Livres
521 152
Membres
537 315

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par SabrinaP 2015-06-29T14:36:59+02:00

– Tu fais ça souvent ?

– Leur offrir une inoubliable nuit de sexe ? s’amusa-t-il.

– Les ignorer au petit matin pour les humilier ouvertement ?

Son sourire s’effaça aussitôt, remplacé par un rictus.

– Pas quand elles partent en plein milieu de la nuit.

– J’ai toujours brillé par ma perspicacité, ripostai-je.

– J’ai gardé ta culotte en trophée.

– Et moi la bouteille de tequila

Afficher en entier
Extrait ajouté par SabrinaP 2015-06-29T14:35:39+02:00

Alors que j’enfonçais la clé dans la serrure, la porte s’ouvrit, laissant apparaître Connor, simplement vêtu d’un boxer.

Doux Jésus, achevez-moi !

– Est-ce que tu t’habilles parfois ? demandai-je avec curiosité.

– Je n’ai jamais entendu personne se plaindre, plastronna-t-il.

– Tous ces feulements t’ont donc rendu sourd ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Saph 2015-03-23T02:04:20+01:00

« – Besoin d’aide ? fit une voix près de moi.

Je me tournai vers l’homme sur ma gauche. Grand, bâti comme une armoire à glace, des yeux gris : tout à fait le genre d’homme dont j’avais besoin. Le messie !

– Vous voyez ce type avec le gobelet là-bas ? Grand, brun, un air prétentieux sur le visage. En fait, je dois le rejoindre.

– Et vous ne savez pas patiner ?

– Oh si. Sur le ventre, j’assure à mort ! raillai-je. Portez-moi !

– Vous voulez que je vous porte ?

– Exactement ! »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Adèle 2014-10-17T07:51:29+02:00

Ma gorge se dessécha subitement, mon corps se paralysa tandis que mes yeux dévoraient chaque parcelle de peau découverte.

Et mon inconscient se mit à fredonner Mr Boombastic, impeccablement coordonné avec le mouvement chaloupé de ses hanches. Tout en marchant, il s'étira, allégeant ses bras au-dessus de sa tête, tendant au maximum ses abdominaux. Mon regard se promena sur son corps - mes yeux ne cherchant pas à être discrets - et M. Boombastic m'offrit un sourire à un million de watts, électrisant toutes les parties érogènes de mon corps.

Et même les non-érogènes. Genre le coude.

source site "dans notre petite bulle"

Afficher en entier
Extrait ajouté par nini84 2015-05-14T20:51:00+02:00

-Tu fais ça souvent?

-Castrer des crétins pour assurer un meilleur avenir à l'humanité?

-Camoufler ta frustration sexuelle par la violence.

Il approcha encore, son regard gris rivé au mien. Ma gorge s'assécha encore un peu et mes mains se crispèrent sur le mure. Il était trop près, trop nu, trop provocateur, et sa façon de me regarder limitait mon raisonnement.

Logiquement, j'aurais du fuir. Ou le repousser. Ou relever le fameux genou qui trainait entre ses jambes. Mais il y avait cette délicieuse palpitation qui se propageait dans tous mon corps m'empêchant de réagir , annihilant toute ma volonté.

-Tu es très jolie, murmura-t-il finalement.

lepetitmondedeceline.blogspot.fr

Afficher en entier
Extrait ajouté par Saph 2015-03-23T00:10:41+01:00

« – Pourquoi me regardes-tu ?

– Faut-il une bonne raison ?

– Je ne suis pas contre.

– Tu es jolie.

– Oh. Ce qui m’exclut donc de la catégorie des baisables de la soirée, glousse-t-elle.

– C’est donc ça le problème ? Le manque de sexe ?

– À ce niveau-là, ce n’est plus du manque. Je crois que mon vagin est quelque peu… calcifié. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par mar_gaux22 2016-03-06T13:43:42+01:00

- Je crois qu'il a essayé de s'enrouler dans le tapis avant de s'endormir, commentai-je en voyant un bout du tapis du salon coincé sous ses fesses.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SabrinaP 2015-06-29T14:34:21+02:00

On pouvait être amis. Je n’avais jamais été ami avec une femme. Généralement, coucher avec elle ruinait mes chances. Mais Maddie était… comme Austin, avec un vagin. Une sorte de bon pote, qui aime boire, qui est très sexy et qui me fait rire comme jamais.

On pouvait rester amis. On devait rester amis. C’était ma seule parade – avec la fuite – pour lui résister.

Alors oui, passer mes nuits avec elle sur ce canapé défoncé pouvait sembler tordu et incompréhensible. Mais je prenais peu à peu conscience que, malgré ses multiples provocations – ou à cause de ? –, j’aimais être avec elle

Afficher en entier
Extrait ajouté par Wormy 2014-10-03T14:39:35+02:00

Il pouvait se pavaner autant qu'il voulait, sans tequila en intraveineuse, je pouvais faire preuve d'un self-control à toute épreuve

Afficher en entier
Extrait ajouté par PrettyRiver 2016-01-31T19:39:17+01:00

Connor

Elle tendit la main vers moi, m'invitant ainsi à la suivre.

-Tu fais ça souvent? demandai-je

-Etre magnanime avec le crétin que tu es?

-Etre unique.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode