Livres
462 180
Membres
419 202

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Alex prit une profonde inspiration. S'il ne faisait pas quelque chose maintenant, Vittorio penserait qu'il avait le droit de l'ouvrir à ce sujet à chaque fois qu'il en avait l'envie. Il se redressa, ses yeux croisèrent ceux de Vittorio. Il n'arriverais pas à croire qu'il allait faire ça...

- Qu'est-ce que tu vas faire lors de ta prochaine soirée de repos, Vittorio? Demanda Alex innocemment.

Sa voix claire, vide et stable résonna dans le restaurant vide.

Vittorio haussa les épaules.

- Sais pas, peut-être que j’irai au cinéma avec des amis, boire quelques bières. Pourquoi? Vous voulez vous joindre à nous, toi et ton Dom? Je suis pas sûr que ce soit son genre de trucs, tu sais?

Il fit un clin d’œil aux autres, appréciant d'avoir un public, comme d'habitude.

Alex sourit gentiment. Vittorio semblait avoir oublié sa dernière tentative désastreuse de rire à ses dépens. Oh, bien .... il semblerait qu'il est besoin d'une autre leçon. Allons-y....

- Eh bien, pour ma soirée de repos, je vais servir mon petit ami bandant-à-mort avec une fellation qui va déchirer avant qu'il m'emmène au lit, qu'il m'attache et qu'il me baise tout la nuit avec sa magnifique, longue et épaisse queue de dix-huit centimètres, et qu'il me fasse jouir plusieurs fois, si j'ai de la chance. Ensuite, nous finirons probablement sous la douche, où il me baissera encore.

Il sourit, une fois de plus, en ignorant les forts soupirs de Pietro, Adam et Sev.

- Je ne sais pas pour toi, mais je pense que ma soirée va être meilleure que la tienne.

Afficher en entier

Il ne pouvait pas se méprendre sur la lueur qui émanait de son garçon. Alex était si beau que Leo en eut le cœur serré.

Afficher en entier

— Tu veux bien m'excuser, Leo ?

Miles se dirigea vers la salle d'entreposage du matériel d'un pas rapide. Leo le regarda partir, un énorme sourire sur le visage.

— Qu'as-tu bien pu lui dire ?

Thomas se tenait derrière lui, un sourire au moins aussi large sur le visage. Leo lui fit un clin d'œil.

— Ne pose pas de questions...

Thomas leva le menton.

— Tu es de très bonne humeur aujourd'hui. Devrais-je savoir pourquoi ?

Il souriait toujours. Leo lui fit un sourire énigmatique en se rendant vers la salle de groupe pour vérifier dans quel état elle se trouvait, mais Thomas l'arrêta en posant une main sur son torse. Surpris, Leo baissa le regard sur cette main avant de regarder à nouveau Thomas.

— Leo, commença Thomas d'une voix remplie d'affection. C'est bon de te voir à nouveau heureux.

Leo le fixa pendant un instant, mais aucun mot ne lui vint, parce qu'aucun mot n'était nécessaire. Thomas avait visé juste : Leo était heureux.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode