Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de CORALIEBM : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Les idoles du Stade Anthology: Mistletoe Games Les idoles du Stade Anthology: Mistletoe Games
Jaci Burton   
No one brings the sexy out in sports like Jaci. Now, she puts together a holiday hat trick with three novellas featuring the hottest sports around: baseball, hockey, and surfing—because hard bodies are always in season…

Together in print for the first time:

Holiday Games
For the high-achieving Elizabeth and her husband, baseball player Gavin Riley, failure is not an option. So when it comes to making a baby, they’re not about to let any holiday distractions get in the way of their necessary pleasures…

Holiday on Ice
It’s the season for giving and superstar hockey player Patrick “Trick” Niemeyer is ready to give dancer Stella Slovinski his heart wrapped up in bow. But he’ll have to melt the ice surrounding her heart to keep her from walking away…

Hot Holiday Nights
Christmas in Hawaii brings sports agent Tori Baldwin two presents: a young
surfer at the top of his game and his business manager. But this hot threesome has to decide if the romantic wave they’ve caught is nothing more than a vacation fling, or the kind of love that could change all their lives forever…

par soazig78
Songs of Submission, Tome 3 : Chante, accomplis, triomphe Songs of Submission, Tome 3 : Chante, accomplis, triomphe
C.D. Reiss   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2017/04/10/chante-accomplis-triomphe-c-d-reiss/

Chante, accomplis, triomphe est un tome que j’attendais avec impatience ayant beaucoup aimé les deux précédents opus. Pourtant, loin d’être une adepte de l’univers BDSM j’ai trouvé dans cette saga une manière à la fois forte et émouvante de décrire la relation puissante qui unit Monica et Jonathan.

Ce que je retiens particulièrement de cette fin c’est la tension permanente qui parsème ce texte. L’enchaînement de coups durs, l’inquiétude, l’angoisse, le stress prennent le pas sur tout le reste dans la première partie de ce roman. On oscille entre l’impuissance de Monica, la pression qu’elle subit et les phases de conscience de Jonathan. La lecture est à ce moment-là lourde, angoissante, fatigante. On assiste à la mise en pause de leur existence, à l’attente du verdict, aux options fatidiques. Tout leur monde est alors mis entre parenthèses.

Après une fin de chapitre assez abrupte, nous effectuons un saut dans le temps. Il est vrai qu’il m’a fallu un petit moment d’adaptation à ce changement de comportement, à cette nouvelle dynamique de couple. En effet, il faut à présent se reconstruire, se relever de cette épreuve sans laisser cette peur viscérale diriger leur vie. Beaucoup de concessions, énormément de sacrifices vont devoir être faits, mais ce qui m’a vraiment touchée à ce moment-là c’est la force et le courage qu’ils déploient par amour pour l’autre.

Ce livre regorge de moments forts, d’appréhension, d’hésitation, mais ce qui est captivant c’est la reconstruction de ce couple. Leurs sentiments ne sont jamais remis en cause, mais ils ne sont parfois pas suffisants pour être heureux. L’auteur a fait un travail formidable sur cette partie, sur l’évolution de leur relation tout en gardant très présentes les complications passées. J’ai véritablement aimé la manière dont elle a construit son récit. Elle inclut totalement le lecteur à l’histoire mettant nos émotions à vif. J’ai eu l’impression de vivre ce roman de l’intérieur.

La surprise vient de la dernière partie qui se divise en plusieurs nouvelles que j’ai pris plaisir à découvrir, notamment le point de vue de Jessica, personnage qu’il est difficile de cerner tant ses agissements sont contradictoires.

Chante, accomplis, triomphe est un livre que j’ai longtemps attendus, mais je dois dire que ma patience a été récompensée. J’ai ressenti plus de profondeur dans le texte, plus d’émois, plus de frissons. L’importance donnée à la notion médicale agit comme une épée de Damoclès sur leur tête menaçant de faire basculer leur vie à tout moment. C’est ce qui rend la lecture réellement passionnante.

Comme à chaque fin de saga, je suis toujours un peu triste de quitter Monica et Jonathan. J’ai passé avec eux des moments intenses, captivants, excitants. Je dois maintenant les laisser partir, mais je suis ravie d’avoir pu découvrir leur histoire.
Il était une fois, Tome 1 : Nicholas Il était une fois, Tome 1 : Nicholas
Emma Chase   
http://www.my-bo0ks.com/2018/01/il-etait-une-fois-tome-1-nicholas-emma-chase.html

C’était sans doute le roman qui me rendait le plus curieuse possible. Parce que, avouons-le, les romances j’en vois énormément passer et je suis très, très friande de ça, mais une histoire de royauté, prince, héritage et cie, ça, ça ne court pas les rues du moins en roman.

Il était une fois, tome 1 : Nicholas avait donc déjà tout pour lui avant même de le commencer. Et je vous avoue également que je suis fan de la couverture. Sobre, classe et juste un soupçon de sexy de quoi rendre curieuse tout en restant dans le mystère !
Je n’avais encore jamais lu de roman d’Emma Chase (oui, oui, c’est possible) mais j’en avais entendu le plus grand bien. Une chose est certaine, l’auteure sait dès le début captivé son lecteur. Je me suis très rapidement mise dans l’ambiance d’Il était une fois. Dois-je préciser que ce thème me fait rêver dès qu’il y a un peu de « paillettes » ? J’ai trouvé intéressant de découvrir l’envers du décor avec la Reine, les règles et les contraintes d’un tel statut.

Pour tout vous dire, lorsque j’ai lu ce premier tome, Nicholas, j’ai assez rapidement repensé à Princesse malgré elle et tout dernièrement A Christmas Prince sur Netflix. Quand je vous dis que je suis une fan de ce genre d’histoire, je ne vous mens pas… Quoiqu’il en soit, j’ai de suite été dans l’ambiance. Emma Chase nous offre une histoire de Cendrillon des temps modernes avec juste ce qu’il faut pour être émerveillé.
Parlons maintenant personnages. Olivia est une héroïne attachante, douce et d’une gentillesse sans limite. Elle fait tout pour aider sa famille, son père, son héros mais aussi sa jeune sœur. Son caractère facile et son aisance ne l’empêcheront pas de remettre à sa place un homme et encore moins un Prince.
Ce Prince n’est autre que Nicholas. Avec le décès de ses deux parents, il est le futur roi de Wessco une fois que sa grand-mère, la Reine ne sera plus là. Des responsabilités auquel il a été préparé toute sa vie. En revanche, il est dans l’obligation de se trouver une épouse dans les trois mois qui viennent. Une épouse digne de la couronne et validée par la Reine actuelle. Une tâche des plus compliquée qu’il compte bien retarder au maximum. Lors d’une escapade dans le but de retrouver son frère Henry à New-York, il va faire une rencontre qui pourrait tout changer.
Concernant sa personnalité je suis un peu plus sur la réserve. Certains points m’ont fait grincer des dents à quelques reprises. Si j’ai aimé le côté responsable, attentionné et sur de lui, le reste m’a un peu fait l’effet d’un goujat par excellence. Pour le côté romantique, c’était un peu limite et c’est surtout ce qui m’a manqué. Des scènes de sexe assez répétitive, au détriment des moments romantiques et mignons.
La relation Olivia/Nicholas nous offre son lot de retournements. Leur rencontre des plus originales m’a vraiment amusé et l’humour reste présent tout au long de leur relation. C’est rafraîchissant et apporte vraiment de la légèreté. Eux qui ne s’attendaient pas à passer plus de trois mois ensemble, auront bien du mal à se séparer.
Autre point fort du roman et pas des moindres c’est le côté famille. D’abord, Olivia avec son père et sa sœur, dont les liens sont très forts et m’ont beaucoup touché mais aussi et surtout la relation Nicholas/Henry. Les deux frères sont radicalement différents et affrontent la vie de façon assez opposée. Pourtant, ils se soutiennent et nous offre de beaux moments. L’humour d’Henry m’a d’ailleurs vraiment conquise. Il ne va pas sans dire que j’ai hâte de le découvrir dans le second tome…
En conclusion, Il était une fois, tome 1 : Nicholas m’aura fait rêver et croire aux contes de fées modernes sans pour autant tomber dans l’excès. Je conseille donc volontiers cette série !

