Livres
523 865
Membres
541 796

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par SherCam 2019-06-08T18:31:09+02:00

- Je t’aime, Finn McNeil. Je t’aime quand tu me provoques. Quand tu le touches. Quand tu me résistes. Quand tu me domines. J’aime que tu connaisses mon corps par cœur. Que tu m’aies livré tous les secrets du tien. Et j’aime que tu m’emmènes là où aucun autre ne m’a jamais emmenée... Encore et encore.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SherCam 2019-06-08T18:31:36+02:00

Presque dix jours sans un regard, un sourire, un contact, un foutu mot sur ma copie...

C’est donc ça, le manque. Celui qui vous suit à la trace, vous grille le cerveau, vous retourne l’estomça, vous réveille la nuit.

Afficher en entier
Extrait ajouté par loona10 2018-04-20T16:56:40+02:00

Il fixe ma main, m’empêche toujours de le caresser. Et plonge son regard insondable dans le mien.

– Tu n’as rien à me prouver, dit sa voix rauque, étouffée.

– Je sais. Mais j’ai envie de toi. Envie de plus. De tout, tenté-je, hardie.

– Et si tu le regrettes ? me demande-t-il, adouci, en plissant les yeux et penchant la tête.

– Je ne suis pas une gamine, Finn.

– Non, tu es une femme, Thelma Bellamy. Et je respecte trop les femmes pour leur faire faire des erreurs.

– Je suis une grande fille qui fait ses conneries toute seule, rétorqué-je, piquée au vif. Et je préfère les erreurs que les frustrations. Les regrets que les remords.

– Tu es bien trop belle, bien trop intelligente pour que je ne te désire pas, soupire-t-il, comme dépité par cette vérité avouée. Mais je ne suis ni un séducteur ni un prédateur. Tu n’es pas ma proie.

– Et si je veux l’être ?

– Tu es bien trop indomptable pour ça, admet-il avec un petit sourire qui me renverse.

– Je vous pensais plus audacieux que ça, Mr McNeil. Plus déterminé, plus courageux, plus libre. À moins que ce soit Mr McLove que j’aie en face de moi…

Afficher en entier
Extrait ajouté par alouicia 2017-07-09T17:13:05+02:00

Vous ne comptez pas me faciliter la tâche, hein ? souffle-t-il, alors que la même lueur que ce matin traverse ses yeux brillants.

– Je ne suis pas ce genre de filles.

– Ça tombe bien, je n’aime pas ce genre de filles.

Un ange passe entre nous. Tout mon corps est en émoi. Ses regards, ses sourires, la manière dont il s’adresse à moi, tout me trouble. Je me noie dans ses yeux puis capitule avant de faire une connerie.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alex_Admv 2020-04-07T17:07:58+02:00

- Les règles sont faites uniquement pour ceux qui ne les respectent pas...

Afficher en entier
Extrait ajouté par alouicia 2017-07-09T17:12:26+02:00

" - Je compte laisser la même chance à tout le monde, reprend-il. Je suis très exigeant mais je me montre toujours juste.

Des regards s'échangent entre les étudiants. Moi je ne quitte pas ma cible des yeux. L'Homme qui a tout réussi. Même mes stupides M&M's sont à ses pieds."

Afficher en entier
Extrait ajouté par Auchama 2020-05-08T20:11:14+02:00

Avant, la solitude figurait tout en haut de la liste des choses que je préférais. Aujourd'hui, elle me semble vaine, vide. Juste du temps perdu sans lui, sans vibrer.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Auchama 2020-05-08T20:09:15+02:00

Une librairie mythique aux allures de caverne d'Ali Baba, où je suis capable de perdre une journée entière à arpenter les interminables rayons. Ma version très personnelle du parc d'attractions.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Bibounine 2019-11-05T10:07:41+01:00

«– Je pensais assister à un cours de littérature, pas à une réunion du fan-club de Finn McNeil…

Des murmures offusqués me parviennent, parmi mes « camarades » de classe.

Quelques mètres plus bas, L’Homme aux yeux clairs me regarde fixement. Il retire ses lunettes, les pose sur son bureau, à l’envers, et passe la main dans ses cheveux, qui se décoiffent et se remettent en place aussitôt.

Même ce geste nonchalant, il le maîtrise parfaitement.

D’une voix calme et posée, le professeur de littérature rétorque sans aucune agressivité :

– L’insolence cache souvent beaucoup de choses, vous savez Thelma ? Elle peut même cacher l’essentiel… »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Raynna 2019-07-31T01:12:49+02:00

Je vais passer ma frustration aux toilettes et reviens avec une coupe de champagne dans chaque main. Il me faudra au moins ça.

— Excusez-moi, mademoiselle, me caresse soudain une voix grave et sensuelle. On vous a déjà dit que vous étiez renversante ? Et que vous trimballiez des feuilles de PQ sous vos chaussures ?

Je me retourne, croise le regard brillant et amusé de mon amant, puis lève un escarpin.

Putain.

Je lève les yeux vers les autres invités. Ils se retiennent de pouffer, les yeux rivés sur ma chaussure.

Bordel.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode