Livres
473 127
Membres
446 607

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cornes



Description ajoutée par nathc 2011-09-11T17:01:28+02:00

Résumé

Ignatius Martin Perrish passa la nuit ivre, à faire des choses terribles. Il se réveilla le lendemain matin avec une terrible gueule de bois et… une paire de cornes qui lui sortait des tempes.

Au début, Ig croit que les cornes sont une hallucination, celle d’un esprit malade, rongé par la colère et le chagrin. Cela fait un an que Merrin Williams, sa bien-aimée, a été violée et tuée dans des circonstances inexplicables. Depuis, reclus dans sa solitude, il vit un enfer, et il a plus de raisons qu’il n’en faut pour sombrer dans la dépression. Pourtant les cornes sont on ne peut plus réelles.

Jadis, Ig le vertueux faisait partie des privilégiés : né dans une famille riche, second fils d’un musicien renommé et frère cadet d’une star montante de la télé, il avait la sécurité, l’aisance, une place reconnue au sein de sa communauté. Ig avait tout pour être heureux, plus encore il avait Merrin et un amour réciproque, auréolé de magie, fondé sur les mêmes rêves. Mais la mort de Merrin a tout détruit. Seul véritable suspect, Ig n’a pourtant jamais été accusé ni jugé. Et donc jamais innocenté. Pour le tribunal que constitue l’opinion publique de Gideon, sa ville natale du New Hampshire, Ig aura beau dire ou faire, il est et restera toujours coupable, car ses parents riches et influents ont exercé des pressions pour faire boucler l’enquête. Il est abandonné de tous, Dieu y compris. De tous, sauf de son démon intérieur… Et voilà qu’Ig se retrouve soudain doué d’un nouveau pouvoir, assorti à son nouvel aspect et tout aussi terrible, un macabre talent qu’il compte bien utiliser pour retrouver le monstre qui a tué Merrin et détruit sa vie. Être bon, prier… tout ça ne l’a mené nulle part. Il est temps de prendre sa revanche… Il est temps de donner sa part au diable…

Afficher en entier

Classement en biblio - 158 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Charlie18 2012-02-12T22:55:52+01:00

Il ne cessait de tortiller son bouc en se demandant si l'insensibilité de Lee à l'influence des cornes pouvait venir de là, tout simplement, si la croix de Merrin coupait l'effet des cornes, ou l'atténuait considérablement. Les croix éloignaient bien les vampires, non ?

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Alors là, quelle belle découverte !

Acheté sans à priori ni attente, sans même savoir que Joe Hill est le fils de... je me suis régalée !

J'ai dévoré ce livre en une journée, impossible de l'abandonner.

L'idée des cornes aurait pu être juste loufoque mais il y a une telle maitrise de l'intrigue, tout est tellement bien imbriqué et développé que le côté surnaturel passe au second plan, derrière les personnages forts, vivants. On sent que le livre a été travaillé à fond, tout est à sa place, rien n'est superflu, on est habilement baladé à travers le temps et les personnages sans que ça devienne pénible... J'adore. Plus, je suis carrément devenue fan de cet auteur.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AstridJavert 2019-06-07T17:32:37+02:00
Lu aussi

Correct, mais rien d'extraordinaire. Toutefois, j'ai été soufflée en voyant le film avec Daniel Radcliffe. Bien plus intense et réaliste que le livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Liselle63500 2019-03-23T12:19:19+01:00
Diamant

Ig Perrish n'est plus le même depuis qu'il a perdu Merrin, celle qui l'aimait depuis l'adolescence. Soupçonné du meurtre, les preuves disparues en fumée dans l'incendie du laboratoire médico-légal, personne n'a pu prouver sa culpabilité ou son innocence. Ig sombre dans l'acool et le désespoir, jusqu'au jour où après une cuite mémorable, il se réveille avec des cornes sur la tête. Il découvre alors que ces cornes ont un pouvoir. Elles poussent ceux qui les voient à révéler leur plus grand secret. Et si enfin il pouvait découvrir ce qui est arrivé à Merrin ? Et s'il pouvait trouver son meurtrier ?

C'est un excellent livre pleins de suspence et de rebondissement. Au fil des pages on comprends l'amour inconditionnelle qu'Ig avait pour Merrin, on découvre ce qui est arrivée réellement cette nuit là. On s'attache à ce personnage d'abord un peu paumé et ensuite ivre de vengeance. J'ai beaucoup aimé ce livre qu'au début je n'ai lu que parce que l'auteur était le fils d'un auteur que j'adore. Et je pense qu'après cette découverte, je vais probablement tenté ces autres livres car j'aime beaucoup son style.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Keikana 2018-04-18T17:39:47+02:00
Argent

D’ordinaire je n’apprécie ni le thriller, ni l’horreur pourtant je n’ai pas été capable de reposer Cornes.

Parce que même si le sujet est sordide et l’histoire violente, le style de Joe Hill est remarquable. Oui, c’est sombre mais jamais glauque et il amène tous les éléments de l’enquête en finesse, entrecroise le présent, le passé et les points de vue des deux « monstres » : Ig qui se transforme physiquement en démon et le psychopathe aux allures de dieu grec qui a tué Merrin.

Je pense que j’aurais détesté me balader comme ça dans la tête du meurtrier si cela avait été traité différemment mais Hill nous y emmène au bon moment et de la bonne manière et aucune compassion ne ressort de ces passages, juste un peu plus de compréhension.

Il y a parfois même une pointe d’humour dans les parties avec Ig ; de l’ironie, du sarcasme qui vont parfaitement avec le personnage et sa situation.

Une belle surprise donc !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Henri-1 2018-02-25T15:03:27+01:00
Or

Nommé au prix Bram Stoker et Elbakin.net, "Horns" est le second roman de Joe Hill, scénariste entre autre de l'excellente série de comic-books "Locke and key".

Visiblement très inspiré par l'univers de son Stephen King de père, au point que "Horns" ressemble énormément à "Dead zone" avec son héros doté d'un don pour voir le vrai visage de ses contemporains, Joe Hill parvient cependant à échapper à son héritage très lourd en laissant apparaître un style bien à lui, notamment en ce qui concerne la construction du récit, le jeune auteur divulguant son élément perturbateur dès la première page, pour mieux prendre son temps par la suite afin de creuser ses personnages.

Bien que trop long et reposant sur un canevas finalement très mince, "Horns" vaut davantage pour son ambiance, pour le parcours chaotique de ses protagonistes, que pour la résolution de son intrigue, secondaire. La force de "Horns" réside donc dans le chemin de croix de son jeune héros, dans sa bataille contre un Dieu qui l'a définitivement abandonné et dans les questionnement que cela implique, Hill s'interrogeant constamment sur la religion, sur la frontière ténue entre le bien et le mal, ce qui n'est pas surprenant quand on sait que sa propre soeur est pasteur.

Très agréable à lire et empreint d'un romantisme à vous briser le coeur, "Horns" est une oeuvre peut-être perfectible mais touchante et mélancolique, parfois même poétique, pertinente sur les rapports humains, qui donne envie de découvrir la suite de l'oeuvre de Joe Hill, auteur plus que prometteur avant d'être le fils du roi de l'horreur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Valerie-50 2017-12-17T13:59:39+01:00
Lu aussi

Ignatus Perrish est depuis un an un être à la dérive suite au meurtre de sa fiancée, Merrin, dont tout le monde croit qu'il est l'assassin. Un matin, il se réveille avec des cornes sur le front. Ces cornes lui donnent le pouvoir de faire avouer l'inavouable aux gens qu'il croise.

Je n'ai pas aimé la façon de ce thriller a été agencé. On démarre les chapeaux de roues, puis cela redescend comme un soufflet. de plus, nous apprenons très vite qui est l'assassin de Merrin. Pourquoi pas ? J'attendais donc un final avec une vengeance qui va me scotcher. Ben non ! Un final qui m'a totalement déçue.

Bref, certains chapitres ont été captivants et d'autres très lassants…. Deuxième roman de cet auteur lu et j'en sors toujours aussi mitigée…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MizieFourmi 2017-08-02T08:49:56+02:00
Lu aussi

Un peu déçue de ce livre. Le début est bon mais après j'ai eu du mal à poursuivre. l'auteur rentre dans des considérations un peu étranges et l'histoire devient presque abstraite. C'est dommage parce que je pense qu'il y avait un vrai potentiel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anna19 2016-10-27T13:47:25+02:00
Diamant

J'ai adoré ce livre. J'ai adoré l'histoire, si délicieusement décalée et originale, j'ai adoré les personnages, j'ai adoré les situations qu'ils vivent...

Il y a aussi toutes ces considérations quasi philosophiques au sujet du bien et du mal, le rapprochement entre Ig et le Diable, les cornes, le feu, les serpents... Même le chat qui fait tomber Lee étant petit, ce qui le rend légèrement psychopathe, m'a fait pensé à une représentation du Diable.

Et pourtant, au final, c'est bien le Diable qui nous aide à obtenir ce que l'on désire le plus, et parfois ce n'est pas plus mal.

Grâce à ses nouvelles habilités, Ig peut confondre l'assassin de la femme de sa vie et la venger. Bien sûr, la vengeance, c'est mal, mais puisqu'il n'y avait que cette solution, et puisque le diable est le seul a s'être proposé pour apporter son aide...

Il faut dire que, jusqu'ici, le sort s'acharnait contre ce pauvre Ig : Non seulement Merrin est morte juste après qu'il se soit disputé avec elle et l'ai abandonnée sous la pluie, raison pour laquelle elle s'est retrouvée en voiture avec le tueur, mais en plus il se retrouve accusé du meurtre. Tout le monde le croit coupable, même ses propres parents, ce qui pousse son père à commettre un acte regrettable : Il fait disparaitre les prélèvements effectués sur le corps de Merrin. En pensant protéger son fils, il détruit les seules éléments qui auraient permis de l'innocenter et, peut-être, de confondre le vrai coupable.

Pour en venir au meurtrier lui-même, ce Lee Tourneau a une personnalité que j'ai trouvé vraiment fascinante. Apparemment incapable de la moindre émotion, il manipule les autres avec un talent incroyable. Ig l'a considéré comme son ami sa vie entière alors qu'il ne songeait qu'à lui voler sa petite amie. La manière dont le cerveau troublé de Lee fonctionne provoque des scènes saisissantes, notamment entre lui et Merrin, où tout ce que dit ou fait la jeune femme est interprété de manière erronée et tordue par Lee.

La fin est, à mon avis, en accord avec le reste du roman.Spoiler(cliquez pour révéler) Ig a vengé Merrin de son meurtrier mais personne ne peut le savoir. Il est le Diable, après tout, et le Diable a toujours le mauvais rôle. Dans l'esprit des gens c'est donc Ig qui demeure le coupable de la jeune femme. C'est un peu frustrant, évidemment, on aurait préféré un happy end où les parents de Ig viendraient s'excuser ventre à terre de leur comportement, mais encore une fois, quand on y réfléchit, la fin choisie reste la plus cohérente.

Oh et une dernière chose : Ne regardez pas le film, lisez le livre ! le film est une grosse déception, il ne fait que reprendre vaguement la trame principale pour broder tout autour comme bon lui semble, ce qui nous laisse au final avec une histoire abracadabrante, superficielle et le regret amer que le réalisateur ne se soit pas contenté de suivre l'histoire originale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LilyBooks 2016-09-25T14:07:25+02:00
Argent

Très belle découverte sur ce roman facile à lire. J'avais découvert cet auteur par une série de comics mais ce roman est tout aussi bien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par gwegs 2016-05-24T14:16:10+02:00
Argent

Le speech

On nous raconte l'histoire d'Ig un jeune homme d'environ 26 ans, qui vit dans la ville de Gideon dans le New Hampshire, éperdument amoureux depuis ses 16 ans de Merrin. La trame démarre avec le meurtre et viol de celle-ci qui est retrouvé au beau milieu de la fôret. Tout de suite les accusations se dirige vers Ig, qui est considéré comme le meurtrier. Malgré le fait qu'il démente coûte que coûte que ça soit le tueur, pour les habitants de la ville c'est lui le tueur, un point c'est tout. Un an après la mort de sa bien aimée Ig sombre dans le désespoir et sombre un peu dans l'alcool.. Jusqu'au matin ou il se réveille avec des cornes, qui lui fournisse l'étrange pouvoir de faire avouer les pires vices aux gens qu'il croise. L'assassin de Merrin n'a plus qu'à prier pour ne pas croiser son chemin.

Mon avis

L'écriture de l'auteur est tout d'abord très facile, on rentre facilement d'ans l'histoire qui mêle suspense et parfois horreur ou dégoût. C'est parfois cru, sans tomber dans la vulgarité. L'auteur varie entre phase présent, et phase passé, tout en changeant parfois de personnage.. C'est une bonne idée pour avoir le point de vue de chaque personnage, mais si on pose le livre pendant quelques jours on se retrouve un petit peu perdu ^^

L'histoire est vraiment très très prenante, on a envie de savoir ou Ig va finir, se qu'il va faire.. On se sent vraiment impliqué dans son parcours, et dans sa recherche du tueur.

Beaucoup de moment fendard, ou on rigole bien aussi. Une fin correcte.

en bref, Cornes est un bon roman, et je pense que je me ferai les autres romans de Joe Hill, et je vous conseille fortement les Locke and Keys !! ( qui eux sont des comics )

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sanael 2015-11-30T17:49:34+01:00
Diamant

J'ai adoré!!! Magnifique roman tant il est prenant. J'ai dévoré le livre. Le film est pas mal aussi

Afficher en entier

Date de sortie

Cornes

  • France : 2011-09-21 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Horns - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 158
Commentaires 25
Extraits 16
Evaluations 51
Note globale 7.69 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode