Livres
475 314
Membres
452 919

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

"Alex, open your eyes. Come on, baby, open those eyes."

I really wanted to, because for him I'd do anything. Fight a horse of half-blood daimons ? There. Tangle with ticked-off furies ? Sign me up. Break a dozen or so rules for one forbidden kiss ? Done. Open my eyes ? Apparently that was asking too much.

Afficher en entier

He was my strength when I needed him to be, my friend when I needed someone to talk me down, my equal in a world where by law I would always be less than him, and honest to gods, he was the love of my life.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lina69 2013-07-29T13:16:08+02:00

Startled, my head jerked up and my eyes met his. They were a furious shade of gunmetal gray, and they were so open. Raw pain flowed from them, and I wanted to look away from that, to take the coward’s way out.

“My heart stopped when that damn door closed on me. I could hear you two fighting. I could hear him taunting you, and I could hear him breaking your bones. And there wasn’t a damn thing I could do about it.” He placed his hands on either side of my legs. Tension rippled through the muscles in his arms. “You never should’ve faced something like that alone.”

“But you would’ve died.”

“And because I love you, I am willing to die to save you from that. Don’t you dare take that decision from me again.”

Afficher en entier

— Mon cœur s’est arrêté quand cette satanée porte s’est refermée sur moi. J’ai entendu votre combat. Je l’ai entendu se moquer de toi, et te briser les os. Et j’étais totalement impuissant.

Il plaça ses deux mains de chaque côté de mes jambes et les muscles dans ses bras se contractèrent.

— Tu n’aurais jamais dû affronter ça toute seule.

— Mais tu serais mort.

— Et parce que je t’aime, j’étais prêt à mourir pour t’épargner ça. Ne t’avise pas de me voler à nouveau cette décision.

Afficher en entier
Extrait ajouté par lina69 2013-07-29T13:15:16+02:00

And he would wait forever for me, just as I would wait forever and a day for him.

Afficher en entier

« Mon cœur s’arrêta de battre un instant avant de repartir de plus belle en reconnaissant cette voix. Elle m’était intimement familière, dans mon cœur et mon âme.

— Alex, ouvre les yeux. Allez, bébé, ouvre tes jolis yeux.

Et je voulais les ouvrir, parce que, pour lui, j’aurais fait n’importe quoi. Combattre une armée de démons sang-mêlé ? Présente. Me colleter avec des Furies en colère ? Sans problème. Enfreindre une bonne douzaine de règles pour un baiser interdit ? Déjà fait. Ouvrir les yeux ? Apparemment, c’était trop me demander. »

Afficher en entier

-Je sais pourquoi tu nous as fait sortir, Marcus et moi, quand Arès est passé à l'attaque. C'était incroyablement courageux et tellement toi.

Mes doigts s'enfoncèrent dans le tissus raidi de mon jean. Par les dieux, c'était celui que je portais pendant la bataille ? De longues traînées de sang séché en maculaient les jambes comme de la peinture. Quand je fermais les yeux, les images du combat défilèrent dans ma mémoire, me donnant la nausée.

Aiden prit une grande inspiration.

-Mais si tu refais un truc pareil, je t'étranglerai. Avec amour, bien sûr.

Afficher en entier

Some people say when life gives you lemons, you make lemonade. But when life gives you one seriously ticked off god gunning for your ass, you prepare for war and you hope for paradise.

Afficher en entier

— Tu as le droit d’être colère, tu as le droit d’avoir peur, et tu as le droit de penser que c’est injuste, parce que ça l’était. Beaucoup de choses qui te sont arrivées sont injustes, mais celle-ci tout particulièrement. Ce qui s’est produit est un très gros problème, et tu dois t’autoriser à éprouver ces émotions.

Afficher en entier

— Waouh, fit Deacon avec un coup de coude à Luke. Ça deviendrait presque gênant si ce n’était pas aussi distrayant. C’est comme regarder ses parents…

— Boucle-la, Deacon, Aiden et moi aboyâmes en même temps.

— Tu vois !

Deacon souriait de toutes ses dents.

— Ils vont ensemble comme les petits pois et les carottes.

Luke se tourna lentement vers lui.

— Tu viens de citer Forrest Gump ?

Deacon haussa les épaules.

— Peut-être bien.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode