Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Coling : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
L'Hérésie d'Horus, tome 1 : L'Ascension d'Horus L'Hérésie d'Horus, tome 1 : L'Ascension d'Horus
Dan Abnett   
L'univers Warhammer 40 000, violent et grandiose, se révèle fascinant. Je le pensait au départ un peu trop manichéen - il ne l'est finalement pas tant que ça.
L'ascension d'Horus est un grand livre de science-fiction, qui possède tous les bons ingrédients. L'écriture en elle-même est plaisante (malgré quelques coquilles niveau traducteur, mais quel livre aujourd'hui n'en a pas?), l'annexe au début avec les personnages est une excellente idée, et, pour une fois depuis bien longtemps, j'ai eu du mal à décrocher!
Bien évidemment je suis en train de lire la suite - un autre auteur pour la même série, une idée originale.
Ce livre est d'autant plus intéressant qu'Horus est un véritable Héro - pas seulement fort et courageux, mais aussi intelligent, diplomate, etc. et du coup le mystère devient encore plus grand: comment a-t-il pu devenir l'ennemi de l'Empereur, le parangon du chaos?
Par ailleurs le système de narration selon les points de vue des personnages est intéressant, tout comme les personnages eux-même.
L'Hérésie d'Horus, tome 2 : Les Faux Dieux L'Hérésie d'Horus, tome 2 : Les Faux Dieux
Graham McNeill   
Second tome un peu long mais extrêmement important. Des doutes se répandent et des complots se mettent en place. Toutes les circonstances sont réunies pour faire germer l'hérésie qui se révèle enfin. La dernière partie, plus addictive et surprenante, ne nous laisse qu'une seule envie : lire la suite !

par romain1
L'Hérésie d'Horus, tome 3 : La Galaxie en Flammes L'Hérésie d'Horus, tome 3 : La Galaxie en Flammes
Ben Counter   
Déçu par ce Tome 3. Attention: ça reste du très bon! Des combats déments, du courage extraordinaire et de la trahison idem, le tout dans l'environnement typique de cet univers violent.

La déception provient du fait que l'on ne se sent plus du tout d'affinité avec le Maître de Guerre dont les motivations sont trop "basiques" (régner sur la galaxie, point barre) et dont le charisme a disparu. Alors que dans les deux premiers c'était un être extraordinaire, un peu torturé dans le deuxième tome, on a le droit ici à un simple tyran sans coeur, et pour moi c'est un échec: cela empêche de comprendre la trahison et, éventuellement, d'en adopter le point de vue. Dommage, ça aurait pu être du diamant!

[spoiler]Sans compter qu'on ne suit que les troupes loyalistes à l'empereur, alors qu'on est censé suivre la trahison de l'intérieur...[/spoiler]
L'hérésie d'Horus, tome 6 : Le Retour des Anges L'hérésie d'Horus, tome 6 : Le Retour des Anges
Mitchel Scanlon   
Les origines du chapitre Space Marine des Dark Angels.
Intéressant à lire, surtout que la première partie ne ressemble pas du tout aux tomes précédents de la série avec son coté médiéval-fantastique.
J'ai aimé découvrir Caliban et vivre la rencontre d'un primarque avec l'empereur pour la première fois. Un bien meilleur tome que le précédent.

par Coling
H2G2, tome 2 : Le Dernier Restaurant avant la Fin du Monde H2G2, tome 2 : Le Dernier Restaurant avant la Fin du Monde
Douglas Adams   
L'humour est, il faut l'avouer, assez rare en SF.
Douglas Adams a relevé le défi en publiant, à partir d'un feuilleton radiophonique, une série de romans drôles, du moins pour ceux qui goûtent un certain type d'humour anglais.
Lorsque débute "Le Dernier Restaurant avant la fin du monde", Arthur Accroc apprend que sa maison va être détruite au profit
d'une déviation ; il s'allonge alors devant le bulldozer chargé de raser son domicile avec l'aide de son ami Ford Escort, qui l'entraîne à découvrir les galaxies et ses étranges extraterrestres tels les Jeuhtlavédis, de petites créatures bleues munies de plus de cinquante bras chacune, ce qui leur vaut ce trait unique d'être les premiers êtres de toute l'histoire à avoir inventé le déodorant corporel avant la roue.

Adams a souvent des trouvailles comme cette scène où, au restaurant, un bovin se présente comme "le Plat du jour" et demande aux convives quel morceau ils veulent manger :

- Mais c'est absolument horrible, s'exclama Arthur.
Voilà la chose la plus révoltante que j'aie jamais entendue.
-Où est le problème, Terrien ? dit Zappy dont l'attention s'était à présent reportée sur l'énorme croupe dodue de la bête.
-Simplement que je n'ai pas envie de manger un animal planté devant moi, même s'il m'y invite , dit Arthur. Je trouve ça cruel.
-Ça vaut toujours mieux que de bouffer un animal qui n'en a pas envie, remarqua Zappy.

On adorera ou on détestera.
Mais Douglas Adams ne laissera aucun lecteur indifférent.

-Merci à : Stéphane Nicot.


par Gambit
H2G2, tome 3 : La Vie, l'Univers et le Reste H2G2, tome 3 : La Vie, l'Univers et le Reste
Douglas Adams   
Ahh je crois que je ne me lasserai jamais de l'humour de Douglas Adams.
J'ai adoré l'alien qui insulte le monde entier, la créature tuée maintes et maintes fois par Arthur Dent, le vaisseau Bistromath, ... tant de petites perles qui font mourir de rire. Trillian est un peu plus présente vers la fin du tome et j'ai bien aimé. Parmi tous ces hommes, le genre féminin n'est pas très représenté ! Je m'imagine les habitants de Krickitt tout mignons, malgré leur désir de détruire tous les habitants de l'Univers.
Vivement la suite !!
L'avenir commence demain L'avenir commence demain
Isaac Asimov   
Et voilà encore un excellent recueil de nouvelles d'un des maîtres du genre, je peux dire que toutes ces petites histoires sont aussi intéressantes les unes que les autres... A lire absolument...
La trilogie Chromozone, tome 1 : Chromozome La trilogie Chromozone, tome 1 : Chromozome
Stéphane Beauverger   
Le matin naissant offrit à Teitomo une copieuse rasade d’hémoglobine. Il s’était encore repeint la bouche du sol au plafond en dormant et le goût métallique du sang saturait ses papilles. L’inconvénient de posséder une dentition puissante et un peu trop entreprenante, sans doute. Un très rare cas de somnandibulisme, comme avait conclu en riant le connard de médecin attaché à la division. Avant de préciser qu’il n’y avait pas grand-chose à faire contre ce genre de morsures nocturnes, sauf peut-être se ligoter solidement les mâchoires avant de se coucher, façon tête en œuf de Pâques sadomaso… Non merci !
La Peste La Peste
Albert Camus   
Un beau roman lu à l'adolescence, il y a un temps certain mais dont je garde un souvenir de densité, un style beau et brut, presque râpeux, pour décrire la mort, la désolation d'une épidémie dans une ville du sud.

par isa
Hunger Games, Tome 3 : La Révolte Hunger Games, Tome 3 : La Révolte
Suzanne Collins   
La saga Hunger Games se termine vraiment en beauté avec ce livre. Suzanne Collins sait une fois de plus nous tenir en haleine jusqu'à la fin du livre si bien que comme pour les deux tomes précédents il est quasiment impossible de reposer le livre jusqu'à la toute fin. Comme les précédents tomes, celui-ci est très sombre et apporte son lot de larmes aux moments parfois extrêmement difficiles. [spoiler]Larmes notamment aux retrouvailles de Katniss et Peeta qui nous font passer de la joie à l'horreur en quelques lignes. Certaines morts sont très difficile à digérer, notamment celle de Finnick qu'on ne comprend pas vraiment (ça m'a un peu fait pensé à la mort de Lupin dans le dernier tome d'Harry Potter). Finnick vient de se marier, même s'il ne le sait pas encore il va être papa, mais il meurt lors de l'assaut mené pour prendre le Capitole. Prim perd également la vie lors de cet assaut, et sa mort est d'autant plus dure puisque Katniss ne s'est retrouvé dans les jeux que dans le but de la protéger. Cela peut paraitre injuste, et ça l'est, mais ils sont en guerre. Dans une guerre ce ne sont pas que les méchants qui meurent et les gentils qui s'en sortent, il y a des pertes tragiques des deux côtés et c'est bien une des choses que Collins essaie de faire comprendre à ces lecteurs. Alors quand je lis que certains sont révoltés que des personnages meurent, je me dis qu'ils n'ont vraiment rien comprit à ce livre et aux précédents. Il y a d'énormes pertes dans chaque livre (24 tributs et 23 qui décèdent à chaque jeux, sauf dans le premier où "que" 22 perdent leur vie) et c'est en ça que réside toute la tragédie et la morale du livre. Quant à toute l'affaire Katniss/Gale/Peeta, je m'attendais à ce qu'elle choisisse Peeta. C'était assez évident et en lisant bien le tome 2 on savait déjà qu'elle finirait par s'en rendre compte elle aussi.[/spoiler]

par Althea