Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de cocoille : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Furious Rush, Tome 1 Furious Rush, Tome 1
S.C. Stephens   
Pour tout dire ce livre est juste à couper le souffle !

Tout au long de ma lecture, je me suis sentie transportee dans le monde de Mackenzie et Hayden. Leurs amour ma chamboulée , sans oublier que Kenzie est tiraillé entre son amour pour lui, la loyauté qu'elle porte à son père, à sa famille et à son équipe la Cox Racing.

Franchement je recommande ce super livre vivement le tome 2 !!!!!

par Sainte
Utricia, Tome 2 : Eternel Utricia, Tome 2 : Eternel
Morgane Tryde   
Ce deuxième tome est dans la continuité du premier: tout simplement superbe.
Même si Alex et Éléa ne sont pas ensemble dans la première partie du livre, on a le point de vue de chacun, donc on ne s'ennuie pas.
L'univers est moins "fleur bleue" que dans le premier tome, ce qui n'est pas étonnant au vu des circonstances ^^". Éléa s'est endurcie, même si elle garde sa douceur et a gentillesse. Pareil pour Alex. Le fait d'être séparés l'un de l'autre les a changés, rendus plus forts. Et lorqu'ils se retrouvent, c'est une explosion de puissance.
L'écriture et l'histoire sont magnifiques et la fin... mon dieu je veux connaître la suite !
L'auteure a annoncé qu'il y aurait très très probablement un troisième tome, même si ce n'est pas pour tout de suite. Cette nouvelle m'enchante parce que je veux vraiment voir l'évolution de tout cet univers.

par magalie91
Étoile de brume Étoile de brume
Lily R. Davis   
http://www.lmedml.fr/2017/11/08/etoile-de-brume-lily-r-davis/

Lire ce roman fut intense, très intense. Cette histoire aborde un thème qui me touche de très près. J’ai été confronté à la bipolarité, j’ai ressenti des émotions parfois indéchiffrables pour comprendre mon père qui était bipolaire. Ce roman, il fallait que je le lise, j’ai été de suite attirée par l’originalité du thème traité par l’auteure. C’était un pari très osé de mettre en scène une héroïne bipolaire, et je peux vous dire que ce roman offre au lecteur une palette incroyable d’émotions. Je pense que vous devez vraiment mettre de côté vos a priori sur la bipolarité, souvent très mal perçue par ceux qui ne connaissent en rien les tenants et les aboutissants de cette maladie.

Le résumé m’a tout de suite convaincue que cette histoire allait être abordée avec beaucoup de tact, de sensibilité et d’intensité. Mais j’étais très loin de m’imaginer être totalement emportée dans le tourbillon de la vie de Brume… J’avais envie de la suivre au quotidien, aux prises avec ses démons intérieurs, en proie à un espoir qui pourrait naître de sa rencontre avec Jensen.

Brume, notre héroïne, est une jeune femme exceptionnelle, elle est intelligente, passionnée, un peu fantasque et tout simplement particulière aux yeux des autres, aux yeux de ceux qui ne savent pas qu’elle est malade. Elle pourrait passer pour une originale tant que les médicaments musellent ses phases maniaques et ses phases de profondes dépressions. Brume a besoin de normalité dans sa vie, mais que peut-on qualifier de normal ? Elle va à l’université, elle étudie la philosophie, elle a l’âme d’une artiste qui se perd dans ses peintures, abreuvant ses toiles de tout ce qui la stimule. Et depuis sa rentrée à l’université et sa rencontre avec Jensen, c’est lui qui occupe toutes ses pensées, c’est, malgré tout ce qu’il lui apporte, lui aussi qui fait renaître ses vieux démons, tapis dans l’ombre, n’attendant qu’une incertitude, qu’une crainte ou un choc trop intense pour la faire retomber dans l’excès. Jensen va lui apporter de l’espoir mais aussi faire resurgir certaines peurs, alimenter son instabilité… Mais c’est sans compter sur la force tranquille de Jensen qui sera là au moindre faux pas, à la moindre part d’ombre de Brume.

Ce roman n’est pas une simple romance, ce livre transmet un message de tolérance et d’acceptation. La bipolarité est une maladie méconnue, je sais ce que les gens en pensent, comment ils jugent les personnes atteintes de cette maladie, sans savoir réellement de quoi il est question. Je me suis tout de suite attachée à Brume, et ce, grâce au style singulier de l’auteure. On est comme transporté dans le subconscient de cette héroïne, je vous en convient qu’à certains moments c’est très perturbant car on se retrouve dans sa tête, on vit avec elle son quotidien, ses angoisses, ses peurs et ses espoirs. J’ai été très touchée par son histoire, et sa relation avec Jensen. Cette romance qui flirte avec une réalité saisissante est un véritable coup de cœur pour moi. J’ai été percutée de plein fouet pour ce récit, évident comme un écho à ma propre relation avec cette maladie, j’ai été infiniment compréhensive envers Brume, adoptant un peu l’attitude de Jensen envers elle, j’ai adoré le cheminement de l’histoire, malgré l’aspect déchirant et dramatique de certains rebondissements qui éclairent le lecteur sur ce que cette maladie implique dans la vie du malade.

On début le roman avec une explication très claire de la part de l’auteure, elle nous averti sur le sujet qu’elle traite dans son roman. Elle sensibilise le lecteur dès les premières lignes, et pour tout vous dire, j’ai été suspendue à ses mots du début à la fin, j’ai souffert avec nos personnages, mais j’ai aussi aimé et ressenti énormément d’émotions diverses et variées. J’ai eu de nombreuses pensées pour mon père durant ma lecture, comprenant la vie de Brume, j’avais envie d’être là pour elle, de l’encourager dans ses rêves, en gardant toujours à l’esprit que cette maladie est sournois et qu’elle est difficile à vivre. Les personnages de ce roman nous emmènent dans un récit très complexe. Nos héros centraux sont très importants et apportent leur lot de peines et de joies. Je me suis beaucoup attachée à Finn, le cousin de Brume. Je l’ai trouvé tellement vrai, généreux et aimant. Sa relation avec Brume est très particulière, presque fusionnelle, il est son équilibre, celui à qui elle peut tout dire sans avoir peur d’être jugée. Bien sûr, je me suis aussi attachée à la grand-mère de Brume, j’aurais donné n’importe quoi pour avoir une grand-mère comme elle, tel un phare dans l’obscurité, car c’est ce qu’elle est pour Brume. C’est aussi chez elle que notre héroïne se réfugie quand c’est trop dur d’exister auprès de personnes qui ne sont pas au courant de sa maladie. J’ai aimé chacun des personnages, différemment, car ils apportent tous leur pierre à l’ouvrage. J’ai compris leur réaction, leur personnalité mais j’ai parfois ressenti de l’amertume et de la colère envers certains d’entre eux, tout en comprenant leur façon d’agir et de réagir, car le contexte est particulier, délicat et qu’il faut avoir les épaules solides pour apporter son aide à son prochain, surtout quand la dite personne ne souhaite pas être aider.

L’auteure met en lumière une maladie méconnue dans un scénario exceptionnel. A mes yeux, tout y est ! Elle a fait le tour de beaucoup de situation qui vont survenir dans la vie de Brume, nous mettant face à nos émotions. L’aspect psychologique est très intense, vous vous en doutez vu le thème, l’approche de l’auteure est hypnotique, on se fond dans les méandres de l’esprit de Brume, se déconnectant parfois totalement de la réalité, cherchant du réconfort dans un monde rempli de vide, dans un monde où elle ne serait Brume, la fille bizarre qui vit un peu trop vite, un peu trop intensément. La dynamique de la romance est unique, elle prend en compte énormément de paramètres, elle se développe avec douceur, sensibilité et compréhension. J’ai de suite adoré le personnage de Jensen, même si je vous avoue que j’ai douté de ses intentions vis à vis de Brume. Mais l’auteure nous propose un récit très complet, au fil des pages, au cœur de la tourmente, on apprend beaucoup sur nos protagonistes, sur leur histoire, leur passé et leur façon d’appréhender l’avenir. Elle nous transmet d’autres messages à travers le quotidien des personnages secondaires, toujours en corrélation avec la vie de Brume, car tout les gens qui gravitent autour d’elle se retrouvent inévitablement au cœur de ses démons.

Ce roman, j’appréhendais tout de même de le lire, de mon point de vue, il a forcément eu un goût différent par rapport à un lecteur lambda qui n’a jamais été confronté à la bipolarité dans son entourage. J’ai mon point de vue « extérieur », car j’ai été celle qui vit au quotidien avec une personne ayant cette maladie, je me suis sentie vraiment concernée par la vie de Brume, étant parfois très mal émotionnellement, ce roman m’a rappelé certaines choses de mon passé, et vous savez quoi, je n’ai jamais gardé de mauvais souvenir de mon père, j’ai toujours fait en sorte de me remémorer les bons moments, car après tout, ils étaient nombreux aussi.

La plume de l’auteure est singulière, unique en son genre avec un côté poétique et un peu lyrique. Vivre cette aventure avec Brume c’est poser un regard bienveillant sur quelque chose que l’on est pas à même de comprendre. J’ai aimé le style de l’auteure, sa façon d’emporter le lecteur, sa façon de fondre la réalité avec la fiction. Sa façon d’aborder ce thème si mal perçu. Les détails sont saisissants car ils se fondent dans l’histoire, on ne ressent pas de lourdeur dans l’histoire, on ne tourne jamais en rond, on progresse dans un récit dont il est impossible de deviner l’issue finale. Le roman est scindé en plusieurs parties, comme des étapes dans la vie de Brume. On la suit dans ses phases de manie et de dépression, c’est vraiment percutant. J’ai pleuré à plusieurs reprises, j’ai été assaillie par beaucoup d’émotions jusqu’à parfois ressentir une sensation d’étouffement, comme-ci j’arrivais à ressentir la détresse de Brume. Lily R. Davis ne surjoue pas, jamais, elle nous plonge dans un univers fantasque, très bien exploité pour que le lecteur se sente en osmose avec l’histoire. Comme je l’ai dit, le style est particulier, mais je n’ai eu aucun mal à m’y faire, au contraire, j’ai aimé cette différence, cette écriture à fleur de peau, intense et ô combien représentative de la particularité de Brume. Cette héroïne passionnante, attachante et pleine de fêlures.

L’auteure ne nous vend pas du vent. Elle nous plonge dans une histoire sensationnelle, vous allez très certainement être perdus au milieu des émotions qui se dégagent de cette histoire, car il n’est pas aisé de se positionner face à ce que nos personnages vont vivre. Pour moi, ce roman est un vrai chef-d’oeuvre. Vous allez être secoués, sachez-le, ce récit n’est pas enjolivé, j’ai été frappé par le côté « vrai » et « poignant » de cette romance, les sentiments amoureux viennent sublimer l’ensemble avec beaucoup de douceur qui contrebalance très bien avec le tempérament incontrôlable de notre héroïne et l’aspect dramatique du récit.

J’espère sincèrement que vous aurez envie de découvrir ce roman, pour son unicité et son originalité, pour le message qu’il transmet, pour le thème peut usité que l’auteure a abordé ! J’espère que vous aurez envie de découvrir la vie de Brume, cette jeune femme unique et particulière qui se débat avec ses émotions, sa vie et ses rêves. J’espère aussi que vous aborderez ce roman avec toute la considération qu’il mérite, car je vous assure que vous en ressortirez grandit, ce roman nous « montre » certaines facettes de la bipolarité, j’ai trouvé que l’auteure est restée juste du début à la fin, en restant crédible et cohérente, tout en nous faisant rêver avec son héroïne et son héros hors du commun.

En bref, vous l’aurez compris, ce roman a eu un impact particulier sur moi. Le coup de cœur s’est fait sentir très rapidement, à mesure que j’ai fais connaissance avec Brume, Jensen et tous les autres personnages. La plume de l’auteure est poétique, unique et libre de droit, ce roman sera perçu différemment d’un lecteur à l’autre, Lily R. Davis nous propose une romance percutante, menée tambour battant, mise en scène avec beaucoup de tact, le récit est parfois violant et perturbant, mais toujours avec cette pointe d’espoir et de petits bonheurs à venir. Ce roman restera pour moi particulier, un petit chef-d’oeuvre à découvrir sans aucune idées préconçue sur un thème encore très controversé. La littérature nous prouve que les mots sont de véritables armes mais qu’ils peuvent aussi être source d’un grand bonheur et d’émotions d’une rare intensité. Pour moi, un roman inoubliable et incontournable.
A la dérive, Tome 2 : Désillusion A la dérive, Tome 2 : Désillusion
J.S. Cooper   
2ème tome où l’histoire est tout aussi prenante que le 1er tome car même si on a beaucoup plus d’éléments et de rebondissements (que de questionnement de l’héroïne et ça c’est plutôt cool !), le mystère s’épaissit. Les différents personnages sont de plus en plus nuancés et comme Bianca on ne sait plus vraiment à qui faire confiance. Le suspens est intense et l’intrigue passionnante.
Cependant on a toujours le même problème de traduction (en langue québécoise) qui rend parfois certaines répliques nébuleuses et les fautes de français gênantes. De plus, Bianca est de plus en plus agaçante avec ses contradictions, ses changements de point de vue, ses entêtements, ses colères pas toujours justifiées, ses minauderies... Je dirai qu’elle est même parfois carrément chiante ! Et elle manque aussi de jugeote quelques fois… L’auteure donne des indices importants dont elle ne tient pas compte et ça c’est vraiment pénible.
Toutefois, je me jetterai sur le T3 dès sa sortie car l’intrigue est suffisamment bien menée (on a vraiment envie de connaitre les secrets des 3 pères et qui est vraiment Jakob et ce qu’il manigance) et le suspens bien entretenu.


par Nene33
Plus que des amis, Tome 6 : Une meilleure chance Plus que des amis, Tome 6 : Une meilleure chance
Aria Grace   
J'ai vraiment beaucoup apprécie ce tome, l'histoire est sympas et la plume de l'auteur vraiment bonne.

par oliwix
Blackburn, Tome 4 : Une étincelle dans son regard Blackburn, Tome 4 : Une étincelle dans son regard
Pierrette Lavallée   
Une Étincelle dans son Regard, c'est un quatrième opus beaucoup plus intense, où le stress sera constant et qui nous fera partager une histoire d'amour toujours aussi magnifique !
Avis complet : http://elo-dit.over-blog.fr/2017/05/blackburn-tome-4-une-etincelle-dans-son-regard-pierrette-lavallee.html

par Elo-Dit
Stark, tome 4.2 : Tout pour toi Stark, tome 4.2 : Tout pour toi
Julie Kenner   
Nouvel épisode dans la vie trépidante de nos multi milliardaires qui n'est bien sûr pas de tout repos. Agréable lecture en dehors du fait que l'intrigue est survolée et la résolution de problème beaucoup trop rapide.

par Laety77
Stark, tome 4.1 : Tout contre toi Stark, tome 4.1 : Tout contre toi
Julie Kenner   
Je n'ai pas vu l'intérêt de ce tome. J'y ai tout de même retrouvé Damien avec un grand plaisir
Sa gentillesse, sa patience et son amour pour Nikki et ses enfants sont touchants. Nikki... un peu stressée par un retour au travail qui ne se fait pas dans la sérénité. Elle m'a un peu exaspérée.

par Laety77
Rouge Rouge
Julie Huleux   
Je ne lis jamais de romance, mais je dois dire que Rouge est une belle histoire romantique. J’ai aimé le style d’écriture de l’auteure, le roman est assez addictif et ce lit très vite.

Ophélie et Alexandre n’étaient pas spécialement destinés à se rencontrer ni à s’aimer, et pourtant [spoiler]ils ne vont plus vouloir se séparer [/spoiler]. Le hasard fait bien les choses... comme quoi, on peut venir d’un milieu différent, être deux personnes distinctes et construire de belles choses.

Ce roman ne parle pas seulement d’amour, mais aussi de la complexité du travail de pompier. Nous avons pas mal de détails concernant le métier, qui je dois dire, sont réalistes.
[spoiler]le côté pyromane existe, lui aussi chez les pompiers et j’ai bien aimé, cette petite intrigue[/spoiler]

Juste une petite chose qui m’a un peu « surprise » ce sont les scènes de sexes. Je m’attendais pas (naïvement, peut être) à lire un roman avec autant de sexe. Même si cela ne m’a pas tellement dérangé, j’ai trouvé qu’il y avait dans ses scènes racontées, du cliché ^^ mais ça n’a en rien perturbé ma lecture ni mon plaisir d avoir lu ce très beau roman.

par Kmydaukho
La Balle est dans ton camp La Balle est dans ton camp
Chris Emi   
Je remercie les auteures de la confiance qu'elles m'ont donné en me confiant leur premier roman. Un premier roman, d'autant plus que quand il est écrit à quatre mains peut s'avérer être maladroit, empli de choses que l'expérience corrigera par la suite. En lisant La balle est dans ton camps, je n'ai absolument pas ressenti ces hésitations et ces erreurs caractéristiques d'un premier roman et j'ai passé un très bon moment de lecture.

Nina est une jeune française qui réalise enfin son rêve d'aller étudier aux Etats-Unis après des années de demandes auprès de ses parents. Son avantage, c'est que son oncle Matt qui n'a que sept années de plus que lui habite là-bas, elle pourra donc loger chez lui. La voilà partie pour quatre années d'études universitaires dans un campus américain. Pour elle, c'est aussi un nouveau départ : après une expérience difficile en France, elle souhaite changer du tout au tout. Finis la jeune femme pleine de vie, coquette, toujours bien habillée, Nina tente de se fondre dans le paysage et quoi de mieux qu'un jogging et des tee-shirts larges pour y arriver, le tout sans maquillage, ni coiffure sophistiquée.

Sa rencontre avec Zac alors qu'elle vient d'arriver est assez abrupte, nous pouvons dire qu'entre eux c'est verbalement plutôt direct et peu à même à déboucher vers quelque chose de positif. Ils auront toutefois l'occasion de se revoir et Zac avec sa confiance en lui débordante, n'hésitera pas à chaque fois à la titiller, la cherchant, sachant qu'elle est du genre à rebondir à la moindre provocation. Nous l'aurons alors compris : Nina a un sacré caractère et elle ne s'en laisse pas découdre ! Tandis que Zac est un dragueur invétéré qui a décidé de continuer à la torturer. Un petit jeu entre eux s'instaure, qui amuse et qui les rapproche sans même qu'ils ne s'en rendent compte. Nina va être amené à faire la connaissance des amis de Zac, un groupe de jeunes hommes sportifs qui forment une bande vraiment sympathique.

Au delà de ses tenues et de son attitude, Nina a trouvé l'excuse pour ne pas se faire draguer, c'est ainsi qu'elle va se rapprocher de ce groupe d'amis. Chris Emi nous offrent la possibilité d'apprendre à bien les connaitre, ce qui nous permet de nous attacher à eux et leur présence auprès de Nina sera capitale pour tout ce qui va se passer. Elle trouvera en eux de vrais amis avec qui elle va passer de très bons moments, ils lui font confiance et elle tiendra une place particulière auprès d'eux. Nina est quelqu'un de très secrète, elle ne se confie que peu sur son passé. Nous découvrons peu à peu ce qu'elle a vécu et tout ce que cela a détruit en elle. Quand elle décide de s'ouvrir à ses amis, cela sera un grand pas, comme une acceptation de ce passé.

Zac est un personnage très énigmatique : son attitude souffle le chaud et le froid, Nina ne sait plus où donner la tête ? tantôt il est déjà en couple, utilisant ce prétexte pour la repousser parfois même assez violemment, tantôt cela n'est plus le cas et il lui saute dessus. C'est une situation peu propice à créer un équilibre pour elle, qui cherche une vie plus calme et cela la bouleverse énormément. Zac a un comportement étrange, des coups de fil à répétition qui provoquent des absences constantes, nous le cernons assez bien, il cache quelque chose et semble ne plus du tout maitriser la situation. Indécis, notre curiosité nous pousse à nous intéresser à son personnage, parfois nous lui en voulons d'agir aussi bêtement ou encore méchamment, parfois nous apercevons cette étincelle dans ses yeux qui nous prouve qu'il n'a guère le choix.

Jalousies, mensonges, secrets, retournements de situations, le récit est rythmé par un scénario bien pensé. Les auteures ont su développer l'importance des amitiés et des sentiments éprouvés chez les jeunes gens de cet âge qui tentent de construire leur avenir, tout en profitant de leur jeunesse en respectant toutefois les autres. A la lecture, nous nous attachons aux personnages : nous sommes curieuses de découvrir les secrets de Zac qui pourraient expliquer son comportement, nous accompagnons une Nina que nous souhaitons soutenir. J'ai apprécié ses deux personnages principaux mais d'autres m'ont aussi touché, fait rire et ont rendu leur présence indispensable comme Tyler, heath et d'autres encore.

A la lecture de ce roman, nous retrouvons tous les ingrédients qui nous plaisent tant dans le New Adult : une bande de copains sympas, sportifs et sexys, une jeune femme un peu en retrait au départ qui prend une place importante au sein même du groupe. Les personnages souffrent de cette situation qu'il est difficile de vivre sans bouleversement tellement les enjeux sont importants. Y sont abordés des thèmes liés à la famille et à l'importance de prendre de véritables engagements pour le bien être des autres qui ajoutent une légitimité à toutes leurs décisions. Des fois les sentiments ne suffisent pas à créer une relation.

Une lecture agréable, la plume de ces nouveaux auteures ne souffrent d'aucune maladresse, les quelques hésitations des premières lignes sont rapidement oubliées pour laisser place à un récit fluide et très bien pensé. Je suis ravie de ma lecture et j'aurai plaisir à les lire de nouveau.

http://www.livresavie.com/la-balle-est-dans-ton-camp-de-chris-emi/

par Beliwei