Livres
512 025
Membres
523 095

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaire de Saturna

Cogito


Commentaire ajouté par Saturna 2019-06-23T09:10:42+02:00

J'étais impatiente de lire cet ouvrage et en même temps, j'avais un peu peur. Je suis une très grande fan de "Phobos", j'attendais donc énormément de "Cogito" tout en en me disant que ça ne pourrait jamais être aussi bien...

Effectivement j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce roman. J'ai même du m'y reprendre à deux fois. Mais, une fois que j'ai vraiment accroché, impossible pour moi de le lâcher. J'étais vraiment à fond dedans et devoir le poser pour aller bosser ou même profiter de la fête de la musique...C'était une torture ^^

Comme d'habitude, Victor Dixen maîtrise son sujet à la perfection. On devine qu'il a potassé de manière à ne laisser passer aucun détail. C'est limite trop technique des fois ^^ il y a des points que j'ai eu un peu de mal à comprendre mais son intrigue tient vraiment la route. Curieusement, j'ai préféré la première partie à la seconde. Il y a pourtant moins d'action dans la première moitié du livre, on est plus dans la description d'un monde mais j'étais tellement immergée dans ce monde que ça ne m'a pas du tout dérangée. Je regardais juste les personnages évoluer et ça me plaisait. En outre, de part la belle plume de l'auteur, j'étais vraiment transportée sur les îles fortunées. Je n'ai eu aucun mal à me représenter le décors. J'ai aussi bien apprécié la deuxième partie évidemment qui elle tient plus du scénario catastrophe. Elle ne nous laisse pas le temps de reprendre notre souffle tant les rebondissements sont nombreux et l'action omniprésente. J'ai bien apprécié la manière dont tout en part en vrille. Spoiler(cliquez pour révéler)Au début je me demandais si Damien Printz allait se servir de sa technologie pour essayer de dominer le monde. Je me disais que c'était peut être une espèce de Serena McBee au masculin. Mais non le danger vient uniquement des machines et j'ai trouvé ça bien. La morale de l'histoire sur la technologie est très bonne. Franchement niveau intrigue il n'y a vraiment rien à critiquer pour moi...bon aller peut être quand même la fin qui est trop expéditive et un peu trop simple à mon goût. Elle fait un peu bisounours. Je parle là du tout dernier chapitre "Après".

Parlons maintenant de chose qui fâchent à savoir les personnages...pour moi c'est le seul point négatif du roman. Ils sont sympas certes, on s'y attache un minimum mais ils sont tellement stéréotypés...C'était déjà le cas dans "Phobos" me direz-vous mais là ça passait car les héros étaient candidats de télé réalité donc selon cette logique, ils étaient obligés de répondre à certains critères. Dans le cas de "Cogito" j'aurais voulu des héros un peu plus atypiques et travaillés. Parce que Greg et Apolline sont vraiment des clichés sur pattes (les gosses de riches imbus d'eux même vous voyez le genre ?) Sinbad est trop fade et correspond à l'idée (souvent fausse) qu'on se fait du geek. Et Faune qui nous rejoue "Brokeback Mountain"...^^ C'était couru d'avance. Quant à Roxane notre héroïne...je ne sais pas il y a un truc qui a coincé. J'ai eu un peu de mal avec elle. En revanche j'ai apprécié son évolution.

Enfin quelques mots sur le livre en lui même qui est vraiment très beau. J'ai adoré les schémas à l'intérieur.

Ah et aussi un petit arrêt sur les références à "Phobos". J'avais lu qu'il y en avait beaucoup. Sauf erreur de ma part, je n'en ai repéré que deux...du coup j'étais un peu déçue ^^

"Cogito" est donc presque un sans faute en ce qui me concerne. Je le recommande vraiment, moment sympa garanti !

PS : Je l'avais d'abord placé en liste d'or. Je ne me voyais pas le mettre en "diamant" vu ce que je reprochais aux personnages. Mais je n'ai cessé d'y repenser ces derniers jours, d'avoir envie de m'y replonger. Ce roman m'a beaucoup plus marquée que je ne le pensais. C'est pourquoi j'ai finalement décidé de le hisser en liste de "diamant" malgré ce que je lui reproche. Car quand un livre nous "hante" de cette façon, on est forcé de reconnaître qu'il a un truc spécial en dépit de ses petits défauts.

Afficher en entier

Répondre à ce commentaire

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode