Livres
625 430
Membres
732 195

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Comme meurent les papillons



Description ajoutée par Bombgirl 2022-08-13T14:27:22+02:00

Résumé

Une bande d’enfants plonge dans la folie et la terreur en enquêtant sur une malédiction aux multiples facettes. Une sinistre malédiction s’abat sur les nourrissons d’un bourg vosgien. Les habitants plongent alors dans le désespoir et l’incompréhension, tandis que résonnent dans les rues les paroles déchirées de bébés que rien ne peut apaiser. Dans l’espoir de sauver leurs petits frères et petites sœurs, Tommy et sa bande tentent de résoudre le mystère qui accompagne ce phénomène. D’où viennent ces papillons noirs inconnus ? Qui sont ces deux silhouettes encapuchonnées, actrices d’un rituel satanique, épiées dans le cimetière ? La mystérieuse inconnue qui se confesse au cœur de la nuit est-elle vraiment à l'origine du mal ? Les adolescents entrevoient une sombre magie, qui fissure leur innocence, tandis que le récit délirant de l’étrange visiteuse fait vaciller la foi du curé. Entre cauchemar et folie, désespoir existentiel et chaos philosophique, l’ombre qui s’abat sur Chaudrillon ne laissera que peu de lumière à ceux qui y survivront.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Khiad 2022-09-01T14:48:30+02:00

Et elle rouvrit soudain les yeux, en comprenant que ce rire ne venait en fait aucunement de son crâne... mais bien de cette réalité qu'elle avait le sentiment de perdre une seconde plus tôt et qui reprenait désormais toute sa consistance, pour sa plus grande horreur. C'était un rire souffreteux, maladif. Le rire d'un asthmatique sur le point de mourir. Le rire d'un fou craquant une allumette et l'approchant d'un réservoir d'essence. Celui d'un être qui se délecte de la souffrance et des peurs, et ne sait pas s'esclaffer à la façon des hommes normaux, mais comme leur antithèse.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Khiad 2022-09-02T17:41:55+02:00

Je voudrais tout d'abord commencer par remercier les Éditions Ex Æquo pour m'avoir proposé un nouveau livre en SP via le site SimPlement.

Concernant la couverture, je la trouve très jolie, tant dans les couleurs que dans la composition. On pourrait assimiler les silhouettes à Sybille et à ses deux fils, Tommy et Billy. Malgré cette belle nuit de pleine lune, on peut retrouver le côté angoissant avec l'impression que les papillons se massent autour d'eux et se préparent à les engloutir. Un très bon choix, selon moi.

Concernant la plume, je l'ai trouvée agréable et fluide, mais également très sombre et anxiogène. Les descriptions (belles ou horribles et malaisantes) voire les ressentis des personnages sont racontés de façon à mélanger avec brio poésie et philosophie. Une très très belle découverte.

Je crois que si je devais décrire ce livre en une phrase, je reprendrais la dernière du résumé :

Entre cauchemar et folie, désespoir existentiel et chaos philosophique, l’ombre qui s’abat sur Chaudrillon ne laissera que peu de lumière à ceux qui y survivront.

Oui, je la trouve parfaitement adaptée. Parce que ce roman, c'est ça, des cauchemars, de la folie, du désespoir et du chaos, de la noirceur, une foi vacillante... Heureusement qu'il y a de l'amour et de l'amitié pour éclairer un peu tout ça...

Mais essayons de reprendre depuis le début.

Chaudrillon est une petite ville des Vosges calme et tranquille. Une nuit, cependant, des hurlements vont s'élever à travers ses fenêtres et ses murs, se propageant dans ses rues. Tous les nourrissons de moins d'un an sont frappés par un mal mystérieux. Ils hurlent sans arrêt et ne dorment plus. Les familles, dévastées et horrifiées, ne font guère mieux.

Une femme dont le visage est masquée par un châle vient alors trouver le père Van Zyn, curé à la foi vacillante, pour se confesser. Elle s'accuse d'être à l'origine du mal et à besoin de décharger sa conscience. Est-elle réellement coupable ? Que peut-être bien avoir à révéler de si lourd à porter ? Quelles répercussion aura son récit sur celui qui l'écoute ?

Au milieu de tout ça, il y a d'autres enfants, une bande d'amis, le MAST : Max, Adama, Sarah et Tommy. Ils ont douze ans (si ma mémoire est bonne) et se connaissent depuis quelques années déjà. Deux d'entre eux sont personnellement concernés par l'affaire : Tommy et Sarah, qui ont respectivement leur petit frère et leur petite sœur qui sont touchés par cet horrible phénomène.

Les adolescent aiment les mystères et les résoudre. Ils sont déjà plusieurs missions à leur actif et se voient tantôt comme des Jedi, tantôt comme des super-héros. Même si cette nouvelle enquête est bien plus sérieuse que les autres, bien plus réelle aussi, ils vont tout de même tout mettre en œuvre pour tenter de sauver leur famille ainsi que tous les autres bébés.

Mais par où commencer ?

Déjà, d'où viennent ces étranges papillons noirs qu'aucun livre ne répertorie ? Pourquoi la datura pousse-t-elle d'un coup en abondance ? Que signifie cette mystérieuse scène dans le cimetière ?

Malheureusement pour eux, ce qui couve à Chaudrillon est bien plus malsain et noir que tout ce à quoi ils auraient bien pu penser. L'âge de l'innocence qui était encore le leur ne va pas tarder à irrémédiablement se fissurer...

L'ambiance de ce livre change progressivement au fil des pages. L'angoisse et le mal-être, la folie et les cauchemars semblent infuser et se propager à travers les pages, absorbant et éliminant peu à peu toute trace de chaleur, de bonheur, de joie, d'innocence, d'espoir... C'est une ambiance très particulière, mais redoutablement efficace !

Je me suis beaucoup attachée aux personnages, à Sybille qui vit cette terrible situation (je ne sais pas comment je pourrais endurer ce qu'elle et les autres parents endurent), à Greg qui apporte un peu de réconfort et d'humour, à Tommy et à son immense courage (peu d'adultes en auraient eu autant), à Sarah et à son sacré caractère, à Max et à son amitié sans faille, à Adama et sa passion pour la nature. Même le père Van Zyn a su me toucher, de par les questions qu'il se pose, l'impact que cela a sur sa foi ainsi que sur la souffrance qui en découle.

La femme au châle, elle, m'a beaucoup intriguée. Touchée aussi de par son témoignage et les fortes émotions qui sont les siennes. Je me suis également prise au jeu d'essayer de deviner son identité avec les indices laissés par l'auteur. Je ne vais pas vous spoiler en vous disant si s'y suis arrivée ou non. ;-)

Sachez cependant que la fin saura plus que certainement vous surprendre et vous toucher. L'épilogue est, quant à lui, aussi beau, d'une certaine façon, bien que terrible et émouvant.

La seule chose que je pourrais reprocher à ce livre, c'est qu'il reste beaucoup de zones d'ombre (non non, je n'essaye pas de rester sur le côté sombre du livre lol) et donc que j'ai encore pas mal de questions sans réponses après l'avoir refermé. C'est un parti-pris osé que de laisser le lecteur dans le brouillard et, en général, ça passe ou ça casse. De mon côté, je suis entre les deux. J'aime cette aura de mystère qui plane toujours autour du roman, même une fois terminé, mais je suis, du coup, aussi un peu frustrée de ne pas avoir toutes les cartes entre les mains.

En résumé, j'ai passé un très bon moment entre les pages de ce livre, bien qu'ayant côtoyé de très près le désespoir, la noirceur, l'angoisse, les cauchemars et la folie qui s'installe peu à peu... La plume de Pablo Behague est maniée avec virtuosité instillant au bon moment quelques étincelles plus légères avec le courage et l'amitié de ces quatre amis ou l'amour d'une mère pour ses enfants. Un léger petit bémol pour les questions laissées sans réponses.

Un roman glaçant, pénétrant et sombre dont je me souviendrai longtemps...

http://booksfeedmemore.eklablog.com/comme-meurent-les-papillons-pablo-behague-a213066381

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jouvea 2022-08-27T17:31:14+02:00
Argent

J’avoue lire rarement ce genre mais la couverture m’a attiré et le résumé intrigué, j’ai donc décidé de sauter le pas.

Je ne le regrette pas car je me suis fait littéralement happer par l’univers et l’intrigue prenante.

Une nuit dans un bourg vosgien, le monde va basculer, les nourrissons se mettent à hurler et à tenir des propos incohérents.

Les adultes sont dépassés et un petit groupe d’ados se lance dans l’enquête.

L’ambiance est par moment glaçante mais elle est contre-balancée par la relation et les recherches des jeunes.

Il y a un juste équilibre dans l'alternance des chapitres où l’on suit leur enquête et ceux au sein du confessionnal.

Le curé qui recueille les dires de la femme au châle, est ébranlé dans sa foi par ces révélations, j’ai aime suivre ses doutes et son questionnement.

L’amitié qui unit les ados est touchante, ils sont prêts à tous les risques pour découvrir le fin mot de cette histoire. Ils sont tout à la fois curieux, bornés et à l'écoute de l’autre.

L’auteur a réussi le tour de faire appel à l'inconscient de notre mémoire collective, en distillant des références à des contes, films ou musiques qui parlent à chacun de nous.

Tout au long de ma lecture je me suis posée beaucoup de questions, l’intrigue bien ficelée m’a tenue en haleine jusqu’à la dernière page.

La plume fluide sert un texte, une ambiance parfois oppressante, et rend la lecture plus aisée.

J'ai passé un excellent, mais c'est une lecture d'après midi car bien trop terrifiante pour moi en soirée

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Comme meurent les papillons" est sorti 2022-08-08T10:21:08+02:00
background Layer 1 08 Août

Date de sortie

Comme meurent les papillons

  • France : 2022-08-08 (Français)

Activité récente

Les chiffres

lecteurs 1
Commentaires 2
extraits 8
Evaluations 1
Note globale 10 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode