Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de courgetteuh : J'ai lu aussi

retour à l'index de la bibliothèque
Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire Comment ne pas faire pitié à Noël quand on est célibataire
Joanna Bolouri   
Jusqu'ici, je ne me suis jamais faite de PAL de saisons, mais pour ce roman impossible de ne pas le lire en plein mois de décembre et ressentir la magie de Noël. J'ai attendu quelques jours avant de le sortir de ma PAL histoire d'être accordé à l'ouverture du calendrier de l'avant. Quelle belle surprise, c'était le premier roman que je lisais de Joanna Bolouri et c'est une comédie romantique comme je les aime : drôle, tendre et craquante.

Je réalise que je lis souvent des romans avec des personnages proches de ma tranche d'âge et pour le coup c'est la première fois qu'une héroïne dépasse la trentaine, ce n'est pas dénuée de sens car comme beaucoup je m'identifie à des héroïnes qui ont des points communs avec moi et contre toute attente, même si l'âge à une place importante dans cette histoire, ce n'est pas dérangeant puisque à l'origine de quelques situations cocasses.

Après plusieurs années de célibat, Emily est confrontée depuis plusieurs années à l'insistance de sa famille pour connaître l'évolution de sa vie sentimentale, cette année elle file le parfait amour avec Robert et elle espère bien venir accompagner au traditionnel Noël familial. Lorsqu'elle annonce la nouvelle à sa famille, elle ne peut échapper aux questions toutes plus intrusives les unes que les autres, mais cette année les choses sont différentes, elle pourra affronter sa famille sans devoir justifier sa solitude. Seulement, la situation se complique lorsque quelques jours avant leur départ elle apprend la vérité sur Robert et décide de rompre. Emily se retrouve face à un choix difficile : avouer la vérité ou s'arranger pour sauver les apparences. Contre toute attente, elle décide de faire appel à Evan son voisin insupportable qui lui pourrit la vie avec ses nuits agitées.

Bien évidemment vous vous doutez que la situation va réserver quelques scènes drôles, mais en même temps l’alchimie n'est pas loin donc parfois la tension crépite. J'aime beaucoup la manière dont on découvre les rapports houleux des deux voisins, ce n'est pas vraiment qu'il se déteste, mais Evan est une source de stress dans la vie d'Emily et le manque de sommeil va la pousser à se venger d'une manière assez amusante. Il s'avère qu'Evan va se révéler être un soutien inattendu et malgré qu'il ne soit pas ami, il va accepter d'aider Emily. Durant ces quatre jours, ils vont se découvrir de manière plus approfondi. C'est une chick-lit charmante, avec une famille touchante et des personnages attachants qui vont nous ouvrir la porte de leur maison le temps d'un réveillon (très alcoolisé).

Je suis assez surprise de la place qu'occupe la romance, souvent dans ce type de roman on la place en second plan et bien que l'héroïne profite de ce retour aux sources pour réévaluer sa vie de presque quarantenaire après une énième séparation, elle trouve une alchimie inattendue auprès de son insupportable invité. Et du côté d'Evan, la magie opère à merveille, tant pour son physique avantageux que pour sa personnalité, qui allie humour, romantisme et insouciance. Une fois les préjugés mis de côté, la relation va évoluer tout en douceur, un temps bloqué par la différence d'âge, mais surmonté par la naissance d'une réelle complicité et ils vont pouvoir compter l'un sur l'autre. La fin un peu précipitée a fait retomber mon excitation, mais c'est une très belle romance de Noël.

Ma chronique : https://wp.me/p4u7Dl-4jZ

par Luxnbooks
Destins, Tome 3 : Flirter avec ses démons Destins, Tome 3 : Flirter avec ses démons
Charlotte Roucel   
[spoiler][/spoiler][spoiler][/spoiler]
J'ai adoré les deux premiers tome. Mais celui-ci avec un Tony très discret m'a déçue. Comment Maya peut-elle dire que son histoire avec Tony n'est rien ? Non sans lui on perd le charme du livre.
J'attendais une autre fin, celle-ci est facile et sécurisante.
Non non non.

par Vanina76
Mes voisins, mon fantasme et moi Mes voisins, mon fantasme et moi
Cécile Chomin   
Une nouvelle légère et très plaisante à lire.
Marion est un personnage haut en couleurs, avec beaucoup d'humour, elle m'a fait beaucoup rire.
Je vous le conseille pour un bon moment de détente.

par ge39
Y aura-t-il trop de neige à Noël ? Y aura-t-il trop de neige à Noël ?
Marie Vareille    Marianne Levy    Sophie Henrionnet    Adèle Bréau    Tonie Behar    Isabelle Alexis   
Bof, j'ai commencé à le lire mais j'ai vite abandonné. J'ai pas accroché
L'erreur de Toborel L'erreur de Toborel
Emmanuelle Amadis   
Mon avis complet sur :
http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2015/12/lerreur-de-toborel.html

19/20 - Coup de coeur !

J’ai vraiment été charmée, captivée, conquise par ma lecture de L’erreur de Toborel ! Les races extra-terrestres créées par l’auteure, leurs capacités physiques et psychiques (notamment ceux de la race d’Yvon) sont fascinantes. Dans cette histoire, vous avez de l’aventure, de la science-fiction, de la romance, du suspens, la lutte contre un ennemi diabolique dont nous découvrons la vraie nature avec surprise et évidemment, un « p’tit peu d’cul » !….Mais L’erreur de Toborel ce sont aussi des moments vraiment dramatiques qui exacerbent l’histoire d’amour extraordinaire entre Ayame et Yvon…..Sans parler ensuite des aventures de leur fille Edréa devenue adulte et prête à découvrir l’amour et à se battre contre Toborel, elle aussi !….Bref, si vous voulez un livre qui vous transporte dans un autre univers et qui fasse palpiter votre petit cœur de mille façons, foncez, lisez-le ! Et pour ceux qui connaissent la saga des Sarangins, vous serez aussi contents du petit clin d’œil fait à leur intention par l’auteure dans cette magnifique romance cosmique !

par viedefun
Sienna : Me venger de lui Sienna : Me venger de lui
Avril Rose   
Avant de vous parler de ce que contient les pages de cette histoire, je tiens à vous préciser que ce récit est bien plus qu'une romance. Bien qu'une histoire d'amour va être mise en avant, elle ne va pas être le sujet central de ce texte aux allures sombres et surtout au sujet qui, même si il est fictif, aurait pu être un réel témoignage d'une femme qui va prendre le grade de bourreau au lieu d'être reconnu comme la victime.
Dans son histoire, Avril Rose a mêlé une vraie romance avec un « plus » dans le sens où elle y aborde un fait de société. De cette manière l'auteure a traité un fond réaliste pour sensibiliser les lectrices et lecteurs à un fléau social ; Avril Rose a su retranscrire de façon captivante et poignante une triste réalité que vivent des milliers de femmes au quotidien.

Nous allons faire la connaissance de Sienna, l'héroïne, alors qu'elle est incarcérée, injustement, attendant patiemment le moment où elle pourra enfin sortir de sa prison et.... se venger.
Sienna, est à l'écoute, observatrice, silencieuse ; à part réfléchir et attendre elle ne peut rien faire d'autre entre ces quatre murs. Chaque jour elle devient plus forte, chaque jour elle peaufine son plan, chaque jour elle agrandit sa soif de vengeance et de justice - Sienna est très maligne et malgré les atrocités qu'elle a subi elle ne compte pas abandonner et ne désire que rétablir une vérité qui va être extrêmement difficile à démontrer.

Sienna ne donne pas sa confiance facilement cependant Patricia fait partie des rares personnes qui ont su l'obtenir. Bénévole dans une association, Patty rend visite à des détenus afin qu'ils se sentent moins seuls et se confient. Voilà comment Sienna et Patricia se sont rencontré et ont lié une réelle amitié. Malheureusement, pour des raisons personnelles, Patricia va devoir arrêter ses visites mais elle a trouver un remplaçant pour que Sienna continue de bénéficier de soutient. Cependant Patricia a omis un détail en parlant de ce remplacement à sa protégée. C'est un homme qui va assurer les visites et avec ce qui est arrivé à Sienna, une chose est sûr, c'est que la gent masculine ne lui inspire plus aucune confiance et Helios Talfer ne va pas faire exception - du moins au début......

Le décor est planté, les souvenirs de Sienna vont nous expliquer la raison de son enfermement et ce qu'elle a subi quotidiennement durant des mois et des mois. Entre humiliation, violence, dénigrement, et même pire, mon cœur s'est serré à plusieurs reprises devant des scènes que j'ai appréhendé et qui m'ont mise en colère car Sienna est réellement une victime et cela doublement : Victime d'un bourreau sans scrupule, sans cœur et intouchable et victime d'une société où tout s’achète et tout se négocie.

Sienna est un personnage que j'ai admiré pour sa force et sa détermination et tout au long de l'histoire elle m'a impressionné par son courage car lorsque Sienna a quelque chose en tête elle ne va pas hésiter à se jeter littéralement dans la gueule affamée du loup pour arriver à ses fins. Avant sa sortie de prison, tout était prévue et parfaitement orchestré dans sa tête, la seule chose qu'elle n'avait pas prévue c'est Hélios.
Par contre Sienna a également quelques faiblesses dont elle n'arrive pas à se débarrasser, des peurs et des doutes qui la hantent continuellement mais elle arrive toujours à gérer ce genre d'émotions...... cependant on en arrive toujours à Hélios, qui malgré elle, va devenir son plus grand point faible. Ce dieu grecque a fait une entrée fracassante et inattendu dans sa vie et dans son cœur, réveillant en Sienna désir et sentiments qu'elle n'avait pas ou peu ressenti par le passé.

L'auteure a parfaitement su doser sa partie romance et sa partie Dark, l'un ne se noyant pas dans l'autre, au contraire les deux se complètent et nous offre une lecture très prenante rythmée par l'amour, la violence et la vengeance.
L'auteure a également fait de son héros masculin un personnage qui m'a intrigué dès les premiers instants à cause de son attitude que j'ai trouvé un peu brutale vis à vis de Sienna. Des questions pertinentes, une façon directe de juger notre héroïne alors qu'il ne connaît rien d'elle, un comportement contradictoire, aucun tact dans ses paroles... bref un héros qui cache quelque chose et qui a bien plus de points communs avec Sienna que ce que l'on pourrait croire.

J'ai beaucoup aimé la plume de l'auteure qui met de la noirceur là où il faut, qui intègre de la douceur dans son récit en nous offrant des passages beaucoup plus tendres et vrais dans les sentiments. Avril Rose a même su incorporer de la fougue et des émotions fortes entre les héros qui vont se rapprocher progressivement ce qui va les amener vers une relation en totale contradiction avec leur début troublant.
Ce roman est une dark romance dont j'ai apprécié le déroulement du début à la fin, un roman émouvant, bouleversant, rempli d'espoir et de la force d'une jeune femme prête à tout pour atteindre son but. J'ai suivi le combat et la tentative de reconstruction de Sienna sans relâche, j'ai littéralement dévoré cette histoire, je me suis plongée dans les souvenirs et dans les moments présents, où l'issue pouvait être fatale, en retenant mon souffle..... cette lecture a été parfois dure, parfois douce mais quelque soit le contexte j'ai été totalement conquise par la plume de l'auteure, ses personnages et le thème abordé dans cette histoire.
Destins, Tome 1 - partie 1 : Mission séduction Destins, Tome 1 - partie 1 : Mission séduction
Charlotte Roucel   
je commence le tome 1 et je n'accroche pas !Trop convenu ,trop facile trop simple .et puis ces commentaires élogieux sur ce livre me font douter donc contrairement aux habitudes je vais m'accrocher et finir cette lecture ..........j'avance et toujours pas d’étincelle concernant cette histoire et je viens de réaliser que cela ressemble aux histoires sur wattpad ? je viens de contrôler donc c'est bien du wattpad maintenant je comprend ! Maya sous des dehors de femme forte est faible sans vraiment du bon sens je la trouve pathétique

par bernard21
Le Royaume Blessé, Tome 1 : L'Âge des Assassins Le Royaume Blessé, Tome 1 : L'Âge des Assassins
R. J. Barker   
http://delivreenlivres.blogspot.fr/2018/02/le-royaume-blesse-tome-1-lage-des.html

Un livre qui dans l'ensemble m'a plu mais a qui il manquait un petit quelque chose pour vraiment le faire décoller.

Girton est un apprenti assassin, et est assez doué malgré son pied bot. Lui est son maitre sont forcés de prendre un nouveau boulot qui sors un peu de leurs compétences. Il s'agit de découvrir qui parmi la cours est lancé dans une tentative d'assassinat de l'héritier du trône.
Girton est donc infiltré sur place en prenant l'identité d'un fils de noble déchu qui doit apprendre à devenir écuyer.
Mais dans ce repère de vipères, nombreux sont les complots en cours et Griton et son maitre ne seront pas du tout populaire à fouiller la merde que les nobles laissent derrière eux, d'autant plus qu'ils mettrons à jour bien plus que de la simple tentative d'assassinat ...

On ne va pas se le cacher, ce livre a des faux airs d'Assassin Royal. Mais un peu comme si on ré-actualisait l'Assassin Royal à la mode d'aujourd'hui. On a donc une ambiance quand même bien plus sombre, plus violente, plus brute, plus triste aussi, et à coté de Girton, l’existence de Fitz fait figure de gosse de riche favorisé.
Bon en dehors d'être grossièrement sur le même sujet, les deux livres ne se ressemblent finalement pas tant que ça dés qu'on entre dans les détails, mais je vais sans doute faire de nombreuses fois la comparaison car c'est assez facile de donner des points de repère vu que c'est une série extrêmement populaire.

L'histoire principale de ce livre est une enquête. Mais ne vous imaginez pas du tout que le livre a un rythme de thriller ou même ressemble à un policier, non. En fait on est vraiment plus sur une enquête d'infiltration. Quand Girton arrive il ne connait personne et n'a jamais mis les pieds dans le château avant, il lui faut donc tout apprendre à partir de zéro. Il ne possède aucun renseignement préalable et doit se faire lui même sa propre idée des liens qui unissent ou sépare les différents protagonistes.
Du coup c'est vrai qu'une grande partie du livre est consacré justement à faire connaissance avec tous les partis concernés et à s'en faire une idée plus précise. Ce qui est assez lent.

Surtout qu'il ne peux pas non plus le faire trop ouvertement, la plupart du temps il doit jouer le rôle du petit nouveau qui se fait tyranniser par les plus vieux sans dévoiler ses vrais capacités et risquer plus que quelques bleus vu la violence du lieu.
On est ici en présence d'une mini cour qui singe à merveille celle des grands. Chacun essaye de prouver sa valeur de toutes les façons que ça soit car si ils n'y arrivent pas étant jeune, quel avenir auront-ils plus tard une fois dans la vrai cours des grands? Du coup les coups en traitres n'en sont que plus vicieux et si il faut mutiler ou arracher les yeux d'un garçon qui a eu la malchance de naitre du mauvais coté, ils n'hésitent pas a le faire eux même.

Girton est un personnage tout a fait typique et finalement je le trouve bien fait. Non pas que j'ai particulièrement accroché, n'étant pas super fan des adolescents en fantasy, mais il est tout de même très réaliste dans son rôle et du coup ça marche relativement bien.
C'est encore un enfant niveau mentalité quand il commence l'histoire (il a 14 ans). Il a toujours été solitaire, et du coup quand on lui propose du pouvoir, de l'amitié, son premier amour, bien entendu qu'il tombe dedans tête la première. Il se prend au jeu et il ne peux pas s'en empêcher, on sent limite qu'il était assoiffé de relations humaines. Mais il n'en reste pas moins lucide sur sa mission même si il se perd de temps en temps. J'ai bien aimé cette dualité, ce mélange de candeur enfantine et de froideur assassine.

Pour ce qui est du monde le principal danger vient de la magie. En effet celle ci, utilisée par parcimonie n'est pas dangereuse mais dés qu'on veut un peu plus de puissance, elle déstabilise totalement l'équilibre de la zone autour d'elle, créant des zones mortes ou rien ne poussera tant que l'équilibre ne sera pas rétablit.
Et pour le rétablir il n'y a à l'heure actuelle qu'un seul moyen : faire tomber dessus des cascades de sang, si possible gorgé de magie (et donc d'utilisateurs de magie). Il y a donc un ordre de chevalier qui n'existe que pour traquer les magiciens et les faire saigner avec toute leur famille sur les terres mortes. Ils en profitent évidemment pour faire saigner aussi dessus tous les criminels condamnés à mort et tout ceux qui ont la malchance d'être nés difforme.
C'est aussi pour ça que Girton est particulièrement mal vu au château, étant soit disant fils de noble, il a échappé au couteau qui est normalement le cas quand on nait avec un pied bot.

Le pays ou se passe l'action est parsemé de zones mortes, la plus grande étant celle résultant de guerres passées qu'on n'a toujours pas réussi à rééquilibré. Malgré tout ce qui est fait pour arrêter l’extension de ces zones, pour l'instant rien ne marche vraiment et le spectre de la disette plane en permanence sur le peuple.
Les gens sont parfaitement conscients que leur traque des mages est la cause de la majorité des zones mortes mais ils n'ont pas encore trouvé d'autre moyen de régler le problème définitivement et les mages continuent à naître dans la population.

Contrairement à certains la résolution de l'enquête façon Hercule Poirot ne m'a pas dérangé, mais par contre ce qui m'a un peu déçu dans l'ensemble c'est le fait que vu que nous ne suivons que Girton et pas don maître, nous n'avons aucune idée de ce que celui ci fait pendant tout ce temps. Les seules fois ou nous le rencontrons Girton se contente de faire son rapport sans qu'il y ai échange d'information dans les deux sens. Et du coup vu que tout se résout à la fin on a un peu l'impression que le maître n'a rien fichu pendant tout le tome et que c'est Girton qui a fait tout le boulot.
J'aurais aimé en savoir plus, et avoir plus l'impression qu'il y avait aussi de l'évolution de son coté quoi, et j'ai été déçu que ça ne soit pas le cas.

J'aurais aussi aimé avoir un peu plus de background du monde, car du coup on n'en connait pas grand chose pour l'instant en dehors d'un ou deux épisodes avec des mages et des catastrophes. Après j'ai bien conscience qu'on n'est que sur un premier tome, et qu'il y aura surement d'autres éléments ensuite. Ce n'est dont pas forcement un défaut pour l'instant, mais ça pourrait le devenir si plus tard. On n'a aussi aucune idée du reste de la géographie du monde, vu que l'action est vraiment hyper centrée sur le château et la ville associée.

Après c'est vrai que si on compare avec par exemple l'Assassin Royal, et uniquement le premier tome pour comparer le comparable, on est sur le même niveau d'information donc je ne me fais pas non plus de souci pour le futur.
Ce qui est bien aussi si on on continue les comparaisons avec l'Assassin royal c'est qu'il n'y a que ce tome ci ou nous suivons Girton adolescent. On ne s'éternise donc pas sur cette période de sa vie et dans le prochain tome il est sera déjà totalement adulte ce qui est un bon point pour moi. On n'a pas non plus subit son apprentissage, cette période étant déjà passée lorsque l'histoire de ce tome ci commence.

Au final j'ai bien apprécié ma lecture. Ça reste plaisant et on suis l'enquête de Girton et de son maitre avec plaisir. Mais je ne sais pas pourquoi il ne rentre pas non plus dans mes favoris pour l'instant. Je n'ai pas été passionnée par cette histoire et même si j'ai envie d'en savoir plus ce ne sera pas avec énormément d'impatience.

15.5/20

par lianne80
Les Chicago Stars, Tome 1 : Nulle autre que toi Les Chicago Stars, Tome 1 : Nulle autre que toi
Susan Elizabeth Phillips   
c'est une amie qui m'a prêté ce roman et vous vous voulez que je vous dise, j'ai ADORE , c'est un livre vraiment génial. Il y a énormément d'émotions, de l'humour ce côté bimbo mais qui est très intelligente ce côté pur et dur du coach mais très tendre enfin de compte c'est joueur de football américain qui ferait peur a plus d'une femme qui sont pourtant adorable et attachant! Donc je vous conseille fortement de le lire car une chose est sur vous ne le regretterez pas!


par pourteau
Elia, la passeuse d'âmes, Tome 1 Elia, la passeuse d'âmes, Tome 1
Marie Vareille   
On est très vite emporté dans l'univers de ce livre. Très bon livre.