Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 219
Membres
1 065 810

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commissaire Jean-Baptiste Adamsberg, Tome 5 : Dans les bois éternels



Résumé

"Des fois, ça me gratte. Ça me gratte sur mon bras manquant, soixante-neuf ans plus tard. À un endroit bien précis, toujours le même, dit le vieux [...].

Ma mère savait pourquoi : c'est la piqûre de l'araignée. Quand mon bras est parti, je n'avais pas fini de la gratter.

Alors elle me démange toujours. [...]

C'est tout simple, c'est que le sentiment n'a pas fini sa vie. [...] Et si on meurt avant d'avoir fini de vivre, c'est pareil.

Les assassinés continuent à traîner dans le vide, des engeances qui viennent nous démanger sans cesse."

Se pourrait-il que le commissaire Adamsberg coure après une ombre ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 860 lecteurs

extrait

La télévision du café retransmettait un match de football bruyant. Le commissaire regarda un moment les hommes qui couraient en tous sens sur le gazon, dont les mouvements étaient passionnément suivis par les clients qui mangeaient tête levée vers l'écran. Adamsberg n'avait jamais compris cette affaire de match. Si cela plaisait à des gars de lancer un ballon dans un but, ce qu'il pouvait très bien comprendre, à quoi bon installer tout exprès une autre bande de gars en face pour vous empêcher de lancer ce ballon dans le but ? Comme s'il n'existait pas, à l'état naturel, assez de gars sur terre qui vous empêchaient sans cesse de lancer vos ballons où cela vous chantait.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

c’était le 2e livre que je lisais de Fred VARGAS. J’avais déjà lu « Pars vite et reviens tard » que j’avais bien aimé. Un peu décalé avec un commissaire très particulier : Jean-Baptiste ADAMSBERG.

Et c’est avec plaisir, que je l’ai retrouvé dans cette histoire un peu fantastique, bizarre, nostalgique….

Car chez Fred VARGAS, il faut beaucoup de patience, car ses personnages ont l'art d'effacer leurs traces et de s'évanouir dans la nature. Mais flâner est un bonheur dans ces ouvrages placés sous le signe de la mythologie et des légendes.

Fred VARGAS se plaît à nous berner, multipliant les fausses pistes, qui semblaient pourtant fort probables… pour nous étonner encore. Bref, un vrai livre palpitant que l’on dévore et que l’on a du mal à quitter…

C'est en flânant également, sur les bords de la Seine, par exemple, où il suit le vol des mouettes, que le commissaire ADAMSBERG, l'éternel rêveur, résout ses enquêtes. On se demande parfois où vont le mener ses déambulations fantasques. Sait-il au moins ce qu'il cherche ?

Afficher en entier
Or

Chez Fred Vargas, les personnages sont décrits avec tendresse et les "seconds" rôles sont aussi intéressants et attachants que le personnage principal, Adamsberg !

Un auteur que j'aime vraiment beaucoup...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

J’avais lu de cette écrivaine « pars vite et reviens tard » que j’avais adoré…

j’ai mis beaucoup de temps à lire un de ses livres, je ne sais pas pourquoi ! Trop de livres à lire… et pas assez de temps !

Je regrette, puisque j’ai aussi beaucoup aimé celui-ci.

J’ai apprécié la fine équipe d’enquêteur, les intrigues, l’originalité du récit (j’ai appris beaucoup de choses quand même, sur les os cachés chez certains mammifères), et cette fin qui m’a laissé sans voix…

Et je raffole lorsque je suis étonné et que je n’ai rien vu venir…

Une auteure incontournable, que je vais m’empresser de lire.

Bonne lecture !

Afficher en entier
Or

Voilà un livre à la fois étrange et prenant.

Etrange car l'enquête l'est un peu, mais comme dans toutes les enquêtes du Commissaire Adamsberg.

Prenant car dès le début le lecteur est pris par l'histoire et l'intrigue.

J'ai bien aimé ce livre, particulièrement les passages concernant Adamsberg, d'autant plus qu'il a un rivale en la personne d'un nouveau collègue de travail, ce qui promet de pimenter les choses par la suite.

J'ai également apprécié la relation Adamsberg-Camille, on sent vraiment que Camille a réussi à s'éloigner d'Adamsberg, mais lui en est toujours au même point, ou presque.

Va-t-il avoir un jour un électrochoc ?

En tout cas c'est une bonne enquête policière, avec des personnages bien travaillés psychologiquement et que le lecteur commence à vraiment bien connaître, ce qui rend la lecture encore plus agréable.

Afficher en entier
Argent

Depuis le précédent tome, je commence à comprendre l'engouement que suscite les livres de Fred VARGAS. Le personnage d'Adamsberg, qui il faut le dire m'horripilait au début, évolue vraiment vers un type qui devient plus humain, plus attachant. L'enquête m'a complètement entraînée, je suis tombée dans tous les pièges que l'auteure a tendu, toutes les hypothèses m'ont semblé crédibles, c'était vraiment bien ficelé, jusqu'au dénouement que je n'avais absolument envisagé. Et vu le nombre de polars que je lis, ça devient plutôt rare qu'on réussisse à m'embrouiller. Petit bémol, il y a toujours certaines longueurs et une lenteur du rythme au début, mais ça ne m'a pas pesé autant que d'habitude. Je suis désormais certaine de continuer à lire cette série et j'en attends beaucoup. J'espère ne pas être déçue par la suite.

Afficher en entier
Or

J'ai trouvé l'intrigue un peu longue à émerger mais finalement j'ai rapidement été prise par la course poursuite lancée par notre brigade préférée. J'ai aimé retrouver les membres si différents mais bien spéciaux qui la composent et avec en plus l'entrée de nouveaux personnages. Bref une excellente enquête qui mêle toujours une petite part paranormale.

Afficher en entier
Diamant

Première lecture que j'ai faite de cette auteur, et maintenant je ne peu plus m’arrêter ! J'adore son écriture et surtout le grand personnage Adamsberg !

Afficher en entier
Or

Premier roman de Fred Vargas que je lis et je suis agréablement surprise j’ai beaucoup aimé moi qui ne suis pas une grande fan de polar. J’ai était plus que prise dans l’histoire c’est presque addictif et j’ai beaucoup aimé les différents personnages qui sont bizarrement attachant j’en lirai sûrement d’autre

Afficher en entier
Argent

Un bon tome. On retrouve les personnages avec plaisir et on en sait de plus en plus sur l'enfance du commissaire.

Afficher en entier
Lu aussi

De quoi passer un bon moment

Afficher en entier
Diamant

Ce que j’aime chez Fred Vargas c’est son style, elle a une écriture fine, humaniste pour décrire le meilleur et le pire de l’humain, elle sait balader son lecteur sans pour autant le perdre. Elle sait mettre en dialogue des moments importants comme anodins sans que ce soit chiant à lire, pardon pour ma vulgarité mais j’en ai lu des dialogues à trois francs six sous et il n’y a pas d’autres mots. Les situations qu’elle décrit sont palpitantes, parfois à la limite du réel et c’est pour ça que j’ai adoré ce roman. Elle arrive à rester crédible dans des situations parfois surréalistes. Il y a une certaine forme de poésie aussi dans l’écriture de la phrase, même si c’est pour décrire des horreurs, dans ses personnages il y a la poésie de la vie avec ses embûches et ses beaux moments.

Les personnages justement, à part Camille qui commence à m’irriter un peu par son comportement, le reste est juste, ça sonne vrai, et l’enquête que mène Adamsberg tient en haleine du début à la fin, lui est un bon flic, de ceux qui font carrière dans la « maison » parce qu’ils sont bons mais pas seulement, ils ont ce petit truc en plus, cet instinct lors de l’enquête, oh non ce ne sont pas des facilités, ce sont vraiment des compétences !

Bref, un Fred Vargas qui donne une bonne leçon d’écriture, c’est inspirant, j’aimerais au moins avoir la moitié de son talent que mes livres serait de bons romans de gare, ici c’est un roman qui gratte, qui démange encore même quand on l’a fini.

Afficher en entier
Or

Je ne suis toujours pas déçue du personnage emblématique de la série Adamsberg. Un bon policier avec un suspense jusqu'au bout.

Les dialogues sont de véritables pépites.

Afficher en entier

Date de sortie

Commissaire Jean-Baptiste Adamsberg, Tome 5 : Dans les bois éternels

  • France : 2009-05-01 - Poche (Français)

Activité récente

dl8259 l'ajoute dans sa biblio or
2024-04-21T16:15:31+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

On en parle ici

Les chiffres

lecteurs 860
Commentaires 73
extraits 53
Evaluations 155
Note globale 8.05 / 10