Livres
614 222
Membres
711 639

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Or

Ce tome est pour moi le meilleur des trois que j’ai pu découvrir car il renferme totalement la sagesse des paroles, de la tristesse face aux sentiments d’abandon que ressentent les deux personnages et la profondeur des émotions.

J’ai adoré les surnoms qui collent parfaitement à nos deux caractères, Stella, la Cendristella du fait de sa naïveté, sa légèreté et son amour pour tous et bien sûr Damian la bête car comment dire, il en est l’exemple même, un homme taciturne au regard sombre.

Ensemble ils vont devoir faire front pour respecter les dernières volontés de Kévin. Cet homme a été un père pour Stella mais pour Damian, il n’était pas celui qu’il aurait dû l’être. En effet, même s’ils partagent le même ADN, l’un comme l’autre n’a eu vent de l’existence de l’autre trop tard. C’est ce qui va être source de conflit entre nos deux protagonistes, des reproches seront ressentis, un manque, un trou béant se créera dans leur cœur mais pas pour les mêmes raisons.

Stella est une femme qui voit toujours le bon côté en chacun, elle est bienveillante, toujours avec le sourire et surtout elle est prête à sacrifier ses propres rêves pour ceux qu’elle aime. On va aussi découvrir au fil des pages, qu’à la disparition de sa mère elle a eu la chance d’être recueilli par Kévin, cet homme qui la considérait comme son propre enfant mais elle a dû affronter les reproches, la malveillance des ex-femmes de ce dernier. Enfant elle cherchait dans chacune d’elle, l’amour maternelle qu’elle avait perdu et ce fut un échec.

Damian a été balloté de famille d’accueil en famille d’accueil, à chaque fois qu’il pensait trouver sa place un événement le faisait retourner à la case départ. Heureusement pour lui, il a trouvé en Connor, le frère qu’il n’a jamais eu. On avait découvert un homme dur, sombre mais un brin adorable dans le second tome de la série. Ici on le retrouve dans des aspects bien différents. Il va au contact de Stella, s’adoucir, constater que dans la vie rien n’est comme le montre la première impression. Il va apprendre que la vie est faite d’embûches, de peurs viscérales parfois démesurées.

« J’étais cruel avec elle. C’était plus fort que moi. Chaque fois que je la regardais, cela me rappelait que mon père avait préféré l’élever, elle, plutôt que moi. Elle représentait la vie que j’aurais pu avoir et cela me foutait les boules. Elle était heureuse et elle avait tout pour elle. Aimable, gentille, le soleil et le bonheur. Ce n’était pas juste. »

Ils vont devoir cohabiter pendant six mois, apprendre à se connaitre, une chose bien difficile au vu de la manière dans leurs routes se sont croisées la première fois, cette petite bataille pour un scone aux myrtilles sera le point de mire de leur combat.

Au fil des jours, on va voir Damian se ramollir tel un houmous au soleil comme le dit l’auteure dans le comparatif, la glace qui recouvre son cœur va peu à peu fondre. Il se dévoilera aussi au contact de cette femme dont il jalouse la relation qu’elle avait avec son père. Il va se livrer auprès d’elle pour lui faire comprendre que dans la vie rien n’est tout blanc ou tout noir, que le destin peut être cruelle et que nous ne naissons pas tous avec le même jeu de cartes en main.

Stella va le toucher, il va enrager contre ce qui arrivera à la jeune femme et aussi face à sa non capacité à détecter le mal chez les autres.

Comme je vous le disais le roman est fort en émotions, on va avoir les larmes aux yeux aux évocations du passé de nos deux protagonistes, on va être attristé de leurs mal-être et surtout de l’injustice de leurs vies. On va adorer les joutes entre eux, les actions qui les conduiront à se rapprocher l’un vers l’autre et on va avoir des envies de mettre des gifles, de les secouer quand ils nous frustreront face aux œillères qui bloque leurs vues.

L’auteure est une valeur sûre, même si dans le premier tome je trouvais de la ressemblance avec un autre de ses ouvrages, ici on est en plein dans la compassion, les révélations et il y a eu ce rebondissement si particulier qui nous a mis au supplice.

Il me tarde de découvrir le tome 4 de la série car la fin du trois nous laisse en pleine surprise avec Adrien. On reste sur notre faim et sur bien des points.

Afficher en entier
Diamant

Ce titre est tellement beau ,ce livre est tellement émouvant,je en peux que le conseiller..BCC a encore réussi avec brio a nous émouvoir

Afficher en entier
Diamant

Jai adoreee tellement touchant, stella trop attachante il y avait quand meme des petites incoherences

Afficher en entier
Diamant

Insta : @Rox.y.chronique

• 3 ème tome de la série Compass, celui ci nous parle de Stella et Damian alias La Bête et Cendristella 😅🥰

~ Après avoir connue Damian au côté de Connor (toujours mon chouchou) nous le découvrons ici en Californie pour le travail mais aussi à la recherche d'informations sur son père, Kévin, qui vient de décéder.

~ Stella jeune femme solaire, extrêmement bienveillante et fan de scones à la myrtille 😅

à été élevée par le père de Damian suite au décès brutal de sa mère.

Et nous les retrouvons donc tout 2 d'abords dans une boulangerie en plein affront puis pendant la lecture du testament de Kévin où ils apprennent qu'ils vont devoir se marier pour au moins 6 mois s'ils veulent toucher l'héritage !

~ Les débuts sont assez tendus entre eux mais malgré tout ils apprendront à se tolérer puis à s'entraider.

Damian qui est glacial et inaccessible tel un houmous endurcis dans la première partie va, petit à petit, fissurer sa carapace et montrer à Stella un homme blessé de part son passé mais surtout un homme incroyablement doux avec ceux qu'il aime.

Stella quant à elle, c'est une dose d'amour à l'état pure...cette femme voit le bien partout, pardonne tout à tous le monde, et fait tout pour rendre la vie des autres toujours plus belle...alors que Stella n'a pas eu une enfance facile, ni sa vie d'adulte d'ailleurs. Constamment rabaissée, insultée par ses affreuses belles mères tout comme Cendrillon 😉

~ BBC à toujours une plume magnifique qui nous happe à la première seconde. Elle traite toujours de sujets sensibles comme cette fois la peur de l'abandon, la perte d'estime de soi, le burn out.

• ✨️ En bref : C'est donc encore un coup de coeur dans la série Compass même si je garde la première place à Aaliyah et Connor que j'ai adorée retrouvée ici ❤️

Et après ce prologue j'ai forcément hâte de découvrir Aiden 🥰

Afficher en entier
Argent

J'ai l'impression d'aller à contre-courant depuis quelques mois, mais bien que sympathique j'ai trouvé ce troisième opus un peu plus en dessous des précédents et il m'a moins emballée que je l'espérais. J'avais de grandes attentes concernant le personnage de Damian et cette suite bien que très bonne n'a pas totalement répondu à mes attentes.

L'histoire débute par la pire des épreuves, Stella vient de perdre l'homme qui l'a élevé et cette perte est douloureuse. A la lecture du testament, la jeune femme apprend qu'il avait un fils et qu'ils sont tous les deux ses héritiers, à la seule condition de rester marier pendant au moins six mois avec Damian, son fils. D'abord opposée à cette idée, Stella se refuse à ne pas respecter les dernières volontés du défunt et honorer sa mémoire comme il se doit.

Nous avions fait la connaissance du ténébreux Damian dans le tome précédent, puisqu'il s'agit du bras droit de Connor. Ses recherches sur son identité l'ont poussé à déménager sur les traces de son passé. C'est pour cette raison qu'il se retrouve à être présent à la lecture du testament de Kevin, le père de cœur de Stella et le père biologique de Damian. Lorsqu'il apprend les conditions pour toucher l'héritage de son père, il est totalement hors de questions d'envisager se marier avec une parfaite inconnue, mais la promesse de découvrir l'identité de sa mère, va le pousser à accepter ce mariage arrangé.

Nous avons deux personnages totalement opposés, d'un côté l'optimisme de Stella et de l'autre la noirceur de Damian. Il faut dire qu'il a appris dès son plus jeune âge à ne compter que sur lui-même, lui qui a été balloté de familles d'accueil en familles d'accueil. Il n'a connu que l'abandon et il ne se sent bien que lorsqu'il est seul, ce qui le pousse à fuir les autres et n'accorder que très rarement sa confiance. Bien que leur enfance est quelques similitudes, notamment dans leur traumatisme lié à la perte de leurs parents. Stella est un vrai soleil pour les autres et se préoccupe toujours des autres, s'oubliant parfois dans ses décisions, mais derrière cette gentillesse se cache des blessures encore sensibles liées à son enfance et va en découler toute une intrigue.

Du côté de la romance, j'ai apprécié la première rencontre qui m'a fait sourire et qui montre bien les caractères opposés de Stella et Damian, tout en gardant une touche d'humour. On a de belles interactions entre Stella et Damian et contre toute attente la cohabitation va se passer plutôt bien avec des efforts des deux côtés pour que leurs manies ne soient pas trop pénibles pour l'autre. Et alors qu'on avait une belle dynamique entre les personnages, l'évolution de la romance s'est arrêtée brusquement pour basculer sans vraiment que ça soit développé et c'est mon regret. La romance reste très mignonne, mais j'ai été habituée à davantage d'émotions dans dans les précédents romans de l'autrice.

Un très bon moment de lecture, pas forcément le roman que j'ai préféré de l'autrice, mais ça n'en reste pas moins un excellent roman qui m'a fait passer un agréable moment, avec une plume fluide et un récit adorable.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-5Oe

Afficher en entier
Diamant

Merveilleux comme toujours avec cette auteur. Des personnages attachants, des bonnes personnes pour qui ont a de l'empathie et on leur veux tout le bonheur du monde. Un amour immense et fort et réel. Très belle lecture.

Afficher en entier
Or

Damien Blackston, jeune homme marqué par une vie solitaire... Abandonné et rejeté... S'attacher, aimer, c'est souffrir.

Sa vie va se retrouver bouleversée quand il apprend ma mort de son père biologique... Dans son testament, il lui demande d'épouser Stella, une femme pétillante et solaire tout le contraire de Damian.

Une histoire bouleversante et poignante.

J'ai adoré ce tome, surtout le personnage de Damian, il peut paraître cruel, insensible... Mais lorsque le vernis saute, on découvre un homme meurtri, brisé par un système injuste. Au fil des pages, j'ai découvert un homme fabuleux, doux, patient, compréhensif, dévoué, d'une douceur incroyable.

Stella, gentille, solaire, prête à tout pour les gens qu'elle aime. Dévouée, jusqu'à oublier son propre bien être. Sans oublier qu'elle est un personnage curvy. Dernier, son sourire se cache de nombreuses blessures, qui la détruisent dirais temps d'année. Damian va lui apprendre à se connaître à s'aimer et à s'envoler en brisant les chaînes qui l'ont si longtemps gardée prisonnière.

Brittainy C cherry à une plume magnifique, encore une fois elle à créé un chef d'œuvre. La psychologie des personnages est poussée à l'extrême, elle les torture et les pousses dans leur retranchements ouvrant les cœurs et dévoilant leur âme.

La romance prend le temps de s'installer, petit à petit passant par la rancœur, puis l'acception, l'amitié... Étape par étape. L'intrigue est bien ficelée, des rebondissements qui font mal... Je trouve que par moment Damian souffrait trop.

Les sujets abordés sont forts et intenses, celui qui m'a touché, c'est sur la grossophobie et l'acception de son corps à travers Stella ce sujet à été bien mis en avant. Je me suis reconnue en elle.

Une belle histoire à la hauteur du talent de Brittainy C cherry.

Afficher en entier
Argent

J'ai moins aimé ce tome.Le changement d'attitude de Damian passe moyennement et pareil pour Stella.

Afficher en entier
Or

Bon soyons clair, je ne suis absolument pas objective dans ma note parce que franchement le roman a beaucoup de trucs qui ne vont pas , mais voila c'est brittainy C Cherry , alors meme si on grince des dents et qu'on lève les yeux au ciel, bah on ne peut pas arreter la lecture, parce qu'elle fait passer de belles émotions.

Ici , on est avec Damian (que l'on rencontre dans le tome 2) , alors dès le départ c'est cliché avec le père qu'il n'a jamais connu qui lui impose 6 mois de mariage pour toucher l'héritage . Mais j'avoue que le caractère ronchon de Damian laissait entrevoir des belles joutes verbales a venir avec notre Stella loufoque et solaire a souhait.

Alors , oui il y a des facilités scénaristiques (vraiment vraiment facile) mais c'est pas grave parce qu'au final ce genre de récit nous donne de l'espoir et du baume au coeur.

Il y a encore et toujours les thèmes de prédilection de l'autrice, avec le deuil, la peur de l'abandon , les liens familiaux (que l'on choisit), la confiance en soi et la reconstruction et évidemment l'amour avec un grand A.

Bref une lecture doudou qui fait du bien .

Afficher en entier
Argent

Bon tome même si pas à la hauteur du 2nd. J'en attendais beaucoup de ce personnage masculin...mais je trouve qu'on est retombé dans les classiques du 1er tome...c'est-à-dire bon mais sans plus!

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode