Livres
564 377
Membres
616 590

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de coeur-lectrice : Ma PAL(pile à lire)

Un palais d'épines et de roses Un palais d'épines et de roses
Sarah J. Maas   
«I love you. Thorns and all.»

J'ai mis un certain temps avant de sortir ce livre de ma PAL. Pour la simple raison que je ne me sentais pas prête à le lire. Jusqu'à présent.

A Court of Thorns and Roses est un excellent roman. Et j'ai presque envie de vous dire que c'est normal puisque Sarah J. Maas en est l'auteure. Sarah J. Maas fait partie de mes auteurs préférés avec sa saga Throne of Glass. Et maintenant, A Court of Thorns and Roses rejoint Throne of Glass puisque ce livre est un coup de cœur.
Un coup de cœur à la Sarah J. Maas, si fort qu'il vous donne l'impression d'être capable de voler. Un coup de cœur magique.

La première chose que j'ai aimé dans A Court of Thorns and Roses, c'est l'univers. Le monde dans lequel vivent les personnages. Et plus particulièrement, j'ai adoré Prythian. L'idée des Courts du Printemps, de l'Été, de l'Automne, de l'Hiver, Sous la Montagne, la Court de l'Aube, du Jour et celle de la Nuit. C'est peut-être un détail mais j'ai totalement été charmée par ça.

Et puis, Sarah J. Maas a toujours cette façon d'écrire que j'aime. C'est addictif, elle rend tout son livre fascinant et magique. Avec toujours ce côté explosif qui ne se montre qu'aux moments parfaits.

J'aime ses personnages. Elle sait comment faire pour qu'on les aime ou qu'on les déteste. Elle leur donne des forces comme des faiblesses. Elle les rend réalistes tout en leur laissant ce côté magique qui transparaît dans tout ce qu'elle fait.

Feyre est un personnage attachant. C'est une héroïne qui m'a plu. Elle est forte et faible à la fois. Elle est humaine et même lorsqu'elle est dans le monde des fae, ça ne l'empêche pas de rester fidèle à elle-même, de faire ce qu'elle entend de faire. Et puis, elle a cet amour pour ceux qui lui sont proches que j'apprécie beaucoup chez elle. Elle ferait tout pour qu'ils ne manquent de rien et qu'ils soient en sécurité sans pour autant jouer à l'héroïne idiote qui cherche à se sacrifier à la moindre occasion.

J'ai essayé de résister à Tamlin.
Parce que c'est Sarah J. Maas et que je sais bien que le love interest du premier tome n'est jamais celui du second tome. Sarah J. Maas aime jouer avec les sentiments de ses lecteurs, c'est clair. Mais aussi avec les sentiments de ses personnages, surtout en ce qui concerne la romance.
Alors oui, j'ai essayé de résister à Tamlin parce que je n'avais aucune envie de m'attacher à lui pour finir par pleurer le fait qu'il ne soit pas le love interest de Feyre dans le prochain tome.
Peut-être que je me trompe d'ailleurs mais il y a de grandes chances pour que les choses soient ainsi. Et au cas où, je tiens à être prête.
Mais honnêtement, comment éviter l'inévitable ? J'aime bien Tamlin. Pas comme une dingue, ce qui est en soit une réussite au final. Mais je l'aime bien quand-même.

Et la romance entre lui et Feyre est très bien développée. Elle n'arrive pas dès les premières pages, l'auteure prend son temps. Et c'est une bonne chose. Ainsi les choses ne sont pas précipitées et elles en sont d'avantage réalistes.
Il y a de très beaux moments qui m'ont fait fondre comme du chocolat au soleil. Sérieusement, j'ai beaucoup aimé cet aspect de la lecture. La romance est là sans être pesante. Elle est présente mais elle n'écarte pas l'intrigue. Elle en fait partie mais en même temps, elle laisse de la place au mystère et tout ça. Je ne sais pas comment l'expliquer mais Sarah J. Maas a vraiment su doser chaque aspect de son histoire, dont la romance, pour que l'équilibre de son livre soit parfait.
Et il est parfait.

Pour en revenir aux personnages, j'ai adoré Lucien. Il dégage une énergie que j'ai beaucoup aimé. Il peut se montrer taquin, hostile, sérieux, tout un tas de choses. Contre toute attente, on le considère rapidement comme un allié puis comme un ami. Je l'ai trouvé attachant, je me suis sincèrement attachée à lui.

Peut-on parler de Rhysand ? Sérieusement, ce gars c'est comme si j'avais foncé dans un mur et que j'avais aimé ça. Il se dégage tellement de choses de ce personnage que je ne pourrais pas en faire la liste. Il dégage des choses même qui n'ont pas de nom. C'est un sacré bâtard (désolée) la plupart du temps mais il est haut en couleurs et il est tellement génial. Il a un charme que je n'arrive pas encore à déchiffrer mais c'est fascinant.

Quant aux autres personnages, chacun joue son rôle à merveille. Rien de bien étonnant quand on y repense. ^^

Je suis fan de l'histoire.
Quand on commence, on a entre les mains pleins de petites pièces d'un puzzle. Certaines n'ont pas encore d'image, d'autres n'ont pas encore de sens ou d'explication. Et puis bien-sûr, plus on avance plus on en trouve les réponses. Il n'y a pas une de mes questions qui soit restée sans réponse.
Et au final, on se rend compte que le puzzle est super. Que le travail réalisé sur cette histoire est super et bien détaillé.
A Court of Thorns et Roses est un roman mené avec une main de maître où vous vous retrouverez dans un monde magique, qui s'étend bien au-delà de ce que vous pouviez imaginer et qui cache des moments forts auxquels vous ne pourrez pas résister.

Mais de quoi ça parle ?
A Court of Thorns and Roses, c'est l'histoire de Feyre. Un jour d'hiver, elle tue un loup dans les bois pour la survie de sa famille et par la suite une bête vient la trouver pour lui dire que c'est un fae qu'elle a tué et qu'elle doit payer pour ça. La bête, qui se trouve être Tamlin, l'emmène à Prythian qui est le royaume des fae et là-bas, Feyre découvre qu'une menace pèse sur les terres des immortels.
Reste à savoir si Feyre trouvera un moyen d'aider Tamlin à mettre fin à cette menace. Et quel sera le prix à payer pour ça.

La fin est probablement ce que j'ai préféré dans A Court of Thorns and Roses bien que j'ai adoré ce livre du début à la fin. [spoiler]Le mystère est levé et il est temps d'affronter la menace qui pèse sur Prythian.
Ainsi on apprend que la menace en question est une fae du nom d'Amarantha qui s'est déclarée High Queen de Prythian près de cinquante ans auparavant. Et que la malédiction qui pèse sur Prythian et plus particulièrement sur la Court du Printemps et sur Tamlin, ne peut être brisée que si Feyre tombe amoureuse de Tamlin (ce qu'elle a fait) et qu'elle lui dit qu'elle l'aime en le pensant sincèrement (ce qu'elle n'a pas fait). Feyre se rend Sous la Montagne pour confronter Amarantha et sauver Tamlin ainsi que son monde. Pour cela, elle doit passer trois épreuves et répondre à une énigme. Elle réussit.
Et aussi surprenant que ça soit, Rhysand se révèle d'une grande aide. Il la soigne après la première épreuve, en échange du fait qu'elle passe une semaine par mois à la Court de la Nuit avec lui. Et il l'aide à trouver la solution de la seconde épreuve sans que personne ne le sache.
La troisième épreuve est la plus spectaculaire. Mais elle coûte la vie de Feyre qui trouve au dernier moment la solution à l'énigme d'Amarantha. L'amour. Tamlin tue Amarantha, la malédiction est brisée -Lucien et Tamlin, ainsi que la court du printemps quittent leur masque- et les High Lords sauvent Feyre en la transformant en High Fae, en immortelle.
Ainsi, tout est bien qui finit bien. Mais pour combien de temps ?[/spoiler]

En conclusion, A Court of Thorns and Roses est un roman que j'ai beaucoup aimé. C'est une excellente réécriture de la Belle et la Bête, que je recommande sincèrement.
J'ai hâte de me plonger dans A Court of Mist and Fury pour suivre la suite des aventures de Feyre.

«one day there will be anwsers for everything»

par Sheo
Six of Crows, Tome 1 Six of Crows, Tome 1
Leigh Bardugo   
«No mourners. No funerals.»

Six of Crows commence par une lecture addictive et se termine par un coup de cœur violent. :)

Leigh Bardugo nous fait plonger dans un monde fascinant et complet qui promet une aventure passionnante dès le départ.

On se retrouve aux côtés de Kaz, Inje, Matthias, Wylan, Jesper et Nina qui sont des personnages que j'ai trouvé tout bonnement supers.

Je les ai trouvé complets. Chacun a son histoire et sa personnalité. Ils sont tous différents et attachants d'une manière qui leur est propre. L'auteure a vraiment bien travaillé tout ce qu'ils sont et représentent, les rendant plus profonds si je puis dire, d'autant plus vrais et surtout crédibles.

Ainsi les relations entre les personnages sont très agréables à découvrir, quelles qu'elles soient.

J'ai bien apprécié la plume de Leigh Bardugo qui écrit de manière simple mais captivante.

Alors que dans The Grisha trilogy elle avait choisi d'écrire à la première personne, dans Six of Crows elle écrit à la troisième personne et j'ai trouvé ça très agréable de suivre l'histoire de cette manière sans que, honnêtement, je sois capable de vous expliquer pourquoi.

On suit donc l'histoire de plusieurs points de vue (Jesper, Kaz, Inje, Matthias, Nina, Joost, Pekka). J'aurais bien aimé qu'on ait au moins un chapitre sous le point de vue de Wylan... peut-être dans le second tome !

L'histoire m'a énormément plu.

On suit les aventures de six jeunes criminels à qui on confie une mission qui paraît complètement impossible. Ils doivent se rendre dans un endroit nommé The Ice Court, un endroit où ils vont risquer leur peau, et sont chargés de retrouver un homme car la société est menacée par une drogue pour le moins désastreuse. Et bien-sûr, ensuite, ils doivent ressortir de cet endroit. Vivants, de préférence.

Six of Crows est composé d'un tas d'éléments qui nous permettent de passer un moment de lecture très agréable et qui efface le monde autour, nous pousse dans l'univers de l'auteure sans qu'on s’ennuie à aucun moment et sans qu'on puisse voir le temps qui s'écoule et les pages qui défilent.

Au rendez-vous action, rivalités entre gangs, imprévus, trahisons, flash-backs, révélations surprenantes et même un peu de romance avec une petite touche d'humour. Si ce n'est pas un beau mélange tout ça !

Petite parenthèse : Six of Crows se déroule deux ans après Ruin and Rising (dernier tome de The Grisha trilogy) et si vous n'avez pas lu The Grisha trilogy, rien ne vous empêchera de découvrir Six of Crows malgré tout.

Pour parler un peu plus en détails des personnages...

Kaz Brekker [spoiler](de son véritable nom, Rietveld)[/spoiler] est un voleur et bien plus encore, âgé de dix-sept ans, surnommé 'Dirtyhands' et qui appartient au gang 'The Dregs'. Il est intelligent et plein de ressources. Il n'accorde pas facilement sa confiance et cache bien son jeu. Je l'ai tout simplement adoré.

Inje Ghafa est une Suli qui s'est retrouvée après plusieurs évènements être l'espionne du gang auquel appartient Kaz et la meilleure de tout Ketterdam. Elle a dix-sept ans aussi. C'est une voleuse de secrets surnommée 'The wraith', qui rêve, un jour, de retrouver sa famille. Je l'ai trouvé vraiment attachante et je ne saurais vous dire pourquoi. Elle semble à la fois forte et fragile... En tout cas, je l'ai vraiment bien aimé.

Nina Zenik vient tout droit de Ravka et la jeune femme de dix-sept ans est une Grisha. Ancien soldat de la seconde armée, Heartrender talentueuse et à présent membre des Dregs elle n'a qu'un rêve : rentrer chez elle. Et pour cela, elle décide d'aider Kaz dans sa quête. J'ai beaucoup aimé sa façon d'être, sa personnalité. C'est un personnage très intéressant, que j'ai beaucoup apprécié découvrir.

Matthias Helvar est quant à lui un ancien Drüskelle, chasseur de Grisha, âgé de dix-huit ans. Il passe près d'un an en prison suite à une erreur qu'il prend sérieusement pour une trahison et ne ressort de cet enfer que pour aider Kaz et ses compagnons dans leur mission suicide : entrer dans un tout autre enfer et en ressortir vivants qui plus est ! Matthias est le personnage auquel je me suis le moins attachée et pourtant, je l'ai adoré !

Jesper Fahey est le meilleur tireur d'élite des Dregs. À dix-sept ans, il ne tient pas en place et ne manque aucune occasion d'avoir un peu d'action. [spoiler]C'est aussi un Grisha qui ne crie pas sur tous les toits qu'il est Fabrikator ! Surprise, surprise ![/spoiler] À mes yeux, Jesper est tout simplement passionnant. C'est un personnage que j'ai adoré et pour lequel j'ai d'ailleurs une petite préférence.

Wylan Van Eck a seize ans, c'est le plus jeune du groupe. Enfant d'un riche homme, il a quitté la maison de son père quelques mois plus tôt pour des raisons qu'on ignore [spoiler]jusqu'à la fin du livre. En vérité, Wylan n'est capable ni de lire ni d'écrire et pour ces raisons son père l'a renié déclarant qu'il est une insulte à sa maison.[/spoiler] Wylan est un garçon intelligent et talentueux. Un enfant rebelle qui se lance dans un mission suicide et dont le rôle est de poser des bombes -et de les faire exploser, bien entendu-.

De plus, les passés des personnages sont tout simplement "géniaux", si je puis me permettre. J'entends par là qu'ils sont recherchés, complets, et ils leur ont laissé, à tous, une marque qu'ils n'oublieront jamais et que parfois ils essaient même de cacher.

Les relations entre les personnages sont très agréables à découvrir comme j'ai pu le dire plus haut. On sent un véritable lien qui se créait entre eux au fil du livre. [spoiler]La romance entre Nina et Matthias est un peu plus présente que celle entre les deux autres duos. Mais on sent malgré tout qu'il pourrait bien se passer quelque chose entre Jesper et Wylan -doigts croisés- et qu'entre Inje et Kaz, il y a bel et bien une petite étincelle qui ne demande qu'à se changer en véritable feu -surtout à la fin- (rien de destructeur, espérons). [/spoiler]

Un petit mot sur la fin...

Surprenante et tout aussi entraînante que le reste du bouquin, la fin de Six of Crows m'a épatée et à présent je me sens impatiente de connaître la suite. [spoiler]La bande de Kaz a réussi sa mission suicide haut-la-main mais alors qu'ils s'apprêtent à toucher leur récompense (récompense qui les rendra plus riches qu'ils n'auraient jamais osé l'espérer), la situation change du tout au tout. Leur groupe se retrouve divisé.[/spoiler] Les aventures (ou mésaventures) de Kaz et de son crew sont donc loin d'être terminées !

Six of Crows est un premier tome que j'ai adoré découvrir. C'est 462 pages passionnantes après lesquelles on ne peut demander que la suite ! D'ailleurs, l'attente va être rude !

Leigh Bardugo a remporté mon cœur littéraire haut-la-main.

Ce roman a été pour moi une excellente surprise, je ne m'attendais sincèrement pas à ce qu'il finisse dans ma liste de diamant en étant un gros coup de cœur.

L'un de mes plus gros coup de cœur de l'année 2015.

«We are all someone's monster.»

par Sheo
Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort Harry Potter, Tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la mort
Joanne Kathleen Rowling   
J.K. Rowling a soigné sa sortie. Harrry Potter tome 7 est tout simplement impeccable. Bien traité, bien maîtrisé, complet.
Harry Potter (7 ou pas) est une saga remarquablement bien menée, intelligente, drôle, légère, attachante et plutôt riche.
Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé Harry Potter, Tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
Joanne Kathleen Rowling   
Ce sixième tome est très réussi. Le côté sombre des tomes s'accroit car Harry enchaine mort sur mort. Il est très seul après la disparition de Sirius mais compense un peu cette absence avec la compagnie de Dumbledore. C'est aussi dans ce roman que Harry et ses amis vont commencer à vraiment s'intérreser à l'amour. L'auteur a une imagination débordante.

par myra44
Harry Potter, Tome 5 : Harry Potter et l'Ordre du Phénix Harry Potter, Tome 5 : Harry Potter et l'Ordre du Phénix
Joanne Kathleen Rowling   
Dans ce livre on adore détester Ombrage, cette mégère !
Comme beaucoup, je pense, je suis énormément déçu par le film ! [spoiler]Où la mort de Sirius est baclé..[/spoiler]

par Haappy
Phobos, Tome 1 : Les Éphémères Phobos, Tome 1 : Les Éphémères
Victor Dixen   
PHOBOS fait parti de ces livres que vous commencez doucement en vous disant "ouais pas mal ...", et puis au fil des pages vous ne pouvez plus le poser, ça devient addictif, vous tournez les pages plus vite, votre impatience grandit pour arriver à la dernière ligne en vous disant "c'est déjà fini !".
Nous avons là une lecture qui vous renvoie dans l'univers de la télé-réalité et de la fiction. Mais pas que ! Ce n'est pas aussi simple qu'il n'y parait car derrière la recherche du grand amour et d'une nouvelle vie sur Mars, se cache des enjeux politiques et financiers.

En ce qui me concerne, avec PHOBOS je découvre la plume de Victor Dixen et c'est une belle découverte ! C'est clair, c'est précis, c'est riche, c'est détaillé mais sans être redondant, c'est recherché et c'est instructif.
C'est tellement juste et bien écrit que lorsque l'action se déroule dans le Cupido, on s'imagine parfaitement avec les candidats. Tout comme on se voit posé devant notre poste de télé en train de regarder la chaîne Genesis, comme on le ferait pour n'importe quelle émission de télé-réalité ! C'est totalement prenant et déroutant.
Très vite on découvre les dessous et le but de ce programme, mais notre impuissance à venir en aide aux douze candidats nous oppresse, nous stresse, et peu importe qu'on nous dévoile tout, on a quand même la curiosité de voir comment les candidats vont le découvrir et comment ils vont gérer cette nouvelle et cette situation.

La narration peut être déconcertante car nous suivons plusieurs personnages et/ où situations. Mais tout ceci est bien amené et à chaque fois on attend avec impatience de découvrir l'évolution de chacun. Que ce soit le point de vue de Léonor quand nous sommes dans Cupido, qui nous permet de suivre l'évolution des filles. Où que ce soit l'émission H24, qui nous permet de suivre les speed-dating et les aventures des candidats. Où encore Serena, la Directrice de production, et William, le fils de l'un des instructeurs. Tous ont de l'importance !
En résumé, ce Young Adult français fait parti des surprises et des belles découvertes. On peut dire sans risque qu'il n'a rien à envier à ses homologues étrangers.

par coco69
Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald - Le texte du film Les Animaux fantastiques : Les Crimes de Grindelwald - Le texte du film
Joanne Kathleen Rowling   
Vous vous douterez très certainement qu'il n'y aurait rien de moins évident que de parler du texte du deuxième film des Animaux Fantastiques sans parler du film en lui-même: les deux sont intrinsèquement liés!
Et bien, je sors de ma lecture comme j'étais sortie de la salle de cinéma: enthousiaste mais l'esprit bouillonnant de questions insolubles pour un bout de temps! Et dire que j'avais l'espoir comme pour le premier opus, de découvrir du sens caché à tout ceci dans les didascalies: rien, niet, nada...
Ce n'est pas pour autant que je n'ai pas passé un très bon moment car oui, même si le côté spectaculaire que pouvaient apporter auparavant les créatures fantastiques, était ici un peu moindre, on nous offre énormément de grains à moudre au niveau des mystères et péripéties assez bluffants. Jusqu'à une conclusion...! À se demander: mais pourquoi JK Rowling veut me retourner le cerveau comme ça ? Elle n'a même pas peur de toucher au canon...
En bref, c'est un film comme un script qui apportent énormément de réflexions sur l'univers créé par JK Rowling et sur où elle souhaite l'amener... On a plaisir à retrouver nos courageux protagonistes dans ces temps maussades, mais aussi d'assister à l'apparition d'autres tant attendus (pour moi, aka. Dumbledore!), même si j'avoue avoir été un peu déçue par Grindelwald, un peu moins charismatique et plus sermonneur en platitudes que prévu... Et enfin, pour ne parler que de lui, dans une séquence plus superficielle... l'objet-livre est juste et encore une fois une pure merveille!

par Chika
L’Épreuve, Tome 0.4 : Avant le labyrinthe : L'Ordre de tuer L’Épreuve, Tome 0.4 : Avant le labyrinthe : L'Ordre de tuer
James Dashner   
Une vraie tuerie, si vous me permettez le jeu de mot ! J'étais déjà une grande fan de la saga TMR et de la plume de James Dashner, mais là, c'est encore pire !

On replonge avec grand plaisir treize ans avant le WICKED, avant l'arrivé de Thomas parmi les blocards avec de nouveaux personnages, qui pour ma part, sont tous aussi attachants les uns que les autres. On en apprend plus sur les irruptions solaires et sur la Braise.

Beaucoup d'entre vous dise être déçu, mais ce n'est pas mon cas. Je me posais tellement de questions, que je suis ravie d'en avoir obtenue les réponses. Et le fait de n'avoir pas de lien direct (à part dans le prologue et dans l'épilogue) avec Thomas et compagnie ne m'a absolument pas dérangé. Après tout, ce n'était pas le but de ce tome prequel.

Et cette fin... Mon dieu ! Qu'est-ce qu'elle a le don de m'agacer. Argh. J'ai failli verser une larme.

[spoiler]Et sincèrement, je continue de penser que Deedee est Teresa. L'âge peut coïncider vu que l'auteur ne donne pas son âge et reste vague là dessus. Les personnages sous entende qu'elle n'a pas plus de six ans, mais elle peut très bien en avoir beaucoup moins. Ensuite, il y a la cicatrice de la fléchette, Teresa n'en a pas une dans la saga TMR ? Il me semble que si...[/spoiler]

Pour conclure, le seul petit bémol que je pourrais trouver, c'est qu'il est trop court et qu'on en redemanderait presque afin d'attiser notre gourmandise de savoir. Je conseil réellement L'ordre de tuer pour tous les fans de la trilogie !

par Philla
Extincta Extincta
Victor Dixen   
Ayant adoré "Phobos" j'ai été déçu par Extincta. Bien que l'univers que Victor Dixen a imaginé soit juste époustouflant de réflexion et d'imagination, les 600 pages qui ne m'auraient en temps normal pas dérangé, m'ont paru bien trop longues par rapport à l'avancée, trop lente, de l'intrigue. J'ai rapidement décroché et peu adhéré à l'histoire, ce qui est dommage car pourtant les personnages cassant les codes apportent une touche d' originalité, mais le côté moralisateur et glauque de cette dystopie est bien trop pesant à mon goût.

par LucyYy
Dissonance Dissonance
Erica O' Rourke   
http://luminadark.blogspot.fr/

Whaouuuu ... C'est un peu la première chose qui me vient en tete en refermant ce livre que j'ai au combien adorée. Erica O'rourke s'offre le luxe d'avoir créer une histoire a la fois addictive, prenante, bien construite et originale. Un univers intéressant, ou tout s'imbrique parfaitement et gérer d'une main de maître. Une mythologie dinguissime, haletante, époustouflante. Travaillée avec soin jusque dans la moindre de ses ramifications, le tout vous étant expliqué pas a pas, de façon claire et détaillée, permettant ainsi au lecteur de s'immerger totalement dans l'intrigue. Une intrigue qui va crescendo jusqu’à se conclure en apothéose.

Les personnages sont attachants, chacun étant au final bien plus que ce que l'on attend de lui de prime abord. Leurs caractères, leurs sentiments, leurs développements sont utilisés avec brio d'un bout a l'autre du livre. L’héroïne est touchante, forte et fragile a la fois. Luttant entre son sens du devoir, ce qu'on lui a toujours appris, et ses sentiments pour Simon. Un personnage avec qui elle forme un duo particulièrement attractif, j'ai vraiment beaucoup aimée leur dynamique, la façon dont se construit leurs histoire. Ils sont adorables. Vrais.

Du coté de l'intrigue, de l'univers, c'est juste absolument captivant. De la première a la dernière page, vous êtes littéralement happer par les événements. Vous voulez comprendre, vous voulez en savoir plus. Tout ce qui tourne autour des choix et des réalités qui en découlent est juste passionnant. L'auteure se sert de cette partie de son histoire avec brio, s'offrant ainsi une mythologie novatrice et rudement bien menée. Sa plume est fluide, elle vous emporte sans mal. Pleine de rythme et d'action, elle ne manque pas non plus de douceurs dans les scènes romantiques ou plus dramatiques. Elle est le chef d'orchestre parfait de cette symphonie qui s'infiltre en vous jusqu'a imprégner votre cœur de ses notes a la fois graves et douces.

Quand la fin s'en vient, retentissante, étourdissante, frustrante, implacable et pourtant si belle. Vous ne pouvez que vous raccrochez a ses dernières notes qui sonnent a vos oreilles tel un dernier espoir. Celle d'une mélodie magnifique que voulez entendre a nouveau. Du haut de ses presque 600 pages, ce livre est bien trop court. Il est tellement génial, qu'on ne peut juste pas se résoudre a ce qu'il soit déja terminé. Il me faut la suite et vite, pas seulement a cause de cette fin, mais par ce que je veux y retournée. Je veux retrouver Del, Simon et cet univers oh combien accrocheur et réussi. Je n'ai qu'une hâte qu'Albin Michel Wiz annonce la date de parution du deuxième et dernier tome de ce diptyque que vous devez absolument lire.

En bref: J'ai adorée .. Ok c'est peut etre un peu trop bref ( :D ), mais j'ai véritablement adorée ce premier tome ou se mêlent avec brio: Sentiments, action, personnages attachants, humour, rebondissements, drames, univers dinguissime et mythologie prenante. En un mot, il est juste ADDICTIF de la première a la dernière page. A tout ceux qui aiment les univers parallèles, les récits bien construits et les intrigues bien menées, je ne peux que vous le recommander chaudement. Pour finir. VIVEMENT LA SUITE !!!
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode