Livres
554 078
Membres
598 916

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de clochette-tigrou : Ma PAL(pile à lire)

La Nuit du Solstice : L'Intégrale La Nuit du Solstice : L'Intégrale
L.J. Smith   
http://wandering-world.skyrock.com/3101922245-La-Nuit-Du-Solstice-L-integrale.html

Le plus gros avantage de ce roman est devenu pour moi un énorme inconvénient : La Nuit Du Solstice regroupant deux opus en un seul, je me sentais obligé d'avaler les deux tomes en même temps. Mais, malheureusement, en terminant le tome 1, je dois me rendre à l'évidence : je n'accroche vraiment, mais alors vraiment, pas à l'histoire. Je déteste ne pas terminer un livre. C'est horriblement frustrant, mais c'est ainsi. Je peux au moins me dire que j'ai été au bout du premier tome, ce qui me déculpabilise un peu. Je suis d'autant plus gêné de ne pas arriver à la conclusion de La Nuit Du Solstice car les Édition Michel Lafon me l'ont très gentiment offert grâce à notre partenariat. Moi qui voulait tenter à nouveau du L.J. Smith, je dois bien avouer que je suis déçu. Explications.
Au départ, l'intrigue qui se met en place m'a très agréablement surpris. Les personnages principaux, à savoir Alys, Claudia, Charles et Janie, sont tous adorables. Comme ils sont frères et soeurs, on sent bien qu'il y a une vraie complicité et un véritable attachement entre eux. C'est vrai qu'au niveau des protagonistes, La Nuit Du Solstice ne m'a pas chagriné. Du moins, dans les premiers chapitres. Ils m'ont paru très profonds, pleins d'humanité et très protecteurs les uns envers les autres. Il est vrai que là, Lisa Jane Smith marque des points.
Malheureusement, très vite, plusieurs évènements vont se succéder. Et là... C'est la débandade. Dès le départ, j'ai trouvé que l'auteure utilisait beaucoup trop la facilité. Les réactions des personnages face à certaines situations m'ont semblé surfaites et peu travaillées. Trop simples, trop prévisibles, les surprises et les dénouements de ces dernières m'ont juste énormément déplu. J'ai eu l'impression que L.J. Smith optait, à chaque fois, pour le chemin le plus basique à prendre. Dommage, car j'aime lorsqu'une histoire me surprend et me coupe le souffle. Ici, je n'ai rien ressenti de cela.
Même si j'adore me casser la tête pour comprendre une énigme ou une histoire, il y a bien une chose que je déteste faire pour déchiffrer l'univers que l'auteur a voulu nous transmettre : relire sans cesse la même page pour tenter de digérer la mythologie qu'on veut nous offrir. Les descriptions de Lisa Jane Smith concernant Féerie m'ont juste complètement perdu. Je suis incapable de vous expliquer le fonctionnement de ce monde magique. Tout est confus, et j'ai eu l'impression, à plusieurs reprises, que nous découvrions des choses d'un seul coup au milieu de l'histoire, alors qu'elles auraient dû nous être expliquées auparavant. Soit on reçoit une tonne d'explications d'une traite, soit les non-dits se multiplient et on se perd totalement dans l'histoire. Pourtant, j'ai insisté, je vous assure !
Malgré tout, je dois bien avouer que l'atmosphère du roman rattrape un tout petit peu les bémols cités plus haut. Le cadre dans lequel se déroule l'histoire est tout de même agréable à découvrir. Dans le monde réel, plusieurs éléments rendent le climat prenant : vieille bâtisse sur la colline, nuit noire, pleine lune, forêt et histoires de sorcières. C'est sûrement grâce à cela que j'ai adhéré à l'histoire au départ. Il en va de même une fois plongés dans Féerie. Là, nous faisons la connaissance d'une myriade de personnages intrigants, mais pas assez développés à mes yeux. L'ambiance est fascinante également, car nous baignons dans un cadre enchanteur et littéralement ensorcelant.
On parvient à la conclusion du roman sans trop s'en apercevoir. Lisa Jane Smith tente de nous décrire une scène de bataille magique dans les dernières pages, mais ça n'a pas vraiment eu d'effet sur moi. J'ai peiné à y croire, voilà tout. Les réactions et les sentiments m'ont paru, une fois de plus, surjoués et trop simples. Le grand dénouement de l'histoire est lui aussi, pour moi, trop rapide et pas assez approfondi. La toute fin du premier tome est assez étrange et ne m'a pas convaincu. ( Je vais éviter les spoilers au maximum : ) Comment peuvent-ils laisser Janie avec elle sans verser une seule larme ? On dirait qu'il est normal "d'abandonner" un frère ou une soeur au bord de la route. Vraiment, cette fin est... Spéciale.
En conclusion, je pense que si "Solstice d'Hiver", le premier tome de La Nuit Du Solstice, était sorti sans sa suite, je n'aurai pas lu cette dernière. Et, malheureusement, c'est ce qu'il m'arrive aujourd'hui bien que le tome 2 soit déjà disponible dans le roman. Le premier opus n'a pas su me convaincre de m'engager pour les aventures à venir de Charles, Alys, Janie et Claudia. Malgré un début captivant et qui m'a beaucoup plu, La Nuit Du Solstice se révèle être une petite déception ( petite car je n'en attendais pas énormément de ce livre ). Trop confus, doté de trop de simplicités et d'émotions qui m'ont semblé fausses, ce roman n'a pas su me toucher. J'ai eu l'impression de rester trop longtemps en surface, sans pénétrer pleinement dans l'intrigue. J'aimerai insister sur une chose : ceci n'est que mon ressenti. J'ai de plus en plus de mal avec Lisa Jane Smith, mais ce n'est pas obligatoirement le cas de tout le monde. Si vous aimez cette auteure, vous aimerez sûrement cette histoire. Personnellement, je n'ai pas su apprécier l'univers qu'elle a voulu m'offrir à sa juste valeur. Il ne me correspondait pas, c'est aussi simple que cela.

par Jordan
La Nuit du Solstice, Tome 2 : Un Coeur Indompté La Nuit du Solstice, Tome 2 : Un Coeur Indompté
L.J. Smith   
J'ai eu vraiment du mal à accrocher au premier tome, moi qui adore les bouquins de L.J Smith, j'ai été vraiment déçue. Toutefois, j'ai quand même lu ce deuxième tome, et il m'a paru beaucoup mieux.

J'ai trouvé originale que l'histoire tourne autour de celle du roi Arthur. En fin de compte, c'est une histoire assez "mignonne".

Cette petite saga ne fait pas partie de mes préférées mais je la conseille tout de même.

par july1303
Quand nos souvenirs viendront danser Quand nos souvenirs viendront danser
Virginie Grimaldi   
Chaque année depuis que j’ai découvert sa plume, la sortie du prochain roman de Virginie Grimaldi figure parmi celles que j’attends le plus. Elle fait partie de cette petite sélection d’auteurs que je chéris par-dessus tout et dont je sais que chaque livre sera une révélation, un moment de bonheur, un coup de cœur. Et bien sûr ce dernier opus n’échappe pas à la règle.
Entre passé et présent, Virginie Grimaldi nous embarque Impasse des Colibris et nous livre avec délicatesse et justesse la vie de ses habitants depuis leurs rencontres jusqu’à aujourd’hui. Sous sa plume, le quartier prend vie. On découvre l’euphorie des débuts, la joie de partager avec ses nouveaux voisins, les difficultés de chacun, les rapprochements, les conflits, les retrouvailles… bref tout ce qui fait la vie d’un petit quartier. En lisant ce texte, je me suis imaginée dans le quartier où j’ai moi-même grandi, me rappelant mes propres souvenirs d’enfant puis d’adolescente et enfin d’adulte dans ce lieu de vie.
Très rapidement dans l’histoire, on comprend que la belle amitié du début à laisser place avec les années à une certaine animosité entre voisins. On cherche à en comprendre les raisons, on imagine tous les scénarios possibles, on échafaude des théories… Et puis vient le moment où l’on découvre la vérité. A partir de ce moment-là, l’histoire prend un nouveau tournant. Simple et basique au départ, elle devient émouvante et bouleversante. Elle remue nos émotions les plus profondes et nous fait voir le quartier et ses résidents sus un nouvel angle. Dès lors, les émotions se multiplient et nous assaillent de toutes parts pour ne plus nous lâcher jusqu’au point final. Et quand je parle d’émotions, j’entends surtout des larmes. Car oui, même si j’ai beaucoup ri à la lecture de cette histoire et des péripéties des Octogéniaux, j’ai surtout beaucoup (mais alors beaucoup) pleuré. Pleurer de chagrin mais aussi de joie. Mes sentiments se sont emmêlés, enchevêtrés et mes larmes ont fini par se mélanger à mes éclats de rire.
Des émotions en pagaille donc pour ce nouveau roman mais aussi et surtout des personnages authentiques et attachants : les Octogéniaux....
Lisez la suite de mon avis sur mon blog :
https://misscroqbook.wixsite.com/misscroqbook/single-post/Quand-nos-souvenirs-viendront-danser---Virginie-GRIMALDI
Tout ce que je ne t'ai pas dit Tout ce que je ne t'ai pas dit
Kylie Fornasier   
Avant de commencer "Tout ce que je ne t'ai pas dit", je ne savais pas ce que ça signifiait d'être atteint de mutisme sélective. Je pouvais bien sûr me douter vaguement de ce que c'était, mais il m'a fallu lire le livre pour découvrir toute l'étendue de ses conséquences. Piper et West m'ont touché au plus profond de moi-même et j'ai lu avec beaucoup de gourmandise et de bonheur le style si doux et touchant de Kylie Fornasier. Je me suis réellement attachée aux personnages, et souvent je me suis reconnue à travers Piper. Je ne suis pas atteinte de la même maladie qu'elle, mais il m'arrive de souvent me sentir stressé au contact de personnes que je ne connais pas, et parfois même que je connais un peu. Je peux comprendre toute l'ampleur que peut avoir cette incapacité à pouvoir s'exprimer, et Piper ainsi que toute les personnes atteintes de ce trouble ont vraiment du courage de pouvoir avancer malgré les problèmes. Je ne peux que retirer une expérience hors-norme et unique de ce livre que je conseille à tout le monde.

par divas
Keleana, Tome 1 : L'Assassineuse Keleana, Tome 1 : L'Assassineuse
Sarah J. Maas   
Bon allez, je me lance.

Que dire? Commençons par ce qui est simple: j'ai lu ce livre en anglais, pas parce que j'en avais forcément envie mais surtout parce qu'on avait pas encore de renseignements sur une éventuelle date française. Pas de grosses difficultés malgré mon petit niveau dans la langue de Shakespeare. On fait plutôt vite le tour du vocabulaire spécifique à l'auteur et à l'histoire et finalement, on comprend très bien sans avoir besoin de passer son temps dans le dico. Bref, je ferme cette petite parenthèse quant à la VO et je m'intéresse un peu à l'histoire.

L'action commence dès le premier chapitre, ce qui est très appréciable, on entre directement dans le vif du sujet avec l'arrivée de Dorian à Endovier. Malheureusement, on ne garde pas longtemps ce rythme. Ce que je reproche le plus c'est sans doute le côté "évident" du déroulement. Aucune vraie surprise, le méchant est ciblé dès le départ, aucun gros retournement de situation. J'aurais sans doute aimé une histoire plus axée heroic-fantasy, sans histoire de magie au milieu, je trouve que ça enlève son charme à cette histoire d'assassin rondement bien menée au début. Mais c'est un avis partial, j'ai fait une overdose de magie depuis quelques années et je suis cruellement en manque de fantasy médiévale donc ne vous arrêtez pas à ça.

En revanche, l'évolution des personnages est très réussie je trouve, elle est plutôt lente et même si elle n'est pas forcément surprenante, on prend beaucoup de plaisir à suivre les changements de Celeana et de tous les autres.

Au niveau des personnages:
Mention spéciale pour Chaol qui est, de loin, mon personnage préféré. J'aime bien Dorian et son père aussi. Celeana est assez réaliste ce qui la rend assez attachante mais les autres m'ont paru très fade et sans intérêt. J'aurais aimé en savoir un peu plus sur le duc et Kaltain. Nehemia, quant à elle, me tape prodigieusement sur les nerfs mais on sent qu'elle a son rôle à jouer.
Voila, j'ai dit le principal de ce que m'avez laissé la lecture.

Maintenant, je pense que ce premier tome était plus une longue introduction pour la suite, on sent que Sarah Mass prépare le terrain pour Crown of Midnight et c'est tout à son honneur de ne pas se précipiter mais du coup, ce tome-ci, on s'ennuie un peu au bout d'un moment.


J'achèterai sans doute le deuxième en anglais aussi mais quand même, il faut que je m'indigne: pourquoi changer Celeana en Keleana et honnêtement "l'assassineuse" ça ressemble à rien comme mot (et ça n'est pas dans le dictionnaire), pourquoi ne pas garder le titre ou alors faire comme les italiens qui ont traduit 'Throne of Glass' par Le Trône de Cristal, ça sonne quand même mieux, non?
Bref je pense que "Throne of glass" est bien plus accrocheur que "L'assassineuse", il manquerait plus qu'ils changent la couverture et pour moi, ils auraient perdu tout ce qui fait que j'ai voulu lire ce livre.

Encore une fois, ce n'est que MON avis.


En conclusion, je dirais que c'est une lecture agréable qui demande à être approfondie dans le prochain tome mais qui peut faire passer un agréable moment à tous les amateurs de fantasy.

par Eleann
Les Ours mal léchés s’apprivoisent à Noël Les Ours mal léchés s’apprivoisent à Noël
Valentine Stergann   
Très belle histoire de Noël. Je suis passée par bien des émotions, allant de l'engouement, la tendresse à la tristesse pour finir en beauté avec la joie. On s'attache très vite à ces personnages, Irène avec ses maladresses et sa bonne humeur. Rudolf avec ses grognements cachant une bonté et générosité. Quincy son petit garçon facétieux mais ô combien attendrissant ; et puis toute cette petite communauté de Cornouailles. J'ai beaucoup aimé cette histoire de reconstruction, de deuxième chance, le tout mêlé à de bonne dose d'humour finement placée. Je ne peux que recommander !

par Mayzie
Malgré nous Malgré nous
Julie Dauge   
Que dire que dire.. Whaouu !
Alors là je suis passée par un sacré panel d'émotions.
C'est une très belle histoire sur le deuil mais aussi l'amour et le fait que le coeur est bien plus grand qu'on ne le pense.
Cole est vraiment quelqu'un de tourmenté et tente de survire à la perte de sa défunte petite amie comme il le peut... (Il faut savoir que je n'ai pas lu Malgré tout avant, je n'avais pas fais attention qu'il existait un tome sur Cassie et lui mais ça ne m'a pas empêché de lire ce tome. Simplement cela a peut-être un peu plus biaisé mon jugement et la balance à pencher sur mon empathie plus forte pour Madison que pour lui même si cela m'a beaucoup émue).
Comme je viens de le dire, la personne qui m'a le plus touché est Madison, son histoire est triste certes mais surtout sa façon d'accepter la situation avec Cole, d'être toujours présente, de pardonner encore et toujours (alors que clairement, elle manque d'une grande confiance en elle), n'a fait qu'accentuer mon respect pour elle. En toute honnêteté, je ne suis pas certaine de pouvoir accepter la moitié de ce qu'elle peut vis à vis de leur relation. Une sacrée leçon pour ma part.

par Manon-46
Mariage sous les flocons Mariage sous les flocons
Sarah Morgan   
Suivez-moi sur La Passionnée, sur Facebook: @LaPassionDesLivres

Mariage sous les flocons - Sarah Morgan

Une romance tellement magnifique, tellement DOUCE et pleine de doutes. Une romance sous la neige comme on en voit peu.

L’histoire de trois femmes : une mère et ses deux filles. Trois histoires entrelacées par les liens familiaux, mais de trois points de vue totalement différents.

Commençons d’abord par la mère. Maggie est une femme douce, attentionnée, qui a toujours fait passer les besoins de sa famille avant les siens. Elle est donc « une future divorcée, mère de deux filles adultes, qui n’aimait pas particulièrement sa vie. » Toutefois, elle n’est pas juste cela. Elle est une femme particulièrement à l’écoute, nerveuse à l’idée de l’opinion des autres, déçue par son emploi redondant et terrifiée par le fait que sa cadette va se marier avec un homme qu’elle connaît à peine.

Puis, il y a ses deux filles. « Alors que Rosie papillonnait d’une chose à l’autre, Katie savait toujours exactement ce qu’elle voulait et ne changeait jamais de cap. » Deux jeunes femmes totalement différentes l’une de l’autre. Rosie est la jeune mariée. Elle aime cet homme (qui est fantastique soit dit en passant). Toutefois, avec les commentaires de sa mère et les questions de sa sœur aînée, Rosie commence à douter.

Katie, la docteure et deuxième maman de cette famille, a vécu une soirée traumatisante à l’urgence. Malgré qu’elle aime « rendre une expérience inhumaine aussi humaine que possible… », cette soirée reste marquée dans sa mémoire comme une mauvaise décision, la faisant douter de tout, même de l’amour. Elle est dans l’idée que sa sœur fait le mauvais choix en épousant un homme qu’elle connaît à peine et Katie, en grande protectrice et « rottweiler », essayera de lui faire entendre raison… à sa façon.

TOUTEFOIS, cette histoire ne se déroulera pas comme prévue. Chacune de ses femmes réalisera quelque chose. Avec une touche d’humour, de tendresse, de SEXE et beaucoup de larmes (de la part des personnages), Sarah Morgan nous entraîne dans un univers sous la neige, dans un endroit féérique. Je me croyais au chalet tellement ses descriptions sont merveilleusement belles.


« Avec un pincement de honte, Rosie s’aperçut qu’elle pensait toujours à sa mère en fonction de son rôle au sein de la famille, et non en tant qu’individu. Maggie était son point de repère. La personne vers qui elle se tournait en cas de problème. Lui avait-elle déjà demandé si elle était heureuse? »

Une auteure fabuleuse avec une plume entraînante. Une histoire différente que je n’ai pas pu lâcher avant de l’avoir terminée. Magnifique, douce et tendre. Une superbe romance à lire sous la couette, les jours de tempête de neige. 10/10

Merci pour ce service-presse!
#Mariagesouslesflocons #NetGalleyFrance


Résumé :
Maggie est sous le choc. Sa fille cadette a décidé de se marier pour Noël ! À vingt-deux ans, est-on vraiment prêt à s’engager pour la vie ? C’est ce qu’elle-même a fait avec Nick mais, justement, voilà des mois qu’ils sont secrètement séparés. Pour éviter que la nouvelle se répande, Maggie va faire de son mieux pour donner le change. Même si retrouver Nick risque de la perturber plus que de raison…
Katie n’a aucune envie de traverser l’Atlantique pour jouer les témoins au mariage de sa sœur. Pourtant, elle n’a pas le choix : elle doit ouvrir les yeux de sa petite sœur avant qu’il ne soit trop tard. Le grand amour, ça n’existe pas, et elle compte bien le lui prouver. Il faudrait juste que Jordan, le témoin du marié, arrête de ruiner tous ses plans.
À mesure que son mariage approche, Rosie est de plus en plus stressée. Impatience ou nervosité ? Alors que les invités arrivent et que la réalité la rattrape, elle ne peut plus ignorer la question qui l’obsède depuis qu’elle a fait son annonce à sa famille : fait-elle l’erreur de sa vie en se mariant à un homme qu’elle ne connaît que depuis quelques semaines ?
Les nuits enneigées de Castle Court Les nuits enneigées de Castle Court
Holly Hepburn   
Un gros pavé de plus de 550 pages mais qui se dévore !
J'ai adoré suivre Cat et Sadie le temps de 4 saisons: Noël, la St Valentin, Pâques et Halloween.
Ces deux amies réalisent un rêve : ouvrir leur boutique de biscuits artisanaux. Dans une charmante cour, où vit une belle communauté de commerçants soudés, tout pourrait leur sourire.
Mais leur arrivée va éveiller des tensions et des épreuves les attendent, professionnelles mais également personnelles.
J'ai beaucoup aimé l'amitié solide entre Cat et Sadie et leurs caractères. Chacune à son histoire et sa force qui les rend très attachantes.
Cette lecture a été un très agréable moment de détente, où l'on sent à chaque page la bonne odeur des jolis biscuits et la belle solidarité qui règne à Castle Court.
Malgré les difficultés, les doutes, les complications, ces quatres saisons réservent aussi de jolies surprises aux deux amies et les personnages masculins sauront aussi vous toucher ou alors vous carrément vous agacer.
Si vous aimez les belles histoires qui font du bien au moral, douces et chaleureuses, foncez découvrir cette romance.
N'ayez pas peur du nombre de pages, la plume de l'auteure est fluide et addictive et vous n'aurez pas envie de lâcher votre lecture !
L'amour est un dessert... qui se mange à deux L'amour est un dessert... qui se mange à deux
Cécilia City   
Une très belle romance de Noël à déguster sans modération. Je remercie l'auteure pour ce super moment de lecture m'ayant fait passer par tout un panel d'émotions fortes et intenses.

Lila et Loris sont jeunes, travaillent ensembles et surtout sont les meilleurs amis au monde... Mais certains événements pourraient mettre à mal cette amitié surtout quand les apparences sont trompeuses. Allez je vous laisse les découvrir !!!

Lila, célibataire et issue d'une famille comme qui dirait assez "spéciale" car il faut bien se le dire ses parents sont assez "originaux", voir même haut perchés dans le style babacool. Elle travaille depuis quelques années dans une pâtisserie de grande renommée aux côtés de son meilleur ami Loris. Il est sa vie depuis qu'il l'a sauvé au sens littéral du terme et depuis ils ne se sont plus quittés. Pourtant derrière cette grande amitié, Lila craque pour son meilleur ami bien qu'elle sache qu'il est l'interdit, surtout depuis que ce dernier est marié et papa. Tout semble aller pour le mieux entre eux si on oublie l'épine sous le pied de Loris... sa femme, une sacrée pimbêches et encore je pèse mes mots. 

Mais son amour pour Loris va la ronger et même la déprimée car elle voit certaines choses que vit son ami qu'elle a bien du mal à supporter... surtout lorsque plusieurs personnes attendent beaucoup de choses d'elle qu'elle ne pense pas pouvoir faire... Hein hein vous vous demandez de quoi je peux bien parler ????? Et bien je ne vous dirai rien mdr

Pourtant une rencontre va tout chambouler dans sa vie... Le séduisant Docteur Arthur, qui semble tout droit tombé du ciel pour lui porter assistance lors d'une de ses maladresses légendaires, va la soigner aussi bien physiquement que mentalement. Il semble avoir tout ce qu'elle recherche chez un homme car il a vraiment out du gendre parfait sur les papiers... A ses côtés, elle aura l'impression que c'est la bonne occasion d'oublier ses sentiments. Mais rien ne se passera comme elle l'espérait car va arriver le moment des doutes car elle se cherche et se demande comment elle peut "s'affranchir" de son attirance plus que flagrante pour Loris. Elle va devoir prendre des décisions qui vont bouleverser sa vie tant personnelle que professionnelle car pour son bien elle pense que sa seule solution est d'évoluer loin de celui qui fait vraiment battre son cœur. 

Heureusement qu'elle peut compter sur le soutien et l'affection de sa sœur Lauren mais aussi de sa meilleure amie Marilyn. Faut dire que ce sont de drôles de soutien ces deux-là mdr

Le personnage de Lila m'a beaucoup touchée car elle est adorable, toujours là pour les autres et surtout pour ceux qu'elle aime et d'ailleurs elle fait l'unanimité auprès de tous ceux qui la côtoient. 

Loris, célèbre pâtissier qui attire beaucoup les regards surtout qu'il crée les meilleurs bûches de toute la ville. Il y a quelques années il n'a pas hésiter à mettre sa vie en danger pour sauver notre belle Lila. Depuis ils sont inséparables. Pourtant son statut d'homme marié et de papa pourrait tout détruire surtout à cause de sa femme. Il faut dire qu'il n'a pas vraiment l'air heureux dans son couple et pourtant il serait prêt à tout pour protéger son fils Gabin, quitte à accepter de se "sacrifier" ce qui n'est pas au goût de sa mère mais aussi de Lila. Mais il est comme ça.. Quand il aime il ne compte pas. D'ailleurs il suffit de voir comment il se comporte envers Lila : très proche d'elle, attentionné et surtout hyper protecteur voir même surprotecteur. On pourrait croire que ce qu'il ressent pour elle est autre que ce qu'il veut bien laisser entendre. 

Le personnage de Loris m'a beaucoup émue car on sent sa détresse mais aussi les sentiments qui le submergent par moment et qu'il a bien du mal à extérioriser. Il serait prêt à tout pour ceux qu'il aime quitte à y laisser des plumes. J'ai parfois eu envie de le secouer pour qu'il ouvre enfin les yeux notamment sur sa femme et ce à côté de quoi il pourrait passer pour le restant de sa vie. Alors écoutera-t-il son cœur ou son cerveau ?

Les personnages secondaires sont assez important pour l'histoire et chacun y apporte sa "pierre à l'édifice". Parmi eux j'ai adoré Lauren, la sœur de Lila, cette jeune femme pétillante et fonceuse, qui dit ce qu'elle pense sans aucun filtre... Ca pour être brute de décoffrage, elle l'est mdr Mais n'oublions pas aussi Marilyn, la meilleure amie de Lila qui est assez déjantée, brute de décoffrage et très drôle. J'ai vraiment passé de super moment de franche rigolade avec ce trio "d'enfer" mdr

J'aurai bien aimé avoir plus d'infos sur les persos surtout que le suspens tourne autour d'eux car ils sont partie prenante de l'intrigue.

En parlant d'intrigue, elle se développe tout au long de l'histoire et est vraiment menée à bien à tel point que l'on ne voit pas venir le dénouement, je dois dire qu'il n'a pas été facile à deviner, ce qui m'a tenu en haleine jusqu'au bout. Par contre je n'aurai pas été contre quelques pages (voir chapitres) de plus surtout après cette fin. 

Vous l'aurez sans doute compris, si vous vous attendez à une belle histoire de Noël "guimauve" et bien là vous êtes loin du compte... En effet, le suspens est le fil conducteur de cette histoire, d'ailleurs il se met très vite en place, l'auteure a pris le parti de nous dévoiler les indices au compte goutte ce qui attise notre curiosité et nous fait tourner les pages toujours plus vite car on a envie de savoir ce qui va se passer. Pas un seul instant je ne me suis ennuyer car Cécilia City enchaine rebondissements et quiproquos sans pour autant en faire trop car ils ont une place bien précises dans l'histoire, on peut dire qu'ils se trouvent là où il faut et surtout quand il le faut ! 

La plume de l'auteure est fluide, moderne, rythmée, envoûtante et addictive. Ce roman a été écrit avec beaucoup de simplicité, sans fioriture et juste ce qu'il faut de suspens et d'émotions. J'ai été embarqué dans l'histoire dès les 1ers chapitres ce qui en fait un coup de cœur car je n'ai pas réussi à décrocher avant d'en être arrivée à la fin.

En conclusion, si vous cherchez un roman agréable à lire, plein de sentiments, de non(dits, mêlant suspens, amitié et surtout sentiments forts, alors L'amour est un dessert qui se mange à deux est pour vous. Je vous conseille donc de ne pas passer à côté de cette pépite qui ne mérite qu'à être découvert et lu.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode