Livres
567 836
Membres
622 669

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de cocoille : Ma PAL(pile à lire)

Pouvoirs d'attraction, Tome 5 : The Gift Pouvoirs d'attraction, Tome 5 : The Gift
Abigail Barnette   
Une énorme déception, je ne m'attendais vraiment pas à ce style de fin. Je m'attendais au suicide de Neil, l'accident : même chose. C'est teeellement dommage. En bref, les 4 premiers sont excellents selon moi. Dans ce dernier on perd l'essence qu'étaient cette saga.

par Izusa
Meg Corbyn, Tome 5 : Cartes Ivoire Meg Corbyn, Tome 5 : Cartes Ivoire
Anne Bishop   
(VO) J'ai trouvé ce dernier tome excellent, comme les autres. Il est beaucoup moins sombre que le précédent, et on est non-stop à Lakeside avec nos héros ce qui fait plaisir.
Pour moi cette fin est bien réussie et colle avec le reste de la série, je n'ai rien à y redire sauf que Sam, Simon et Meg vont me manquer. Skippy aussi je l'avoue, j'avais bon espoir pour lui dans ce tome.
Je n'ai pas envie de vous gâcher la surprise en vous faisant un résumé, tout ce que je peux vous dire c'est que ce livre est aussi riche que les autres et que vous ne dormirez pas avant de l'avoir fini.
Vivement la spin off prévue pour 2018 avec une nouvelle héroïne, Victoria “Vicki” DeVine. L'histoire ne se passera pas à Lakeside mais dans un village contrôlé par les terra indigene et il y aura plusieurs meurtres, donc une enquête.
Je ne pense pas qu'Anne Bishop arrivera à faire mieux que Meg, mais bon, tout est possible...

par deeKi
The Ivy Years, Tome 2 : Notre année cachée The Ivy Years, Tome 2 : Notre année cachée
Sarina Bowen   
Bien : Shannon va enfin pouvoir se sortir du cauchemar dans lequel elle vit depuis 1 an, depuis que son père est accusé de crimes impardonnables. Elle arrive donc à Harkness pour sa première année universitaire sous le nom de Scarlett. Nouvelle identité, nouvelle vie, nouveaux amis, et surtout Bridger qui partage deux de ses cours. Entre eux, tout se passe en douceur mais chacun a ses secrets. Bridger a aussi vue sa vie basculer quand il a pris en charge sa petite sœur : plus de hockey, plus de fêtes mais plusieurs boulots pour survivre et des journées trop courtes pour tout faire et surtout la peur de se faire prendre… Un tome agréable à lire même si j’ai préféré le couple Corey/Hartley qui d’ailleurs est présent. Un bon moment.

par Folize
The Ivy Years, Tome 3 : L'Homme de l'année The Ivy Years, Tome 3 : L'Homme de l'année
Sarina Bowen   
L'avis de Galie de Words of love. https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2017/07/24/l-homme-de-l-ann%C3%A9e-sarina-bowen/

J'ai découvert la plume de Sarina Bowen fin 2016 et j'ai tout de suite ajouté cette auteure à mes favorites. Depuis, je guette ses parutions en VF. Il était donc évident que je lise le tome 3 de sa série Ivy Years...

Graham est un jeune homme de 21 ans qui joue dans l'équipe universitaire de hockey de Harkness, équipe qu'on connait très bien car Hartley (tome 1) en est le capitaine et Bridger (tome 2) en faisait partie. Tout va bien - en apparence - jusqu'au moment où le Coach présente un nouveau joueur: Rikker. Le Rikker que Graham a rejeté de sa vie 5 ans plus tôt...son meilleur ami...son amant...
Que s'est-il passé pour Rikker depuis ce soir où Graham l'a abandonné à son triste sort dans cette ruelle? Pourquoi débarque-t-il dans son équipe et dans sa vie après tout ce temps? Pourquoi Graham se noie-t-il dans l'alcool et dans la culpabilité?

Sarina Bowen l'annonce d'emblée et avec fantaisie: il s'agit d'une romance entre deux hommes. Pourquoi ce choix singulier? J'ai la réponse : à chaque tome de cette série, elle nous fait partager la vie de jeunes adultes étudiants, se retrouvant liés à l'équipe de hockey universitaire. Mais ensuite, chaque personnage se retrouve face à des problématiques sociales propres mais qui sont pourtant des sujets de société qui peuvent tous nous toucher...le handicap, le deuil, le drame familial...et ici l'homosexualité.
C'est la première romance M/M que je lis et j'étais à la fois curieuse et sceptique. Allais-je apprécier autant que les autres tomes? Arriverai-je à me projeter dans les personnages tout autant? Et bien oui. Tout simplement parce que la plume de l'auteure est sublime. Elle me transmet des émotions fortes via des personnages aux parcours de vie tortueux. On a envie de les aider à avancer, à se battre contre le regard des autres et contre leur démons intérieurs.
Cette romance est empreinte de réalisme. Comment assumer ses sentiments pour un autre homme quand on est dans une équipe de mecs baraqués et qu'on s'est fait accuser de "dégénéré" ? Rikker en a souffert mais ne s'est jamais renié. Graham n'assume pas mais en souffre tout autant. Face à des sentiments si forts, il devient souvent impossible de lutter. Vous allez donc vivre le combat intérieur de Graham et de Rikker en lisant cette histoire du point de ces deux personnages. Quelque soit notre orientation sexuelle, l'amour est bien universelle et nous met tous sur un pied d'égalité.
Vous apercevrez aussi les personnages des tomes précédents. J'aime ce genre de clins d'oeil, sans qu'ils empiètent sur l'histoire en cours. Vous rencontrerez aussi Bella, la manager de l'équipe, qui, derrière son côté sexualité libre, semble également avoir son lot de complexité. On le découvrira prochainement car elle est l'héroïne du tome suivant.
The Ivy Years, Tome 4 : L'Heure de vérité The Ivy Years, Tome 4 : L'Heure de vérité
Sarina Bowen   
L'avis de Galie de Words of love, https://wordsoflovebooks.jimdo.com/2018/01/06/the-ivy-years-4-l-heure-de-v%C3%A9rit%C3%A9-sarina-bowen/

Vous souvenez-vous de Bella, cette jeune étudiante assez frivole et qui est manager de l'équipe masculine de hockey sur glace de Harkness? Dans le tome précédent, elle était assez accrochée à notre Graham. " L'heure de vérité " est son histoire.
Bella est toujours aussi impliquée dans l'équipe de hockey. Après le fameux barbecue de la rentrée sportive, Bella rentre chez elle et tombe sur un de ses nouveaux voisins : Rafe. C'est un jeune homme d'origine dominicaine qui fait partie de l'équipe de foot universitaire. Ils ont même un cours en commun. Le trouvant dans les escaliers, plutôt déprimé, elle s'arrête pour discuter. Il vient de se faire larguer. Bella lui propose de monter dans sa chambre pour boire la bouteille de champagne qu'il tient tous les deux...

Ce 4e tome ne fait pas exception. Il est aussi addictif, émouvant, sensuel et singulier que les précédents. Les personnages créés par Sarina Bowen sont tellement vivants. Ils ont tous un courage admirable, font face aux épreuves que la vie met sur leur chemin, souvent grâce à des amitiés inébranlables. L'heure de vérité ne déroge donc pas à la règle. Bella se retrouve meurtrie et ses amis, surtout Rafe, feront tout pour la soutenir.

Je crois que ce que j'aime le plus dans cette série, c'est la façon qu'a l'auteure d'aborder des thèmes de société graves par le biais de sublimes histoires d'amour.

Celle de Bella et de Rafe est vraiment magnifique. Bella nous dévoile ses failles, elle qui semblait si solide. Malgré tout, la façon dont elle va affronter la situation est juste grandiose. Je ne suis pas une adepte de la vengence mais ce qu'elle fait n'est finalement pas personnelle, elle le fait pour les autres et j'ai vraiment été touchée par sa personnalité altruiste et féministe.
Rafe est un pur gentleman. L'année a beau commencer, c'est une certitude qu'il sera dans mon top 3 des héros parfaits de 2018. Il n'a aucun défaut. Bienveillant, gentil, attentionné, a sens de la famille, intelligent, travailleur, en quête d'amour sincère, sexy, corps de rêve, dieu du sexe... parfait, je vous le disais!

On rencontre aussi un nouveau personnage: Lianne. Elle est la voisine de palier de Bella. Froide au premier abord, elle se révélera au fil de l'histoire. Je suis donc vraiment ravie de savoir que que le prochain opus lui sera consacré.

J'ai vécu plein d'émotions à travers ce roman: l'indignation, la colère, la frustration, la satisfaction, la joie...c'était un vrai déchirement quand je devais mettre ma lecture en pause. J'aime les happy end mais ce que j'aime par dessus tout, c'est ce qu'un livre peut me faire ressentir. Ce livre m'a pris aux tripes, il m'a serré le coeur. Alors oui, évidemment c'est un grand coup de cœur et il serait dommage de passer à côté.
Wild Riders, Tome 4 : La Nuit Sauvage Wild Riders, Tome 4 : La Nuit Sauvage
Jaci Burton   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-8pW

{Marina} :

Si je n’apprécie pas les triangles amoureux, j’adore les trios… Jaci Burton clôture la saga Wild Riders avec, La nuit sauvage, qui est, pour mon plus grand bonheur, un Homme/Homme/Femme.

[...]

J’ai lu ce livre d’une seule traite et j’ai adoré !

Les scènes de sexe, à deux ou à trois, sont bien écrites et très sensuelles. Les personnages sont sexys et craquants. L’héroïne a un tempérament auquel il m’a été facile de m’identifier et les héros ont à eux deux la tendresse et la passion qui comblerait toutes les femmes. Il y a de la romance, du sexe, de l’action, du danger et le rythme de l’histoire m’a embarqué…

[...]

Cela n’est en aucun cas une critique, c’est juste mon argument pour expliquer pourquoi un tel bon moment de lecture ne s’est pas soldé par un coup de cœur.

Quoiqu’il en soit, La nuit sauvage est à lire absolument !


Un moment d'egarement, Saison 1 Un moment d'egarement, Saison 1
Angel B   
j'adore ce livre ;) beaucoup d'émotions, d'incertitudes, de questionnements de non dits ;) Alex et Caroline fait l'un pour l'autre alors que tant de choses les opposes ... L'amour triomphera-t-il?? Leurs "moments d'égarements" deviendront-ils passionnels, fusionnel?? A lire et à découvrir moi perso j'adore <3
Rock Chick, Tome 1 : À la Diable Rock Chick, Tome 1 : À la Diable
Kristen Ashley   
Je crois que ce qui résumé bien mon avis sur ce livre c’est What The Fuck ! (WTF pour les intimes). Vous allez comprendre.

Pour commencer, l’intrigue ne m’a pas laissé un souvenir impérissable mais je crois que c’était pas si mal mais il y tellement d’autres points qui m’ont mises hors de moi que ça ne m’a pas marquée.

Déjà , l’immaturité de l’héroïne. On apprend à la page 100 son excuse pour ça, mais ça vient trop tard, on la déteste déjà (elle a 30 ans et on croirait qu’elle en a 18, et encore je crois que c’est une insulte pour les lycéennes). Et puis les euphémismes pour le sexe… On se croirait au collège, franchement ! A d’autres moment, c’est même plus de l’insouciance, comme on veut nous le faire croire mais de la bêtise, elle met délibérément les autres en danger.

Et puis la relation de couple ! Franchement, quand on lit des trucs comme ça, on comprend pourquoi #Balance ton porc à encore de beaux jours devant lui, malheureusement ! Bon déjà, la mise en couple et leur relation, on y croit pas trop. Bref, ils finissent par se mettent ensemble, ok. Mais alors ensuite c’est WTF tout du long !

– rien qu’au début, le consentement, on y repassera !

– une nuit de sexe, paf ! On emménage ensemble ! WFT !

– le mec qui se prend pour le maître, t’es ma copine donc maintenant, je te donne des ordres. WTF !

– Y a une scène où ils se disputent et un peu trop d’agressivité pour une relation saine. Je n’en dirai pas plus…

– [spoiler]Attention : petit spoiler : A un moment, je ne sais plus exactement le contexte, quelqu’un soupçonne la fille d’être peut-être enceinte. Bon, ça, pas de soucis, ça peut arriver à tout le monde. Mais ensuite, il y a une petite phrase : « « elle est enceinte de toi, pas de risque qu’elle aille voir ailleurs ». CA ! Mais ça, ça m’a fait bondir ! Mais quel est le rapport ! Alors parce qu’elle est enceinte, elle n’a plus aucune liberté et aucun libre arbitre, elle appartient au père du gosse ? Avec une mentalité comme ça, on ne se demande plus pourquoi certaines sociétés forcent les femmes violées à se marier avec leur violeur si elles tombent enceinte (ou pas, d’ailleurs).[/spoiler]

J’ai lu ce livre en entier parce que j’espérai toujours une amélioration mais tout ceci fait que ça empirait à chaque chapitre. Heureusement que je ne l’ai acheté que 0.99€ lors d’une OP. J’étais déjà en colère en lisant ce livre, je l’aurai été encore plus si j’avais payé plus cher.

Note : 01/10 (et encore, le point que je donne c’est pour le traducteur et le correcteur qui ont eu à subir cette histoire)

https://laforetdespages.wordpress.com/2018/01/21/a-la-diable-de-kristen-ashley/
Rock Chick, Tome 2 : À la Rescousse Rock Chick, Tome 2 : À la Rescousse
Kristen Ashley   
J’avais apprécié le dynamisme du tome un m’évoquant Charley Davidson.

J’avais espéré retrouver cette énergie sur le tome 2 mais même si plusieurs punchline m’ont bien fait rire, j’ai été déçu.

La première difficulté que j’ai rencontrée dans la lecture est le personnage principal. L’héroïne passe du « femme forte » à « femme faible » dans le même paragraphe sans que pour autant ça soit décrit comme un de ses traits de caractères… Un peu perturbant. Et encore plus perturbant est la relation qu’elle a avec son « futur » compagnon. [spoiler]Quand elle lui dit "non" pour un baiser ou du sexe, il lui répond "si" et la pousse à accepter avec pour seule explication : "tu vas aimer, ça va te détendre". [/spoiler]

Je n’ai pas été au bout car je me suis pas mal ennuyé. [spoiler]La même action se répète inlassable sur plus de la moitié du tome : elle se met dans les ennuis, elle se fait agresser, elle s’en sort, son « futur » compagnon l’engueule. [/spoiler]

Mais si je n’ai pas aimé ce tome 2, je reste sur une impression positive du 1 malgré une vision très patriarcale du rapport homme/femme.
Pouvoirs d'attraction, Tome 3 : The Bride Pouvoirs d'attraction, Tome 3 : The Bride
Abigail Barnette   
j'étais déjà pas emballé par les tomes précédents, celui-ci descend encore d'un cran mon intérêt pour la saga. les personnages commencent a me fatiguer ils avancent pour reculer et sont souvent incohérent
sophie par exemple fuit toute sorte d'engagement mais se plaint d'une relation qui stagne, ne veut pas se marier mais est déçu que Neil ne la demande pas en mariage, elle passe son temps a jouer les victimes (pour le sac, pour holli, pour son travail) c'est lassant de la voir toujours pleurnicher
même neil, pourtant plus constant a la base, m'a donné l'impression de ne pas savoir ce qu'il voulait au final.

au bout du compte ça m'a donné l'impression de lire un tome assez plat, un pas en avant, deux en arrière, des intrigues cousu de fil blanc, c'est le moins bon depuis le début de la série

par sorello

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode