Livres
392 493
Comms
1 376 584
Membres
284 295

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Couleur ketchup



Description ajoutée par Mylane 2013-05-05T19:33:41+02:00

Résumé

Vous avez déjà eu un terrible secret ? Un secret qui vous isole à jamais de ceux que vous aimez ? Un secret qui pourrait bouleverser votre monde, s’il éclatait ?
Zoé porte un secret trop lourd pour ses quinze ans. Comment pouvait-elle imaginer que ce garçon pour qui elle a eu un coup de foudre est le frère de son petit ami ? Et pourra-t-elle jamais oublier l’avalanche de drames qui ont suivi cette révélation ?
A Stuart Harris, un criminel condamné à la peine de mort, elle va pouvoir livrer ses confidences lettre après lettre. Parce que seul un meurtrier peut comprendre ce qu’elle a vécu…

source : http://www.plon.fr/ficheLivre.php?livre=9782259212694

Afficher en entier

Classement en biblio - 45 lecteurs

Or
11 lecteurs
PAL
19 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par bellajessica 2013-09-12T01:45:51+02:00

Tout le monde pense que je fais mon deuil, du coup ils ne posent pas trop de questions. Ils ne s’étonnent pas du fait que je sois pâle et maigre, avec des poches sous les yeux et mes cheveux pas coiffés qui retombent en mèches grasses. L’autre jour, Maman m’a obligée à les couper. Au salon de coiffure, j’ai commencé à observer les autres clients et je me suis demandé combien d’entre eux avaient un cadavre dans leur placard, après tout la bonne sœur a bien dit que personne n’était parfait et que chacun avait du bon et du mauvais au fond de lui. Tout le monde. Même ceux dont on n’imagine pas qu’ils pourraient avoir un côté sombre, comme par exemple Barack Obama ou les présentateurs du « Manège enchanté ». J’essaye d’y penser quand la culpabilité devient tellement horrible que je n’arrive pas à dormir. Ce soir ça n’a pas marché, alors me revoilà. Il fait exactement aussi froid que la dernière fois, mais je me suis servie de la vieille veste de Papa pour couvrir l’espace en dessous de la porte de la cabane.

Je ne me souviens plus du nom de la bonne sœur mais elle avait un de ces visages qui font penser à un raisin sec parce que, malgré toutes les rides, on imagine encore très bien le beau fruit qu’il a été avant. Elle est venue à l’école, quelques semaines avant les vacances d’été, pour nous parler de la peine capitale. Elle parlait d’une voix douce qui tremblait un peu, mais tout le monde a quand même été très attentif. Même Adam. D’habitude, il se balance sur sa chaise et lance des capuchons de stylos à la tête des filles, mais ce jour-là on a pu baisser nos capuches parce que tout le monde est resté très sage, on a tous écouté cette vieille dame avec la bouche grande ouverte pendant qu’elle nous racontait tout ce qu’elle faisait pour abolir la peine de mort.

Elle se démène vraiment. Des pétitions, des articles de journaux, des lettres à des criminels qui lui ont répondu en lui avouant des tas de choses. « Par exemple des meurtres et des choses comme ça ? » a demandé quelqu’un. La nonne a hoché la tête : « Parfois, oui. Tout le monde a besoin d’être écouté. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Illy04 2017-03-20T23:15:15+01:00
Diamant

Oh. Mon. Dieu.

Je viens de terminer ce roman et je suis sous le choc.

La lecture m'a emmenée dans un tourbillon de sentiments infini. J'ai ri. J'ai pleuré. J'ai été gênée à la place des protagonistes. J'ai sauté de joie. J'ai... Bref, je suis passée par toutes les émotions qu'un livre est capable de nous faire vivre.

J'ai adoré les personnages, l'intrigue, la romance. Mais si je devais ne citer qu'un seul et unique élément, ce serait l'écriture.

Alors, pour bien vous faire comprendre, il faut que vous sachiez que l'histoire est écrite en deux «parties», si je peux appeler ça comme ça. D'abord, il y a avant le drame et puis il y a le présent, le moment durant lequel la narratrice écrit ses lettres. Et le passé est écrit de manière tellement plus joyeuse, insouciante, que le présent! J'ai espéré pendant toute ma lecture que Zoé puisse de nouveau ressentir cette joie de vivre et rire comme avant, sans avoir cette culpabilité à endosser, sans toujours penser à lui et ce qui s'est passé. Je me rendais bien compte que c'était vain. Le livre est déjà écrit, de toute façon, ce n'est qu'une fiction, mais je ne pouvais pas m'en empêcher. Je n'avais aucune idée de ce qu'elle avait fait, et ce n'est pas l'important. Ce que je voulais, c'est qu'entre mes mains, cette histoire ait une fin joyeuse. Je l'ai eu, cette fin, en quelque sorte. Plus ou moins. C'est une belle fin, en tout cas. Une magnifique fin.

Oh, et pour revenir à ce dont je parlais avant (c'est-à-dire l'écriture du bouquin), quelle bonne idée de faire le livre sous forme de lettres! J'ai adoré, surtout, le façon dont Zoé se familiarise avec Stuart. Au départ, ces lettres commencent par « Cher monsieur Harris» et à la fin par « Mon très cher Stu», ou bien « Salut salut Stu!».

C'est une correspondance à sens unique, et l'auteure ne nous donne aucun aperçu du point de vue du prisonnier, mais j'aime l'imaginer tel que le décrit Zoé: un homme plongé dans les remords et dans sa peine, regrettant une erreur, sans aucun doute sa pire erreur, une horrible erreur, mais à qui on n'a pas donné de deuxième chance, à qui on n'a pas donné l'occasion de prouver qu'il méritait de vivre. Mais peut-être est-ce un homme ignoble et un hypocrite, pire, un menteur. Il se peut qu'il n'ait lu aucune des lettres de Zoé. C'est au lecteur de se forger une opinion.

Je me suis malgré tout sentie triste et j'ai compati à son malheur. Je me suis attachée à lui. Je me suis attachée à tous les personnages, en fait. Enfin, les principaux, du moins.

Et puis, jusqu'au dernier moment, on ne sait pas qui va mourir, on retient notre souffle et puis, les mots avancent, on voit la chose arriver, on se dit non et puis c'est trop tard.

Je me suis sentie soulagée, et puis j'ai continué à lire, et puis j'ai pleuré, et puis les larmes ont continué, et puis le livre s'est terminé, et puis... Waouh.

Bon, je crois que je vais m'arrêter là, parce que je me sens capable d'écrire encore des heures durant. Je ne suis même pas sûre que mon texte veuille dire quelque chose...

Juste une chose.

C'est un coup de coeur, un vrai, un sublime coup de coeur.

Peut-être juste parce que c'est pour mon âge, et que dans dix ans, ce roman sera devenu un parmi tant d'autres, sans plus. Mais pour l'instant, c'est juste un coup de coeur.

Et ce n'est pas parce que ce livre comporte des erreurs (et je suis sûre qu'il y en a, même si je ne les ai pas vues) ou bien quelques incohérences ou quoi que ce soit, d'ailleurs, que ce roman n'a pas été parfait.

Attention, pas parfait pour tout le monde, je conçois tout à fait qu'il n'ait pas plu à chaque personne l'ayant lu.

Mais il a été parfait pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissDupont 2017-01-27T04:03:55+01:00
Or

Vraiment intéressant la façon que l'auteur a choisie de nous amener l'intrigue. Oui "Zoé" - nom fictif pour des raisons de sécurité - écrit des lettres... mais le fait que, dans un premier temps, elle les écrit à un prisonnier - un meurtrier qui plus est -, nous amène complètement ailleurs. Dans un second temps, voilà qu'elle n'y va pas de façon banale. Ses lettres sont écrites dans deux espaces-temps: le présent (le moment où elle rédige chaque lettre) et le passé (ce moment où, de fil en aiguille, on découvrira ce qui s'est passé).

Zoé a ce besoin de dévoiler son secret à quelqu'un, mais on comprend vite qu'il y a une mort sous ce sordide secret et qu'elle a une certaine part de responsabilité.

Qui est-ce ?

Qu'a-t-elle fait ?

Pour qu'elle raison ?

On plonge rapidement dans son histoire. On veut tout savoir tant la curiosité nous habite. Puis on finira par comprendre qu'un certain avenir deviendra impossible suite à cet événement tragique. Certains chemins doivent se séparer tôt ou tard... mais le souvenir, quant à lui, demeurera.

Petit bémol par contre a ce qui a trait à la traduction - ainsi que la syntaxe - qui laisse quelquefois à désirer, de sorte qu'il arrive que l'on s'enfarge sur certaines phrases au cours de notre lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lecturedeClara 2015-02-10T09:26:28+01:00
Or

J'ai bien aimé que ce livre soit écrit par lettre.

La correspondance avec un prisonnier est bien trouvée.

Ce qui est bien, c'est que au début l'héroïne dise qu'elle a tué quelqu'un, mais on ne sait qu'à la fin du livre de qui il s'agit.

J'aurai bien aimé, que le prisonnier puisse lui répondre.

La fin est n'est pas complète à mon goût.

J'aurai aimé plus de précision sur le futur des personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bibee10 2015-01-09T00:48:07+01:00
Diamant

Avec le titre et le synopsis du livre, je m'attendais à quelque chose de plus intense mais bon, je n'ai pas été déçu du tout quand même . Je dirais que c'est un livre pour ado, il ne se passe pas tant de chose, mais l'écriture est vraiment belle et j'ai été sensible à ce roman , qui m'a vraiment transporté ailleurs. Par exemple, je ne me suis pas totalement accroché aux personnages. C'est tout de même un bon livre que je recommande .!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PetiteNaya 2013-09-26T17:15:56+02:00
Argent

J'ai passé globalement un bon moment, malgré des défauts certains. La fin m'a semblée un peu rushée, mais l'originalité dans la narration, l'histoire prenante et la relation entre les personnages sont de bonnes raisons de donner une chance à ce livre qui reste malgré tout très distrayant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par red-dove 2013-08-15T20:12:43+02:00
Diamant

juste géniale plein de suspense... au départ j'aimais pas trop le fait es que dés le tout début elle dise que sont copain est mort par sa faute car apres tout le long du bouquin tu te demande mais le quel? mais en faite c'est sa qui est top! vraiment un livre a lire!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par megmars 2013-07-14T11:24:48+02:00

J'étais intriguée par ce roman et ravie de le recevoir dans le cadre de l'opération Masse Critique. Je remercie Babelio et les éditions Plon pour ce partenariat. Bien qu'au début, j'ai eu du mal, notamment avec le comportement de l'héroïne, je dois dire que ce roman m'a énormément touchée.

La construction de l'histoire est spéciale puisqu'il s'agit uniquement de lettres. Zoé (nous ne connaissons pas son vrai prénom) prend contact avec un homme en prison : Mr. Harris. Celui-ci est dans le couloir de la mort et elle entreprend de lui raconter toute son histoire pour partager sa culpabilité. Nous n'avons jamais la réponse du prisonnier, nous ignorons même s'il lit les lettres. Pourtant, un étrange lien se créé. Zoé l'appelle Monsieur puis par son prénom et enfin, elle utilise un diminutif : Stu, comme si elle le connaissait vraiment, comme s'il était son unique moyen de ne pas perdre pied.

Au début du roman et donc de son récit, Zoé fait la connaissance d'un enigmatique garçon : Aaron dont elle tombe immédiatement sous le charme. Malheureusement, elle se rend compte qu'il n'est pas libre et tombe alors, par défaut, dans les bras de Max, un jeune de son âge. Elle continue de fréquenter Max tout en se rapprochant d'Aaron à chacune de leurs rencontres. Zoé m'a agacé pendant une bonne partie du livre car elle se comporte en gamine. Elle est amoureuse mais elle aime aussi qu'un garçon populaire s'intéresse à elle. Elle veut tout et ne se rend pas compte des conséquences de ses actes. Elle ne pense pas spécialement à mal jusqu'à ce qu'elle apprenne qu'il y a un lien entre les deux...

Dès les premiers chapitres, Zoé nous dit qu'un des deux garçons va mourir. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle écrit ces lettres; pour dire la vérité et à quel point elle se sent coupable à quelqu'un qui ne pourra pas la juger. En effet, son correspondant a poignardé sa femme et nous réalisons petit à petit que son histoire ressemble à celle de notre héroïne. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle l'a choisit lui. Tout au long de la lecture, nous ignorons lequel des deux garçons, Aaron ou Max, sera la victime et dans quelles circonstances. Il y a une énorme tension jusqu'à la fin et je ne peux pas dire si j'ai été soulagée ou dévastée par cette révélation. A vrai dire, un peu les deux.

la suite sur : http://megworld.over-blog.com/article-couleur-ketchup-119005429.html

Afficher en entier

Date de sortie

Couleur ketchup

  • France : 2013-05-02 (Français)

Activité récente

lou_24 l'ajoute dans sa biblio or
2016-08-21T21:25:30+02:00

Les chiffres

Lecteurs 45
Commentaires 7
Extraits 7
Evaluations 14
Note globale 8.5 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Ketchup clouds - Anglais