Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
Par jess68 le 18-04 Editer
Coeur itinérant, Tome 1 : Hors de portée
— Tu sais c’est quoi, mon rêve ? Mourir en regardant les lumières de la grande roue. Quand mon corps me lâchera, c’est ce que je veux voir. Et je veux que tu sois à mes côtés.
Mes yeux se remplirent de larmes. J’avais passé mon temps à essayer de l’apprivoiser et, quand il s’ouvrait enfin à moi, c’était le jour de mon départ.
— Est-ce que tu m’aimes ?
— Tu sais bien que oui.
— Alors dis-le, Kes.
— Pourquoi ? Qu’est-ce que ça change? C’est que des mots.
— Les mots sont importants pour moi.
Il attrapa un verre posé sur la table de nuit et le fracassa contre le mur derrière moi. Je me baissai et protégeai mes yeux avec mes mains. Je sentis les bouts de verre pleuvoir sur moi. Quand je me redressai enfin, Kes avait l’air choqué par ce qu’il venait de faire.
— Toi, tu dis que tu m’aimes…
— Et c’est vrai ! criai-je.
— Alors pourquoi je ne te suffis pas ?
Par viedefun le 18-04 Editer
Coeur itinérant, Tome 1 : Hors de portée
J’avais déjà entendu des gros mots, mais je n’avais jamais vu un autre enfant oser les dire à un adulte. Comme il m’avait sauvée de mon foyer trop strict, je le voyais un peu comme un prince charmant sur son cheval blanc. J’allais me rendre compte plus tard – beaucoup plus tard – qu’il était plutôt du genre chevalier noir.
Par viedefun le 18-04 Editer
Coeur itinérant, Tome 1 : Hors de portée
Kes avait mauvais caractère, mais il était fascinant. Il m’effrayait, mais il me protégeait. Il pouvait manquer complètement de tact et être très délicat ensuite. Il n’était pas parfait. Il était parfait pour moi. Il me poussait à me dépasser, à explorer le monde et à ouvrir les yeux. Il était tout ce que je n’étais pas et, ensemble, nous formions un entier, même si ça semblait incompréhensible pour les autres.
Par viedefun le 18-04 Editer
Coeur itinérant, Tome 1 : Hors de portée
Il pouvait cracher du feu, mais parler d’amour lui brûlait les lèvres.
Par viedefun le 18-04 Editer
Coeur itinérant, Tome 1 : Hors de portée
Je lisais tranquillement sous un arbre quand le sol s’était mis à vibrer. J’avais alors levé les yeux avec émerveillement sur la route qui longeait notre maison. J’imaginais des cavaliers à la peau rouge fondre sur la ville, leurs cheveux noirs au vent, les sabots de leurs chevaux martelant le bitume. J’avais quand même été très déçue de ne voir qu’une longue file de poids lourds remonter la rue dans un nuage de poussière et de vapeurs d’essence.
Par viedefun le 18-04 Editer
Coeur itinérant, Tome 1 : Hors de portée
J’entendis quelqu’un crier après Kes, mais ce dernier jaillit de la tente en riant, une noix de coco poilue dans les bras. — Par là ! Il regarda par-dessus son épaule avant de fuir avec moi. La toile de la tente s’agitait comme si quelqu’un de très grand et large essayait de passer en dessous. On courait en riant aux éclats. M. Albert rebondissait sur mon épaule comme un sac à dos duveteux. Il tenait mes cheveux comme si c’étaient des rênes.
Par viedefun le 18-04 Editer
Coeur itinérant, Tome 1 : Hors de portée
Dans une dernière provocation, le cowboy se mit debout sur la selle du poney et fit un salto arrière. Dans l’action, il perdit son chapeau et son bandana. Je reconnus aussitôt le sourire et la fossette de Kes. Je ne résistai pas et me mis debout pour l’applaudir et lui crier mon admiration. Ce jour-là, il devint mon Kes.
Par viedefun le 18-04 Editer
Coeur itinérant, Tome 1 : Hors de portée
Le soleil se couchait dans notre dos et baignait tout d’une lumière rose, pourpre, grenat et or. Les ombres s’étiraient lentement.
— C’est magnifique, murmurai-je. On aurait dû venir plus tôt. Kes haussa les épaules.
— Je viens ici tous les soirs, après que tu t’en vas. La déception me vrilla l’estomac.
— Oh… Mon vocabulaire était réduit à une seule syllabe. Kes se tourna vers moi. Son sourire était étonnamment gentil.
— Je viens pour pouvoir voir ta maison. Je peux voir l’arbre et la fenêtre de ta chambre. Comme je suis tranquille, ici, je peux penser à toi.
— Oh. Je lui souris en retour.
— Je n’avais jamais eu d’ami avant toi. Je ne savais pas ce que je loupais. Son regard se perdit au loin. Je compris ce qu’il voulait dire, enfin, je le croyais.
— Tu vas me manquer aussi. Il tourna la tête vers mes mains crispées sur la barre. Il en prit une dans les siennes.
— Je reviendrai l’année prochaine.
— Je t’attendrai, dis-je tristement. Je pourrais peut-être t’écrire ? Le sourire de Kes s’effaça.
— Je ne lis pas assez bien…
— Alors je t’enverrai une carte postale. Je mettrai mon nom derrière, tu sauras que ça vient de moi.
Par viedefun le 18-04 Editer
Coeur itinérant, Tome 1 : Hors de portée
Chaque année, Kes était plus grand, plus musclé, plus beau. Quand on eut quatorze ans, Kes se mit à regarder les jolies filles et sa voix déraillait à cause de la mue. Mais on eut quinze ans, puis seize, et c’était toujours avec moi qu’il passait ses journées. Je ne savais pas ce qu’il faisait pendant les cinquante semaines où nous étions séparés, et je ne voulais pas le savoir.
Par viedefun le 18-04 Editer
Coeur itinérant, Tome 1 : Hors de portée
Je me fis siffler pour la première fois quand je me dirigeai vers l’arche de l’entrée. Un forain, la vingtaine et couvert de tatouages, me fit un grand sourire.
— On est pas encore ouverts, princesse. Mais tu peux revenir plus tard pour me faire un petit coucou. Je lui lançai un regard mauvais.
— Je viens voir Kes. Il éclata de rire.
— Comme toutes les autres ! Prends un numéro et va faire la queue. Je sentis mon estomac se soulever, mais je gardai mon calme. — Si vous le dites.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.