Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de cocoille : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Laisse-moi t'appartenir Laisse-moi t'appartenir
Beth Kery   
Un avis + détaillé sur http://wp.me/p6618l-6j3

{Marina} :

J’ai lu Laisse-moi te posséder de Beth Kery au moment de sa sortie en 2013. Deux ans étant passés entre ce livre et la suite de cette série, j’ai laissé les tomes 2 et 3 dans ma PAL, en attendant d’avoir le temps de faire une relecture complète de la série Because you are mine.

Pourtant, le synopsis de Laisse moi t’appartenir, me faisait trop envie… Et les personnages étant différents des tomes précédents, je me suis laissée tenter…

Et, mon dieu, céder à cette tentation était délicieux !!!

[...]

Ce livre est bouillant et la plume de Beth Kery est addictive ! Les scènes de sexe sont nombreuses et toujours magnifiquement écrites !

Les héros sont touchants et attachants. J’ai pu m’identifier aux deux, et je suis incapable d’en préférer un plus que l’autre.

A aucun moment je n’ai été gêné de ne pas avoir lu les tomes 2 et 3 avant de lire celui-ci…. Par contre, j’ai passé un tel bon moment que cela m’a donnée envie de m’attaquer sans tarder à une relecture complète des 3 premiers tomes !!!

- A LIRE -
Neon Dreams, Tome 1 : Leaving Amarillo Neon Dreams, Tome 1 : Leaving Amarillo
Caisey Quinn   
Lorsque j'ai vu ce roman lors de la masse critique, je n'ai pas hésité du tout à tenter ma chance. Cependant, si je ne l'ai pas sorti direct de ma PAL c'est principalement car il ne sort que fin avril et imaginer devoir attendre encore plus longtemps pour découvrir la suite, m'a rendu totalement folle. Sans compter, que tous les éléments se sont liguées contre moi, pour m'empêcher de poursuivre ma lecture et on peut dire que l'attirance entre nos héros est palpable, le tout sur un fond musical.

Gavin a rencontré Dallas et Dixit au pire moment de leur vie d'enfants, mais leur amitié solide de plusieurs années les a soudé d'une telle manière qu'ils sont totalement inséparables. Alors que du haut de sa petite dizaine d'années, Gavin jurait à son ami, ne jamais poser la main sur sa sœur, Dixit tombait irrémédiablement amoureuse de ce petit garçon solitaire. Les années ont passé, chacun a pris un chemin un peu différent, mais les sentiments de la jeune femme sont restés intacts.

Tous les trois voient une échappatoire dans la musique, pour l'une c'est une manière d'oublier le décès de ses parents et de se raccrocher à la passion de son grand-père et pour l'autre c'est un moyen de s'en sortir et de quitter la vie de misère qu'il mène. Alors lorsqu'une opportunité se présente de jouer dans un festival pour lequel le groupe a été sélectionné, c'est l'occasion rêvée de voir leur carrière décoller. Seulement cela veut aussi dire, passer une semaine entière avec Gavin, dormir dans la même chambre et le tout sans avoir la possibilité de l'approcher et pire craquer au risque de tout foutre en l'air.

Je dois dire que j'ai été surprise de la tournure de l'histoire, je m'attendais à une histoire plus légère qui jouerait avec nos nerfs et en réalité, l'histoire est bien plus complexe qui n'y paraît. Gavin n'a pas eu une enfance facile et ses deux meilleurs sont tout ce qu'il possède, alors il n'envisage pas de changer leur relation, au risque de se retrouver de nouveau seul. Sans compter qu'on voit bien, que la promesse qu'il a faite à Dallas lui tient à cœur, on ne touche pas à la petite sœur de son meilleur ami et ça Dixit l'a bien compris. Seulement, la jeune femme va prendre conscience que c'est le moment où jamais de vivre et surtout le bon moment pour forcer un peu les choses. Armée d'une détermination à toute épreuve, la jeune femme va lui montrer ce qu'il a sous les yeux et elle a bien l'intention d'obtenir ce qu'elle a toujours voulu, au risque de se brûler les ailes, Gavin n'a qu'à bien se tenir.

Bien que la romance occupe la place centrale de l'histoire, l'amitié n'est pas en reste. Elle occupe une place importante dans l'histoire et avant de mêler les sentiments à leur relation, c'est avant tout une très jolie histoire d'amitié. Le tout sur une intrigue musicale, avec l'angoisse liée à leur passion, la magie du moment où ils sont seuls sur scène et leur quête de reconnaissance, afin de pouvoir enfin lancer leur carrière et voir leur rêve se réaliser. Vous allez grincer des dents face aux comportements de Gavin, être attendri face à la complicité du frère et de la sœur, avoir les yeux qui pétillent quand Dixit va prendre les choses en main et surtout vous allez avoir envie de crier lorsque vous tournerez la dernière page. Un 1er NA très prometteur chez Harlequin, il me tarde de découvrir la suite.

http://wp.me/p4u7Dl-1RG

par Luxnbooks
Neon Dreams, Tome 2 : Loving Dallas Neon Dreams, Tome 2 : Loving Dallas
Caisey Quinn   
Je remercie Net Galley France et Harlequin pour ce Service Presse numérique. J'attendais à la fois beaucoup de choses et pas grand chose de ce tome. Je savais qu'on retrouverait Dallas et non pas la suite de l'histoire de Dixie et Gavin, donc une fois passé la frustration j'ai vu l'occasion de donner sa chance à Dallas, afin d'en découvrir un peu plus sur son personnage. Son comportement et ses décisions dans le tome 1 m'avaient réellement déçue donc j'attendais qu'il remonte un peu dans mon estime. Seulement, bien qu'il ait ses bons côtés on ne peut pas dire que j'ai été complètement séduite.

Le prologue reprend là où nous avions quitté Dallas, à savoir qu'il embarque seul pour une tournée sans le groupe et c'est en solo qu'il va tenter sa chance. Après tant d'années à tout donner pour qu'enfin son talent soit reconnu il peut enfin prétendre à vivre de sa musique. Encadré par sa manager Mandy, il va se laisser diriger pour atteindre le succès et cela va le mener à participer à la première partie de Jase Wade la star leader de la Country, les fans vont répondre présent pour le grand plaisir de Dallas.

Mais également Robin, son premier amour. Celle qui l'a quitté il y a des années sans aucune explication. Nous avions eu un aperçu assez tendu de la situation dans le premier opus et leurs retrouvailles vont être dans un premier temps assez glaciales. Comme Dallas, pour Robin sa carrière c'est toute sa vie, alors être le sponsor de Jase implique de garder ses distances avec les artistes et ce n'est pas Dallas qui va mettre en danger sa carrière. Ils vont tous les deux décider de faire une trêve, afin de travailler dans les meilleures conditions, mais l'attirance ne va pas être plus forte et ils vont décider de s'accorder un peu de bon temps pour décompresser, mais en faisant tout pour garder leur cœur intact.

Je ne dirais pas que je suis déçue, cette suite est mignonne et le couple est adorable. Seulement, il est clairement en dessous du premier opus, notamment à cause de Dallas. Ce mec, est assez égoïste dans ses décisions et il se laisse complètement manipuler par Mandy. Sa carrière est plus importante que tout et il ne se rend pas assez rapidement compte que son comportement n'est pas le bon. Il a abandonné son groupe, trahit Dixie et mit en danger la conditionnelle de Gavin tout ça pour être sur le devant de la scène. Seulement même maintenant qu'il est en train de réaliser son rêve, il demeure insatisfait et continue de prendre les mauvaises décisions, pour de mauvaises raisons. Il faut quand même se rappeler qu'il s'est privé pendant des années pour subvenir aux besoins de sa sœur et ce sursaut d'égoïsme il le mérite quelque part, car il peut enfin penser un peu à lui.

L'aspect musical est également beaucoup moins présent, je m'attendais à découvrir un passionné qui a tout donné pour pouvoir enfin jouer librement de sa musique. Seulement on ressent beaucoup moins la passion de Dallas, Dixie était habité par la musique et on voyait l'évasion que jouer lui procurait, c'était toute sa vie et bien plus encore. Alors que son frère, c'est la reconnaissance et la célébrité qu'il recherche, je pense qu'il ne se rend pas compte de ce que ses décisions impliquent. Je pense que c'est une volonté de l'auteur pour montrer que la célébrité à un coût et même si Dallas est prêt à tout pour vivre son rêve, il y a certaines choses que la célébrité ne lui apportera jamais. Et son histoire avec Robin, va l'aider à garder les pieds sur terre et lui rappeler l'homme qu'il était lorsqu'il était adolescent.

http://wp.me/p4u7Dl-27I

par Luxnbooks
Neon Dreams, Tome 3 : Missing Dixie Neon Dreams, Tome 3 : Missing Dixie
Caisey Quinn   
Honnêtement au début, j'ai eu peur. Il régnait dans ces pages une autoflagellation et un apitoiement qui commençaient à me fatiguer. Et là... une fois l'auteur échauffé c'est parti. Je suis complètement rentrée dans l'histoire. Forcément tout parai toujours plus compliqué du point de vu des personnages et j'ai parfois eu envie de secouer Gavin pour qu'il crache le morceau.
Et maintenant j'ai une éloge à faire :
Habituellement les auteurs se ridiculise dans le mièvre, les fleurs bleues, le destin, l'éternité et l'amour tellement dégoulinant que s'en est écœurant.
Mais pour le coup, j'ai été très agréablement surprise. Cet épilogue est très touchant et juste. Il m'a beaucoup émue.

par Saina696
Redhead, Tome 3 : Enivrée Redhead, Tome 3 : Enivrée
Alice Clayton   
Je remercie les éditions J’ai lu Pour elle pour ce service presse.

Tout comme Julie le disait la semaine dernière, lors de son avis sur Espiègle ( le tome 2 de la série Redhead) , j’ai aussi adoré Wallbanger d’Alice Clayton. J’ai beaucoup apprécié la plume fluide de l’auteure et les touches d’humour qu’elle place dans le récit.

Je dois avouer que j’ai moins accroché avec cette trilogie « Redhead ». C’est certainement lié à l’univers choisi par l’auteure. Le monde des acteurs et les dessous d’Hollywood ne m’attirent pas plus que ça. Et pourtant dans ce troisième opus, l’auteure en parle beaucoup et décrit plus que jamais un monde impitoyable…

Grace et Jake sont toujours en couple mais comme on dit souvent: » pour vivre heureux vivons cachés« : elle va commencer le tournage d’une série télévisée dont elle tient le premier rôle et lui va entamer un nouveau tournage. Leur amie et agent Holly, leur conseille de garder leur relation secrète pour éviter l’acharnement médiatique…Le décor est planté!! Si nos 2 tourtereaux sont très amoureux et soudés, la pression de ce milieu est trop forte. Grace doit perdre du poids pour ressembler au modèle standard hollywoodien taille 36 max! Jake a de plus de plus de mal à supporter de faire semblant, pour garder son côté » beau gosse célibataire tant convoité« , alors qu’il n’a d’yeux que pour Grace. Leur union est forte, très forte même, mais pourra-t-elle résister aux conséquences collatérales liées à leur carrière respective?

Alice Clayton décrit vraiment bien l’envers du décor de la vie des « stars » à Hollywood. Votre vie appartient aux médias qui s’autorisent un droit de regard sur tout ce que vous faites. Les actrices qui font une taille 40 sont considérées comme ronde…Elle montre aussi combien les médias, plus particulièrement les magazines et les blogs de potins, peuvent interpréter la vie des acteurs et influencer la perception que l’on peut avoir de cet univers. Bref, c’est...la suite sur: https://wp.me/p6618l-dD2
The Dark Duet, Tome 1 : Captive in the Dark The Dark Duet, Tome 1 : Captive in the Dark
C.J. Roberts   
ATTENTION ! LECTURE EXTREME A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS !

Tout d'abord, je tiens à dire que ce que j'estime très dangereux dès le départ, c'est le WARNING pas assez clair quand il n'est pas carrément inexistant pour les livres de Dark Romance ! => mes trois précédents essais n'avaient AUCUN warning (Percée à nue, Twist me - qui est même classé comme "New adult dark erotic novel" ou Tears of Tess)
Pour celui-ci, parler de "consentement ambigü" alors que ce sont des viols, ce n'est pas ce que j'appelle un warning par exemple…
Pour un genre aussi "tordu" que celui-ci, je trouve ça hyper important, surtout que ces livres sont assez facilement accessibles sur internet par n'importe qui, quel que soit l'âge ! Ceci étant dit…


Après mes précédents essais en Dark Romance et après avoir lu de très nombreuses critiques sur amazon.com et goodread, y compris sur les volumes suivants, j'ai décidé de ne pas lire ce bouquin finalement.
Je ne comprends pas comment on peut classer et considérer ce genre d'abomination comme des romances (horreur, thriller, polar, etc, je veux bien... mais romance, même dark, NON QUOI !).

Par ailleurs, comme par hasard, c'est toujours une femme (de préférence jeune => 18 ans bordel !!!) qui est enlevée, torturée, violée, battue, dégradée et j'en passe et qui, comme par hasard, tombe "amoureuse" de son bourreau…
Et sérieusement, ça vous fait fantasmer un mec qui viole et torture une femme (enfin, plutôt une fille dans ce cas vu son âge et sa virginité) ?!? Vous trouvez ça stimulant et érotique ?!? O__O
=> parce qu'en classant ce bouquin comme dark erotica, ce n'est rien de moins qu'une érotisation du viol et de la torture ! Bon sang, cette fille est dressée à ressentir du plaisir à être violée et torturée ?!?!?!? Et après, on appelle ça "consentement ambigu", clair que ça sonne fichtrement mieux hein ! (Le consentement sexuel n'est JAMAIS ambigu ! Si le consentement n'est pas sûr, c'est que ce n'en est pas !)

Alors je me pose quelques questions pour celui-ci particulièrement :

- au vu de ce qu'a manifestement vécu le "héros" et qui devrait nous apporter une soi-disant compassion ou obligeance envers lui (sérieusement ?!?), pourquoi lui n'est pas tombé amoureux de son "violeur/ravisseur/tortureur" ?

- en quoi le fait de kidnapper et détruire de toutes les manières possibles une jeune fille parfaitement inconnue pourrait-il l'aider à se venger ?

- quelle est "l'excuse" pour toutes les autres femmes qu'il a détruites et vendues comme esclaves sexuelles avant ? (puisque celles-ci n'étaient pas destinées à sa vengeance)


Lisez donc "La moitié du ciel" de Sheryl WuDunn et Nicholas Kristof.
Ou encore "Trafic de femmes" de Lydia Cacho.
Ca c'est la réalité du monde et de ce que vivent les esclaves sexuelles… Après, revenez me dire que c'est normal et trop cool d'essayer de tourner des histoires pareilles en quelque chose de "romantique", "sexy" et "sensuel/érotique"…

les bouquins sont ici :
http://booknode.com/la_moitie_du_ciel_01027233
http://booknode.com/trafics_de_femmes_01191553


Quand je me suis essayée à la Dark Romance, je ne m'imaginais pas du tout ça je dois dire… Ce genre d'histoire n'a strictement rien de romantique, je ne comprends pas que ce soit classé dans "romance"… Je m'attendais à des histoires très noires ou dans un milieu très noir et dur (guerre, mafia, gangs, etc…) et à la limite, oui, que la fille souffre… MAIS PAS DES MAINS DU HEROS !!! Pour moi, on ne peut pas écrire une histoire d'amour avec un héros qui fait subir tout ça à l'héroïne (parce que c'est souvent dans ce sens) ! Et on ne tombe pas amoureux de son bourreau, ça n'a rien de crédible, surtout s'il vous traite comme ça ! (ou alors, appelons ça par son vrai nom, du conditionnement, et pas de l'amour !)

Après, j'aurai pu comprendre si on avait classé ces bouquins dans le genre psychologique (et encore, psychologie vraiment tordue et extrême), mais dire, à la fin, "quelle magnifique histoire d'amour", c'est une blague ?!? On peut aimer un livre très noir et glauque, mais il ne faut pas perdre de vue la réalité à mon sens ! Là, on parle de viol, torture, destruction mentale et j'en passe du personnage masculin sur le personnage féminin ! COMMENT peut-on trouver qu'il y a de l'amour dans ça ? Ce n'est pas de l'amour, c'est de la dépravation humaine ! Pour qu'il y ait de l'amour, il faut du partage, du consentement, du respect… dans ces bouquins, il n'y a rien de tout cela, ce n'est que de la noirceur et de la malveillance, de l'obsession et de la violence…

Ce qui me dérange donc le plus dans la Dark Romance, c'est le classement dans "romance" et les commentaires qui trouvent que ce sont de magnifiques histoires d'amour…
J'ai lu des bouquins très durs, comme "Séquestrée" de Chevy Stevens, où j'ai été remuée et profondément touchée et horrifiée de ce que vivait l'héroïne… mais ça n'a pas été tourné en histoire d'amour et c'est pour ça que j'ai apprécié ces livres !

Une lectrice de goodread a décrit sa lecture comme : regarder un ours se faire torturer pour qu'il danse... et considérer du coup que l'ours veut et aime danser et éprouve de l'affection pour son dresseur...
Je ne peux qu'être d'accord avec cette description !

Allez, bonne lecture, je vous laisse pour aller retrouver mes vraies romances (érotiques ou non) où les protagonistes se traitent avec respect et amour… Et si un jour un Dark Romance apparaît où le héros ne violera, battra, torturera et détruira pas l'héroïne mais que ce seront "eux contre le monde cruel dans lequel ils vivent", qu'on me prévienne et je le lirai parce que CA ce serait de la dark romance à mes yeux !



PS : j'encourage toute personne à lire ne serait-ce que la page wikipedia sur "la culture du viol" et à comparer avec les livres de Dark Romance, qui sont à mon sens la démonstration la plus extrême et l'expression noir sur blanc de cette "culture"…
Je considère d'ailleurs que pour écrire des trucs pareils, ces auteurs doivent être profondément sadiques et misogynes.

par Vitany
Redhead, Tome 2 : Espiègle Redhead, Tome 2 : Espiègle
Alice Clayton   
https://lmedml.com/2017/09/30/redhead-2-espiegle-alice-clayton/

J’avais passé un agréable moment avec le premier opus de cette saga. J’avais tout de même noté que sur la fin l’histoire tournait un peu en rond et était un peu trop centré sur les ébats de notre jeune couple. J’avais du coup hâte de découvrir comment ils allaient s’en sortir dans leur relation à distance.

Honnêtement, ce second opus est prévisible, très prévisible, hélas je n’ai pas du tout été surprise par la teneur de l’histoire. Nos héros se retrouvent à des milliers de kilomètres l’un de l’autre, ils restent pendant de longues périodes sans pouvoir se « voir » et ils vont gérer au mieux leur couple à distance.

Nous naviguons donc dans l’univers de Grace, sa carrière décolle, elle se prépare à monter sur scène, répétitions après répétitions, elle se rapproche de Michael avec qui elle passe le plus clair de son temps. Pendant ce temps là, Jack vit lui aussi son rêve, il devient la coqueluche des médias, entre interview, tournée de promotion pour son film Time, Jack n’a pas une minute pour lui. Sauf pour ses appels quotidiens à sa douce Grace. Nos héros tentent tant bien que mal de garder une certaine intimité à distance avec des coups de fils coquins, des photos sexy et autres moments torrides volés à leurs journées interminables.

Du côté de l’intrigue, rien de neuf sous le soleil de la romance. Ce qui m’a plu dans ce second tome c’est les thèmes que l’auteure aborde avec ses personnages. N’oubliez pas que Grace est plus âgée que Jack, et cela risque de faire du remous si cela venait à fuiter sur les magazines people… En plus de la distance, nos héros doivent « cacher » leur relation, ce qui va clairement semer le doute dans l’esprit de Grace… Elle a de plus en plus de mal à vivre loin de son « Doux Dingue », et cela se ressent énormément.

La force de cette série c’est vraiment les personnages et la dynamique de leur relation. Grace et Jack sont adorables, je les aime tous les deux. Ils sont attachants, leur vie professionnelle prend énormément de place dans leur quotidien, ce qui rend leur relation particulière à vivre. Grace est touchante dans ce deuxième opus, ses doutes et ses peurs refont surface, et on ne peux que la comprendre… L’auteure met en lumière la confiance en soi et l’estime de soi et ces thèmes parleront à toutes les lectrices.

Les personnages secondaires enrichissent vraiment le scénario et permettent des rebondissements essentiels au dénouement de l’histoire. Michael et Marcia n’ont pas une place facile, mais j’avoue que je les ai trouvé parfaits dans leurs rôles. Holly est toujours aussi présente pour Grace, elle l’épaule au mieux.

L’humour s’allie à merveille à l’érotisme. Le duo que forment Jack et Grace est sacrément coquin, et leur compatibilité sexuelle est indéniable. On sent les prémices de sentiments plus profonds, mais j’aurai aimé que le sexe prenne une place moins importante, car l’ensemble tourne très vite en rond, J’espère que la suite m’apportera l’approfondissement que j’attends dans leur relation et leur avenir amoureux.

En bref, une suite toujours en dent de scie car s’il y a beaucoup de choses qui me plaisent dans cette série, comme la plume d’Alice Clayton et les personnages hors du commun, et bien je finis tout de même par me lasser de l’intrigue qui n’est pas assez étoffée malgré le traitement de thèmes très intéressants et qui parleront à toutes les lectrices. J’adore notre folledingue et le Brit mais… j’attends beaucoup de la suite de leur histoire.
Redhead, Tome 1 : Explosive Redhead, Tome 1 : Explosive
Alice Clayton   
J'ai tout simplement A-D-O-R-é. J'ai dévoré le premier en 1 jour et 1 nuit sous forme brochée, puis très impatiente de retrouver Grace et Jack j'ai acheté en format numérique les 2 autres.
Je ne pouvais plus m'en passer. J'ai dévoré les deux autres romans en 3 jours et 2 débuts de nuits.
Les personnages de Grace et Jack sont attachants, vraiment.
Tout au long des romans, j'ai pensé au calvaires que pouvaient vivre les stars et d'autant plus les jeunes stars. Franchement, je n'envie pas leur vie.
L'écriture est plaisante, les scènes de sexe sont sexy et l'amour entre les deux personnages est si fort qu'on l'envie, lui par contre. J'ai beaucoup ri aussi, car Grace est grossière avec plein d'humour. On en devient Addict. Je recommande cette série vivement.

par Baybe
Mes trois frères et lui -Tome 2 Mes trois frères et lui -Tome 2
Miss Shady   
http://exaltationliivresque.blogspot.fr/p/mes-trois-frere-et-lui-saison-2.html

Dans ce second tome, nous sommes tout de suite au cœur de l’histoire, les bases ont été posées dès le premier livre, on sait à quoi s’attendre. Alex ne laissera pas abattra, il se battra pour récupéré son amour auprès de Coralie, même si l’on imagine bien que les triplés ne vont pas le soutenir. Il m’a d’ailleurs fait très mal au cœur, on le voit épris, il essaie tant bien que mal, mais c’est peine perdue, peut importe ce qu’il fait, Coralie ne le croit plus. Et ça, c’est bien de la faute des triplés, on sait qu’ils feraient tout pour leur petite sœur et c’est assez compréhensible, mais là, ils en fond trop. Ils les privent de bonheur, de leur amour. Et sur ce coup-là, j’ai un peu eu du mal, nous sommes toujours dans le même contexte, ils prennent soin de leur petite sœur. Mais le faîte que mes deux héros souffrent m’a fait beaucoup de peine !

On fait également plus ample connaissance avec les parents de Coralie, qui sont revenu de leur île paradisiaque suite au chagrin d’amour de leur fille. Et si sa mère est bien décidée a lui en apprendre plus sur les mecs, ont se rend compte que son père est pire que les triplés réunis.



Au final, c’est une belle leçon de famille, même si je ne suis pas forcément d’accord avec la façon de procédé qu’ont Fred, Jules et Alan. On comprend qu’ils veulent le bonheur de leur petite sœur, et qu’ils attendent juste qu’Alex fasse ce qu’il faut. Mais est-ce que ce sera suffisant pour qu’ils les laissent vivre leur histoire ? Seront-ils assez fort tous les deux pour supporter tout ça ?

par Maryluune
Une nuit, Tome 3 : Dévoilée Une nuit, Tome 3 : Dévoilée
Jodi Ellen Malpas   
Voilà une trilogie que j’ai apprécié découvrir et qui m’aura tenu en haleine à chaque tome. Mais il est l’heure de dire au-revoir à Miller et Olivia.
Si il y a bien une chose qu’on ne peut pas reprocher à cette trilogie c’est les rebondissements ! Car oui, il y en a quasi à chaque chapitre, ce qui fait qu’on ne sait jamais vraiment ou on met les pieds, on sait juste que ça va faire mal. On pensait avoir découvert tous les secrets de Miller, et bien non, « Dévoilée » nous en livre d’autres … et pas des moindre.
Bref, même si j’ai trouvé le début long, trop long, ben oui, il ne se passe rien avant 7 chapitres, l’auteure a réussi une nouvelle fois à nous rendre impuissantes face aux évènements qui touchent Olivia et Miller. Je pensais l’univers du tome 2 « Le refus » sombre, et bien finalement je m’étais trompé car là c’est vraiment sombre !! On réalise en même temps qu’Olivia que le monde dans lequel évolue Miller et William est dur, impitoyable et que pour s’en sortir il n’y a qu’un seul moyen … la mort !
Alors même si je suis plus mitigée sur ce tome à cause des longueurs et de se besoin perpétuel de se perdre l’un dans l’autre, qui peut très vite devenir agaçant, il n’en reste pas moins que cette romance érotique est toujours aussi belle, passionnée et douloureuse. Et puis nous avons un épilogue comme je les aime !!

En résumé, un final à la hauteur de cette trilogie. Et malgré les longueurs du début, j’ai retrouvé ce qui m’avait fait vibrer tout le long : douleur, peur, violence, confiance, amour et passion.
Il est l’heure de connaitre la vérité sur Olivia et de découvrir tous les secrets et toutes ses surprises que l’auteure nous a réservé.

par coco69