Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Coquelicot27 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy The Book of Ivy, Tome 1 : The Book of Ivy
Amy Engel   
Mon avis sur…
L’histoire
Autant vous prévenir, cette chronique risque de partir dans toutes les sens, un peu comme mon cœur qui s’est fait bourlinguer à gauche et à droite pendant ma lecture. Ce que je peux vous assurer, c’est que c’est un livre aussi génial que frustrant (et comme là je suis, vraiment, très frustrée, c’est vous dire à quel point il est magique !).
On s’immerge dès les toutes premières pages dans le monde post-apocalyptique créé par Amy Engel. Après une guerre nucléaire. On en apprend plus sur les nouvelles règles mises en place : le conflit entre les deux familles, les mariages forcés… Et qu’est-ce qu’on peut détester, tout comme Ivy, les Latimer, familles ennemies depuis des générations ! Puis, on découvre que tout n’est pas noir ou blanc, mais que cet univers est teinté de nuances, tout comme Ivy va finalement le réaliser.
Ivy est une jeune femme qui, au départ, souhaiterait être aussi forte que sa grande sœur Callie, celle qui, initialement, devait s’occuper des Latimer et en particulier du fils, Bishop. Puis, au fil du roman, elle va ouvrir les yeux, non seulement sur lui et son père, mais également sur sa propre famille. Je l’ai trouvée courageuse, sensible, timide et prête à tous les sacrifices pour ceux qu’elle aime. C’était une déchirure que de l’abandonner à la fin de ce livre.
Bon… sinon y a Bishop. Non. Sinon y a BISHOP ! Le Bishop charmant ! Le meilleur Book Boyfriend au monde ! Non, je n’exagère pas ! Damn, il est tellement parfait : beau, sexy, téméraire, humain, honnête, droit… Le genre qui ferait fondre même un bloc de glace en plein pôle Sud (contrairement à ce qu’on croit, c’est là qu’il fait le plus froid). Bref… Vous avez compris : je l’ai adoré. Et pour le coup, l’abandonner fut une réelle torture. Surtout de la sorte ! Amy Engel est une sadique… une vraie, une pure, une dure !
Dans les personnages secondaires, nous avons le père d’Ivy, un homme froid, distant, prêt à tout pour accéder au pouvoir et même à sacrifier sa propre fille. Plus on avance dans le livre et plus on le déteste, à mesure qu’on découvre qui il est réellement.
Puis, il y a Callie. Alors là, je n’aurais qu’une phrase pour elle : Callie, JE TE HAIS !!!
Voilà, c’est dit. Y a pas à dire : on se sent mieux après.
Parlons un peu histoire et action : autant vous le dire tout de suite, on ne s’ennuie pas une seconde dans ce roman. Et on est tellement pris que la fin arrive bien trop vite ! On suit Ivy dans la découverte de sa nouvelle vie de femme mariée, où elle doit mettre en place le plan établi depuis longtemps par son père. La tension augmente à chaque page du livre, pour finir en apothéose à sa toute fin… et QUELLE FIN ! Le genre qui vous donne envie de traverser les océans pour aller trouver l’auteur et mettre tout en œuvre pour lui soutirer les informations sur le tome 2 ! Sérieusement, c’est presque de la torture ! Surtout quand on apprend que cette suite sort en VO en novembre 2015 ! *PAN ! *
Bref, vous l’aurez compris : « The Book of Ivy » est une lecture totalement addictive, palpitante et haletante. Je l’ai refermé à la limite de pleurer toutes les larmes de mon corps, mais surtout avec la furieuse envie de tout casser chez moi.
C’est un roman que vous ne pourrez tout simplement pas lâcher dès l’instant où vous l’aurez ouvert. Un gros coup de cœur chez Lumen qui réussit là l’exploit que, sur quatre livres lus chez eux en ce début d’année, c’est le troisième Coup de cœur/Coup-de-poing/Coup de foudre !

L’écriture :
La plume d’Amy Engel est fluide tout en étant délicate. Elle parvient à nous toucher en plein cœur et on s’attache si facilement à ses héros au fil du livre, qu’on ne veut plus les abandonner. Elle décrit parfaitement les sentiments qui évoluent au fil des pages, en même temps que la réalité de la société se dévoile. Et des personnages qu’on adore au début, on en vient à la haïr à la fin, et inversement. Sa plume est tout simplement parfaite… et elle vous chamboulera à coup sûr !

Et si vous doutez encore de l’acheter, voici 15 raisons qui vous feront courir jusqu’à vote libraire :
Pourquoi faut-il avoir Ivy dans sa bibliothèque ?
1. Bishop.
2. Il y a un max d’action.
3. Bishop.
4. L’héroïne est vraiment touchante.
5. Bishop.
6. La société créée par Amy Engel est particulièrement saisissante de réalisme.
7. Bishop.
8. Les pages se tournent toutes seules tant on est happé par l’histoire.
9. Bishop.
10. On en ressort totalement chamboulé.
11. Bishop.
12. La couverture est juste sublime.
13. Bishop.

Le précepteur Le précepteur
Bonnie Dee   
Dès les premières pages, nous sommes plongés dans une atmosphère sombre et inquiétante …. Le décor est planté dès les premiers mots, nous sommes de suite happés dans cette histoire.

Que se soit la description des lieux, les personnages, l’auteure a réussi, avec une plume simple, douce et envoûtante, à créer tout un univers inquiétant, étrange …. Comment ne pas avoir quelques frissons avec ce Manoir à l’apparence glauque, qui se dresse dans le décor déjà sombre et flippant, avec un maître des lieux carrément austère (mais séduisant à sa façon), avec deux jumeaux complices mais intrigants au possible … Il ne vous manque plus que quelques phénomènes surnaturels pour vous plongez, malgré vous, dans une histoire qui va vous tenir en haleine, jusqu’à la fin, tellement vous désirez connaître le fin mot de l’histoire !!

Et puis, pour illuminer un peu toute cette noirceur, l’auteur nous offre une petite lumière éblouissante, avec le personnage de Graham, qui va à sa façon, apporter une étincelle de vie et d’amour dans cette famille qui en manque cruellement.

Comment Graham va-t-il appréhender ces lieux, et cette famille au bord de la rupture ?

Comment, dans ce décor et cette ambiance, une relation peut-elle prendre vie ?

Pourquoi ces phénomènes inexpliqués, se déchaînent ?
Comment tout ce petit monde, arrivera-il à venir à bout de ceux-ci ? Et est ce que l’amour peut être plus fort que tout ?

Pour y répondre, n’hésitez surtout pas à vous laissez tenter. Il serait dommage, de ne pas prendre le temps de découvrir l’histoire de Graham, ce percepteur pas tout à fait comme les autres, qui sans aucun doute, ne vous laissera indifférent …

Par contre, j’ai trois bémols :

Premièrement, j’ai trouvé que la romance prenait vie beaucoup trop tard dans l’histoire, mais après cela, elle avait tendance à prendre trop de place, et laissé l’intrigue principale et les phénomènes surnaturels de côté …

Deuxièmement, j’ai trouvé la fin beaucoup trop facile… Au vus de toutes les mises en scènes, le côté angoissant bien défini (surtout dans la première partie du livre), je m’attendais à une fin plus haletante, plus stressante, prenante … Là j’ai trouvé que l’auteure était allé à la facilité … Vous me direz avec les phénomènes surnaturels on peut tout se permettre … Alors soit, mais là, du coup j’aurai voulu quelque chose de plus surprenant !

Troisièmement, j’ai été choqué par l’emploi de certains mots ! Sachant que l’histoire de ce livre se déroule dans les années 1890 – 1900, il me parait difficile que les protagonistes emploient des termes tel que : baiser (plutôt Forniquer- accoupler) – putain (terme certainement pas utiliser à cette époque pour jurer) – pédé (plutôt Sodomite).

Malgré cela, ce roman reste une très belle découverte… Une lecture qui m’a une fois de plus sorti de mon confort habituel, puisque je n’aime pas les histoires de fantômes en général, et que l’a j’ai aimé et que j’en aurai voulu plus !

Les Hommes de Snowcroft, Tome 1 : Le secret de Snowcroft Les Hommes de Snowcroft, Tome 1 : Le secret de Snowcroft
Christi Snow   
Suite à mon amour pour la série Quand la mission se termine de la même auteure, j'ai eu envie de découvrir celle-ci et, en même temps, j'avais peur de ne pas retrouver tout ce que j'avais tant aimé dans la précédente. Visiblement je me suis inquiétée pour rien et n'aurait pas dû laisser ce livre traîner aussi longtemps.

Jamie est fou amoureux de Trevor, son meilleur ami et ce, depuis bien longtemps. Ce dernier enchaîne les conquêtes féminines d'un soir au grand désespoir de Jamie. Leur amitié a connue des hauts et des bas, et aujourd'hui elle est plus fragile que jamais. Jamie souffre et ne veut plus, ne peut plus s'infliger tout cela, il prend donc la décision de quitter la ville et d'aller s'occuper de l'extension de son entreprise, loin des siens.
Une fois encore les choses ne se passeront pas comme prévues, puisqu'il retrouvera Trevor inconscient et en hypothermie. Il est plus inquiet que jamais pour son ami que le choc a rendu amnésique. Il décidera de rester jusqu'à ce qu'il aille mieux et retrouve sa mémoire. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'avait pas idée de ce que l'avenir lui réserverait!

Jamie est un jeune homme au physique très avantageux. Son métier dans le bâtiment lui a forgé le corps d'un dieu grec. C'est un homme blessé, intelligent, courageux, aimable, gay et très touchant. Il a perdu ses parents il y a de cela plusieurs années. Depuis il dirige l'entreprise familiale avec sa sœur Leigh. Il doit être le seul gay de Snowcroft et par conséquent, sa vie privée est au point mort. Il a bien entretenu une "relation d'amitié améliorée" avec Hudson mais tout cela est fini. Le seul homme qu'il veut à ses côtés, il ne l'aura jamais puisqu'il est hétéro. Alors qu'il décide de prendre un nouveau départ, Trevor est victime d'un accident qui risque bien de tout bouleverser à jamais dans leurs vies. Malgré le fait que ce dernier soit amnésique, Jamie est là pour lui apporter le soutien dont il a besoin mais aussi certaines réponses. Jamie est un homme bon et au grand cœur, mais est-ce sans danger pour lui de prendre soin de Trevor?
J'ai adoré ce personnage touchant qui n'hésitera pas à remettre pas mal de choses en questions, mais toujours de manière utile et réfléchie. Il ne prend pas les choses à la légère et s'inquiète de la suite des événements. J'ai aimé son questionnement et sa réflexion sur tout ce qui se passe. Dès les premières pages, j'avais envie de veiller sur lui et que les choses s'arrangent.

Trevor est un homme plutôt beau gosse lui aussi. Il travaille au sein des gardes forestiers et aime enchaîner les conquêtes d'un soir. Il n'a pas d'attache particulière. La seule personne stable dans sa vie est son meilleur ami depuis l'enfance, Jamie. Le fait qu'il soit gay ne lui a jamais posé le moindre problème, même si les membres de sa famille ne voient pas leur amitié d'un très bon œil. Trevor a un caractère de cochon et ne mâche jamais ses mots. Lors d'une enquête, il sera victime d'un accident et se retrouvera amnésique. A son réveil, il se rendra vite compte qu'il ne se souvient de rien ni personne, pas même son propre nom. Un homme se disant proche de lui ne le quitte pas d'une semelle et tente de lui apporter un maximum de confort et de réponses. Si Trevor ne se souvient pas de lui, son instinct lui susurre qu'il peut lui faire confiance et se sentir en sécurité à ses côtés. Les semaines à venir seront assez éprouvantes et intenses pour Trevor. Des milliers de questions se bousculent dans sa tête et il n'osera pas toutes les poser à Jamie. D'un côté il est crucial qu'il retrouve la mémoire au plus vite et d'un autre, il a peur de redevenir le connard que tout le monde lui décrit.
C'est un homme confus, perdu, parfois un peu bourru mais pourtant pas méchant. Il a une certaine capacité de réflexion qui l'aidera pour les semaines suivant son accident. Il redécouvre certains petits plaisirs simple que par habitude, on ne prend plus la peine de savourer pleinement. Il découvrira également beaucoup de choses sur lui-même et son entourage qu'il ne soupçonnait pas un seul instant.
Comment réagira t-il à tout cela? Que lui est-il vraiment arrivé? Retrouvera t-il la mémoire? Son amitié avec Jamie survivra t-elle à cette nouvelle épreuve? A vous de le découvrir!

Quelle ne fut pas ma joie de revoir Nathan dans le premier tome de cette nouvelle série. Pour ceux qui ne le connaissent pas, on le rencontre tout simplement dans la saga précédente de l'auteure.
Nathan est un jeune homme tout juste majeur et capable de cracker à peu près tout sur le net. Il n'a vraiment pas eu une histoire facile, mais les choses semblent sur le point de changer. Je m'en réjouis d'avance pour lui. J'ai adoré ses interventions et commentaires dans ce tome-ci. Nathan apporte une touche de fraîcheur et de bonne humeur. De plus, le côté protecteur de Jamie vis-à-vis de lui est assez drôle à observer. J'ai hâte de le retrouver plus tard.

La plume de Christi Snow est toujours aussi captivante et fluide. C'est une auteure que je vais continuer à suivre avec plaisir. Si sa première saga était un savoureux mélange entre romance M/F et enquête policière, Les hommes de Snowcroft est toute aussi délicieuse, mais en romance M/M. J'ai retrouvé ici tout ce qui m'avait séduite précédemment. Un univers intéressant, des intrigues bien ficelées, une plume addictive à souhait et des personnages terriblement attachants. Par contre, je tiens à préciser que les scènes de sexe contiennent certains détails, donc vous voilà avertis. Personnellement, çà ne me gêne pas. Tant qu'on nous offre pas des scènes de fesses, juste pour faire du sexe, ça me va. Dans ce cas présent, les scènes présentes ne sont pas en grand nombre et arrive à point nommé. Je suis fan de cet univers que l'auteure a su créer et n'est pas prête de m'en lasser. Dans chaque tome de ces deux sagas, les personnages vivent des événements durs, voir traumatisants. L'auteure ne cède pas à la facilité et nos héros ont tous quelque chose qui nous poussent à vouloir les protéger et découvrir chacune de leurs propres histoires. Je sens que je vais me régaler encore un petit moment puisque cette série est partie pour avoir entre 4 et 6 tomes d'après ce que j'ai pu lire dans les remerciements de l'auteure.

En résumé, une nouvelle saga mêlant romance M/M et enquête policière qui a sur me charmer dès le début. Une plume toujours aussi prenante et agréable à lire. Des personnages qui vont devoir faire face à des obstacles pas évident. Ils m'ont touchés et j'ai aimé les découvrir tout au long de ce tome. Une intrigue encore une fois bien ficelée et menée qui aura fait battre mon petit cœur. Des émotions à la pelle pour ce tome que j'ai trouvé excellent.
Une saga/une auteure que je recommande à tous les lecteurs qui veulent une romance différente.

par ellesmera
Rebecca Kean, Tome 7 : Amberath Rebecca Kean, Tome 7 : Amberath
Cassandra O'Donnell   
L'auteur vient d'annoncer sa sortie pour Octobre 2019 ! l'attente aura été longue mais à coup sûr elle vaudra le bien!!
Abby Sinclair, Tome 1 : A Brush of Darkness Abby Sinclair, Tome 1 : A Brush of Darkness
Allison Pang   
Suite à un accident qui a bouleversé sa vie, Abby à perdu sa mère et sa passion, en effet ses blessures lui empêchent de continuer ce qui était sa vie avant : être danseuse.
Ne sachant pas quoi faire de sa vie Abby saute sur l'occasion de devenir TouchStone (en gros un ancre pour une créature surnaturelle) pour le protectorat.
Mais les choses commencent mal, Moira le protectorat, en quelque sorte le shérif des surnaturels ou l'autorité si on veut, s'en va un jour en lui laissant un mot disant quelle reviendra bientôt. Plusieurs mois passent sans nouvelles. Quand les choses commencent à bouger et les problèmes à s'accumuler, Abby n'a pas d'autre choix que de s'allier avec Brystion un incube qui recherche activement sa sœur disparue à peu près en même temps que Moira.
Cette série apporte une brin de fraîcheur dans le monde de la bit-lit, elle un peu beaucoup à la série Sidhe de par son thème et son ton.
J'ai beaucoup aimé l'humour, les créatures (oui, qui ne rêve pas d'une licorne d'appartement perverse? :P) et le monde de ce livre, je me suis laissé prendre à l'histoire très facilement et avec plaisir.

par lianne80
Les Rumeurs d'Issar, Tome 1 : Le Talisman perdu Les Rumeurs d'Issar, Tome 1 : Le Talisman perdu
Marie Caillet   
https://aliceneverland.com/2017/07/10/les-rumeurs-dissar-tome-1-le-talisman-perdu-marie-caillet/

Je suis une gaga de fantasy young-adult. Chaque nouvelle parution est l’occasion, pour moi, de me plonger dans un monde imaginaire inédit né de la simple imagination de l’auteur, et j’en suis admirative à chaque fois. Il va donc s’en dire qu’il m’était impossible de passer à côté de cette nouvelle série.

J’y ai découvert un univers surprenant comme je les aime tant : original, addictif, et baignant dans une mythologie qui lui est propre. Ici, la magie est un fait, elle habite tous les Hommes. Mais, pour chaque signe du zodiaque, elle en choisit un : un être lié à son signe et à son animal totem, habité d’une mission particulière. Edjan fait parti de ces « Elus ». Mais, pour lui, cela s’apparente plutôt à une malédiction. Depuis qu’il a reçu son Talisman, il laisse ses pouvoirs végéter. Jusqu’au jour où sa destinée va se rappeler à lui…

J’adore me plonger dans un nouvel univers. Il faut prendre ses marques, le dompter pour mieux réussir à l’appréhender. Et, dans ce premier tome, Marie Caillet nous donne toutes les cartes pour réussir à en comprendre les tenants aboutis sans aucun souci. Présentation des signes, carte, interludes sous forme de Rumeurs… L’auteur enrichit son univers de telle façon à ce que le lecteur ne soit pas perdu. On découvre donc tout un monde fascinant et exotique, inspiré des mondes orientaux, qui nous transporte de la première à la dernière page.

Edjan fait parti de ce genre de héros comme on en retrouve assez peu. A vrai dire, l’aventure, ce n’est pas son truc. Alors, quand son animal totem apparait lors de la Cérémonie du Talisman, il va faire l’exact opposé de ce que l’on attendrait de lui : se taire et se cacher. C’est en tant que réparateur de tapis volants qu’on le découvre, et on se rend vite compte qu’il fait en sorte à ne jamais trop se démarquer. Bref, alors qu’il devrait être adulé, il passe son temps à se prendre la tête avec son animal. Mais c’est également cette attitude qui le rend attachant, et j’avais vraiment envie de voir jusqu’où cette histoire allait le pousser à se révéler.

L’intrigue est également assez riche. Entre jeux de pouvoirs, politique, et magie ancienne, de multiples aventures attendent notre héros. Le rythme est intense, il se passe sans cesse quelque chose, et je ne me suis ennuyée à aucun moment. En somme, un premier tome plus que prometteur. J’ai adoré l’univers de Marie Caillet et j’ai hâte de voir jusqu’à quel point elle va le développer dans les prochains tomes.

par Kesciana
Les Légendes de Blackwell, Tome 1 : Les Loups de l'Apocalypse Les Légendes de Blackwell, Tome 1 : Les Loups de l'Apocalypse
Kelley Armstrong    Melissa Marr   
Une aventure palpitante basée sur les mythes scandinaves!

Matt Thorsen est le fils du shérif et ce qu'on attend de lui c'est qu'il montre l'exemple. Alors quand il surprend Laurie et Fen en train d'arracher un bouclier du Drakkar de la ville, il intervient. Mais Matt est aussi le descendant de Thor. Son intervention ne se passe donc pas comme prévu, puisqu'il n'arrive pas à maîtriser ses pouvoirs et envoie un "coup de marteau" à Fen.
Matt s'en veut énormément puisqu'il n'est pas à la hauteur de ses grands frères qui se maîtrisent, ou de ses ancêtres. Pourtant il a été choisi, c'est lui le champion qui devra combattre pour empêcher la fin du monde , comme dans le mythe. Et il devra le faire contre ou aux cotés d'autres descendants comme Laurie et Fen, descendant de Loki.

Le début est déjà très intéressant avec le face à face entre Matt et Fen. On comprend vite qu'ils viennent de deux familles qui se détestent, mais pas seulement. A Blackwell, on croit aux légendes, aux mythes scandinaves et les Thorsen par exemple savent qu'ils sont les descendants de Thor depuis des générations. Les habitants célèbrent des fêtes ancestrales, et transmettent les pouvoirs à leurs enfants (comme le marteau de Thor, ou le pouvoir de transformation). Et selon la légende, les Dieux doivent affronter une puissante créature appelée Midgard pour éviter la fin du monde : le Ragnarôk.
Après le cauchemar de Matt et les premières catastrophes naturelles, les anciens déclarent que l'heure est arrivée. Et pour cela, Matt, Laurie et Fen doivent retrouver les autres descendants des Dieux comme Odin, Balder... Les personnages ont tous des caractères forts et une vie bien différente derrière eux alors j'ai trouvé super qu'ils essaient de se serrer les coudes malgré tout, et qu'ils tentent de faire des choix différents de l'histoire originale et de ce qu'on leur croyait capable. Ils ont seulement treize ans mais on sent qu'ils ont assez de courage pour relever le défi, tous ensemble.

Il y a beaucoup de rebondissements et c'est ce que j'aime. Je ne connaissais pas si bien les légendes scandinaves, ni les grands personnages de ces mythes et j'ai bien aimé les découvrir à travers notre époque.
On enchaîne les rencontres et les affrontements contre des créatures toujours plus impressionnantes : les guerriers, les loups, les trolls, les valkyries, les maras et même la police (ah non, eux ce ne sont pas des créatures ^^). Et c'est très entraînant! Je n'ai pas lâché le livre vu qu'il n'y a pas de temps mort. Même quand ils ont un peu de répit, le danger rôde toujours et on apprend de nouvelles choses sur les légendes et les différents dieux.

Le petit plus : Le livre est très bien illustré avec plusieurs scènes représentées à l'intérieur, et du coup c'est très facile de se représenter les personnages.

Verdict : L'action et l'aventure sont au rendez-vous. C'est une lecture jeunesse que j'ai adoré! J'ai hâte de me plonger dans le second tome, surtout avec ce qu'ils ont l'intention de faire!
The Rain, Tome 2 : Après l'apocalypse The Rain, Tome 2 : Après l'apocalypse
Virginia Bergin   
J'ai hâte d'avoir ce livre. J'avais bien aimé le premier tome, et j'attends la suite avec impatience. La fin du tome 1 m'a laissée sur ma faim ;). L'auteur nous donne beaucoup d'espoir et bam! fin du livre! Zut, alors ! Comment je fais, moi ?

par Sice
La Meute des Howling Wolves, Première partie La Meute des Howling Wolves, Première partie
Aurore Doignies   
Déçue.
Ce livre aurait pu être bien si les 2 tomes avaient été réduits en un seul avec quelques coupes.
L'histoire est sympa, tout autant que l'univers, les persos, les interactions. L'écriture est fluide, agréable.
Dommage qu'il y ait trop de scènes de sexe rapide et pas très utiles. Avec 3 couples, elles reviennent toutes les 10 pages et c'est lassant, donnant l'impression qu'ils ne se construisent qu'à travers le sexe. Trop de "je t'aime" aussi, au moins aussi souvent que les scènes de sexe. Et des larmes, des larmes... Ils pleurent beaucoup nos héros pour des loups ou des hommes alphas. Cette impression est renforcée par un vocabulaire qui emploie souvent des mots de faiblesse. J'avais un sentiment de contradiction qui ne m'a pas quitté tout du long. Il m'était extrêmement difficile de les voir comme des "hommes" forts, puissants, guerriers. Les scènes d'action sont noyées au milieu de tout ça et elles m'ont paru parfois incohérentes. Notamment celle entrecoupée de soins, de disputes, comme si pendant qu'ils se chicanaient, leurs détracteurs attendaient patiemment qu'ils en finissent pour reprendre leur attaque.
J'ai lu les deux, j'ai aimé malgré tout, mais j'avoue avoir sauté toutes les scènes de sexe au cours de ma lecture du tome 2 et fermé les yeux sur tous les "je t'aime".
Vraiment dommage, car en élaguant un peu, il y avait de quoi faire un bouquin vraiment au top. Il y avait tout pour. Frustrée plus que déçue, au bout du compte.
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3