Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Coconut_Book : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Autre-Monde, Tome 7 : Genèse Autre-Monde, Tome 7 : Genèse
Maxime Chattam   
Enfin je termine cette saga ! Après avoir posté ma petite critique des 3 premiers tomes (que j'ai apprécié sans être transcendée), me voici de retour pour ma critique des 4 derniers.

Autant le dire tout de suite, j'ai eu du mal à finir le dernier tome... Lire 7 tomes sans être vraiment passionnée par l'histoire, c'est dur ! Mais je ne pouvais pas laisser tomber en plein milieu, il fallait bien que je sache le fin mot de l'histoire ;)

Mon constat est toujours le même: les personnages sont sympathiques mais sans plus. Ambre devient même réellement agaçante avec son statut de personnage parfait: belle, intelligente, presque une déesse. Un faux côté mystérieux qui l'a rend plus superficielle qu'autre chose [spoiler]sans parler de sa grossesse qui arrive comme un cheveu dans la soupe et permet à l'auteur de se sortir d'un cruel dilemme par une petite pirouette scénaristique[/spoiler]
De son côté, Matt reste le stéréotype du héros, prêt à pardonner à n'importe quel traître, même si ce dernier a fait les 100 coups. Si cela est attendrissant la première fois, ça devient vraiment lourd la centième. Tobias reste sympathique d'un bout à l'autre, ni plus ni moins. Les personnages les plus intéressants restent les secondaires: Johnny, Melchiot, les soeurs ambassadrices, Torshan etc etc... Sans oublier les âmes des morts, Lanz et Newton ainsi qu'Anonymous !

Le monde est toujours bien fourni, avec un "background" intéressant. La "mythologie" autour des scararmées, des élémentaires et des golems etc.... est plutôt riche et bien ficelée. Nous parcourons les immensités et découvrons ce monde nouveau toujours avec la même curiosité. Un environnement riche et vaste qui donne envie d'en découvrir plus !

Malgré mon constat (personnel) assez mitigé (monde riche vs personnages pénibles), c'est bien l'histoire en elle-même qui m'a le plus déçu. Dans les 3 premiers tomes, je trouvais tout ceci un peu trop facile mais tout de même acceptable (après digestion) : appeler les adultes des Cyniks ou Matures, les enfants des Pans, leur capitale Eden.... Mais j'étais prête à pardonner car cela restait sympathique et agréable à lire.
Dans les 4 tomes suivants, ça en est trop. Ggl, les repboucks, les kwitteurs, Neverland, l'empereur Oz, Les Ozdults, la vraie nature de la Tempête (et du discours moralisateur qui l'accompagne)... Tout est trop simple, comme si l'auteur n'avait pas envie de chercher plus loin, que ce soit pour les noms comme les événements. Trop de facilités et d'évidences qui m'ont fait soupirer tous les 3 paragraphes.
Je ne parlerais pas du tome 4 et 5 qui sont pour moi des copiés-collés des 3 premiers (Tourmenteurs = Rauperoden, Malronce = Empereur Oz, anneau = collier entraveur....)

Je finirais par dire que j'ai moyennement apprécié les références religieuses à tout-bout de champ, car inutiles et surtout centrées sur Ambre (qui n'en paraît que plus agaçante) [spoiler]Ambre qui ouvre la mer en deux, son sacro-saint accouchement avec les venues des rois mages...[/spoiler]. Trop c'est trop, désolée Mr Chattam.

En conclusion, je dirais que j'ai été contente de parcourir les pages d'Autre-Monde (J'insiste, il faut le lire au moins une fois). Mais je suis également - et surtout - contente de l'avoir fini et je n'y reviendrais pas. Adieu et bon vent à l'Alliance des trois !

par Nashael
Ensemble à minuit Ensemble à minuit
Jennifer Castle   
Ensemble à minuit, c’est le genre de roman tout doux qu’on dévore sans s’en rendre compte. Je l’ai fini en un jour, enivrée par la plume simple mais si additive de l’auteure.
L’histoire est toute mignonne, à une période que j’aime beaucoup entre Noël et le Nouvel An. Je préfère ne pas trop en dire sur l’histoire pour garder la surprise (le résumé est volontairement mystérieux).
J’ai bien aimé les personnages, particulièrement Kendall parce que je me suis bien reconnue en elle (son indécision, son changement si rapide de passion...) ainsi que Max qui est super chou.
Par contre, j’ai conservé une certaine distance envers les personnages. Tous. Je trouve qu’il manque des bouts de leur histoire, un peu d’approfondissement, ou je ne sais pas, il manque un petit truc.

par Maelis31
Ashes falling for the sky, Tome 1 Ashes falling for the sky, Tome 1
Mathieu Guibé    Nine Gorman   
Wattpad… un lieu étrange, à mi-chemin entre les chroniques foireuses et mille fois écrites, et les histoires de badboy ultra-plébiscitées et rarement bien scénarisées. Dans ce cadre, dur de trouver une romance potable, pas trop clichée, et bien écrite.

Je ne sais pas ce qui m'a poussée à aller vers Ashes Falling For The Sky. Probablement la couverture, en premier lieu. Ce mélange frappant de jaune et de gris, avec un titre poétique et a priori mal orthographié.
Et puis, j'ai découvert le fond. AFFTS aurait très bien pu tomber dans les clichés classiques, fille niaise et garçon au passé douloureux, qui s'ouvre progressivement au contact de la fille et lui apprend en même temps que la vie n'est pas si rose. Mais c'est sans compter sur le passé des personnages principaux (des deux personnages, et j'insiste bien là-dessus). Dès le début, il y a de petits indices. Minuscules, parfois insignifiants, mais quand on arrive au milieu du bouquin et qu'on apprend la vérité… ça fait mal.

Pour ça, d'ailleurs, une mention spéciale à Sky, qui aurait mille fois mérité son poids en oursons en peluche, juste pour tout ce qu'elle a dû endurer par le passé – et au travers de l'histoire, d'ailleurs. Sa vérité, son histoire à elle, sont bien moches, et m'ont donné envie de fracasser le crâne de quelques personnes contre un mur.

Parce que, oui, les personnages principaux ont leur lot de problèmes, mais si on devait se lancer sur le sujet des secondaires…
C'est probablement eux qui donnent une pointe de profondeur supplémentaire à l'histoire. Ils sont tous en nuances de gris, ni beaux ni mauvais, ils ont tous leur moment d'importance.

Et puis, bon, faut qu'on parle de la fin. Typiquement, pour une histoire clichée, on aurait la fin positive – ils vécurent heureux et eurent beaucoup trop de gosses bipolaires – et la fin en simili demi-teintes – le badboy dut se barrer pour une raison X ou Y impliquant nécessairement protéger sa copine d'un vieil ennemi qui vient de refaire surface, mais évidemment, sa copine le retrouvera… après qu'elle se soit casée avec un autre mec pour avoir une épaule sur laquelle pleurer.
Et devinez quoi ? Ces beaux clichés ont dû se barrer comme s'ils avaient le diable aux trousses, à mon avis, parce que la fin est magique.

Résumons. Un cliché pour base de l'histoire, un excellent développement qui pose une vision du monde assez triste, dans l'ensemble, des personnages douloureusement humains et faillibles, une double narration au poil… Franchement, même pour un non adepte de la romance, ce serait dur de ne pas être satisfait. Donc un immense bravo aux auteurs, pour avoir réussi à mettre sur papier ce petit bijou.

PS : Ze veux la suite. :-)
La Vampire, Tome 8 : The Shadow of Death La Vampire, Tome 8 : The Shadow of Death
Christopher Pike   
" Je m'appelle Alisa Perne. Je suis intelligente, plutôt cultivée et dotée d'un vrai appétit de vivre. J'ai de superbes cheveux blonds et des yeux d'un bleu électrique. Bref, a priori, tout pour plaire et être heureuse... Il n'y a qu'un microscopique problème. On me donne dix-huit ans, mais j'en ai plus de cinq mille... Et je suis une vampire. La dernière de mon espèce. Parfois, je me sens terriblement seule, surtout maintenant qu'un mystérieux ennemi me traque sans relâche... ".

par oli-r
Le Faiseur de rêves Le Faiseur de rêves
Laini Taylor   
Moins de trois jours, voilà ce qu'il m'a fallu pour terminer ce livre...ET QUEL LIVRE !!!!!
Je suis tombée amoureuse rien qu'au résumé mais je n'étais certainement pas préparé à son contenu, un contenu d'une pureté et né d'une imagination splendide !
J'ai tellement de chose à dire sur ces 664 pages d'un rêve fou que je ne sais par où commencer.
Quand j'ai commencé ma lecture j'étais totalement perdu, je ne m'attendais pas du tout à ça. Je penses que la lecture du résumé je m'étais faites une idée qui au final étais erronée. Le début m'a quelque peu perdu, on est de suite plongé dans le récit sans contexte. Mais au fond, c'est ce qui rend l'oeuvre dotant plus fascinante. Tout au long des quatre parties dont le livre est constitué, j'ai ressenti multitude d'émotions. L'auteure sait tenir le lecteur en haleine. Pour ma part tout du moins, je n'ai pu m'empêcher de m'interroger sans cesse sur les mystères entourant la fameuse "Cité Oubliée" et tout les futurs événements en général. L'écriture était sublime, je ne sais pas ce qu'il en est de la version original mais si la traduction est aussi exceptionnelle c'est certainement dû au talent de Laini Taylor qui signe ici un ouvrage fantastique, dans tout les sens du terme. Du plus, on évoque plusieurs sujets bouleversant au court du récit qui captive, horrifie et donne lieu à la réflexion. Ce qui rend, combinée au style de l'auteure, une profondeur deux fois plus intense au roman.
Les personnages, parce qu'il faut bien en parler, sont à l'instar de l'intrigue : fabuleux !
Bien que j'ai mon lot de personnages étiquetés "non appréciable",il ne s'agit là que d'une minorité. Le personnage principal, ce cher Lazlo Lestrange m'évoque un nuage de pureté, d'émerveillement et de rêve. On s'attache tout de suite à lui et à son "rêve impossible". La fameuse "déesse à la peau bleu" dont parle la quatrième de couverture [spoiler]non je ne spolierai pas, découvre par toi même ;) [/spoiler] fait également partie des personnages pour qui j'éprouve une forte affection. Et ils sont nombreux à être dans le même cas, forcé de supporté l'amour d'une lectrice :D .
J'ai encore tant à dire mais pas de mots ou d'expressions adéquats à coucher sur ce papier numérique pour vous décrire ce chef d'oeuvre... Aussi pour finir je dirais qu'il s'agit d'un ouvrage vraiment bien travaillé tant dans son histoire, ses personnages, les sujets dont elles traitent, et surtout son écriture. Bref pour moi ça a été un vrai coup de coeur. Un grand bravo et merci à Laini Taylor d'être une aussi grandiose rêveuse et surtout de nous laissez vivre ce rêve...

PS: pour ceux qui aiment lire en musique, je me permet de vous recommander les OST de "Made in Abyss" qui m'on paru bien s'intégrer avec l'atmosphère du roman
voici le lien : https://www.youtube.com/watch?v=fRpbRhKpIF8 . Libre à vous d'écouter ou pas.
En souhaitant une belle lecture au prochains rêveurs qui passeront par ce bijou qu'est "Le faiseur de rêve"
La Vampire, Tome 7 : The Eternal Dawn La Vampire, Tome 7 : The Eternal Dawn
Christopher Pike   
Alisa has spent the past five thousand years as a vampire, living alone and fighting for survival. In her loneliness, Alisa cannot resist bringing Teri—a descendant of her human family—into her life. But Alisa is surrounded by death and destruction, and just by knowing Alisa, Teri’s life is at risk.
Alisa’s guilt grows when she becomes involved in a dangerous conspiracy. A top-secret group knows Alisa’s secret and will stop at nothing to use her powers for their cause. As Alisa desperately tries to protect herself and Teri from the unknown enemy, she discovers a force more powerful and more lethal than anything she has ever seen. Alisa doesn’t know who to trust, who to challenge, or who she will become….

par kerila
La Vampire, Tome 6 : Les Immortels La Vampire, Tome 6 : Les Immortels
Christopher Pike   
Une série très agréable ....
Lecture facile...
Une héroïne que l'on ne peu qu'aimer....
Une fin sniff.....
Enfin j'ai passé un agréable moment avec cette jolie série...
Passionnante...
Un peu triste de quitté cette série je me suis vraiment attaché à notre héroïne fabuleuse et tellement courageuse.....
et voila ses la fin sniff......
Marquise66

La Vampire, Tome 5 : La Soif du Mal La Vampire, Tome 5 : La Soif du Mal
Christopher Pike   
J'ai beaucoup apprécié ce tome ci, même si il y a deux trois détails qui me dérangent.
Mêler l'Égypte antique et les croyances hindous était un pari risqué, plutôt réussi.
Un peu trop de violence, mais une fin touchante

par Ceinwèn
La Vampire, Tome 4 : Fantôme La Vampire, Tome 4 : Fantôme
Christopher Pike   
Je l'ai lu d'une traite, et j'ai bien aimé. Il est quelque peu bizarre ce tome, mais tout de même bien dans l'ensemble. J'ai hâte de lire le tome 5 pour connaître la suite ... ^^

par Elena62
La Vampire, Tome 3 : Tapis Rouge La Vampire, Tome 3 : Tapis Rouge
Christopher Pike   
Une suite captivante, et une fin mystérieuse...Que dire de plus mis à part que l'ai été agréablement surprise par la lecture de ce tome. J'attends la suite avec impatience ...
J'espère que la prochaine couverture sera plus jolie, parce que celle-ci bof, bof.

par Elena62
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3