Livres
541 666
Membres
573 141

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Collateral Damage, Tome 1 : Œil pour oeil



Description ajoutée par Sophie74 2020-10-17T22:29:19+02:00

Résumé

Gabriela

Stefan Sabbioni a fait irruption dans ma chambre sans y être invité, le jour de mon seizième anniversaire. Il est resté dans l’ombre, avec son odeur de whisky et de mort, et il a passé autour de mon cou un collier cassé et couvert de sang séché. J’ai cru qu’il allait m’étrangler.

Ce soir-là, il a laissé un message à mon père. Il a dit qu’il reviendrait pour lui prendre un bien précieux.

Cependant, je n’ai jamais transmis ce message. Je me demande si ce serait différent si je l’avais fait, parce que maintenant, deux ans plus tard, il est de retour. Et cette fois, il ne se cache plus dans l’ombre.

Il est venu tenir sa promesse.

Il est revenu pour prendre ce fameux bien précieux.

Moi.

Stefan

Marchese est l’instigateur de la tragédie subie par ma famille. Je ne vais pas me contenter de le mettre à genoux, je vais l’enterrer pour ce qu’il a fait.

Lui prendre sa fille n’est que le début. Je vais le faire tout en sachant que je déclenche une guerre. Je vais le faire tout en sachant que mes ennemis se rallieront à sa cause. Ils ne reculeront devant rien pour me détruire, et il ne reculera devant rien pour la récupérer.

Cela dit, je ne suis pas du genre à me dérober devant la guerre. Je ne fais aucun cadeau et je ne partage pas mes jouets. Je démolis tous ceux qui essaient de toucher ce qui m’appartient.

Et une chose est sûre, cette fille m’appartient.

Afficher en entier

Classement en biblio - 55 lecteurs

extrait

** Extrait offert par Natasha Knight ** (VO)

Gabriela

“You’re not supposed to be here,” I finally manage, sensing something dangerous. And I remember for all the friends my father has bought, the number of his enemies is double that.

“No, I’m not,” the man says, his voice a deep, sure timbre that ices my spine.

He takes a step forward and I take one back, my hand closing over the doorknob behind me.

Danger.

It ripples off him.

“What’s that smell?” I ask before I can stop myself.

“Morgue,” he answers, his voice low and hard.

He walks toward me, no hesitance in his step, and before I can move, he’s standing just a few inches from me.

The smell clings to him and it’s making me sick. When I cringe back, he leans toward me and I open my mouth to scream just as something clicks.

For a moment, I think it’s a gun.

But then the room is bathed in soft, golden light. He’d just reached to switch on the lamp on the table beside me.

I exhale but my relief is short-lived.

The man is taller than my father. He’s more than a foot taller than me and I’m wearing four-inch heels.

His disheveled hair is dark, eyes hazel and I think he’s drunk. He must be. Only a drunk man would enter Gabriel Marchese’s daughter’s bedroom.

Or one with a death wish.

“Who are you?” I ask.

He doesn’t answer me but studies my face instead. His eyes narrow as he takes me in, his gaze lowering to the swell of my breasts lifted and pushed together by this ridiculous gown. It, like the roses, is pink. A soft, champagne pink. A color I don’t detest.

“I came with a gift,” he says.

He tucks his hand into his pocket and for a moment, I wonder if he’s going to pull out a knife or a gun. If he’s going to kill me after all. Because I know this man is not my father’s friend. Not even a business associate. And for the first time in my life, I think about the protection I’ve always lived under. The protection that often felt more stifling than anything else.

“It’s your birthday, isn’t it?” he asks, cocking his head to the side, setting one hand on the door above my head. He’s leaning so close that I can feel the heat coming off his body.

I swallow.

“How did you get up here?” There are guards everywhere.

He lets what he’s holding dangle and my gaze shifts to it, to the pendant hanging off a gold chain. It’s too dark to make out the details.

“You shouldn’t be up here. The party—”

“I’m not here for the party. I’m here for you, Gabriela.”

My blood runs cold at his words.

My father, as much as I hate to admit it, scares me. But this man is terrifying.

His lips curve into something wicked. A grin. A sneer. I wonder if he can feel my fear. Maybe smell it coming off me. Men like this can, can’t they?

“Turn around.”

“Why?” I ask weakly.

“So I can give you your birthday present.”

“I don’t want—”

“I said turn around.”

I should scream. Alert a guard. There are plenty of them. But I just keep staring up into his hazel eyes and I think how strangely beautiful he is, even for as fucked up as he looks. As drunk as he obviously is. As crazed.

“Please just go,” I manage.

“Turn. Around.”

It’s an order.

I swallow. Turn.

He moves his hand from above me once my back is to him, so when he lifts the chain over my head and brings it down to set the pendant against the swell of my breasts, I smell that smell again. On the sleeves of his suit. On the skin of his hands.

I look down at the pendant, but he pulls it higher so I can’t see it. Instead, I notice the ring on his finger, a heavy, dark ring.

But then those fingers touch my skin and it’s like touching a live wire. I gasp, listen to the hammering of my heart, wonder if he hears it. If he feels that shock of electricity.

I don’t move as he pulls the chain tight, the pendant at my throat. He tugs and a new panic takes hold. I think he’s going to strangle me with it.

I make a sound, a pathetic whimper. I should scream but it’s like my throat has closed up.

“It’s broken,” he says. “That’s rude, isn’t it? To give you a broken gift?” His deep voice is low, his breath on my neck sending a strange sensation down my spine. “But that’s how I got it, too.”

I realize what he’s doing. He’s tying the chain. He must be.

I reach my hand to touch the pendant and when I do, something crusty flakes off.

A glance at my fingers shows a flake of dark red and I know it’s blood. I know it.

My stomach heaves and I tighten my muscles, trying to quell the urge to vomit.

“There,” he says. I smell whiskey on his breath now that he’s closer and hear him inhale as the scruff of his jaw scratches my bare shoulder and I shudder.

Undeterred, he tilts my head to the side and presses his lips to the curve of my neck. To my pulse.

My breath catches and I can’t move.

It’s not a kiss, this.

This man isn’t kissing me.

But his lips, they’re warm. And that disgusting smell of chemicals and death, it’s going to make me sick. He must feel my knees give out because he wraps one powerful, muscled arm around my middle, tightening his grip as he holds me against him.

He brings his mouth to my ear, breathes in a deep breath.

“Do you know who I am?” he asks in a whisper that makes the hair on the back of my neck stand on end.

I give a little shake of my head.

He turns me so I’m facing him, presses me against the door with one hand on my belly as the fingers of his other hand trail the line of my collarbone and touch the pendant.

When I finally meet his gaze, what I see in his eyes makes me go cold.

“Stefan Sabbioni,” he says. “Antonio’s brother.”

Those names mean nothing to me. Should they mean something?

“And I want you to give your father a message for me,” he starts, pausing for so long that it feels like the air is heavier for the unspoken words. For those that are still to come. “Tell him I’ll be back to take something precious too.”

An eternity passes before he steps backward.

My knees buckle, and I catch the doorknob to remain upright. It’s suddenly freezing in my room and I’m shivering.

“You won’t forget to give him my message, will you?”

I shake my head. It’s all I can do.

He nods, eyes narrowing, a smile that’s not a smile at all turning the corners of his mouth upward.

“Happy birthday, Gabriela,” he says, and with that, he’s gone.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Pas le meilleur livre que j’ai lu dans ce genre mais l’écriture de l’auteure est fluide et agréable, si bien qu’on a envie d’aller au bout. Je lirai le tome 2 c’est sûr

Afficher en entier
Diamant

J'attends la suite avec impatience

Afficher en entier
Lu aussi

Darkounette oui. Rien d'extra

Afficher en entier
Argent

Je m’attendais au vu du résumé et du thème à ce que ce soit plus dark. On est plus que sur une darkounette. Ce premier tome met en place doucement l’univers des personnages. C’est bien écrit et addictif. Il m’a juste manqué plus d’actions, d’intrigue entre les personnages ... j’espère qu’il y aura plus de détails et de mouvements dans le tome 2. Je me demande si Rafa est un gentil ou un méchant. La fin se termine sur un cliffhanger au suspens intenable ... j’ai hâte de connaître la suite

Afficher en entier
Diamant

Il n'y a plus qu'à attendre 1 mois pour avoir la suite. Lecture addictive au possible!!!

Afficher en entier
Diamant

Excellent livre vraiment j attend la suite car je suis rester sur ma faim

Afficher en entier
Diamant

« Oeil pour oeil » est le premier tome de la duologie « Collateral Damage Romantic Duet ».

Gabriela Marchese est la fille d’un grand mafieux. Le jour de son seizième anniversaire, elle va rencontrer Stefan Sabbioni, un ennemi de son père. Il fait irruption dans sa chambre sans y être invité, sentant l’alcool et la mort, lui offre un collier et un message à transmettre à son père : il reviendra lui prendre quelque chose de précieux.

Sauf qu’elle n’a jamais parlé de cette rencontre et deux ans plus tard, Stefan revient effectivement pour prendre ce qu’il souhaitait : elle.

Stefan a monté un plan simple contre le patriarche Marchese : lui rendre la monnaie de sa pièce pour tout ce qu’il leur a fait subir. Il ne veut pas simplement vengeance : il veut sa souffrance et sa mort. Prendre sa fille n’est que le premier acte de la tragédie qu’il a imaginée pour lui.

Ca fait très longtemps que je n’avais pas lu de dark romance et franchement, je suis agréablement surprise par cette histoire.

Autant vous dire que l’univers est sombre. Les scènes, le choix des mots, ce que subissent les personnages,… Rien n’est laissé au hasard pour vraiment nous plonger dans le monde de la mafia.

J’ai trouvé que Natasha KNIGHT a fait un bon travail en trouvant le juste milieu pour ne pas en faire trop ou au contraire pas assez. On a vraiment l’impression d’être dans un décors réaliste.

Gabriela est un personnage qui m’a vraiment donné envie d’en savoir plus sur elle.

Elle a dix-huit ans, mais ce qu’elle a vécu et le milieu dans lequel elle a grandi font qu’elle est beaucoup plus mature que ce que l’on peut imaginer. Elle a un caractère fort, ne se laisse pas marcher sur les pieds malgré son jeune âge et le fait qu’elle soit une femme.

J’ai apprécié ses joutes verbales tant avec son père qu’avec Stefan. Elle ne se laisse pas faire et elle impose une certaine forme de respect finalement.

Elle a aussi son côté « innocent, enfant », qui est en totale opposition avec ce que l’on peut voir de prime abord. Elle a toujours vécu dans une bulle contrôlée par son père, autant dire qu’elle n’a pas expérimenté beaucoup de choses. J’ai eu parfois le coeur serré face à certaines scènes qui sont d’une banalité affligeante, mais pas pour Gabriela.

Stefan quant à lui est tout aussi intéressant que Gabriela. Il a une apparence très froide, contenue et maîtrisée, il intimide Gabriela et nous aussi par la même occasion. Il est incontrôlable et on a du mal à savoir ce qu’il va faire.

Cependant, sous cette apparence se cache finalement quelqu’un qui se bat pour ses idéaux, des idéaux qui peuvent être justifiés même s’il use tous les moyens à sa portée pour se battre.

Il y a également beaucoup de personnages secondaires qui viennent donner vie au récit.

Qu’ils soient de la famille de Gabriela, de Stefan ou d’aucune des deux, ils ont chacun un rôle et sauront vous faire ressentir des sentiments positifs ou négatifs.

Il y a beaucoup de mystère dans « Oeil pour oeil ». Le récit se focalise sur la rencontre entre Stefan et Gabriela, puis sur leur quotidien ensemble, sur comment ils vont faire pour apprendre à se connaître. Arriveront-ils à s’apprivoiser ?

Mais au final, ce qui pourrait sembler être un récit bien superficiel est beaucoup plus complexe. Plus on avance dans l’histoire et plus on se rend compte qu’il y a énormément de secrets et que ces secrets peuvent faire basculer la vie des personnages.

On sent également que des personnages veulent se rebeller, qu’il va se passer des choses qui n’étaient pas prévues.

Ce que j’ai particulièrement apprécié, c’est la relation entre les deux personnages principaux.

Elle évolue doucement, en restant complètement plausible. Il n’y a pas de scènes de sexe, contrairement à ce que l’on pourrait penser dès les premiers chapitres, ce qui renforce la véracité de la relation entre Gabriela et Stefan.

La fin est vraiment inattendue.

J’ai hâte d’en savoir plus et d’avoir la suite entre les mains !

En conclusion, « Collateral Damage Romantic Duet, tome 1 : Oeil pour oeil » est vraiment une bonne surprise ! Natasha KNIGHT m’a plongé dans son univers sombre avec facilité, je n’arrivais pas à décrocher du livre une fois commencé.

Les personnages principaux sont très intéressants, il y a beaucoup de secrets qui pourraient faire basculer le destin de tous les protagonistes et cette tension rend le récit encore plus prenant.

Même si je me doute des prochains rebondissements, j’ai vraiment hâte de me plonger dans le dernier tome de cette duologie qui a su me captiver du début à la fin.

( http://lectrice-lambda.blogspot.com/2021/02/collateral-damage-romantic-duet-tome-1.html )

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Collateral Damage, Tome 1 : Œil pour oeil" est sorti 2021-02-22T15:16:08+01:00
background Layer 1 22 Février

Dates de sortie

Collateral Damage, Tome 1 : Œil pour oeil

  • France : 2021-02-22 (Français)
  • USA : 2019-09-10 (English)

Activité récente

mytsou l'ajoute dans sa biblio or
2021-03-06T12:52:10+01:00

Titres alternatifs

  • Collateral (Collateral Damage #1) - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 55
Commentaires 7
extraits 1
Evaluations 17
Note globale 8.19 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode