Livres
461 693
Membres
418 273

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par ingridfasquelle 2011-11-24T18:24:21+01:00
Argent

Texte austère sur un sujet grave, Comme Personne s'ouvre sur un champ de ruines dans le Berlin dévasté de la fin de la Seconde Guerre mondiale. C'est là que vit Maria Liedmann, là qu'elle assiste à la fin tragique de Gregor, son fils unique de 3 ans, emporté dans son sommeil pendant un bombardement. Maria décide alors de quitter cette ville, qui n'est autre que le tombeau de son fils et où plus rien ne la retient désormais. Elle rejoint son père, Emil, en route pour le Sud de l'Allemagne, où ils espèrent trouver une paix relative. De la foule des réfugiés surgit un petit garçon qu'Emil recueille et confie à sa fille. "Il venait de trouver sa mère et elle avait retrouvé le fils qu'elle avait perdu." écrit l'auteur. Tout est dit. Maria nomme l'orphelin du nom de son fils défunt et fait à Emil le serment de ne jamais révéler à quiconque sa véritable identité.

Gregor grandit dans les faubourgs de Nuremberg. Mais à l'âge trouble de l'adolescence, il apprend incidemment qu'il a été recueilli à Berlin, à l'âge de 3 ans. S'enclenche alors la quête identitaire d'un homme hanté par ses véritables origines. D'où vient-il ?! Est-il juif comme il semble en être persuadé ?! Comment vivre avec le mensonge qu'a constitué son éducation ?! Autant de questions qui resteront sans réponse et qui pousseront Gregor à abandonner sa famille pour parcourir les routes d'Europe. D'abord à Berlin, à Londres, puis à travers l'Irlande et jusqu'en Grèce, on assiste alors à l'errance d'un homme dans la tourmente, d'un homme sans visage, fragile et perturbé, qui "a grandi avec l'idée qu'il avait été empaillé, tel un animal mort". Vagabondant désespérément dans un monde où il ne trouvera jamais sa place, vivant de petits boulots et s'accrochant désespérément à sa guitare et à la musique, seules capables de lui procurer un refuge et un réconfort, le récit de la vie de Gregor est poignant, bouleversant.

Entre ces pages, qu'habite une perpétuelle tension, les descriptions d'une sympathique et insouciante partie de campagne entre amis offrent une bulle d'oxygène salvatrice, une respiration bienvenue. On y retrouve Gregor, la cinquantaine avancée, son ex-épouse, leur fils et quelques amis communs pour la cueillette des pommes dans la campagne berlinoise. L'écriture, la description des lieux sont superbes, apaisantes. Comme si Gregor, en dépit de trouver les réponses aux questions qui l'ont obsédé toute sa vie, trouvait enfin le chemin d'une paix intérieure au contact de la nature... Ne dit-on pas après tout que la nature est mère de toutes choses ?!

Comme Personne est une confession bouleversante, un roman grave, secret, qui, s'il ne se lit pas facilement, marque profondément celui qui prend le temps de le découvrir.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode