Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de courcier : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Honor Harrington, tome 13-1 : L'Orage gronde Honor Harrington, tome 13-1 : L'Orage gronde
David Weber   
Dernier tome publié dans la série principale d'Honor avec la suite des tensions entre Manticore et Sol. L'ennemi est ailleurs et cependant on aurait aimé plus de détails sur celui-ci. De longues explications politiques et de nouveaux personnages font leurs apparitions pour un premier volume qui monte en puissance (comme les précédents tomes) et on espère donc une deuxième recueil plein d'action. Toujours addictif, malgré les longueurs.

par drosan
Op-Center, Tome 11 : Appel à la trahison Op-Center, Tome 11 : Appel à la trahison
Tom Clancy   
1.
Georgetown, Washington, DC
dimanche, 21 h 22

Combattre n’était pas chose facile. Mais c’était toujours plus facile que ça.
Le général Mike Rodgers avait un whisky à la main et regrettait que ce ne soit pas un double qu’il aurait pu écluser cul sec. S’il s’était trouvé dans quelque bouge obscur en compagnie du colonel August ou d’un de ses potes du ministère de la Défense, il aurait pu. Il n’aurait plus eu par la suite qu’à chasser sa gueule de bois avec un chasse-bière quelconque. Mais voilà, il n’était pas avec ses potes. Il se retrouvait invité à une soirée habillée dans un hôtel particulier de trois étages sis sur la rue N, dans le quartier ultrachic de Georgetown, dans le district fédéral. La salle de bal du rez-de-chaussée voyait se bousculer près de deux cents invités : hommes politiques et personnalités de la société civile, avocats et dignitaires étrangers, hommes d’affaires, responsables des médias.
Honor Harrington, tome 3 : Une guerre victorieuse et brève Honor Harrington, tome 3 : Une guerre victorieuse et brève
David Weber   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2017/09/honor-harrington-tome-03-une-guerre.html

Un tome que j'ai pu enfin finir après mon échec lors du précédent essai. Et je suis très contente d'avoir persévéré parce que finalement je l'ai bien apprécié même si je comprends aussi ce qui m'a fait l'arrêter la première fois.

Je ne vais pas vous refaire une présentation de la série, on est ici sur de la science fiction militaire spatiale, qu'illustre parfaitement la couverture du livre. Elle n'est pas militariste pour autant, mais je ne vais pas rentrer dans le débat, si vous voulez en savoir plus je vous conseille de fouiller un peu le blog Albédo qui en parle bien mieux que moi dans sa chronique du premier tome ^^.

Ce tome ci ce concentre pour sa grande majorité sur Honor, et moins sur la situation générale qui est résumée par l'éditeur. C'est un tome ou on découvre des facettes du personnage qu'on ne connaissait pas avant.
Je ne parlerais pas vraiment d'évolution du personnage même si l'évolution est la au niveau de sa carrière mais plutôt d’exploration du passé du personnage. Car oui le fait qu'elle retrouve un personnage de son passé est vraiment le point central de 60% du livre, en plus de son évolution en commandement.
Et c'est ce point qui a sans doute provoqué mon abandon. En effet du coup le rythme est vraiment particulièrement lent au final, on n'a que de l'introspection, de la mise en place, des dialogues sur ce sujet, et au final l'histoire principale elle n'avance pas du tout.

Surtout qu'Honor n'est ici limite qu'en spectatrice, car elle héberge l’amiral de la flotte et donc c'est lui qui prend les décisions et elle qui les exécute. On est très loin de la Honor en liberté des tomes précédents. En plus elle ne participe qu'a une seule des batailles de la fin du livre, ce qui est un peu frustrant mine de rien dans un livre de SF militaire, surtout si se sont vos moments préférés. Et c'est aussi ce changement qui m'avait un peu rebuté la premier fois. Même si j'avoue que c'est bien mieux passé lors de cette lecture.

Tout ceci mis à part, lors de cette lecture je ne me suis pas ennuyée, même si j'ai remarqué la lenteur. Je pense que l'auteur à voulu faire un tome plus calme, un tome pour comme je le disais explorer son personnage plus en profondeur, lui donner un passé, et nous le faire partager. Et ce n'est pas une mauvaise idée en soi.

Après en tant que femme je suis aussi un peu fatiguée qu'on finisse par rajouter des histoires de viols (ou qui s'en approchent) aussi souvent. Ce n'est pas un reproche fait spécifiquement à cette série bien sur, mais plus un fait général de ce que j'en ai pensé.
Je fini par trouver ça un peu facile. Pas pour le personnage bien sur, mais pour la situation général, le fait de nous la rendre sympathique en tant qu'ancienne victime qui a su s'en tirer malgré tout. Du coup un petit bémol pour moi sur ce point même si il a bien marché, et marchera toujours bien j'imagine.

Au final ce n'est pas pour moi le meilleur tome de la série pour l'instant, vous l'aurez compris. J'ai néanmoins passé un bon moment mais je serais contente de passer au suivant en espérant retrouver un personnage plus actif dans l'action et une histoire plus portée le coté militaire que personnel.

15.5/20

par lianne80
Power Games, Tome 1 : Politika Power Games, Tome 1 : Politika
Tom Clancy    Martin Greenberg   
Scénario bien pensé, action présente et scènes détaillées. Je trouve que l'histoire se termine un peu vite sur le dernier quart du livre.

par lapin72
Honor Harrington, tome 12-1 : En Mission Honor Harrington, tome 12-1 : En Mission
David Weber   
Voici donc le tome 12 des aventures d'Honor qui revient une fois de plus chez nous scinder en 2. Ce n'est plus une surprise mais cela reste une attitude affligeante de la par des éditeurs comme Atalante ou Pygmalion d'autant que ce tome 12 est loin d'être un pavé aussi important que ne le fut les précédents tomes. Le "pompon" revient au fait que le lexique de fin de roman se retrouve seulement au tome 2 donc si vous en avez besoin pendant la lecture de ce tome 12-1, il vous faut le tome 12-2 juste à coté!

Mais revenons au livre lui même. Je suis un grand fan de la série principale de Weber à n'en pas douter. Rarement des livres ont aussi souffert d'une lecture, relecture et re-relecture pourtant, la ou les premiers tomes me transformaient en No-life jusqu'à ce que j'atteigne la dernière page, je suis devenu de plus en plus modéré à partir du tome 9 au point de mettre plusieurs mois pour me mettre à lire ce tome 12. Alors non, ce n'est pas mon état d'esprit qui a changé puisque je relis avec autant de plaisir les premiers tomes. Non, mon ressenti revient de l'évolution qu'apporte David weber a sa série. La ou les premiers tomes étaient beaucoup centrés sur le personnage d'Honor et son équipage, Weber s'en détache de plus en plus et additionne les point de vue. On passe de plus en plus de temps dans les méandres de chaque partie politique. Chaque décision ou non-décision devient des dizaines de pages, chaque action même bénigne se retrouve couchée par écrit pour justifier un comportement 200 pages plus loin. A première vue, tout cela semble pour le mieux mais cela fini surtout par plomber le récit. Trop de personnages à l'importance fictif, trop de discussions interminables pour un résultat qui pourrait être apporter en quelques lignes. L'auteur veux trop en faire et ce qui était une série efficace et dynamique devient un pavé rébarbative. Même la gargantuesque bataille du précédent tome qui aurait du être l'apogée de la série se retrouve flingué par une narration trop lourde. Qu'est devenu le talent de narration de Weber comme la bataille d'Hancock du tome 3? Celle de Cerbère du tome 8 ou encore la seconde bataille de Grayson du tome 5?
Pas de vrai changement pour ce tome 12-1 qui, de part son nombre de page plus restreint, m'est quand même apparu plus digeste que le tome 11. Cela cache toutefois un problème de taille : la quasi absence de batailles spatiales. Un comble pour un space opéra militaire mais l'auteur avait montré son savoir faire dans le tome 4 "Au champ du déshonneur" quand il s'agit d'orienter un tome uniquement sur la politique. Seulement cette fois la, pas de miracle pour un tome qui souffre, sans surprise, des mêmes problèmes que les derniers tomes en date. Du coup, Honor fait juste de la figuration et on se retrouve avec un livre sans "vrai" protagoniste mais uniquement des seconds rôles. Une petite note d'espoir toutefois avec le dernier quart de cette première partie qui nous offre un combat sympathique bien qu'un peu court. Reste à voir ce que donnera la seconde partie de ce tome 12.

par Caly
Op-Center, Tome 10 : Chantage au nucléaire Op-Center, Tome 10 : Chantage au nucléaire
Tom Clancy   
Lorsqu’un homme d’affaires influent prend goût au terrorisme,
le pire est à craindre ...


Panique en Asie du Sud-Est ! Au large des côtes indonésiennes, non loin d’un site de décharge nucléaire utilisé par la Chine, la Corée et le Japon, la collision entre un mystérieux yacht et le sampan de pirates singapouriens fait de nombreuses victimes. Un des pirates repêché par les sauveteurs a été sévèrement irradié. Remontant la piste d’un fût volé, les hommes d’Op-Center, appelés en renfort, soupçonnent vite un trafic de déchets nucléaires. Dans leur ligne de mire : la multinationale d’un charismatique magnat australien des médias. Mais pour quelles raisons un milliardaire se lanceraitil dans une telle opération ? Trafic juteux ? Chantage terroriste ? Peut-être pire...

Écrit à partir de données et d’informations réelles, Chantage au nucléaire est le dixième roman de la série Op-Center imaginée par Tom Clancy et Steve Pieczenik.

par manu74
Honor Harrington, tome 1 : Mission Basilic Honor Harrington, tome 1 : Mission Basilic
David Weber   
Cette série, c'est presque un rêve d'enfant!
Il s'agit d'un space opéra militaire. Genre pas si représenté que cela mine de rien. Il met en scène le personnage de Honor Harrington, officier spatial de la Flotte Manticorienne. Le royaume de Manticore constitué de plusieurs planètes est en paix depuis des années mais la guerre gronde de plus en plus avec la République populaire du Havre.
La vision de l'auteur est un peu étriquée avec les gentils et loyale monarchiste de Manticore et les républicain véreux du havre mais ce n'est pas le sujet le plus important du récit d'autant que cela gagnera beaucoup en ambiguïté par la suite.
Non, ici, on est bien face à du "vrai" space opéra militaire. Le premier tome, Mission Basilic commence avant la guerre et met en scène Honor en tant que "simple" capitaine de vaisseau léger. Petit à petit, de tome en tome, la guerre va éclater et les faits d''armes d'Honor vont la voir monter les échelles hiérarchiques de capitaine de croiseur léger à croiseur lourd, croiseur de combats... De commodore en charge d'une flotte légère de croiseur à Amiral avec sous son commandement des dizaines de super-cuirassés. De même, ce qui était un duel de "petit" vaisseau dans le premier tome se transformera petit à petit à des confrontations de centaines de supers cuirassés de milliers de tonnes qui s'affrontent à coups de bordés de milliers de missiles et dont les pertes humaines dépassent le million. Autant le dire, rarement une série aura fait autant dans la démesure pour notre plus grand plaisir. Bien que d'aspect militaire, les personnage sont très attachants et on est bien loin de protagonistes trop guindés comme pour la série La flotte perdue avec Honor en tête. Il s'agit d'une excellente stratège et tacticienne qui conduira à des victoires les plus improbables mais il s'agit aussi de quelqu'un avec une volonté de fer qui finira par évoluer aussi bien dans la passerelle d'un vaisseau que dans l'arène politique. D'ailleurs, l'auteur en fait même un peu trop et finira par en faire une véritable légende vivante mais on s'en manque tellement cela s'avère jouissif.

N'allez surtout pas croire que parce que c'est le premier tome, l'histoire est loin d'être aussi intéressante car ce serait faux. Certes l'évolution d'Honor ce fera sur des milliers de pages mais les premiers tomes, même si moins spectaculaires sont tout aussi jouissifs que les prochains. On apprend à connaitre les seconds rôles, certains mourront au combats, d'autres évolueront tout comme Honor dans la hiérarchie (parfois pour mourir ensuite...). L'important, c'est que ces personnages sont attachants et l'auteur n'est pas avares en scènes "jouissifs" de tout acabits.
Je pourrais parler de cette série pendant des heures vu le nombre de relecture que je lui est fait subir mais l'important, c'est que si comme moi, vous conservé une âme d'enfant cette série est faite pour vous. Attention toutefois, si je parle "d'âme d'enfant", il s'agit d'un récit mature mais le coté "évolution hiérarchique" et "bataille démesurée" sont la pour faire rêver les petits garçons au même titres que l'avait fait les gigantesques batailles du Seigneur des Anneaux en son temps.

par Caly
L'Univers d'Honor Harrington, Tome 12 : L'Ombre de la victoire (I) L'Univers d'Honor Harrington, Tome 12 : L'Ombre de la victoire (I)
David Weber   
Cette série s'achemine vers sa fin !.Tout s'accélère . Malgré quelques pesanteurs l'ouvrage reste très attractif. A lire.

par al61
Op-Center, Tome 7 : Diviser pour régner Op-Center, Tome 7 : Diviser pour régner
Tom Clancy   
Surement pas le meilleur de Tom Clancy......

par templar
Honor Harrington, tome 11-1 : Coûte que Coûte Honor Harrington, tome 11-1 : Coûte que Coûte
David Weber   
De nouvelles péripéties dans l'univers de Manticore et de Havre. De nouveaux intervenants prennent part au récit et on sent la tension s'infiltrer peu à peu dans cette première partie de ce Coûte que coûte. On retrouve plus d'action que dans le précédent tome avec plus de batailles et les personnages prennent certaines nouvelles directions. Récit très addictif, je me réjouis de poursuivre avec le tome 2 de ce volume.

par drosan