Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Colele : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
Close to Heaven, tome 1 Close to Heaven, tome 1
Rin Mikimoto   
Ce manga est une PÉPITE !!!!!!! J'ai lu les 9 tomes, c'est avec un immense plaisir que je me replonge dans cette série qui vient de paraître en France chez les éditions Pika.

Dans cette histoire ont va suivre la vie de Nino, une jeune fille adorable mais seule, Sensei (Prof en français je crois) la perruche de Nino qui me fait mourir de rire et Kira qui malgré son air de bad boy est tout simplement paumé.

Tout dans ce manga est adorable, c'est clairement une lecture coconing !!!!
Bien sûr que je recommande de lire cette série (qui n'est pas trop longue) !!! N'attendez pas...foncez !!!

par Aeliria
La Quête d'Ewilan, Tome 5 : Al-Poll (BD) La Quête d'Ewilan, Tome 5 : Al-Poll (BD)
Pierre Bottero    Laurence Baldetti    Lylian   
Arrivée à Al-Poll, Ewilan a pour charge de réveiller les Figés. Mais entre les T'sliches, le Gardien évoqué par Maître Duom, et les loups, les dangers s'accumulent, forçant le groupe à rivaliser d'intelligence et d'imagination pour survivre.
En cette fin d'année, c'était une des sorties que j'attendais impatiemment ! J'ai d'ailleurs savouré cette lecture... J'ai adoré replonger au coeur de Gwendalavir avec Ewilan et Salim, tant parce que leur quête m'intéresse fortement qu'à cause des sentiments qu'ils éprouvent l'un pour l'autre. Et je ne parle même pas d'Ellana et Edwin, qui m'ont aussi beaucoup touchée, tandis que l'histoire de Merwyn m'a interpellée. Le graphisme me plaît toujours autant, mais c'est surtout la cité d'Al-Poll qui m'a épatée cette fois. C'est vraiment superbe, ça donne envie de s'y rendre aussi ! Les deux planches complètes m'ont aussi beaucoup plu. Quant aux couleurs, elles m'enchantent encore plus dans cet opus.
En bref, encore un magnifique voyage à travers de sublimes illustrations dont j'ai dores et déjà hâte de voir la suite !

par KarolynD
La Quête d'Ewilan, Tome 3 : La Passe de la Goule (BD) La Quête d'Ewilan, Tome 3 : La Passe de la Goule (BD)
Pierre Bottero    Laurence Baldetti    Lylian   
Génial !

J'ai toujours autant de plaisir a retrouver en BD et avec des Images une de mes series préféré qu'est la Quête d'Ewilan !
Les Dessins sont magnifiques, on retrouve exactement de qu'on attendait d'Ellana, Ewilan edwin et les autres meme si je voyais Maniel un peu plus baraqué ! L'Humour reste tout aussi present que dans le Livre, on retrouve meme les Phrases cultes du Livres genre : << les 2 mon général ! >>
On passe un tres bon moment en Lecture a se rememorer ces Livres qu'on a tellement aimé, que de souvenirs remontent a la surface ... !
Une decouvre un Pays suberbe , des Paysage somptueux, riche en couleur et toujours pleine de surprise ! L'Histoire en soit on la connait tous donc ce n'est pas le plus important de cette Bd, non, c'est vraiment le fait de se mettre une Image devant les yeux, une Belle illustration de se monde qu'on a tant apprecié qui fait le charme de cette Bande dessinée !

Une des dernieres illustrations qu'on decouvre, c'est la Vue de L'arche a coté de Al-Jeit ! Je ne m'y attendais pas du tout et c'etait vraiment super agréable a observer !
J'ai également appris qu'ils comptaient faire le Pacte des Marchombres en BD ! Trop Hate !!

Bonne Lecture !


par Steph87
La Quête d'Ewilan, Tome 1 : D'un Monde à l'Autre (BD) La Quête d'Ewilan, Tome 1 : D'un Monde à l'Autre (BD)
Pierre Bottero    Lylian    Laurence Baldetti   
Avant de me lancer dans ma chronique, une petite précision : j’ai conscience d’être un peu sévère, intransigeante même ; sachez juste que vous avez ici une inconditionnelle de Pierre Bottero, tombée dans la potion magique quand elle avait huit ans, qui a lu tellement de fois chacun de ses livres qu’elle pourrait voyager en Gwendalavir les yeux fermés et connaît tous les meilleurs coins à framboises de la Forêt Maison des Petits. Oui, c’est moi, enchantée.
Attention, je n’ai pas non plus dit que j’avais l’intention de démolir cet ouvrage ; je veux juste préciser que mon avis n’est pas (et ne peut pas être objectif). Parce que là, on touche carrément à de l’affectif.

Cette bande-dessinée est donc l’adaptation de la première moitié du premier tome de La Quête d’Ewilan, D’un monde à l’autre. Les tout débuts de cette belle aventure.
Au premier coup d’œil, le lecteur sait qu’il tient entre ces mains un superbe objet. Très grand format, couverture bien épaisse et bien dure, un beau papier, c’est magnifique. J’adore.

Avant de parler du contenu de la bande-dessinée elle-même, je tiens à glisser un mot sur les dessins. Le style de Laurence Baldetti est assez différent de ce à quoi je suis habituée, mais j’ai bien accroché. Malgré quelques dessins un peu simples pour la partie qui se passe dans notre monde, il y a de jolies idées et de très sympathiques trouvailles, et, si j’étais loin de m’imaginer les personnages comme ils sont ici représentés, leurs traits très marqués leur donnent un charme et un caractère qui ne sont pas pour me déplaire. Quant à Gwendalavir, ses paysages, ses animaux et ses plantes, c’est impressionnant. Deux petits bémols : tout d’abord, mais c’est très personnel, je n’ai pas du tout accroché avec le peu d’Ellana qu’on peut apercevoir. Les autres personnages étaient différents, oui, mais leur esprit restait le même. Là, c’était comme si un panneau lumineux clignotait sous mon nez : non, ce n’est pas elle ! Mais on verra ce que ça donnera par la suite, et je me braque probablement pour rien. Et, sinon, j’ai aussi trouvé que les images et les actions s’enchaînaient parfois trop rapidement, sans vraies transitions ; dans certains rares passages, il s’agissait presque plus d’illustration que de bande-dessinée. Encore un détail, mais un détail qui pourrait facilement être amélioré et rendrait tout ça encore meilleur ! Mais le bilan côté dessins reste très positif. Un très très gros coup de cœur pour le fameux « visage du bonheur », extrait du « Cancre » de Prévert. Rien à dire, c'est magique.

Passons donc à l’adaptation elle-même, réalisée par Lylian K. D’abord, un bon point : on note une vraie fidélité au texte, les détails sont respectés, les paroles souvent les mêmes ; on garde ainsi un esprit très Bottero. Une de mes craintes était de voir l’histoire réécrite, réinventée, mais ce n’est pas du tout le cas. Il y a une très grande attention portée aux détails, et c’est aussi ce qui fait la qualité de cette adaptation.

Tout semble donc, sur le papier, parfait. Pourtant, il y a un tout petit quelque chose qui n’est pas totalement passé, l’alchimie n’a pas complètement fonctionné… Pourquoi ? Rationnellement, rien n’explique cela, mais j’ai ma petite idée.
D’abord, tout ça est un peu léger. Concrètement, même s’il y a beaucoup d’actions ou de révélations, l’histoire elle-même n’avance pas beaucoup ; et je trouve dommage de n’avoir pas fait un seul album, plus gros, par tome. Non pas deux fois 72 pages, mais 144 d’un coup ! Simplement pour éviter de laisser le lecteur sur sa faim.
L’autre chose (qui peut paraître un peu surprenante de la part de la puriste que je suis) m’a été plus difficile, plus longue à comprendre. J’ai repensé à ces grandes bandes-dessinées que j’aime tant, de Gotlib à Arleston en passant par Joan Sfar, et j’ai compris ce qu’il manquait à cette très belle bande-dessinée. Un tout petit, microscopique grain de folie, ce qui fait que l’ouvrage va véritablement sortir du lot et se démarquer par son originalité. Oui, finalement, j’aurais peut-être aimé un tout petit peu plus de liberté ; pas grand choses, juste quelques détails, ce qu’on trouve déjà un petit peu dans le dessin mais moins dans le scénario.

Malgré ma sévérité, probablement injustifiée, je tiens tout de même à saluer le travail effectué, qui reste remarquable et d’une qualité rare. Les critiques que j’ai émises sont microscopiques à côté de tout le bien que j’ai pu penser, en fin de compte, de ce superbe projet. Un projet qui était fou, périlleux, et qui, en fin de compte, est une jolie réussite. Car ce premier tome a beau avoir de petits défauts, il est incroyablement prometteur et je prédis un franc succès pour les tomes à venir ! Le mot de la fin ? Bravo, tout simplement. Je conseille cette bande-dessinée à tous les lecteurs qui, un jour, ont rêvé d’arpenter les routes de Gwendalavir… Pour revivre une nouvelle fois la magie de cette belle aventure.

par Vavi
Ellana, Tome 2 : La voie des marchombres (BD) Ellana, Tome 2 : La voie des marchombres (BD)
Pierre Bottero    Lylian    Montse Martin   
Globalement, je suis déçue. Je suis une inconditionnelle de cette saga, je dirais même plus, c'est ma bible, et je trouve que par plusieurs aspects, on ne retrouve pas l'essence même des Marchombres.

La première page représente Ouk et Pil. C'est une scène qui n’existe pas dans les livres et c'était une bonne idée pour introduire ce nouveau tome, sauf que pour moi c'est raté. Ce n'est pas la façon de s'exprimer des deux petits : bien trop sage et trop savante. L'échange manque cruellement de légèreté.

[spoiler]La scène de l'auberge, lorsqu'Ellana rencontre Jilano pour la première perd toute sa superbe. On ne se rend pas compte du côté exceptionnel d'Ellana. Il faut plus qu’attraper une pièce pour impressionner Jilano. Attraper une pièce d'or au milieu de pièces en bronze sans faire tomber un plateau chargé de vaisselle, ça c'est impressionnant ![/spoiler]

[spoiler]La scène de la rivière perd aussi tout son sens. Jilano explique à Ellana que la rivière représente la vie, ses aléas,
et tout ce qui va avec. Il lui demande d'affronter ça, de danser avec la rivière, que ses remous ne fassent que l'effleurer. L'objectif n'est pas de lui tenir la main ! La corde ne devait pas être là pour l'accompagner à entrer dans la rivière. Ellana devait commencer plus haut dans le courant et, si elle se faisait emporter, elle devait se servir de la corde pour se rattraper. Tout cela peut paraître être des détails pour certains, mais l'essence même des Marchombres n'est plus là à cause de ses modifications et je déplore vraiment cela.[/spoiler]

Bon sinon les dessins restent très beaux !

par Salinka
La Princesse et la Bête, Tome 1 La Princesse et la Bête, Tome 1
Yu Tomofuji   
Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/la-princesse-et-la-bete-de-yu-tomofuji/

J’ai été totalement conquise dès les premières planches !

Grande fan de La Belle et la Bête, je ne pouvais qu’être très attirée par le titre ! L’histoire comporte d’ailleurs quelques ressemblances tout en étant très différente.

Dans cette histoire, nous suivons Salifie, une jeune fille élevée pour être sacrifiée, pour devenir une offrande au terrifiant roi des démons sans nom. On découvre alors quelques secrets de ce dernier tout ne se passe évidemment pas comme prévu…

J’ai beaucoup aimé Sali qui représente l’humaine douce, pure et sage par excellence, mais dont l’image se fissure un peu sur la fin de ce premier tome. De plus, j’ai été totalement conquise par le roi, cette grande bête terrifiante aux secrets des plus fascinants. Il a une personnalité double, à la fois dur et doux, fort et sensible. Je l’ai adoré !

L’univers m’a aussi beaucoup plu. Il se met doucement en place dans ce premier tome et on découvre que les bêtes, les démons, ont pris le pouvoir après une guerre contre les humains. On retrouve aussi un peu de magie et cela m’a intriguée.

L’intrigue comporte plusieurs rebondissements et j’ai beaucoup apprécié le fait que la fin ne soit pas un réel cliffhanger car j’ai déjà très envie de découvrir la suite !

Un véritable coup de coeur ! Il est très rare que je dise cela à l’issue d’un premier tome (je l’ai d’ailleurs même dit après 4 planches parcourues…), mais je suis totalement conquise par ce shôjo. Je n’ai qu’une hâte : découvrir le second tome. D’ailleurs, en écrivant cette chronique, je me rends compte que j’ai très envie de le relire immédiatement et c’est bien la première fois qu’une telle chose m’arrive avec un manga !

par Mayumi
Les Royaumes Invisibles, Tome 1 : La Princesse Maudite Les Royaumes Invisibles, Tome 1 : La Princesse Maudite
Julie Kagawa   
Extraordinaire !!!
Quoi dire de plus ?
Ce livre génial regroupant dans un mélange parfait : amour, féerie et action. On s'attache facilement aux personnages, qui sont géniaux !!!
Lorsque l'on commence, on ne le sache plus. (lu en 1 jour, ^^)
A Dévorer sans modération.
Vivement décembre, pour retrouver Meghan, Grimalkin, Puck ♥ et Ash ♥♥

par Lolo22
La quête d'Ewilan, Tome 4 : Les plateaux d'Astariul (BD) La quête d'Ewilan, Tome 4 : Les plateaux d'Astariul (BD)
Laurence Baldetti    Lylian    Pierre Bottero   
J'ai bien aimé de tome.
Même si il manque quelques points qui ne vont pas. Il n'y a pas assez de batailles et puis Camille n'utilise pas assez ses pouvoirs je trouve.
Il faudrait plus d'action.

par catman37
La Quête d'Ewilan, Tome 2 : Akiro (Bd) La Quête d'Ewilan, Tome 2 : Akiro (Bd)
Pierre Bottero    Laurence Baldetti    Lylian   
Un tome 2 à la hauteur du premier! La fidélité de la bande dessinée au roman est toujours aussi appréciable. Le point faible reste, pour moi, la représentation des personnages. Ewilan, Salim et Edwin ressemblent à peu près à ce que j'avais imaginé, mais pour Bjorn par exemple, je l'avais toujours vu très imposant, avec une petite bedaine, alors qu'il est tout fin et efféminé dans la bande dessinée. Je trouve que ça enlève de son charme. Idem pour Ellana. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais le personnage dans la bande dessinée ne dégage pas la même prestance que dans le roman. Et le point fort de la BD qu'il faut absolument souligner, ça reste à mon avis les paysages qui sont vraiment magnifiques. Bref, j'ai hâte de lire le prochain tome!
Ellana, Tome 3 : Lames (BD) Ellana, Tome 3 : Lames (BD)
Pierre Bottero    Lylian    Montse Martin    Loïc Chevallier   
J'avais très envie de retrouver Ellana dans cette partie de son aventure, parce que son passage de l'Ahn-Ju m'a toujours passionnée et impressionnée. Et j'ai trouvé que dans cet album, il était plutôt bien dessiné et représenté en général. Encore une fois, j'ai adoré la suivre et voir son évolution. Bien sûr, j'ai aussi adoré retrouver sa relation naissante avec Nilem, que j'ai toujours aimée. Je sais comment ça va se poursuivre et j'en suis déjà dégoûtée d'avance...
Les dessins et les couleurs sont encore une fois un vrai plaisir pour les yeux, à tel point que j'ai vraiment retrouvé l'ambiance des livres de Pierre Bottero. Mention spéciale pour la double planche de la fin, que je ne me suis pas lassée d'admirer.

par KarolynD
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4