Livres
477 893
Membres
458 986

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Contes de la folie ordinaire



Description ajoutée par Nezus 2009-07-28T10:29:38+02:00

Résumé

Urbuz.com

C'est le moment de s'embarquer dans le bateau ivre de Bukowski, l'écrivain poète, né Allemand, citoyen américain par adoption des rues et des bars, témoin des clameurs urbaines... Virons donc du côté d'une folie ordinaire, celle qui sommeille en chaque individu, celle qui vous prend aux tripes un beau matin et fait du corps une marionnette dont on tire les fils, celle qui s'immisce, reptilienne et ne se tait qu'à la mort.

Bukowski délivre aux lecteurs qui veulent bien le suivre dans sa démarche, les contes quelques peu exubérants de cette lente conquête de la déchéance. D'abord abrupte, trash, la folie se coule peu à peu dans la vie et se fait plus mature. Elle gagne en âge et arrondit les angles, estompe sa vulgarité, s'intériorise, pour finir par adopter le corps physique qu'elle habite. Sexe, alcool, et courses de chevaux sont son lot quotidien : Bukowski parle de Bukowski ; ou plutôt de son double, son extension littéraire au prénom poussif : Hank. Le barfly jubile de son petit tour d'auto-parodie. Il en rajoute avec quelques portraits taillés serrés : des ouvriers alcooliques, des jeunes auteurs déjà accomplis dont l’œuvre le révulse et qui lui renvoient l'image insupportable de son parcours d'écrivain à succès. Car Bukoswki vomit à la face de ses contemporains. Il vomit aussi ses pages, et vous somme de prendre son parti ou de le fustiger.

Certes, l'auteur ne laisse pas indifférent, à la première lecture assurément... à la seconde, on se surprend à trouver les limite de ce trash qui apparaît finalement presque désuet. Et pourtant, cette thématique poursuit sa route, se charge d'une iconographie nouvelle, s'enrichit, s'épanouit, se modèle à l'image du monde moderne. Le trash est clean... il suffit de regarder du côté de la bande d'Irvine Welsh. Changement d'époque, mais même folie... Bukowski a fait des petits ! --Guillaume Folliero--

Afficher en entier

Classement en biblio - 244 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-10T22:56:47+01:00

On ne manque pas de sociologues à faible quotient intellectuel aujourd’hui. Pourquoi j’en ajouterais, avec mon intelligence supérieure ? On a tous entendu ces vieilles femmes qui disent : « Oh, comme c’est AFFREUX cette jeunesse qui se détruit avec toutes ces drogues ! C’est terrible ! » Et puis tu regardes la vieille peau : sans dents, sans yeux, sans cervelle, sans âme, sans cul, sans bouche, sans couleur, sans nerfs, sans rien, rien qu’un bâton, et tu te demandes ce que son thé, ses biscuits, son église et son petit pavillon ont fait pour ELLE.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Grand fan de Bukowski, ces Contes de la folie ordinaire (ou « Erections, ejaculations, exhibitions and general tales of ordinary madness ») reste mon œuvre préféré du "vieux dégueulasse". Cette œuvre majeure concentre à mon sens tout le talent de l'écrivain: style cru, cynique à souhait, je m'en foutiste, scénarios abracadabrants et révoltants. Mais derrière ces mots faciles, se cache une certaine poésie et surtout une critique de cette Amérique changeante. Un incontournable de la littérature américaine.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Humour et style décapants. Une écriture très différente de ce qu'on nous donne à lire habituellement, et c'est tant mieux. Petit bémol cependant pour les quelques fautes évitables.

Afficher en entier
Argent

Premier Bukowski que je lis, je ne suis pas déçue. Sous les images crues et le cynisme, un esprit brillantissime!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vpommes 2018-02-27T17:45:06+01:00
Argent

Je lisais par ci par là des extraits de bouquins de cet auteur, que j'aimais beaucoup. Je suis tombée par hasard sur ce livre dans la bibliothèque de ma colocation, alors je me suis tout de suite mise à lire. Ca se lit tres bien, c'est fluide. Et c'est cru. Alors je ne sais pas trop pourquoi mais le livre m'a beaucoup fait penser à Nabokov et Lolita. En tout cas, ce livre m'a beaucoup fait rire, le sens de la répartie de Bukowski est génial ! Je pense en lire d'autres ces prochaines années.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alasca 2017-05-06T10:55:12+02:00
Lu aussi

Je n'ai pas l'habitude d'écrire des commentaires, mais pour ce livre, je me sens presque obligée de le faire. J'attendais beaucoup de ce livre, peut être trop. Une prof d'anglais de mon lycée me l'avait vivement recommandé et le titre et la couverture m'ont tout de suite attiré.

Et malheureusement je n'ai pas du tout accroché , les premières nouvelles étaient bien mais plus j'avançais plus je trouvais les textes vulgaires et sans, désolée, véritable intérêt. Je crois que j'ai fini par lire en diagonale....

Je suis contente de l'avoir lu malgré tout car je reconnais qu'il s'agit d'un auteur important de la littérature américaine mais je ne le relirais pas et je ne le recommande pas à tout le monde, loin de là.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Inso 2017-01-09T19:58:39+01:00
Diamant

Des hommes en pleine dérive, de la violence, de l’alcool, du sexe….

C’est crue et cruel, sans romantisme, ça sent le sperme, la sueur et le vomis….

C’est tout ce que l’on ne veut pas voir, cacher, admettre…

Un écrivain et un livre hors normes.

J’adore.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par tatieursu 2016-07-06T15:08:59+02:00
Lu aussi

J'ai adoré, c'est vrai que c'est un langage tellement cru. BUKOWSKI écrit comme il vit et ça fait du bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fanfan50 2015-02-17T10:13:42+01:00
Or

Je viens de terminer les vingt nouvelles et je n'ai pas tout aimé en bloc. La première (la plus jolie fille de la ville) était bien construite et avec du tragique à sa façon ! Ensuite, au vu des nouvelles suivantes, je me suis aperçue que c'était sa vie qu'il racontait avec beaucoup de verve et beaucoup de termes scatologique. Une façon bien américaine de voir les choses. Du déjà vu avec d'autres auteurs mais quand même il a une belle plume et des rapprochements assez originaux (cf l'histoire du colibri qui risque sa vie pour une goutte d'eau). Ce livre date de 1968 et quelques mais quand il se risque à parler soit politique, soit des Mexicains, il est très vrai. "Les Américains ne savaient pas à quel point les Mexicains les détestaient". J'ai aimé sa nouvelle intitulée "La politique est l'art d'enculer les mouches" et je la trouve toujours aussi percutante. Les puissants jouent avec le nucléaire et ce sont nous les petits qui en pâtissons. Quand il parle de sa vie de journaleux dans un canard merdique (vie et mort d'un journal underground), c'est aussi plein de vérités et cela j'adore. Mais toutes ses baises, cela m'a lassée et là, je zappe à mort jusqu'à quelque chose de plus instructif car cela, on est tous cap de l'écrire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par -Nina- 2015-01-23T23:45:56+01:00
Bronze

C'est le premier livre de Bukowski que je lis. Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimée. J'avais regardé un peu les commentaires sur ce bouquin, je me disais que ça pourrait me plaire puisque j'adore tout se qui est bizarre. Mais je n'ai jamais lus un livre tel que celui-ci. Alcool, passion, violence. Voilà un bon résumer. Ce qu'il m'a plus je pense, c'est le point de vue un peu différent de chaque homme qu'on incarne en fonction des nouvelles. C'est tout ce que j'aurais à dire. J'ai été vraiment très surprise ! Moi qui m'attendait à un truc en dehors des codes, de la folie pure, incompréhensible, j'étais vraiment à coté. Je pense que c'est quand même un livre à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par TheKraken 2014-07-30T22:12:33+02:00
Pas apprécié

J'ai détesté du début à la fin. Si j'ai continué de lire, ça n'a été qu'à cause de mon professeur qui nous obligeait la lecture. Hormis les histoires dépravantes, je n'ai pas accroché sur le niveau d'écriture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FlW-Lucas 2013-11-14T16:05:58+01:00
PAL

Du Bukowski quoi...

Dégueulasse, répugnant, sale, alcoolique, vulgaire. Il dégoute à travers son livre, nous fait renifler sa puanteur à travers le livre, vomis à travers les lignes.

Et pourtant j'adore, c'est vivifiant. Ayant déjà lu "Journal d'un vieux dégueulasse" on peut dire que c'est un style bien particulier qu'il faut oser lire jusqu'au bout.

Auteur acerbe, ventant alcool, sexe, débauche, avec un air frais de nouveauté. Car au fond, ça change de la littérature, ça change, tout simplement.

Ca fait du bien de lire ces romans.

Afficher en entier

Date de sortie

Contes de la folie ordinaire

  • France : 2012-01-25 - Poche (Français)

Activité récente

Discab l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-19T11:40:31+01:00
Anthrax l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-30T11:11:01+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 244
Commentaires 17
Extraits 86
Evaluations 35
Note globale 7.46 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode