Livres
549 767
Membres
589 831

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ciel sans étoiles, Tome 2 : Compassion



Description ajoutée par Maihem 2020-03-06T13:17:29+01:00

Résumé

Les créatures surnaturelles font maintenant partie intégrante de la société.

Le Conglomérat a choisi de les accueillir à bras ouverts, plutôt que de céder à la peur et à la haine. Il a même réussi à rallier à sa cause le messie tombé du ciel, l'Ange flamboyant.

Cet Ange, c'est le meilleur ami de Miranda, elle le retrouve enfin et espère pouvoir profiter d'un peu de paix dans sa vie. Mais quand des entités à la puissance divine vous placent au cœur d'une prophétie millénaire, difficile de disparaître de la scène. la jeune mécha-technicienne se retrouve donc au cœur des machinations, des enjeux de pouvoir et des divergences primordiales.

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Coucou mes petits amis ! Aujourd'hui, je vous retrouve pour ma chronique de Compassion écrit par Yoann Dubos. Je remercie infiniment les éditions Snag Fiction pour l'envoi de ce deuxième tome aussi magnifique que son prédécesseur à mon sens (merci Aurélien Police pour son talent artistique de folie !).

Mais là où Compassion m'a véritablement et fort agréablement surprise, c'est qu'il dépasse clairement Ambition en terme de contenu à mes yeux ! En effet, si vous avez une (très) bonne mémoire, vous vous souviendrez sans doute que ma lecture du premier tome avait été sympathique mais sans grand plus. J'avais surtout trouvé qu'il y avait tout un potentiel non exploité autour de l'histoire de la fameuse Barrière entre l'univers surnaturel et le monde connu, des newcys (tout être non humain ou qui ne l'est que partiellement pour vous résumer simplement la chose) et des primas, ces entités divines indubitablement mystérieux qui ne montrent le bout de leur nez qu'à la toute fin du tome un (de façon assez tonitruante et spectaculairement angoissante, par ailleurs). S'ajoute à cela que je ne voyais pas où l'auteur voulait en venir, où il voulait précisément nous amener. En clair, Ambition m'avait laissé avec beaucoup de questions sans réponses et m'avait laissé dans un état de confusion et d'insatisfaction intense dont le prima Frustration est certainement la plus parfaite incarnation.

Ici, j'ai enfin eu le droit à mes éléments de réponses. Bien sûr, étant donné que la saga sera une tétralogie et que nous n'en sommes encore qu'au tome deux, Yoann Dubos ne nous livre pas toutes les clés en main, sinon ce serait beaucoup trop facile et cela en perdrait toute sa saveur. Néanmoins, je considère que j'ai désormais suffisamment d'informations pour visualiser clairement l'objectif de l'auteur avec cette saga, qui est loin d'être un simple amas d'éléments fantastiques et de cyberpunk extrêmement cool au demeurant mais peu ou prou de liens entre eux comme je pouvais le penser de prime abord, et donc pour pouvoir ronger tranquillement mon frein en attendant d'obtenir l'élucidation pleine et entière de cette déroutante prophétie qui ne facilite assurément pas les choses à mes personnages favoris.

En parlant de ces derniers, qui constituaient le grand point fort du premier tome à mon humble opinion, j'ai pris un plaisir non dissimulé à les retrouver dans ce tome-ci ! Miranda est une héroïne badass tout ce qu'il y a de plus attachiante (comme on peut le lire sur certains t-shirts pour femmes, j'ai découvert ça tout récemment, si, si) et au charme toujours aussi irrésistible qui cache sacrément bien sa vulnérabilité, son capacité de discernement et sa grande sensibilité comme elle nous le démontre ici. J'ai hâte de découvrir ce qu'il va advenir d'elle car elle s'avère définitivement être au cœur des enjeux de la saga et j'en ignore encore les raisons pour tout vous avouer.

Je n'épiloguerai pas plus avant sur Louis et Rorchélas car ils sont tout bonnement fidèles à eux même dans Compassion - un peu effacés et mis de côté peut-être au profit du nouveau protagoniste qu'est Trémor, mais cela ne m'empêche pas de toujours autant les aimer du plus profond de mon être.

Non, ce qui m'intéresse tout particulièrement, c'est de m'épancher un peu plus sur le cas de Trémor. Cet androïde dépassant toute création robotique que l'on connaît à ce jour m'a perturbée au plus haut point car je me suis surprise à me soucier de son sort comme je l'aurais fait d'un véritable être de chair et d'os. J'ai trouvé que l'auteur soulevait l'épineuse question de la frontière entre humanité et robotique avec beaucoup d'habilité et de justesse au travers de l'épatante et merveilleuse complicité s'instaurant de façon toute naturelle entre Miranda et notre fragment au goût vestimentaire indéniablement prononcé. De façon globale, les divers personnages de ce récit sont extrêmement bien travaillés et pensés : on les adore ou on adore les détester. Une chose qu'on ne peut guère leur nier est qu'ils sont tout en nuances, d'une complexité dans leur raisonnement presque opaque pour certains, ce qui les rend diantrement fascinants et intéressants à analyser et à voir évoluer.

Dernier point que je souhaitais aborder avant de clore cette critique littéraire : la fin de ce deuxième tome. Personnellement, je veux bien qu'on m'explique les toutes dernières pages de ce livre. De mon côté, je suis larguée complet ! Bon, en réalité, je pense avoir compris certains aspects de ce dénouement pour le moins ahurissant mais si jamais l'auteur passe par là, je serais ravie qu'il éclaire ma lanterne ! Dans tous les cas, cette conclusion aura respecté une certaine cohérence vis-à-vis du reste de l'ouvrage, résolument surprenant de bout en bout, c'est bien le mot.

Pour conclure, je ne peux que vous recommander cette formidable tétralogie qui s'annonce. Pour ma part, je n'avais été que moitié convaincue par le premier tome et heureusement que j'ai in fine laissé sa chance à la suite de la série car cette dernière s'est révélée être moins brouillonne, plus étoffée, approfondie, pertinente et captivante avec en outre une intensité dramatique presque constamment à son paroxysme et une impressionnante brochette de protagonistes hauts en couleur qui nous attendrissent au plus haut point pour certains, qui nous exaspèrent à ce même degré pour d'autres et il y en a d'autres encore qui risquent de nous jouer de mauvais tours dont nous ne reviendrons probablement pas. Il me tarde vraiment de découvrir tout cela dans le tome trois !

Afficher en entier

Date de sortie

Ciel sans étoiles, Tome 2 : Compassion

  • France : 2020-03-05 (Français)

Activité récente

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 5
Commentaires 1
extraits 0
Evaluations 2
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode