Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...
<< Voir tous les extraits
Par Rayathea le 04-08 Editer
Covenant, Tome 5 : Sentinelle
— Excusez-moi.
Marcus s’était adossé au bureau, le teint blême.
— Est-ce que je suis le seul à être choqué que ces deux-là aient pu penser qu’ils étaient peut-être… Que tu aurais pu être… Qu’il aurait pu y avoir… ?
— Que nous aurions pu faire de toi un grand-oncle, offris-je, puisqu’il était visiblement à court de mots.
Marcus plissa les yeux et mes joues s’enflammèrent.
— Est-ce qu’on peut en parler à un autre moment ?
— Entièrement d’accord, marmonna Aiden, mal à l’aise.
— Je ne suis pas de votre avis.
Le sourire vicieux d’Apollon s’étirait à présent d’une oreille à l’autre.
— Je sens qu’on va beaucoup s’amuser.
— Parle pour toi.
Aiden lui décocha un regard noir.
— Absolument, dit le dieu.
Marcus semblait ne pas avoir entendu.
— Combien de fois vous ai-je dit que vous ne devriez pas dormir ensemble ?
Il se tourna vers moi.
— Et je me fiche de ton âge ou que tu sois un Apollyon, Alexandria. Tu es ma nièce, et je suis responsable de toi. Et toi ?
Il pivota vivement vers Aiden, qui écarquilla les yeux.
— Tu aurais pu faire preuve d’un peu plus de discernement.
— Par les dieux… gémis-je.
J’aurais mille fois préféré traverser la cour à poil en courant que d’avoir cette discussion en public avec mon oncle. Surtout devant ce public-là.
— Pas de ça avec moi.
Le visage de Marcus avait retrouvé des couleurs. Il était écarlate.
— Dois-je vraiment t’expliquer ce qu’est une activité sexuelle responsable ?
Aiden avait l’air prêt à lui planter sa dague dans l’oeil.
— Ça me paraît nécessaire, suggéra Apollon.
— Oh ! Toi, tu peux parler ! m’écriai-je. Si je tape « activité sexuelle irresponsable » dans Google, c’est ton portrait qui s’affichera !
Apollon me tira la langue – comme un gosse de dix ans.
Quant à Marcus, il toisait maintenant Aiden comme s’il comptait faire usage de sa propre dague sur une partie de son anatomie bien plus basse que les yeux.
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.