Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Colophane : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Mariage à Durée Déterminée Mariage à Durée Déterminée
Christine Bell   
Evidemment, tout le monde sait de quoi parle ce roman et comment il se termine, rien qu'en regardant la couverture ...
Oui, c'est avant tout autre chose, une histoire romantique, et alors ?
Quel mal y a-t-il à vouloir se changer les idées en lisant un livre sentimental ? Aucun. Et je ne m'en cache pas : j'ai dévoré ce roman du début à la fin !
Emportée par l'histoire d'amour d'Owen et Lindy, je n'ai pas vu le temps passé et s'est avec regret que je l'ai refermé.
J'ai beaucoup aimé lire leurs deux points de vue, complètement différents, mais pourtant si semblables. Les passages d'Owen, sont ceux, qui m'ont le plus passionné.
Lindy, elle, est vraiment unique et elle m'a beaucoup fait rire de sa gaucherie et de son sens de l'humour (pas toujours marrant, je l'accorde) face à certaines situations. Dès le premier chapitre, je me suis prise d'affection pour cette jeune trentenaire aux 7 chiots, qui a un cœur grand comme ça ...
La seule chose que je regrette, et que la scène "d'action" finale eut été trop rapide et qu'il n'y est pas eu de retournement de situation ; qui m'est donnée des frissons voire fait verser un peu de larmes.

Hormis ce détail, je recommande chaudement ce roman, car c'est un petit bijou de romantisme.

par Avalon
La sève et le givre La sève et le givre
Léa Silhol   
La langue est très travaillée, d'une grande variété, d'une belle finesse.
Je suis malheureusement restée à la porte de cette histoire, cette légende si joliment ciselée, car les personnages sont enfermés dans leur solitude, leur destin. Nulle affection familiale ne peut les réchauffer, l'amitié semble inconnue, la fraternité n'existe pas. Froid, froid, froid.

par Colophane
Tu me trouveras au bout du monde Tu me trouveras au bout du monde
Nicolas Barreau   
Tu me trouveras au bout du monde est le deuxième livre que je lis de Nicolas Barreau. Je l’ai découvert avec Le sourire des femmes et j’avais aimé beaucoup sa plume légère.

Voici donc le deuxième roman de cet écrivain franco-allemand nous présente. Le personnage principal est encore un homme, Jean-Luc Champollion, galeriste parisien, qui reçoit donc cette mystérieuse lettre d’amour, d’une inconnue cela va de soit. Le thème est un classique. Il n’y a rien de nouveau. Le roman épistolaire m’a toujours plu. Bon, je vous rassure, il n’y a pas que des lettres, enfin des mails. Il y a aussi le petit monde de Jean-Luc en mouvement. Tout son cercle se met à la recherche de cette mystérieuse femme. Et les paris sont ouverts ;-). Même si c’est la fin est facile à deviner mais je n’en dis pas plus et je vous laisse mener votre enquête.

C’est une belle comédie romantique qui nous guide dans les rues de Paris, On est avec Jean-Luc, Le Duc. Nous aussi on veut savoir qui c’est. On mène aussi notre enquête. Et nous aussi on suppose.

C’est frais, léger, bien écrit. Bref, un roman que je vous conseille de lire allongée sur une couverture, au bord de l’eau un dimanche après-midi, après un pique-nique….Oups, mon côté fleur bleue ;-)

par anneju
Le Pacte des Marchombres, Tome 1 : Ellana Le Pacte des Marchombres, Tome 1 : Ellana
Pierre Bottero   
Il y a de bonnes choses.
La "philosophie" des Marchombres, la réponse du savant qui se double de celle du poète, oui.
Mais les personnages pour moi manquent de quelque chose. D'épaisseur? De chaleur?
Je reste sur ma faim.

par Colophane
La Fille du capitaine La Fille du capitaine
Alexandre Pouchkine   
De prime abord, l'histoire ne semble pas très originale : un adolescent envoyé vers son service militaire et qui va s'éprendre de la fille de son capitaine.
Cependant, la construction de l'histoire est particulièrement remarquable. en effet, aucun élément donné par le narrateur est superflu. toutes les informations vont servir à un moment donné ou un autre. Tout s’enchaîne sans superflu !
L'histoire bien que simple en apparence se complexifie au fil des pages et va connaître de moult rebondissements dus à l'arrière plan historique (conflit avec les cosaques et l'empire).

Quant aux personnages, ils sont bien construits et nous offrent une pallette assez larges de caratères et de comportements (traître, loyal, amant, ami ...)
En résumer, un roman court mais un style très efficace.

par audel
Guerre et Paix Guerre et Paix
Léon Tolstoï   
Guerre et Paix est, plus qu'un roman, une description puissante et profonde d'une société, d'une époque, d'une poignée de personnages qui s'inscrivent dans l'histoire sanglante de la Russie du XIXème siècle. Entre les pages de ce roman s'entremêlent la vie, la mort, qui se confondent et s'entrelacent, le parcours inextricablement croisé de Sonia, Pierre Bézoukhov, André Bolkonsky, Nicolas Rostov... Portés ou entraînés par l'histoire, par la vie, par quelque chose de sublime ou de terrible, ils sont odieux, vils, superbes, héroïques, doux, bons, haineux, fanatiques, toujours humains. Peut-être difficile à attaquer, mais un régal !!!

par Seccotine
Le Baiser du Dragon Le Baiser du Dragon
Ysabelle Lacamp   
Après quelques années d'une certaine popularité qui valent au "Baiser du Dragon" et à sa suite "La fille du ciel" d'être aujourd'hui assez abondants en occasion dans certaines de leurs éditions de poche, l'auteur semble être devenue beaucoup plus discrète même si elle continue à jouer et publier.

De la sensualité. L'auteur ne mâche pas ses mots et ses scènes, et le livre doit battre quelques records quant au nombre et à la variété des descriptions imaginatives de certaines parties de l'anatomie masculine et féminine, mais l'amusement et une certaine tendresse pour la plupart des personnages prédominent, plus que la pornographie à proprement parler.
De l'humour. Sous les allures de roman historique à l'exotisme bon teint se dissimulent de nombreux clins d'œil au lecteur occidental voir plus particulièrement français, à ses attentes possibles (et probablement ici déçues) en matière de romance et de roman d'amour, notamment avec un "happy-end" narrativement parfait mais pas si happy que ça.

J'en ai retenu surtout le parcours opposé des deux fiancés.
Shu-meï en tant que jeune fille respectable est initialement tenue à l'écart d'une sexualité dont ne se privent guère les hommes de la maison, et les femmes de rang moindre sans bien sûr parler des prostituées. Jusqu'à ce qu'incidents et catastrophes s'en mêlent.
Yi-shou, le jeune homme, traverse sans grande initiative de sa part les étapes attendues de l'arrivée à l'âge d'homme. Premier combat. Première relation sexuelle...

par Aude
Partir Partir
Tina Seskis   
Mi-figue, mi-raisin.
Le début du récit m'a entraînée. Puis j'ai ressenti des coups d'accélérateur brutaux dans cette histoire qui s'emballe par moments (et part dans des vrilles un peu invraisemblables)
Il y a de beaux portraits, mais la maîtrise du scénario n'y est pas encore. A suivre.

par Colophane
Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part
Anna Gavalda   
Des histoires de vie, des tranches de vie banales... Une écriture simple, trop à mon goût, ce qui m'a profondément déçue. Rien de transcendant. Je n'ai pas été conquise. L'intérêt de ce livre m'a sans doute échappé.
Stéphanie Plum, Tome 1 : La Prime Stéphanie Plum, Tome 1 : La Prime
Janet Evanovich   
Sans nous faire rire aux larmes, ce livre permet de passer un agréable moment à suivre les mésaventures de Stéphanie, dont j'admire la ténacité...
Les seconds rôles sont bien campés.
Lecture fluide.
Un bon livre de vacances, en somme.

par Colophane