Livres
572 677
Membres
632 195

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Peuh ! se moqua le magicien. Que les humains aient entendu parler de notre existence, d’accord. Qu’ils aient des récits qui mentionnent l’Atlantide passe encore. Mais des dessins représentant fidèlement notre apparence ? Notre architecture ? Il y a plus que des légendes là-dessous. Je me demande…

Le muet lui fourra son carnet sous le nez. Le magicien le prit en lui jetant un regard assassin.

« Ne jouez pas avec Caleb », était-il écrit. « Il n’a rien à voir avec nos histoires. »

— Oh, tu t’es déjà attaché, petite sirène ? railla Abysse. Mais oui, j’oubliais que Caleb était ton grand amouuuuuur…

Erël lui arracha le carnet des mains et traça quelques mots sur le papier.

« Vous n’aviez pas le droit de me prendre ma voix. »

— J’en avais parfaitement le droit, le contredit-il tranquillement. Tu me l’as donné.

Afficher en entier

Il était une fois une tempête, un océan déchaîné et un navire dansant sur les flots furieux.

Caleb courait sur le pont, les mains tendues vers le mât lorsque le monde se renversa. Il sentit ses pieds quitter le bois, et l’espace d’un instant – un de ces instants qui durent l’éternité –, il ne pesa plus rien. Il vit les embruns gicler autour de lui, les cordages se rompre, les bastingages se fendre et d’autres corps chuter à ses côtés vers le ventre bouillonnant de l’océan.

L’impact expulsa tout l’air de ses poumons, annihilant son cri.

L’eau glacée se referma sur lui.

Et le silence se fit.

Afficher en entier

- Erël, balbutia Abysse, désemparé, tu... Tu ne peux pas me pardonner. Tu ne dois pas. Je ne le mérite pas ! Je t'ai blessé par ennui, par jeu, et c'était ignoble de ma part. C'était...

Le muet posa un doigt sur ses livres, puis prit son carnet pour écrire et le posa ouvert sur ses genoux.

" Mon pardon n'appartient qu'à moi, je le donne à qui je veux. C'est à toi de te pardonner, à présent. Trop de culpabilité finira par te dévorer Abysse. Ne la laisse pas prendre ce qu'il y a de meilleur en toi."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode