qui fait de ces aires son terrain de chasse.

La seule chose que l'on peut reprocher à ce livre, c'est peut être un manque d'originalité : j'ai eu l'impression de retrouver en format livre la plupart des séries policières que l'on peut voir à la télé.
Piège de feu Piège de feu
Alex Kava   
Ceci est le troisième roman que je lis d'Alex Kava. J'avais beaucoup apprécié le premier, mais beaucoup moins le suivant. Là, j'ai retrouvé la même intensité que dans "Sang froid" et j'ai littéralement dévoré ce livre. Le suspense est intense, les chapitres se succèdent à un rythme dense. Une fois encore, le fait que l'intrigue soit présentée du point de vue des différents personnages - par ailleurs fort attachants - rend l'histoire encore plus accrocheuse. Bref, c'est une nouvelle franche réussite qui suscite l'envie de continuer à suivre les enquêtes de l'héroïne Maggie O'Dell.

par Eimi
Les âmes piégées Les âmes piégées
Alex Kava   
C'est bien dommage qu'Alex Kava ne soit pas si connue en France. Et pourtant elle le mérite. Elle file l'histoire de manière logique et réfléchie sans jamais exagérer dans les révélations. Certains auteurs de thriller exagèrent tellement dans leurs révélations, que ça en devient absurde. Ce qui n'est pas le cas chez Kava.

On retrouve avec plaisir notre chère Maggie O'Dell pour une nouvelle enquête captivante qui nous tient en haleine jusqu'à la fin. Mais cette fois-ci les choses se compliquent. Sa mère fait partie d'une secte dirigée par le Père Everett qui semble lié aux meurtres. Mais sa relation avec celle-ci se complique également.

Comme toujours, nous avons le point de vue de plusieurs personnages, notamment celui de Maggie, de Tully et du meurtrier. Ce qui est assez sympa. De plus quelques fois, cela nous permet de mieux comprendre les agissements du tueur. Et dans ce cas là, on pense tous savoir qui est le meurtrier. [spoiler]Ce qui n'est absolument pas le cas. On ne se doute pas une seule fois que le meurtrier puisse être quelqu'un d'autre que le Père Everett, bien que, vers les vingts dernière pages, Maggie fait une remarque qui nous permet de comprendre...[/spoiler].

Ce que j'aime particulièrement dans les bouquins de Kava, c'est l'atmosphère qui y règne. Une atmosphère angoissante et glauque qui se rapproche assez de chuchoteur de Donato Carrissi.

Les âmes piégées n'est peut être pas le meilleur thriller mais il mérite plus de succès que certains... Pour tout fan de polar et thriller je le recommande vivement.

Les secrets de Home Valley, tome 4 : Neige mortelle Les secrets de Home Valley, tome 4 : Neige mortelle
Karen Harper   
Tout débute un soir de tempête de neige particulièrement impromptue. Lydia, jeune femme amish, aide son voisin Josh à sa ferme d'animaux domestiques et exotiques en plein Ohio. Et c'est lorsqu'elle se décide à sortir dans la tourmente pour récupérer une chamelle en vadrouille que sa vie va changer.
Tout d'abord elle ne trouvera pas la chamelle ce soir-là, mais le corps d'une femme âgée étalée inconsciente dans la neige. Dans sa main un petit bout de papier jaune type post-it que Lydia récupère.
Josh et elle vont alors ensuite faire prévenir les secours par le biais d'un ami, les amish n'ayant pas le téléphone.
Ce n'est que beaucoup plus tard qu'elle se rappellera de ce petit papier jaune dans sa moufle. Les quelques mots qu'elle trouvera sur ce petit post-it vont faire que toute sa vie va prendre un nouveau tournant.
Aidée de Josh et d'une amie extérieure à leur communauté, elle va se lancer à la poursuite de ses racines et nous mener avec elle dans une tourmente autre que météorologique mais qui va s'avérer tout aussi imprévisible et dangereuse pour ceux qui s'y trouveront bloqués.
Car un autre meurtre va être perpétré et de grands bouleversements vont s'abattre sur la vie de Lydia au point que cette dernière va se demander si en débutant sa recherche elle n'a pas ouvert la boîte de Pandore.

Ce roman débute sur des chapeaux de roue: entre cette première victime et ce contexte assez particulier qu'est la communauté amish.
Cette situation va d'ailleurs troubler la lectrice "englishe" que je suis c.-à-d. extérieure à leur communauté. Mais c'est en plus d'une enquête sur la mort d'une femme, aussi un vrai morceau de vie d'une communauté fermée et assez différente de mes propres pensées. Les connaissances que nous apprenons sur leurs us et coutumes, leur quotidien sont autant de détails qui nous poussent à suivre l'enquête assidûment. Car une enquête en communauté amish est comme une enquête en milieu stérile, tout élément étranger n'est pas le bienvenu et ce encore plus s'il est moderne.
Car le modernisme y est mal vu, le profit, le détournement des valeurs religieuses, comme Noël, au profit d'un mercantilisme sont perçus comme des sacrilèges.
C'est donc une lecture policière mais aussi documentaire que j'ai observé avec attention.
L'auteure nous amène à nous y intéresser sans forcer, comme un bon guide nous suivons la visite au fil des pages et découvrons, en même temps que nos personnages, les indices ou suspicions.
De plus, ces personnages sont attachants dès les premières lignes.

Lydia m'a touchée dès son apparition c.-à-d. à la première page par son amour immodéré pour ces animaux dont elle s'occupe après le travail ou le week-end. Elle est vive, joyeuse et spontanée, ce qui semble la cadrer un peu différemment des autres. D'autres détails appris par la suite nous confirmerons cette sensation.

Josh, un poil plus âgé qu'elle, l'a vue grandir et s'épanouir en cette jeune femme pleine de vie et d'attention pour son prochain. Lui, de son côté, a été, comme tout jeune homme amish, amené à vivre à l'extérieur avant de décider de revenir ou non dans la communauté. Il y a eu sa vie pendant 4 ans et son choix de revenir lui a paru naturel. Son bonheur est maintenant cette ferme et ses animaux ainsi que l'aide de Lydia et des frères Beiler.

L'univers amish nous est aussi un peu plus exposé grâce aux traits de caractère des différents protagonistes amish ou non que nous allons croiser.
Nous y apprenons qu'ils ont des lois, des règles qui font que certaines choses doivent demeurer internes au foyer.
Ensuite nous découvrons l'enquête et les meurtres et tout ça semble s'emboiter et nous amener vers une découverte assez surprenante.

Car de la décision de Lydia de partir à la recherche de ses racines semble découler la plupart des événements bons ou mauvais que nous allons suivre par la suite.
De nouveaux meurtres, des intrusions, des non-dits ou des mensonges, tout l'arsenal complet d'un bon policier nous menant vers de nombreux suspects avec à chaque fois semble-t-il de bonnes raisons de l'être. Ce livre se dévore avec gourmandise comme j'aurais aimé dévorer ce fameux gâteau de l'amitié dont il est si souvent fait mention.
Malgré nos différences d'éducation, je me suis attachée à Lydia et à son mode de vie.
Les valeurs amishs me semblent parfois désuètes ou anachroniques pourtant ils croient vraiment en leur mode de vie simple et généreux. Ce sont de vrais croyants au sens pur du terme ni extrémiste ni intégriste.
Les valeurs qui sont les nôtres nous apparaissent parfois vraiment trop matérialistes au travers de leur vision des choses. Surtout celle de Noël et de la fête de famille que cela devrait être.
Parfois cette méfiance du monde moderne, ce rejet des téléphones, voitures peut paraître exagéré à nos yeux car on voit bien qu'ils les utilisent quand même quand le besoin est là. Mais toutes ces découvertes sur cette communauté m'ont permis de mieux appréhender leur conception de la vie et ainsi de suivre plus facilement le fil de l'histoire au travers de leurs yeux et non des nôtres.
Et lorsque, de fil en aiguille, le suspens nous prend et nous mène sur des chemins de traverse nous le suivons sans rechigner, heureux de nous rapprocher enfin de la révélation par quoi tu as peut être débuté.
L'auteure sait nous tenir en haleine de bout en bout et nous intégrer à cette communauté comme un membre, temporaire il est vrai, mais accepté.

L'enquête est menée avec brio et les éléments qui apparaissent petit à petit nous perdent dans les cogitations sur le coupable éventuel.
Les doutes nous assaillent et j'adore cette sensation d'en savoir un peu plus que les personnages et frémir d'excitation en les voyant s'approcher du résultat final ou au contraire de dépit lorsqu'ils s'en éloignent.
C'est donc un très bon moment de lecture tant pour son côté thriller qu'instructif. Cela donne enfin l'envie d'en savoir plus sur cette communauté grâce à des personnages que nous avons appris à aimer.

par Aelynah
Jack Gannon, tome 2 : Zone de contagion Jack Gannon, tome 2 : Zone de contagion
Rick Mofina   
Au début de l'histoire l'on suit un couple et ,leur bébé dans une voiture. En route pour un pique-nique, ils sont victimes d'un accident de la route. La femme semi-consciente voit que son fils est retiré de la voiture par quelqu'un.Un peu plus tard quand on lui annonce qu'il est mort brûlé elle a beau nié le contraire personne ne la croit.

Puis l'on du Wyoming, l'on suit une journaliste qui suite à l'appel anonyme d'une femme se rend dans un bar de Rio de Janeiro pour la rencontrer. Mais la journaliste n'a pas le temps d'apprendre quoique ce soit su' l'affaire importante que la femme avait à lui confier, qu'elles meurent dans un attentat.

Quel est le rapport entre ces deux affaires, c'est ce que va devoir découvrir Jack Gannon, un journaliste de la World Press Alliance de New-York envoyé en renfort à Rio. Malgré que ses collègues et la police brésilienne penchent pour un attentat des narcotrafiquants, le reporter va suivre d'autres pistes.

Au début du roman on a un peu de difficulté à entrer dans le récit car l'auteur nous laisse voir des bribes d'histoires sans que l'on puisse entrevoir la moindre connexion entre elles. L'enquête au fur et à mesure qu'elle se développe nous conduit un peu partout dans le monde de l'Amérique à l'Afrique en passant par l’Angleterre. Les changements de décors sont nombreux. Et bientôt les services secrets américains entrent en scène compliquant quelque peu les investigations du journaliste mais donnant plus d'épaisseur à l'affaire.
L'idée principale du récit bien qu'elle n'apparaisse assez loin dans le récit. Le côté scientifique est parfaitement maîtrisé et s'avère très crédible dans sa formulation.
Le rythme du récit est haletant, avec des chapitres courts et des scènes qui s'enchaînent au fur et à mesure que l'enquête nous dévoile de nouveaux indices et que s'introduisent de nouveaux personnages. C'est donc sur un rythme très soutenu que l'auteur nous transporte jusqu'à un dénouement qui n'apparaît que dans les toutes dernières lignes du roman.

Les deux personnages principaux sont attachants, avec d'un côté une mère de familles très tenace qui veut à tout prix retrouver son enfant, et d'un autre côté un journaliste d'investigation qui ne ménage pas ses efforts malgré que son intégrité physique puisse être menacée.

Un thriller bien mené, même si à certains moments du récit on n'échappe pas à certaines longueurs mais nécessaires à l'épaisseur du roman. L'écriture de l'auteur s'avère tout de même fluide et si l'on a droit à quelques scènes de violences elles permettent de donner plus d'intensité au suspense.

par Goupilpm
Le collectionneur Le collectionneur
Alex Kava   
Alex Kava et "son collectionneur" m'ont empêchés de m'endormir avant la dernière page,super bouquin,super auteur,super polar que je recommande sans retenue à celles et ceux qui aiment les bons polars comme moi.
C'est une belle suite faite d'inattendu et de rebondissements.
Je recommande fortement, c'est un livre qui se lit très facilement et qu'on ne lâche qu'arrivé à la fin.
7 ans après... 7 ans après...
Guillaume Musso   
Moi qui suis une grande fan de Musso ayant adoré ses précédents livres et bien là j'ai été un peu déçus tout de même ...
La fin pour moi trop rapide et puis il me manque un petit quelque chose que je n'ai pas retrouvé dommage...
Mais sa ne m’empêcheras pas de continuer à acheter ses livres...
Je suis fan ..
La Tour sombre, tome 8 : La Clé des vents La Tour sombre, tome 8 : La Clé des vents
Stephen King   
J'ai été ravi de replonger dans l'univers de la Tour Sombre de Stephen King. Avant d'entamer ce tome, je me demandais avec quelle difficulté je retrouverai les personnages et l'univers qui m'ont tant marqué il y a une 15aine d'années.
En fait il ne m'a fallu que quelques lignes pour m'y remettre. King a un talent de conteur inné. Ce type de récit (un conte dans un flasbkack dans l'histoire) est du pain béni pour lui.
On n'apprend effectivement que peu de chose sur la quête de Roland et sur la Tour Sombre. Par contre la jeunesse de Roland est à nouveau explorée (en particulier l'après immédiat de Magie et Cristal) ainsi que ses états d'âme après le meurtre de sa mère. D'autre part nous avons le droit à une nouvelle incarnation de Randal Flagg (mais quel but poursuit-il ici?), une apparition de Maerlyn lui-même et on suit également un nouveau Rayon (celui du Lion) en compagnie de Tim Bravecoeur. Bien sûr, comparé au flashbak du "Garou" tout ce qui est issu du conte "La Clé des Vents" est sujet à caution (tradition orale oblige)...
Bref une excellente lecture, à nouveau très bien menée et caractérisée qui s'intercale parfaitement avant la lecture du tome 5 (Les Loups de la Calla).

par tolomas