par Carole94P
Spotlight, Tome 2 : Dans ses yeux Spotlight, Tome 2 : Dans ses yeux
JS. Taylor   
https://lmedml.com/2017/03/06/spotlight-2-dans-ses-yeux-js-taylor/

J’ai retrouvé Isabella et James avec plaisir, cependant, si j’ai bien aimé ce tome dans l’ensemble, j’ai quelques petites choses à lui reprocher. L’auteure nous avait laissé sur une scène qui ouvrait à merveille la suite de l’histoire.

Isabella s’apprête à interpréter le premier rôle féminin dans le nouveau film de James Berkeley. Mais avant de se faire, elle doit affronter les doutes qu’elle ressent face à sa relation avec James. Comment faire confiance à un homme que l’on ne connaît que depuis une semaine ? Un homme qui se trouve être très secret. Et cette facette de sa personnalité est un réel problème pour Isabella qui aimerait être mise en confiance. James va-t-il se dévoiler un peu plus dans ce second tome ?

L’histoire se poursuit avec de nouvelles intrigues, le tournage du film et une menace qui plane au dessus de la tête d’Isabella. Alors je reste septique sur l’aspect du tournage du film, qui m’a paru assez mal orchestré, avec des directives quelque peu irréelles. Je ne sais pas, de ce côté pour moi tout va trop vite, tout est assez brouillon et j’ai eu du mal à trouver cela crédible. En ce qui concerne l’intrigue à suspense, j’ai trouvé que cela apporte de la nouveauté et que le récit prend un autre tournant assez captivant à lire, mais là encore tout se résout un peu trop facilement.

La venue de nouveaux personnages a renforcé mon intérêt pour cette suite. J’ai adoré Camilla et Calum, mais j’ai détesté Natalie, que j’ai trouvé trop cliché dans le rôle de la diva d’hollywood, même si je ne doute pas que certaines starlettes soient vraiment ingérables et exigeantes sur un tournage. Le personnage de Will, le garde du corps est très sympa et il joue son rôle à merveille.

Je dois dire que l’ensemble est toujours aussi addictif et plaisant à lire. J’ai aimé l’évolution de la relation de James et Isabella, on découvre une autre dynamique à leur couple, l’auteure prend le temps d’approfondir ses deux personnages principaux, mais du coup il y a peu de chose qui se passe dans cette suite. James se livre un peu plus, même s’il reste très secret. Isabella, quant à elle, prend de l’assurance, même si elle doute encore pas mal dans sa vie intime et sa carrière d’actrice. S’il y a bien quelque chose dont elle est sûre, c’est qu’elle veut une place dans la vie de James.

L’érotisme est toujours aussi sensuel, l’auteure ne nous pousse pas trop loin dans la découverte du bdsm, je dirais que cela reste assez classique, ce qui ravira les lectrices qui n’aiment pas trop sortir de leur zone de confort. Mais l’aspect psychologique est toujours aussi présent, ce qui me plaît énormément.

En bref, ce second tome est à mes yeux légèrement en dessous du premier. L’auteure se disperse un peu trop pour nous plonger dans une intrigue qui manque de crédibilité. Le récit reste tout de même très agréable à lire, d’autant plus que j’adore notre duo James/Isabella. La fin de ce tome relance l’intrigue et nous mène sur un autre aspect de la célébrité et j’ai hâte de voir où l’auteure va nous mener.
Billionaire Bachelors, Tome 5 : Blackmailing the Billionaire Billionaire Bachelors, Tome 5 : Blackmailing the Billionaire
Melody Anne   
« Do I have any messages?” Max asked as he walked into his office. He was rarely home, causing built up piles of work when he stepped inside the doors. His job consisted of mostly travel, keeping an eye on the company’s vast holdings throughout the world. He preferred travel to sitting behind a desk like his siblings and cousins. He didn’t understand how they handled the staleness of an office eight to twelve hours a day.

“Of course you have messages, Max,” Cynthia said with a smile. Cynthia was like a mother to him. He’d lost his mom several years ago, but Cynthia had been around since he was a boy, first working in a different division of the company. When executive assistant had come open for him, he’d sought her out, and she’d been working for him for ten years. He knew he couldn’t do his job without her. He also knew she’d continue to give him grief until the day he died. She was one of the few people he’d take it from. »

par MilieP
Up in the air, Tome 4 : Mister B. Up in the air, Tome 4 : Mister B.
R. K. Lilley   
Un avis + détaillé : http://wp.me/p6618l-9jx

{Marina} :

Pour ce 4ème opus de la saga Up In The Air, R.K. Lilley nous livre le point de vue de James mais aussi de Stephan.

Pour autant, il ne s'agit pas de revivre la trilogie, mais de découvrir le ressenti des deux hommes lors de certains événements, de découvrir certains pans de leurs passés... et de les entendre confier leurs sentiments pour l'héroïne de Up In The Air....

[...)

Dans Mister B., R.K. Lilley nous intrigue un peu plus sur l'histoire de Tristan & Danika.. Une histoire que j'ai découverte avec le 1er tome et que je désespère de pouvoir poursuivre (groooos appel du pied à Hugo Roman pour qu'ils nous donnent cette opportunité !)...

Avec Mister B., nous avons la chance de savoir comment tout ce petit monde vit des années plus tard...

Un complément et un épilogue sur une saga que j'ai bien aimé....
Rien d'indispensable... mais un bon moment quand même.
Reborn, Tome 2.5 : Fearless Reborn, Tome 2.5 : Fearless
Rachel Van Dyken   
Oh non... Une déception !

J'étais très contente de retrouver Wes et Kiersten, mais alors là... Ça dégouline de romantique (attention, j'adore les romances !), mais là c'est trop. Beaucoup trop.
Il ne se passe absolument RIEN, à part le fait que Wes donne tout à Kiersten, que Kiersten pleure toutes les 3 lignes, et que Wes mette Kiersten sur un piédestal (et encore le terme n'est pas le bon).

Non vraiment, cette suite n'est absolument pas nécessaire !

par at_books
L'Enlèvement, Tome 1 L'Enlèvement, Tome 1
Anna Zaires   
ATTENTION ! LECTURE EXTREME A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS !

Je crois que je ne suis définitivement pas une adepte des "Dark Romance"... (COMMENT peut-on trouver ce genre d'histoire romantique ?!?!?!?!)

Ce livre m'a en fait profondément choquée...

Nora est traitée tout du long comme une vulgaire poupée gonflable par Julian, corvéable selon son bon vouloir quand ça lui prend, sans aucun respect pour ses sentiments ou ses désirs (elle n'a même pas le droit d'exprimer ses sentiments - la colère par exemple - sans être "punie")... quasiment toutes les scènes de sexe sont des viols... personnellement, ça ne me fait pas du tout fantasmer qu'une pauvre fille de 18 ans vierge se fasse violer par son "trop beau" ravisseur (remplacez le canon par un mec répugnant physiquement, c'est toujours aussi "romantique" du coup...?).
Le fait qu'elle éprouve du plaisir (qui est une réponse mécanique à un stimulus physique approprié) ne change rien au fait que l'acte est immonde ! (encore plus que de toute évidence, comme le dit Gatou29, elle était attirée par lui donc il aurait très bien la conquérir de manière "traditionnelle")
[spoiler]Je rajouterai également que les raisons de son attirance pour Nora au départ - elle lui rappelle une fillette qu'il a connu quand il était enfant - sont plus que douteuses à mon goût et son comportement est d'autant plus incohérent quand on connaît l'histoire (il se reproche d'avoir essayé de protéger la fillette, de n'avoir pas pu éviter ce qui lui est arrivé - viol et mort - mais... il viole et maltraite Nora ?!? O_O)

D'ailleurs, comment peut-on sérieusement fantasmer sur cet homme (mis à part son soi-disant physique de rêve) ?!? Parce que, franchement, c'est un sociopathe ce mec ! Les personnes qui le trouvent "trop génial" voudraient-elles échanger leur place avec Nora ?!? (ah mais non, puisque Nora n'a pas le choix, vous ne l'auriez pas non plus du coup !)
A part du dégoût et de l'horreur, il ne m'a rien inspiré… Et à la fin du bouquin (même tout le long en fait), je dois dire crûment - alors que je suis plutôt une pacifiste - que la seule chose que j'avais envie de faire, c'est lui taillader les couilles avec un cutter (et tout le reste par la même occasion)...[/spoiler]

Le personnage de Beth m'a profondément dérangé dans son attitude également... cautionner les actes de son "patron" et reprocher à Nora son manque de gratitude envers Julian, surtout connaissant son histoire (elle a été vendue et a dû se prostituer) est révoltant ! tout ça parce qu'elle lui est reconnaissante d'avoir sauvé sa vie ?!?
Passons également sur la réaction (ou plutôt non-réaction) des parents de Nora : leur fille disparaît pendant plus d'un an et c'est comme si ça ne les affectait absolument pas...

Et je n'arrive pas à comprendre comment on peut tomber "amoureuse" d'un homme qui vous enlève, vous séquestre, vous viole et vous bat... ça me dépasse complètement ! (c'est du conditionnement ça, pas de l'amour pour moi).
Nous vendre cette histoire comme une magnifique histoire d'amour, une romance, me donne envie de vomir !

[spoiler]D'ailleurs, la preuve que l'autrice est vraiment tordue… la première pensée que Nora a après que Julian l'ait violée la première fois :

" comment ai-je pu rester là et laisser Julian me faire l'amour ?"

L'AMOUR ?!? Il ne lui a pas fait l'amour, il l'a violée !!! Appelons un chat un chat quoi ! CA, ce n'est pas faire l'amour ! (ou alors je ne sais pas quel genre de relations sexuelles a vécu Anna Zaires dans sa vie…)
Faire l'amour, c'est un partage entre deux adultes totalement consentants ! CA, ce n'est pas du partage ! Ce n'est pas du consentement !
Par ailleurs, écrire des scènes de viols et tortures exactement de la même façon que des scènes de livres classiques érotiques ou de BDSM où les protagonistes sont consentants, c'est quoi le but exactement si ce n'est d'érotiser (ou plutôt de tenter d'érotiser) ces actes immondes ?!?
Anna Zaires est vraiment tordue dans sa tête à mon avis...[/spoiler]

En bref, je crois qu'au niveau de ce genre de scénario, dont la crédibilité est proche de zéro à mon goût et qui ne me fait absolument pas fantasmer, je vais en rester là… et au grand JAMAIS je ne recommanderai ce livre à qui que ce soit !


PS : Où est le WARNING !?!? Il me semble que pour un livre tel que celui-ci, c'est INDISPENSABLE !

par Vitany
Corps impatients, Tome 1 Corps impatients, Tome 1
Emma M. Green   
Un premier tome qui donne envie : des personnages intéressants que l'on veut découvrir, un suspense pour la suite!! Une lecture facile, une plume fluide.. on en veut encore!
Pretty Escort - vol. 1 Pretty Escort - vol. 1
Nina Marx   
Et pourtant ça commençait bien cette histoire, pourquoi tout cela est tombé dans une romance à l’eau de rose bien trop sucrée ? La déception augmente au fil de la lecture lorsque les scènes arrivent les unes après les autres sans surprises. Alors oui elle fait quelques sorties en Escort, mais rien de sulfureux, tout est lisse et bien comme il faut. L’auteur ne prend aucun risque.

par Csirene