Livres
475 301
Membres
452 886

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Ellea 2019-09-10T12:36:14+02:00

Cela fait maintenant un an que Thomas est parti. Un an qu’il a quitté nos vies. Un an déjà. Je pense régulièrement à lui. Je me demande souvent ce qu’il ferait s’il était toujours parmi nous. Aurait-il réussi à percer le cœur d’Anne ? Serait-il toujours mon confident ? Aurait-il continué de développer ses projets farfelus ? Serait-il devenu riche à millions comme il le disait ? Ou serait-il toujours Thomas, informaticien, et rêveur de son état ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2019-09-10T12:24:43+02:00

EURÊKA ! J’ai compris. J’ai découvert l’énigme de Thomas. Tout devient limpide, évident.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2019-09-10T12:21:33+02:00

'Thomas, pourquoi tu ne m’as pas parlé ? On se disait tout. Depuis toujours. Pourquoi quand tu as terminé le projet de ta vie tu ne m’as rien dit ? Surtout s’il était pour moi ? Ou tout du moins l’idée t’est venue grâce à moi… Et pourquoi cette énigme insoluble ? Pourquoi tout est si compliqué avec toi ? Pourquoi es-tu parti si tôt ? Pourquoi as-tu quitté cette route que tu connaissais par cœur ? Pourquoi… '

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2019-09-10T11:56:30+02:00

Après les banalités d’usage, Augustin, n’en pouvant plus, lance les hostilités, sans tout dévoiler non plus.

- Avec Rose, suite au déterrement du cercueil, on se demande si l’accident de Thomas ne pourrait pas être un meurtre.

Quel mot n’a pas prononcé Augustin ! Tous les convives restent bouche bée, stupéfaits.

- Un élément troublant nous pousse à penser que peut-être quelqu’un l’aurait poussé dans le ravin.

- Quel élément ? interroge Amélie sceptique.

Augustin me jette un œil, ne sachant pas trop jusqu’où il peut aller dans le déballage des informations. Je prends le relais pour l’aider.

- Il m’a laissé un message dans le cercueil qui indique qu’il se sentait suivi, menacé…

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2019-09-10T10:42:24+02:00

- Je crois qu’on a un gagnant. Bien joué, ma chérie, me gratifie Augustin, euphorique.

- Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

- On cherche son adresse et on va lui rendre une petite visite. Il n’y a rien de mieux qu’un face-à-face pour savoir si on nous raconte la vérité ou non.

- J’ai l’impression d’être une détective privée. C’est grisant.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2019-09-10T10:18:55+02:00

- Je l’ai préparé avec amour.

- Encore lui ! Tu ne peux donc rien faire tout seul ?

Avec Augustin, on s’amuse souvent avec notre ami invisible : amour. On l’imagine grand, plutôt baraqué et noir, toujours le sourire aux lèvres, venant nous aider à chaque fois que l’on fait quelque chose l’un pour l’autre. C’est devenu une blague récurrente entre nous.

- J’y peux rien. Il insiste à chaque fois pour me donner un coup de main quand je réalise un truc pour toi. Il est trop serviable.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2019-09-10T10:07:27+02:00

- Tu comptais m’en parler quand ? attaque-t-il sans préliminaire.

Sa voix et son ton sont graves. Je fais mine de ne pas comprendre, mais j’ai un mauvais pressentiment.

- De quoi tu parles ?

- Ne fais pas l’innocente. Je sais tout.

Je sens qu’il a tout découvert. Mais je n’avoue rien pour l’instant. J’y vais au bluff.

- Tu sais tout quoi ? tenté-je. Espérant encore que la colère d’Augustin serait liée à ma dernière folie lors d’une vente privée.

- Tu es bizarre depuis quelques jours. Depuis l’ouverture du cercueil en fait. Tu m’évites. Tu ne me dis rien. On avait dit qu’on ne se mentirait jamais.

- Je ne t’ai jamais menti, mon cœur.

Il me tend mon téléphone, sans un mot, les yeux noirs.

- J’ai cru que tu avais un amant. Tu es devenue si cachottière. Alors, quand j’ai vu ton téléphone sous l’oreiller, je n’ai pas pu m’empêcher de regarder tes messages.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2019-09-09T19:30:58+02:00

Mais j’ai l’impression que des personnes sont déjà informées que je l’ai enfin terminé. Depuis quelques jours, les rares fois où je sors, j’ai l’impression d’être suivi. Je me sens épié. Je deviens peut-être parano, mais dans le doute, je vais confier mon trésor à la personne en qui j’ai le plus confiance au monde. Mon âme sœur. Ma confidente. Ma meilleure amie. Ma douce (mais parfois piquante) Rose.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2019-09-09T19:28:04+02:00

"[...] Officiellement, mon programme n’existe pas, pourtant des personnes en ont eu connaissance. Il y a eu une fuite, car, depuis quelques semaines, j’ai l’impression d’être suivi et j’ai peur qu’il ne m’arrive quelque chose.

Garde avec toi ma création. Ne fais confiance à personne.

[...]"

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ellea 2019-09-09T18:55:21+02:00

Aujourd’hui, je l’ai perdu. J’ai perdu mon meilleur ami. Et le dernier souvenir que j’ai de lui, c’est cette clef USB. J’ai tellement peur de découvrir ce qu’elle contient.

Sa disparition m’a fait tellement de mal. Je crains que connaître ce qui se cache à l’intérieur de cette petite clef ne fasse que rouvrir une plaie mal cicatrisée.

Quand sa mère m’a appelée pour m’annoncer sa mort, je ne l’ai pas crue. Thomas ne pouvait pas m’abandonner. Pas maintenant que l’on s’était retrouvés. Il avait toujours été un très bon conducteur. Il faisait toujours attention. Il ne pouvait pas mourir comme ça, dans un stupide accident de moto. Pas Thomas. Et pourtant, c’était le cas. Sur la route vers la presqu’île de Crozon, il a raté un virage et a fini en bas de la falaise. C’en était fini. Son futur venait de s’effacer de manière irréversible.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode