Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de counie1 : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
It's Raining Love ! It's Raining Love !
Emma M. Green   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2018/09/its-raining-love-emma-m-green/

Lors d’une traversée du désert littéraire, j’ai demandé conseil à Aurélia, qui m’a alors entre autres parlé d’Emma Green et plus particulièrement (Im) parfait que j’ai adoré et dévoré. C’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans leur nouveau roman. Autant vous dire que je ne regrette en aucun cas ce choix et que cela a été un réel plaisir de retrouver la plume de ces deux auteures.

Lorsque j’ai commencé ma lecture, j’ai tout de suite été séduite par notre héroïne, Pippa et tout particulièrement par les petites références faites à La petite maison dans la prairie. Désolée, mais cette série m’a suivi toute mon enfance grâce ou à cause de ma mère… toutes ces rediffusions, ces épisodes que l’on connaît par cœur, bref vous l’aurez compris : j’étais (et suis encore un peu à l’occasion) une adepte. Nous avons là un personnage pétillant, drôle, qui a de la répartie, mais également un côté sensible qui va nous être dévoilé tout au long de l’histoire, qui m’a profondément touchée et qui me l’a fait aimer de plus en plus. Dans ce soi-disant spa, appelé Finding Yourself, elle va rencontrer Alistair qui va se montrer arrogant, mystérieux, sarcastique et que j’ai trouvé plutôt discret.

En passant les premiers chapitres, je me suis tout d’abord dit : « Wow, elles planaient Emma Green ou quoi quand elles ont commencé à écrire ? » j’ai même été relire le résumé pour être sûre… Mais non aucune erreur possible. Je me suis donc laissée porter, spectatrice des événements complètement barrés et hilarants, curieuse de voir où tout ça me menait. Les deux personnages ne vont pas s’apprécier aux premiers abords, mais ils vont se retrouver un peu seuls contre tous, ce qui va les pousser à faire équipe ensemble. Je me suis posé plusieurs fois la question à savoir comment les auteures allaient les mener au sujet principal de l’histoire et il est vrai que j’étais un peu sceptique et inquiète de voir arriver ce moment. Mais elles ont réussi à faire la transition avec brio et j’avoue que voir notre couple essayer de se sortir de cet endroit isolé et improbable m’a bien fait rire. C’était une bouffée d’air frais dans la campagne anglaise.

Par la suite, les deux personnages vont se retrouver dans la réalité et je les ai perçus différemment, ils ne peuvent plus se cacher l’un de l’autre, ils doivent se faire face et montrer leur véritable identité. J’ai pu découvrir le côté solitaire et taciturne d’Alistair, mais aussi apprendre à l’apprécier un peu plus par ses petites attentions ; ainsi que le côté dévoué, battant et quelque peu inquisiteur de Pippa. Dès l’instant où leur situation est annoncée, ils vont devoir faire face à des épreuves qui vont venir mettre en péril leur lien naissant. Alistair prisonnier de sa culpabilité venant du passé n’arrange en rien les choses. À la moindre difficulté il met à distance Pippa et a des comportements qui n’ont de cesse la blesser. Pour sa part, les auteures ne vont pas l’épargner et vont la confronter à son lot de problèmes. Ne dit-on pas que l’union fait la force ?

Grâce à tous ces petits rebondissements et à l’intervention de nombreux protagonistes, les auteures ont su donner du rythme à l’histoire. Il n’y a aucun temps mort et cela m’a d’autant plus fait aimer ce roman. De plus, elles nous offrent un épilogue tout à fait original, quoiqu’un peu court, mais c’est agréable de terminer sur une touche distrayante.

J’ai été transportée dans cette très belle aventure complètement addictive qui réunit humour, quelques touchent de sarcasmes, des personnages authentiques, vrais, hauts en couleur, un peu effrontés pour certains, mais tellement attachants, un dépaysement total où la pluie et la boue font la paire. Je n’avais qu’une envie c’était de continuer au-delà du « et ils vécurent heureux ».



#Em
Crazy Love Crazy Love
Joh Harper   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2017/09/crazy-love-vol-11-joh-harper.html

Si je devais parler de Crazy Love en seulement quelques mots, je dirai qu'il est complètement dingue et hilarant. Il porte vraiment bien son nom pour le coup.

Je vais tout de même rentrer un peu plus en détails. Je lis Joh Harper pour la première fois (j'ai beaucoup de premières fois, en même temps j'ai jamais le temps de lire tout ce que je veux, comme beaucoup d'entre vous) et je dois dire que je suis enchantée. Joh Harper a créé une héroïne haute en couleur, délirante, attachante. Éva vit une aventure très rythmée, alors surtout soyez bien accroché au wagon.

Le prologue est le point de repère du roman, avec ce moment de vie d'Éva, on comprend ce qu'elle ressent pour Alex et pourquoi dans le présent elle s'en protège. Cet événement lui a permis de tourner la page, d'aller de l'avant et surtout de se sentir mieux dans sa peau. Elle assume sa personnalité, ses envies et ses désirs. Et c'est accompagnée de ses amis les plus proches, tels que Justine, Laurence and co, qu'elle va avancer dans cette "nouvelle vie", vie où Alex n'aura plus sa place. Dites bonjour à Léo.

Evidemment, il ne s'agit que du début de l'intrigue. Il se passe tellement de choses que je serais incapable de vous les lister. Par contre, je peux vous dire que Joh réserve de nombreuses scènes cocasses. Son héroïne n'a pas sa langue dans sa poche, elle gaffe beaucoup, bave devant de beaux fessiers, boit à en perdre la tête parfois,..., elle rit, elle crie, elle pleure, elle s'amuse, elle vit quoi et je dirai même qu'elle vit à 100 à l'heure. Elle est obligée de tenir cette vitesse, entre Léo qui semble parfait pour elle, Alex qui débarque et la veut, Elliot son frère qui perd pied et devient mystérieux, Maud qui joue avec ses nerfs (non je ne vous dirais pas qui elle est), Sean qui prend plaisir à la taquiner (pour lui non plus je dirai rien)... Bref ça ne s'arrête quasiment jamais.

Mais je vous rassure, Joh finit par prendre pitié de ses lecteurs et apaise les cœurs. Bon, j'en fais un peu trop mais j'ai été tellement emballé par son histoire et ses intrigues un peu folles, par ses personnages tous très attachants à leur manière malgré les mauvaises actions de certains. Mention spéciale à Paula (Oui il y a pas mal de personnages à intégrer).

Le récit est plein d'humour, de tendresse, de passion mais aussi de coups bas, de mensonges, de doutes. Bref j'ai passé un excellent moment et je vous le recommande vivement.
Tout pour toi Tout pour toi
Sara Agnès L.   
Un nouveau Sara Agnès L dans ma bibliothèque, une pépite cet auteur ! Kate est adorable, légèrement naive mais sans plus pour son âge et c'est agréable. Jay obligé de tomber amoureuse de lui hein ^^ [spoiler]Par contre vers la fin Kate me soulait avec son caractère de cochon mal lunée ! ^^ Jay se plie en 10 pour qu'elle revienne, certes il a fait un mauvais coup mais on voit très bien qu'il est sincère ce garçon !! [/spoiler] Ce n'est pas mon préférée de Sara mais ce lit très bien !

par No-Kinder
Perfection, Tome 2 : Simple Perfection Perfection, Tome 2 : Simple Perfection
Abbi Glines   
https://aliceneverland.wordpress.com/2015/01/25/simple-perfection-abbi-glines-rosemary-beach-t2/

C’est avec un vrai plaisir que j’ai retrouvé Della et Woods. A la mort de son père, ce dernier est contraint de retourner à Rosemary Beach où de nombreux problèmes liés à la succession l’attendent. Della l’accompagne, mais plus le temps passe et plus celle-ci à l’impression d’être un poids mort pour Woods. Elle décide donc de tout faire pour l’aider et se rendre utile.

Je ne sais pas vraiment quoi dire sur l’histoire. A vrai dire je ne m’attendais pas à tous ces rebondissements successifs qui m’ont vraiment surprise, mais dans le bon sens. Le récit en devient beaucoup plus puissant, bien plus fort en émotions qu’une simple romance, et j’ai juste a-do-ré. A ce niveau là, Abbi Glines a su m’étonner, et donner ainsi beaucoup plus d’importance à son roman.

Della s’est alors énormément révélée. Elle, la fille qui cache tant de faiblesses et qui cherche par dessus tout à trouver une véritable place auprès de Woods. J’ai vraiment beaucoup aimé suivre toute son évolution, ses découvertes sur sa vie, son passé et sur elle-même, et la voir enfin devenir la véritable personne qu’elle aurait dû être depuis si longtemps. C’est vraiment LE personnage de ce roman, la révélation, et elle m’a beaucoup touchée.

Woods quant à lui est resté celui que l’on avait découvert dans le premier tome. Della reste le centre de sa vie, même s’il se retrouve avec des responsabilités qu’il pensait avoir pourtant abandonnées une semaine plus tôt. Le roman ne semble pas être focalisé sur lui cette fois, et pourtant je n’ai pu m’empêcher d’avoir les larmes aux yeux lorsque la fin arrive.

La fin… Je ne l’ai absolument pas vue venir. Tout semblait être réglé, Woods et Della se ré-apprivoisaient doucement, et pourtant il restait quelques chapitres avant cette fin, qui m’a laissée royalement sur les fesses. Alors que tout paraissait être résolu, Abbi Glines m’a tout simplement brisé le cœur en même que celui des habitants de Rosemary Beach. Je n’en dirai pas plus, mais j’aime comme je déteste ces fins que rien ne laissait présager.

Pour conclure, c’est un two-shot qui m’a véritablement transportée auprès de ses personnages. L’histoire est belle, la romance superbe, et les personnages sont tous haut en couleur, avec leur caractère, leur faiblesse et leur force. J’ai adoré suivre tout ce petit groupe, même s’il m’a brisé le cœur à la fin. Une très belle romance qui marque l’entrée de la collection &moi dans la cour des grands. J’ai hâte de voir quelle troisième parution celle ci nous réserve !

par Kesciana
Perfection, Tome 1 : Dangerous Perfection Perfection, Tome 1 : Dangerous Perfection
Abbi Glines   
Difficile d’échapper au premier né de la collection &moi. Depuis quelque temps, il me nargue sur les réseaux sociaux, alors quand j’ai vu qu’une masse critique se préparait sur Babelio, je n’ai pas résisté et j’ai plongée tête la première pour saisir l’occasion de pouvoir enfin découvrir cette merveille. Sans surprise Abbi Glines, m’a emporté avec une plume simple et addictive dans un univers plus adulte que ce dont j’étais habituée dans ses précédents romans et je m’y retrouve davantage.

Della Sloane est une jeune femme abîmée par la vie, son passé douloureux l’enfonçant un peu plus chaque jour, elle décide de partir en road trip, grâce à l’aide de sa meilleure amie Braden. Au cours de son voyage en solitaire, elle rencontre le sexy Woods Kerrington. Alors que rien ne les amenaient à se rencontrer, ils passent la nuit ensemble. Au petit matin, chacun reprend séparément le cours de sa vie, sans projet de se revoir. Pourtant, alors qu’ils pensaient ne jamais se revoir leur chemin va de nouveau se croiser à Rosemary Beach dans le country club de la famille Kerrington.

Lorsqu’elle a débuté son voyage, c’était une manière de se prendre en main, se reconstruire seule, sans être porté à bout de bras par Braden. Son personnage m’a captivé tellement il est élaboré et complexe. Sa rencontre avec Woods, c’est un peu une bouffée d’air frais pour elle, une échappatoire qui lui a permis de s’évader. Lorsqu’elle est avec lui, elle semble heureuse sans faire semblant. Pourtant, sous ses sourires se cachent une mélancolie que ses yeux bleus trahissent. Ses yeux, qui laissent entrevoir une personne rongée par un passé tellement envahissant, qu’elle n’arrive pas à avancer malgré les années écoulées. Pourtant j’ai le sentiment que son passé n’a été que survolé.

Della est très intrigante, dès le départ j’ai eu cette impression qu’elle découvre la vie. Elle a un côté naïve, mais dans le bon sens. J’ai tout de suite ressenti l’envie de la protéger, la soutenir lorsqu’elle s’effondrait. Elle a ce petit côté enfantin, qui la rend douce et gentille. Elle s’est lancée dans ce road-trip avec l’objectif de se découvrir et aussi accepté une part d’elle. Il y a 3 ans, un drame s’est produit dans la vie de Della qui l’a fragilisée, aujourd’hui son voyage répond à son besoin d’autonomie.

Woods il est la définition même du personnage qui m’a agacée et pourtant, j’éprouve une certaine affection pour lui. Il donne l’image de l’homme parfait, tant physiquement que dans sa vie. Pourtant, si on gratte un peu, on découvre un personnage pris au piège par sa famille. Il a réussi à me mettre hors de moi, ses relations avec son père sont chaotiques, il se laisse totalement dominer et ça le met dans une position d’infériorité. On éprouve une part de compassion de le voir se laisser bouffer, mais c’est tellement agaçant d’être impuissante. Il aurait mérité des bons coups de pieds au cul !

Au-delà de la relation (plutôt survolé) entre les personnages, on découvre les terreurs nocturnes de Della. Par l’intermédiaire des flash-back, on obtient des réponses sur son passé et les émotions dans ces scènes sont fortes, j’en la boule au ventre en découvrant son histoire. On s’attend au pire, c’est à la fois enivrant et déstabilisant. Une part de curiosité s’insinue découvrir son histoire devient indispensable. L’écriture est tellement addictive, qu’on se retrouve à devoir fermer son livre alors qu’on en a tellement pas envie, que s’en est terriblement frustrant de devoir le poser pour dormir.

Une lecture prenante, avec des secrets qui planent entre les héros, le passé de Della aurait mérité qu’on s’y attarde davantage selon moi. Je voulais surtout voir enfin le bonheur éclater et beaucoup de réconfort pour nos héros. J’aime la manière dont les liens se sont tissés entre Della et Woods, ce besoin/désir qui prend le dessus sur le devoir. La passion qui s’immisce dans leurs esprits, qui les dévorent, mais qui reste trop bestiale. Les sentiment se développent rapidement, alors qu’ils ne connaissent rien l’un de l’autre. On passe de rien, à tout. Ils se sautent dessus, sans chercher à s’apprivoiser, sans se préoccuper de qui est l’autre, une part de mystère demeure.

J’espère que dans le second opus, Abbi Glines développera davantage le passé de Della, mais cette suite laisse présager une bonne intrigue. Malgré tout, ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas été autant accrochée par une lecture, que j’en suis ravie et que j’ai adorée.

http://luxnbooks.wordpress.com/2014/12/23/dangerous-perfection-abbi-glines-perfection-1/

par Luxnbooks
Cherche homme marié pour mieux le piéger Cherche homme marié pour mieux le piéger
Martine Labonté-Chartrand   
Judith Riopel possède une beauté naturelle qui enflamme les hommes. Cependant, la planificatrice financière de métier s'en balance. Son poste vient d'être coupé et elle n'a pas la tête au flirt. Pour tirer la nouvelle chômeuse de sa déprime, sa voisine Isabelle l'invite à prendre un café avec une amie. Évidemment, quand la jeune femme en question leur fait part des soupçons d'infidélité qu'elle entretient à l'égard de son époux, Judith compatit. Mais lorsque les filles conçoivent un plan dans lequel elle devient l'appât qui servira à piéger ledit époux, elle se montre réticente. La rémunération promise pour ses services l'incite néanmoins à renouer avec ses talents de séductrice et à accepter de se prêter au jeu. La trentenaire est loin de se douter que ce contrat sera le premier de sa carrière de tentatrice. Entre les exigences de ses clientes vengeresses et les avances des conjoints adultères, Judith en aura plein les bras.

par Froggy
Maudits bas jaunes ! Maudits bas jaunes !
Marie-Millie Dessureault   
C'est mon premier "Bit Lit" en matière de lecture, un genre qui ne m'attire pas spécialement, mais comme je suis libraire, je me fais un devoir de lire des genres variés.

Je dois dire que ce style de roman ne semblait pas être du genre à être joli du point de vue de l'écriture et cela se confirme ici. Peu de détails, pas beaucoup de figures de style, tournures à la "MSN" ou du style "textos" avec la surabondance de caractères que cela implique, on est loin de la prose. J'imagine que cela a le mérite d'être facile à lire. Le point positif , cependant, c'est la proximité du vocabulaire. On s'y reconnait, c'est du jargon de madame-monsieur tout-le-monde. Et comme c'est québecois, fini les slang de France comme "Teuf", "meuf", "ouf" et tout ces mots inversés. Ici, on parle de pastilles de la SAQ, des "étapes" de l'école secondaire, du "frette" hivernal et des mitaines. Ça, je dois dire que ça fait du bien de se retrouver en langage connu.

Donc, nous suivons Rosalie, complexée par son célibat alors que sa cadette va se marier, et qui va tenter de remédier à la situation en se trouvant un chum qui l'accompagnera au mariage. Selon une tradition - que, soit-dit en passant, je ne connais pas malgré la fleur-de-lys qui tatoue mon cœur- les aînés qui sont devancés par leur cadet/cadette en terme de mariage, sont tenus de faire une danse audit mariage en portant des bas jaunes. Histoire simple. Un final qu'on devine.

Rosalie m'apparait sous deux angles: la fille de caractère typique de chez nous, franco-américains du nord, mais aussi la fille très immature qui se soule à fond et qui obsède pas mal sur le sexe. On dirait une vieille ado désespérée, par moment. Personnellement, c'est pas super comme personnage.

Pour moi, ce type de roman est un peu creux: Pas réellement de connaissances à acquérir, pas vraiment de morale ou de leçon de vie, pas de beauté dans l'écriture...bref, on pourrait croire que le "Bit Lit" c'est pour passer le temps avec un petit sourire en coin. Un type distractif, mais sans plus.

par Shaynning
Malefico Malefico
Donato Carrisi   
Encore un super thriller de Donato Carisi dont j'apprécie vraiment l'écriture. Il nous emmène encore une fois dans les méandre de Rome pour nous faire découvrir ses secrets les plus sombres tout en retrouvant nos personnages que l'on a apprécié dans le premier tome qui était "Le tribunal des âmes" ! Malgré une lenteur dans le commencement de l'histoire, on ne peut que le dévorer jusqu'à connaitre le fin mot de l'histoire qui ne fait que nous surprendre !!

par zmeia
Tu peux toujours courir Tu peux toujours courir
Valérie Chevalier   
J'ai eu du mal avec ce livre au début, car je trouvais le contenu insipide. Les personnages semblaient obnubilés sur les nuits sans lendemain et les soirées bien arrosées... L'auteure semble être la fille typique de ce genre de vie sans sérieux du début vingtaine… elle s’inspire donc peut-être de sa propre vie. (Ouf! Que ça sonne jugement gratuit de ma part ici! Là n’est pas mon but, croyez-moi)


Ce livre est donc parfait pour ces filles qui sont dans le même pattern de vie sans attaches, sans lendemain, qui cherchent encore un but dans la vie. J'avais l'impression que puisque j'étais à des années lumières de cette vie-là, ce livre n'arriverait pas à me plaire...


Heureusement, arrive enfin un peu de piquant avec deux prospects qui compliquent un peu la vie des 2 filles. L'histoire est devenue alors assez intrigante pour me garder captiver à connaître la fin.


La fin était facile à prévoir mais bon ;)

L'appart de ma nouvelle vie L'appart de ma nouvelle vie
Catherine Bourgault   
La couverture du livre m'a attiré plus que le titre en lui même.
Les premières lignes ont su capter mon attention et je me suis dit que c'était tout à fait une histoire pour moi. La plume de l'auteure est vraiment agréable et les premiers chapitres se sont vite enchaînés. Je voulais lire la suite, je voulais savoir si nos deux héros allaient pouvoir faire face à leur quotidien.
Puis, il y a eu un moment du récit où j'ai décroché. Vers le milieu je crois... C'était presque trop vu, malgré le potentiel de l'histoire, je suis restée sur ma faim. J'ai trouvé que le personnage de Will était bien construit, celui de Max un peu moins. Il m'a manqué quelque chose pour être vraiment attaché à elle. Je ne l'ai pas trouvé agaçante, leurs réactions à tous les deux étaient juste.
C'est tout de même un très beau livre et l'auteure a fait un sacré travail pour sortir cette histoire.
Ce n'est pas parce que les événements n'ont pas su me séduire, qu'ils ne séduiront pas quelqu'un d'autre.
Lisez le, et faîtes vous votre propre avis. Vous passerez quoi qu'il arrive un bon moment.

par Mizou83
  • aller en page :
  • 1
  • 2