Livres
529 193
Membres
549 721

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de cotilite : Ma PAL(pile à lire)

Les Enfants de la Terre, Tome 1 : Le Clan de l'Ours des Cavernes Les Enfants de la Terre, Tome 1 : Le Clan de l'Ours des Cavernes
Jean M. Auel   
Je ne m'attendais vraiment pas à être aussi entraînée par l'histoire. Jean M Auel une des rares auteures à avoir réussi un mélange préhistoire et romance.
Après avoir dévoré un livre on veut tout de suite passer à la suite !

par Ysandir
Les Enfants de la Terre, Tome 2 : La Vallée des chevaux Les Enfants de la Terre, Tome 2 : La Vallée des chevaux
Jean M. Auel   
Dans ce tome-ci, la rencontre à la fin avec Jondalar est tellement bien ! On sent l'alchimie qui opère déjà entre les deux personnages.
Les Enfants de la Terre, Tome 3 : Les Chasseurs de mammouths Les Enfants de la Terre, Tome 3 : Les Chasseurs de mammouths
Jean M. Auel   
C'est mon tome préféré dans la saga et j'ai adoré les Mamutoï. J'ai eu peur avec Ranec mais il fallait bien que nos héros se rendent compte de leurs sentiments réciproques de façon aussi dure pour que ceux-ci soient indestructibles ! Leur histoire d'amour est magnifique et J. Auel écrit tellement bien ! J'adore ce livre !
Les Enfants de la Terre, Tome 4 : Le Grand voyage Les Enfants de la Terre, Tome 4 : Le Grand voyage
Jean M. Auel   
J'ai adoré la partie chez les S'Armunaï qui pimente un peu la routine de leur voyage. J'ai beaucoup aimé cette première partie où les deux compagnons et leurs animaux se rapprochent et s'unissent pour trouver un foyer !
Les Enfants de la Terre, Tome 4 - Deuxième partie : Le Retour d'Ayla Les Enfants de la Terre, Tome 4 - Deuxième partie : Le Retour d'Ayla
Jean M. Auel   
J'ai adoré toute la série mais le tome 4 deuxième partie est peut-être celui que j'ai le moins aimé. Moins de rebondissements, seule la fin est concrètement intéressante mais ça n'enlève pas l'addiction que j'ai envers cette série !
Les Enfants de la Terre, Tome 5 : Les Refuges de pierre Les Enfants de la Terre, Tome 5 : Les Refuges de pierre
Jean M. Auel   
J'aime toujours autant cette saga ! dommage qu'elle soit terminée. 5 tomes c'est bien, mais s'il pouvait y avoir une suite, ça serait encore mieux !

par June
Les Enfants de la Terre, Tome 5 - Deuxième partie : Les Refuges de pierres Les Enfants de la Terre, Tome 5 - Deuxième partie : Les Refuges de pierres
Jean M. Auel   
La deuxième partie du cinquième tome des Enfants de la Terre n'est finalement qu'une succession d'événements heureux, et alors qu'Ayla accouche de Jonayla et vit heureuse, unie à Jondalar, on se demande quand même si elle deviendra Zelandoni.
L'Opération R8 L'Opération R8
Sellig   
Je suis un fan de l'humoriste et j'ai découvert ses livres à la suite d'un de ses spectacles à Dijon en 2018. Nous retrouvons ici, avec beaucoup de plaisir, une partie de sa famille qu'il nous a déjà fait découvrir sur scène. Mais ici, sa sœur, son beau frère, son neveu et leur chien Pupuce ne sont pas moqués mais plutôt les héros d'une aventure hors du commun. Les personnes sont tels qu'ils sont décrits dans les sketchs ce qui ne manque pas de nous faire rire lors des situations cocasses. Une histoire bon enfant avec la juste dose de suspens qu'il faut pour nous faire voyager et rire en compagnie de cette famille pas comme les autres. Un bon moment de détente et de légèreté.

par Twax
Sacrifices: Esprit de meute (Les Farkasok 3.3) Sacrifices: Esprit de meute (Les Farkasok 3.3)
Elena Guimard   
Encore un coup de cœur pour ces merveilleux Farkasok !

Tout d’abord un grand merci à Elena Guimard pour m’avoir envoyé ce service presse. J’ai trouvé la couverture magnifique et j’ai énormément apprécié la liste de tous les personnages avec une brève présentation de chacun qui figure en début du livre ainsi qu’un lexique. Cela permet de se remémorer immédiatement qui est qui en cas de doute. Quant aux vers mis en citation au premier chapitre, je trouve qu’ils résument tout à fait les Farkasok : « Un seul cœur, Une seule âme, Un seul esprit, Guident nos pas : la meute ».

La vie des Farkasok, qu’ils appartiennent à la Bastide aux Loups ou au Clan de la Lune Rouge, est toujours aussi trépidante et passionnante à suivre. À peine ont-ils eu le temps de se réjouir d’avoir retrouvé et sauvé Tim des griffes de la meute Adamello, permettant par la même occasion à sa famille de se libérer du joug d’un alpha indigne, qu’un nouveau problème survient : celui des chaleurs lunaires. Si une louve est fécondée sous sa forme animale, les conséquences peuvent être dramatiques : refus de se transformer jusqu’à la naissance des louveteaux ou interruption de grossesse, abandon des petits qui ne pourront jamais se transformer avec toute la souffrance que cela entraîne.

De plus, parviendront-ils à résoudre le problème de Tim et Bart qui sont liés et de Rachel qui est l’âme sœur de Bart qui ne peut vivre sans Tim ? Ils vont tenter de se lier tous les trois sauf que personne ne l’a fait avant eux. Cynthia doit également faire le deuil de sa relation avec Hugo : rencontrera-t-elle un jour son âme sœur ? Morgan retrouvera-t-il sa pleine humanité grâce à la magie d’Avalon ? Et ils doivent faire face à tous ces soucis et bien d’autres encore en même temps qu’ils préparent le déménagement pour la Hongrie, terre du clan de la Lune Rouge.

Une fois de plus, j’ai adoré retrouver tous ces loups avec leurs humains. J’ai d’ailleurs tellement apprécié que je n’ai lâché mon livre qu’une fois la dernière page tournée. Elena, tu es responsable de ma nuit écourtée ! Je ris encore en repensant à certains passages, à certaines réflexions. Et que dire du nouveau membre quelque peu atypique qui s’est greffé à la meute ? Mais je n’en dirai pas plus…

Elena Guimard m’a de nouveau ensorcelée avec son univers complexe et magnifique dans cette belle région de la Provence si bien décrite qu’on s’y croirait. L’écriture fluide et poétique, son humour, l’alternance de chapitres chaque fois davantage centrés sur l’un des protagonistes ainsi que les passages plus érotiques donnent un récit nerveux et chaleureux. Et combien addictif ! Tous ses personnages sont attachants et dotés de valeurs fortes : honneur, courage, fidélité, entraide. C’est à la fois plusieurs belles histoires d’amour mais aussi un livre sur l’amitié qu’elle soit masculine ou féminine et un très beau message sur la tolérance, l’accueil et l’acceptation des différences.

Donc à chaque fois j’ai l’impression de retrouver une famille et c’est toujours à regret que je la quitte. Alors merci Elena et j’espère à très bientôt pour la suite. C’est que j’ai tout plein de questions qui sont encore sans réponses… Et non, je ne vous dirai pas lesquelles, ce serait spoiler !

par Goewin
Les Kergallen, Tome 4 : Sélène Les Kergallen, Tome 4 : Sélène
Aurore Aylin   
http://boulimiquedeslivres.blogspot.fr/2017/04/mon-avis-sur-les-kergallen-tome-4.html

Ah! Que c'est agréable de replonger dans l'ambiance si poétique et bienfaisante crée par Aurore Aylin. C'est toujours un enchantement que de retrouver cette famille si atypique et si attachante.
À chaque fois que je dévore un tome de cette saga, je n'éprouve toujours qu'un seul regret, celui de devoir fermer le livre lorsque celui-ci est terminé.



Un point que j'apprécie tout particulièrement avec cette série, c'est qu'à chaque tome, nous avons l'impression de changer d'univers. Pourquoi? Eh bien! Parce qu'à chaque fois, nous découvrons une nouvelle légende et de nouveaux êtres magiques.
Après le highlander fantôme, l'ange ténébreux (mon chouchou!!) et le dragon enchanteur, cette fois nous faisons la connaissance avec Korenn. Un jeune homme.... très félin.
Comme tous les autres mâles que nous croisons dans cette contrée, il est lui aussi à croquer (miam miam!). Ah comme j'aimerai moi aussi être une sorcière Kergallen!!!!

Cette fois, c'est la mystérieuse Sélène, amoureuse des animaux, qui est mise en avant. Jusqu'à présent, j'avais eu un peu de mal avec ce personnage croisé bien trop rapidement dans les précédents tomes. Sélène est une jeune femme adorable, mais qui comme toutes les autres sorcières de la famille, peut se révéler explosive et teigneuse. Elle est une fervente protectrice de ses petits protégés et mieux vaut éviter de se mettre sur son chemin ou de vouloir leur faire du mal.
Elle a une vie assez tranquille, bien que très remplie. Elle passe son temps à vouloir aider les animaux ce qui fait que son arche ne désemplit pas.


Korenn s'est enfui du royaume de Tir na nOg où il était retenu prisonnier par une famille de sorciers pratiquant la magie noire. Arrivé sur Terre, complètement perdu, il va se trouver sur le chemin de Sélène, la seule capable de pouvoir l'aider.
Si les débuts sont assez houleux, au fil du temps, ils vont de plus en plus s'apprécier au point de chacun vouloir se sacrifier pour l'autre.


Franchement, avec Korenn, Aurore ne pouvait pas trouver meilleur compagnon pour Sélène.



Une chose est certaine, Aurore aime les animaux, particulièrement les chats. J'ai beaucoup aimé les anecdotes tournant autour d'eux, en particulier sur leur côté précieux et difficile (j'ai les même à la maison).


Encore une fois, personne n'est oublié. Nous retrouvons le clan dans son entier, même si certains membres ne font qu'un passage furtif. Corentin et Sophie sont particulièrement mis en avant. Nous découvrons un jeune homme plus sérieux et bien plus mature qu'il ne le laisse à penser. Quant à Sophie, désormais libérée de sa folie, elle peut se révéler très puissante, mais surtout très maligne.


Ce tome illustre parfaitement le combat entre le bien et le mal. Vers la fin, nous sommes plongés dans un combat difficile où tous les coups sont permis. Heureusement, l'union fait la force comme à chaque fois.

Et bien entendu, l'humour est encore très présent dans ce quatrième tome. Que serait une histoire des Kergallen sans les célèbres blagues de Corentin et les échanges piquants avec cette chère Naïs!!!



En bref, encore un tome excellent. Vivement la suite!!!


Boulimique des livres

par silbert

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode