Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Colyn-99

Extraits de livres par Colyn-99

Commentaires de livres appréciés par Colyn-99

Extraits de livres appréciés par Colyn-99

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Octopodus : qu'est-ce qu'on fait de lui ?

Loris : lâchez-moi, ou je leur dirai ce que je sais sur vous !

Octopodus : tu sais quoi ? Tu ne diras rien du tout ! Parce que quand tu te réveilleras ... [ BIM ! ]... Tu ne te rappelleras rien du tout ...

Igor : expéditif ....

Andréa : ... mais efficace !
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Un cri. Des appels. Une silhouette féminine projetée dans la rue qui trébuche, se redresse, prend son élan. Des cris. Elle se dirige vers eux. Un coup de feu claque. Elle tourbillonne sur elle-même... et avec lenteur tombe...
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Un jour, il était de bien bonne humeur : il venait de confectionner un miroir qui avait une merveilleuse propriété : le beau, le bien qui s'y réfléchissaient, disparaissent presque entièrement ; tout ce qui était mauvais ou déplaisant ressortait, au contraire, et prenait des proportions excessives.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Quelle splendeur se découvrit à ses yeux ! La mer, la mer immense et magnifique s'étendait à perte de vue, roulant ses longues vagues contre la falaise. À l'horizon, le soleil, pareil à un globe de feu, couvrait de flammes rouges le ciel qui semblait s'étendre comme une vaste coupole sur ce sanctuaire de la nature ; les arbres de la forêt en étaient les piliers ; les pelouses fleuries formaient comme un riche tapis couvrant le chœur.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Policier : Très bien. Allons y.

Tobé : OUAAHHH !! Cette grosse boîte ! Elle bouge toute seule !

Policier : Ha ha ! C'est la première fois que tu montes dans une voiture de police ? Tu n'aimes pas les voitures ?

Tobé : Un vouatur ... de poliss ?
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Tobé : ... j'ai déjà entendu quelqu'un me dire ça, avant ... "merci" ...
Mais ... au fait, ça veut dire quoi ?!
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 02-02
Êtes-vous déjà allé dans la forêt la nuit ? Quand la lumière de la lune ne tombe pas jusqu’au sol mais reste accrochée aux plus hautes branches, jetant encore plus d’ombres parmi les ombres ? Les arbres deviennent des ogres obscurs, leurs longs bras crochus prêts à agripper des proies innocentes. Le sol lui-même devient traître et cache ses nombreux creux et bosses dans le noir, transformant les chemins en pièges imprévisibles. Il vous faudrait beaucoup, beaucoup de courage pour parcourir le bois à la tombé de la nuit. Ou alors il vous faudrait être une sorcière.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Liam déchira vite le bas de sa chemise.
Il vit aussitôt un ventre de bois glisser sur la rivière ... la barque du nocher des Enfers ! Ouf !
[...]
Charon fronça les sourcils, furieux :
- Un tissu se déchire, je crois qu'un nouveau mort requiert mes services, et c'est encore toi !
-Moi aussi, je suis content de vous voir, nocher. Je ne savais pas que vous bossiez déjà au temps du Déluge.
Évidemment, il ne fallait pas compter sur une réponse. Il eut :
- Qu'est-ce que tu fiches ici ?
- Aucune idée. Je n'y suis pour rien.
- Ça m'aurait étonné ! C'est toujours la faute d'on ne sait quoi, d'on ne sait qui ! Tu crois que je n'ai que ça à faire, te tirer de tes mauvais pas ?
[...]
- Je vous remercie de votre gentillesse ... ( Liam désigna le campement. )Vous savez ce qui se passe, là ?
Charon grommela :
- Bah ... Des histoires ridicules. Typiquement humaines. Cham a découvert son père ivre et complétement nu dans la tente, et il a appelé ses frères pour en rire avec lui. Mais au lieu de rire, Sem et Japhet ont recouvert l'ivrogne de son manteau. Une fois dessoûlé, Noé a appris ce qui s'était passé et, là, il maudit Cham de toute sa descendance.
- Euh ... Juste parce qu'il a rigolé ?
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Hoël répondit :
- On embarque sur la gondole de Salvatore.
- Il ne vous voit plus, il est vivant.
- C'est pour apprendre ses chansons.
- On adooore commenta Miracle. Et il raconte plein de choses sur la ville à ses touristes.
- Parce que tu t'intéresses à l'histoire de la ville ? s'amusa Liam.
- Non non, c'est qu'il emmène ses clients "dans les meilleurs restaurants", et ça me donne des idées de plats. Je veux devenir cuisinier.
Sacré Miracle !
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
En les apercevant, Charon s'emporta :
- Comment puis-je faire mon travail, si tout le monde vadrouille tout le temps ?
Sans se formaliser, Liam salua gaiement les petits de la main et dit à l'éternel râleur :
- Ne vous plaigniez pas. Christophe, Fanny, Christine et Mangas Coloradas étaient à l'intérieur du paquebot, et ils y sont restés. Ça m'aiderait que vous me rameniez un poil en arrière, juste trois ans, pour que je voie qui a tué Paolina.
- Je rêve, là ... Je ne suis pas à ta botte, messire Liam ! Te sauver des situations inextricables dans lesquelles tu as le don de te fourrer, passe encore, mais pour tes enquêtes tu te débrouilleras sans moi.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Connaître et appliquer des procédures d'urgence était une chose, se retrouver dans une situation si critique que même les simulateurs les plus retors n'avaient pu envisager en était une autre.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 19-01
Ben s'enfonça dans sa chaise.
- Tu veux parler de la sorcière blanche ...
- La sorcière blanche ? répéta Hazel avec un frisson. Comme dans Narnia ?
- Non. C'est celle de Narnia qui est comme elle.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
date : 19-01
L'oncle hocha la tête.
- Je pense trois choses : d'une part, le monde ne se limite pas à ce que nous voyons. D'autres part, il y a de la magie dans les bois. Enfin, le Bien triomphe toujours. Alors, peu importe les raisons qui font qu'une personne change du jour au lendemain. L'important, c'est de lui montrer le chemin du Bien. De lui témoigner notre amour. Et si ça ne marche pas, c'est que cette personne ne mérite pas d'être sauvée.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0
Elle redressa la tête, consciente que sa gêne devait se lire sur chaque trait de son visage. Tom se leva, fit le tour du comptoir et lui tendit la main. Sans hésiter, elle y posa la sienne et glissa du tabouret. Lentement, comme s'il tenait à lui laisser le temps de revenir en arrière, il se pencha vers elle. Pour rien au monde elle n'aurait fui ce moment ! Lorsqu'elle sentit ses lèvres chaudes contre les siennes, toutes ses appréhensions disparurent. Timidement d'abord, elle répondit à sa caresse, puis s'enhardit. Elle passa les bras autour de ses larges épaules tandis qu'il resserrait son étreinte. Jamais Josh n'avait été aussi doux avec elle, aussi attentionné. Tom semblait respirer à son rythme, écouter le plus infime de ses désirs.
Avez vous apprécié cet extrait ? 0