Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Cpedron0 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Les Highlanders, Tome 5 : Le Pacte de MacKeltar Les Highlanders, Tome 5 : Le Pacte de MacKeltar
Karen Marie Moning   
A LIRE
Tous les ingédients sont là pour apprécier ce livre
Pour ma part, je l'ai beaucoup aimé (le mélange : amour passion , guerrier écossais et un brin de magie; effet garanti sur moi:)
Le Clan Campbell, Tome 1 : À la conquête de mon ennemie Le Clan Campbell, Tome 1 : À la conquête de mon ennemie
Monica McCarty   
Je m'attendais à une romance toute simple, sans prise de tête.
Et bien je n'ai rien eu de tout ça attention le livre est bien et se lit assez facilement.
Mais l'histoire est plus complexe qu'elle ne parait ( j'ai d'ailleurs eu du mal à mis retrouver au milieu du livre) Les 50 premières page ne sont pas du tout représentative de l'histoire qui devient plus sombre au fur et à mesure.

par meliaa
La Promise du clan Kincardine La Promise du clan Kincardine
Shana Abé   
Livre sympathique sur un fond de malédiction et de magie, je recommande vraiment de le lire!

par Cpedron0
La Meute Mercure, Tome 1 : Derren Hudson La Meute Mercure, Tome 1 : Derren Hudson
Suzanne Wright   
J'avais assez peur que la série spin off de la meute du Phénix ne soit pas à la hauteur. J'ai été assez surprise car ce premier tome est vraiment bien. J'avais assez peur que la série spin off de la mettre du Phénix ne soit pas à la hauteur. J'ai été assez surprise car ce premier tome est vraiment bien. [spoiler]j'ai notamment adoré toute l'histoire (de haine) entre Ally et Roxanne et surtout comment ça se termine[/spoiler]

par Cpedron0
Make Me Bad, Tome 2 Make Me Bad, Tome 2
Elle Seveno   
Après un premier tome époustouflant, je me suis jetée sur la version kindle par manque de patience. La suite est encore meilleure que le premier, c'est magnifique.

Après avoir mis en place la première partie de sa vengeance, celle contre Matt, Laure attaque la seconde phase, celle contre Léa. Cette partie est un peu plus complexe, car Alex joue un rôle très important, un rôle clé qui pourrait mettre en péril leur rapprochement. Elle se sent perdue.
Cela fait deux semaines que Laure est sortie de son appartement, Alex n'a pas de nouvelles, elle ne répond pas à ses messages. Il angoisse, une première.

Laure est une jeune femme qui a énormément changé depuis les premières lignes de cette histoire. Elle s'est ouverte, et se considère libre de faire et de penser comme elle le désire. Elle tient enfin le bout de sa vengeance, mais certains doutes de la culpabilité sont encore présents.
Alexandre lui change d'un autre point de vue, c'est la première fois qu'il ressent une émotion face à quelqu'un. Il se sent obliger d'en faire une priorité, de faire passer Laure avant certains de ses désirs. C'est une première pour cet homme, et cela lui fait peur et le chamboule. Alex est très complexe comme personnage, au fil de pages nous découvrons une personne loyale et sincère sous cette carapace de dragueur compulsif.

La narration est du point de vue d'Alexandre, et celui de temps à autre de Laure. La plume est toujours aussi fluide et rythmée. Les émotions sont intenses et réalistes, c'est très sincère. Les petites touches d'humour, comme avec les jumeaux, sont de belles pépites qui allègent considérablement l'intrigue et le contexte provocateur.
Nous apprenons beaucoup plus sur le personnage d'Alexandre, sa peur des sentiments et des attaches. Ses barrières de protection perdent de l'ampleur face à son «audacieuse» Laure.
La vengeance tient en haleine une bonne partie du tome, puis l'intrigue se centre sur la relation entre Alex et Laure. C'est un tome très complet et captivant. Tout est dosé à la perfection, pas de perte de temps, d'ennui ou de rythme cassé. Les scènes s'enchaînent avec une belle continuité. Excellent !

Un second et dernier tome qui conclut parfaitement cette vengeance. Ce fut une lecture surprenante, avec un intrigue innovante, des sentiments forts, intenses et réalistes. Les personnages sont attachants, sincères et approfondis. L'histoire va jusqu'au bout, aucun oubli en cours de route, l'auteur nous offre une saga complète et addictive. Une histoire à ne pas manquer, incontournable ! N'hésitez pas à vous jeter dessus.
Sortie du second tome en poche le 1 juin 2017.

par Matoline
Make Me Bad, Tome 1 Make Me Bad, Tome 1
Elle Seveno   
Chronique faite par Caro pour Lectures à Flo(ts)


Pour une fois, on inverse les rôles, je vais vous donner mon avis « à chaud » sur le premier tome d’ Elle SEVENO : MAKE ME BAD.

J’ai adoré tourner les pages et voir ainsi évoluer le personnage de Laure. Elle qui est si gentille voire trop gentille avec les personnes qui l’entoure. Elle va nous montrer de quel bois elle se chauffe. On arrive très bien à s’identifier au personnage. Qui ne fulminerait pas face à cette trahison. Elle va fomenté un plan des plus machiavéliques et le pire dans l’histoire c’est que l’on sait que c’est mal mais on est à 100 % derrière elle. D’ailleurs, je n’aimerais pas être à la place ne de Léa ni de Matt. Laure va tout simplement basculer du côté obscur. On a tous une partie ANGE et une partie DEMON et bien là on assiste à l’ascension d’un démon première catégorie et on aime ça. Une vengeance comme on en lit peu, Laure passe un pacte avec le diable. Ce diable a un nom, ALEXANDRE. Il est dangereux, incroyablement sexy, impétueux, rien ne lui résiste (même nous lectrices) et de ce fait, il est un atout indispensable à la réalisation de son dessein.

L’incroyable plume de l’auteure nous fait passer un pur moment de bonheur. Elle arrive si bien à décrire les sentiments, les ressentiments de ses personnages. Elle a vraiment beaucoup de talent. On prend part à cette intense alchimie. Elle SEVENO est « sadique » car quand on arrive à la dernière page on est super frustré.

Bon je ne m’éternise pas plus j’ai un tome 2 qui n’attend que moi. Au plaisir. Et j’oubliais foncez ! Croyez-moi vous ne serez pas déçu.
Hades Hangmen, Tome 3 : La Loi d'attraction Hades Hangmen, Tome 3 : La Loi d'attraction
Tillie Cole   
DÉCHIRANT, CHOQUANT, BRISE COEUR, DUR mais tout ça en étant d'une certaine manière tellement BEAU

Deux âmes brisés totalement défaites, perturber, gruger par leurs passer qui trouvent en chacun d'eux la force au près de l'autre. Ils se guérissent, se comprennent, se libèrent. C'est une histoire sombre, tellement dur, tellement triste par toutes les choses qu'ils leurs sont arrivés. Mon cœur a complètement briser en mille morceaux quand Flame explique ce qu'il a vécu. J'ai eu tellement de colère, tellement de peine pour le petit garçon qu'était Flame quand il a subit ce qu'il a subit. J'ai eu le cœur fracasser par ce que Maddie a du endurer dans cette secte. C'est une histoire perturbante d'une certaine manière. C'est crue, c'est violent mais à travers toute cette violence, tout ce mal qui a été causer à Flame & Maddie il y beaucoup d'amour & d'espoir. Et c'est ce que fait de ce livre une beauté dans toute sa noirceur.

Au début je dois dire que j'étais très septique. Ayant découvert un peu du personnage de Flame dans les autres livres je me disais OK celui-là est vraiment un vrai perturber, j'étais même un peu dégouter par lui donc j'étais peu convaincue quand j'ai commencer..et après les premières pages je l'étais encore. Parce que disons le Flame est perturbant dans sa manière d'être , il se coupe, il aime se faire souffrir& sa lui procure du plaisir. C'est choquant même et puis on apprend à le connaître à travers les pages, on découvre son parcours petit à petit & on comprend à quel point il a été fracasser, détruit par la vie. Et Maddie le calme, l'aide a faire partir le feu qui brule dans ses veines. Elle l'apaise, fait taire la voix dans sa tête. Et de son côté Flame aide Maddie a se sentir en sécurité ( pour elle qui ne sait jamais senti en sécurité c'est énorme), il lui procure sa dose de force, de courage, il l'a guéri lui aussi à sa manière. Ouii il est tordu mais Maddie l'aime, le comprend comme personne, elle l'accepte, elle l'aime & c'est cette amour qui les libères. Pour être honnête les deux on vécu des choses horribles mais vraiment Flame m'a détruite avec son vécu. C'est un libre puissant, fort en émotion, c'est bien écrit. C'est un livre touchant dans le quel on se laisse entrainer complètement. C'est noir, c'est laid, c'est dur, c'est violent, c'est n'est pas un livre pour les âmes sensibles qui aime les histoires roses bonbons. C'est un livre pour tout ceux qui aime lire une histoire puissante qui malgré la fiction représente quand même ce que des gens vivre dans notre monde.

Tillie Cole une fois encore m'a transpercer, m'a bouleverser, m'a secouer avec cette romance qui sort certainement des chantiers battu. C'est vraiment une histoire troublante mais quand même remplie de beauté. Deux âmes briser qui se guérissent & qui sont enfin libres. Flame & Maddie m'ont beaucoup émus & leur histoire restera dans un petit coin de ma tête pour un petit moment.

par Marieno89
Une lady sinon rien Une lady sinon rien
Meredith Duran   
http://leslecturesdeveralice.blogspot.com
Ce roman-là, c'est un coup de cœur et ma découverte du mois !
J''ai tout aimé et je l'ai lu d'une traite et pratiquement en apnée.
Voilà bien longtemps qu'une romance en français ne m'avait pas fait une si forte impression, merci la traduction, d'ailleurs, et surtout, merci à l'écriture percutante et incisive de l'auteur. Elle manie la noirceur et le cynisme d'une manière coupante et tendue, et donne de ses héros une image aux antipodes des héros victoriens habituels, bien loin de la mièvrerie et des facilités attendues. Ils sont âpres, emplis d'une sorte de désespérance, leur âme est noire ou grise, mais certainement pas blanche, et les lignes de leur destin sont brouillées et confuses.
Leur histoire d'amour n'en est que plus magique, l'histoire d'"un alligator qui en repère un autre." L'histoire de deux êtres aux abois, matérialistes, inquiets et farouches, dont j'ai goûté l'aventure jusqu'au dernier mot avec délectation.
Une merveille ! A lire et à relire...

par everalice
La Meute de Chânais, Tome 3 : Faolan - La Vengeance La Meute de Chânais, Tome 3 : Faolan - La Vengeance
Ysaline Fearfaol   
En tant que bêta lectrice, j'ai pu comme chaque fois découvrir l'histoire en avant-première, suivant la rédaction chapitre par chapitre.

Ici, nous suivons un couple très attendu : Faolan, le dragueur numéro 1, le charmeur, et Blodwyn, la guerrière devant laquelle tout le monde préfère plier. Au fil des siècles, Faolan est devenu sa « victime » préférée, au point que plus personne ne s'en étonne. Cette relation est voulue par le beau Faolan, car c'est la seule façon pour lui d'exister d'une façon spéciale aux yeux de Blod, profondément traumatisée par des événements datant de sa jeunesse. On soupçonne certaines choses lorsque les de Chânais viennent en aide à Florine, même s'il faut attendre encore un peu pour connaître les détails. Détails qui sont clairs, mais qui ne tombent jamais dans le sordide : aucun doute sur ce qui s'est passé, mais pas de description glauque.

Faolan a donc toujours masqué ses sentiments, il s'est plié à tous les caprices, tous les jeux de la petite louve, pour être à ses côtés sans risquer de la faire fuir. Blod a besoin de dominer ? Faolan se soumet, même s'il brûle de prendre des initiatives pour prouver à la louve que laisser le contrôle ne la rendra pas faible ou vulnérable, pas avec lui. Un petit jeu qui aurait pu durer encore longtemps si le passé de Blod ne se manifestait pas de la plus terrible des façons. C'est vers Faolan qu'elle va se tourner, tout naturellement, lui qui a toujours été là, en qui elle a confiance, pour ne pas se laisser submerger par les souvenirs et mener le combat qu'elle attend depuis des centaines d'années.

On découvre ici un Faolan à mille lieues du dragueur de plage, sensible, attentif aux autres, secret, même vis à vis de son jumeau. Blod, quant à elle, apparaît vulnérable, même si cela ne dure jamais longtemps, la guerrière reprenant le dessus instantanément. J'ai apprécié de voir Blod accepter de lâcher prise, peu à peu, elle qui a toujours été très dominatrice. Ceci dit, cela ne fait pas d'elle une femme soumise, elle reste Blodwyn et prend ses responsabilités. Appréciable aussi, le fait que Faolan ne cherche pas à rogner les ailes de sa belle une fois leur relation lancée, sous prétexte qu'il est le mâle et qu'il peut prendre en charge certaines choses. Ils sont sur un pied d'égalité et Faolan ne perd pas en virilité en s'effaçant quand c'est nécessaire.

Ce troisième opus nous plonge un peu plus dans la meute de Chânais, nous permettant d'en comprendre davantage sur son fonctionnement : alors certes, il y a les blagues potaches des louves envers les mâles, les courses poursuites énergiques entre ces derniers, mais aussi une belle solidarité. Quand l'un des leurs est menacé, quand la meute est en danger, exit les dragueurs, exit les filles taquines, exit le chef de meute qui se lamente de façon théâtrale face à ses troupes immatures, place aux redoutables combattants.

Si le tome 2 se déroulait essentiellement en Avalon, celui-ci prend place en Terre des hommes et nous donne à voir le quotidien de la meute, et d'une façon plus large le fonctionnement de toute la famille de Chânais. Surprise aussi : pas de troisième tome d'affilé avec la méchante de service, Morrigane, au risque de lasser. De nouvelles rivalités, de nouvelles attaques, différentes, de nouvelles trahisons, bref, des surprises en pagaille qui contribuent à renouveler une série déjà originale.

Ainsi, le duc, Mayeul, et sa famille, sont très présents. On découvre une Isadora maternelle, consciente de ses responsabilités, et un Titouan dans toute la splendeur de l'adolescence et pourtant très prometteur, un pur de Chânais. Je ne dévoilerai rien sur Anthony et Angélica, deux autres membres du clan, qui jouent un rôle essentiel dans l'intrigue, mais par leur intermédiaire on découvre que la famille de Chânais est en vérité divisée en plusieurs branches qui acceptent plus ou moins bien leur part animale.

J'ai aussi beaucoup apprécié de voir Duncan en Seigneur : dans le tome 2, blessé, il n'était pas véritablement présent, ici, il est le chef de clan dans toute sa splendeur, dur, exigeant, avec ses propres règles issues d'une époque médiévale souvent cruelle. Pourtant, il ne fait jamais montre de méchanceté gratuite et fait même preuve d'une certaine clémence compte tenu de certaines circonstances. Même s'il se plaît à rappeler régulièrement qu'il est le chef incontesté, il respecte les siens, en particulier Blodwyn. Protecteur envers elle, il ne cherche pas pour autant à la préserver en endossant certaines responsabilités, au contraire, il lui laisse le champ libre, conscient qu'elle en a besoin pour se reconstruire.

Le couple Yseult/Aymeric reste lui aussi très présent, on découvre à la fois leur lutte contre les souvenirs de ce qu'a subi Aymeric aux mains de Morrigane, mais aussi l'apprentissage d'Yseult de sa magie et de sa vie de louve. Le fait est qu'elle occupe une place spéciale dans la meute, à la fois membre parfaitement intégré et pourtant regard extérieur sur les autres voyant des choses qui échappent à tous, comme l'amour de Faolan pour Blod.

De nombreux autres personnages jouent un rôle dans cette aventure, Yvon qui s'avère bien plus qu'un simple patron de bar, Étoile et Sheïtan qui sont eux bien plus que de simples chevaux... en fait, rien n'est jamais simple et chaque personnage recèle sa part de mystère et de surprise !

Le thème de la rédemption est une nouvelle fois omniprésent, à travers certains personnages, même si j'ai applaudi à deux mains le châtiment d'autres que personne ne regrettera, je pense.

La situation finale laisse cependant la meute dans une configuration inédite qui augure d'une suite intéressante. Je gage que les lecteurs se demanderont jusqu'au dernier moment quelle direction Ysaline Fearfaol va choisir de donner à la série, quels personnages secondaires reviendront jouer les trouble-fêtes.
La Meute de Chânais, Tome 2 : Aloys - Le Sacrifice La Meute de Chânais, Tome 2 : Aloys - Le Sacrifice
Ysaline Fearfaol   
On quittait les de Chânais avec une malédiction levée, un couple amoureux et soudé, une belle revanche sur un ex-indélicat et une méchante vaincue et affaiblie mais dont on pouvait pressentir qu'elle n'avait pas dit son dernier mot. Le tome 2 poursuit l'histoire.

On démarre avec une scène amusante qui nous rappelle les relations et les caractères des membres de cette famille étonnante : d'un côté un Aymeric impressionnant et maladivement jaloux, de l'autre un alpha peu commode, ou encore des dragueurs impénitents et des louves au caractère bien trempé.

Si le premier tome se déroulait en grande partie sur la Terre des hommes, celui-ci nous emmène en Avalon. Un monde étrange, où la magie est reine, mais aussi où les sentiments, les haines, sont tout aussi puissants que sur Terre, plus peut-être encore en raison de la magie et de ses lois étranges. On est loin de la contrée de conte de fée. À travers le périple d'une partie de la meute, engagée dans une course contre la montre pour sauver Duncan, le lecteur s'immerge dans un monde étonnant, inquiétant, peuplé de créatures tout droit issues de l'imagination fertile d'Ysaline Fearfaol (les hirox).

J'ai apprécié que la meute, bien que scindée en deux groupes distincts, reste soudée. Le va et vient entre ceux restés au palais d'Ysolda pour soutenir la Dame du lac dans ses efforts pour maintenir Duncan en vie tout en menant l'enquête, et ceux partis en chasse, se fait sans temps mort. Quelques nouvelles personnalités émergent aussi : on connaissait bien sûr les filles, en particulier Blod et Ailis, ou encore les jumeaux dragueurs, on en apprend un peu plus sur Eryn et Eanna et surtout sur Kerwann. La hiérarchie de la meute est aussi perturbée par les blessures de Duncan, pourtant là encore, le clan se soude autour de son meneur, ne laissant pas la place aux éventuelles ambitions personnelles.

Dès le début, il est évident que si un nouveau couple se formera au cours de l'histoire, la relation d'Yseult et Aymeric sera elle aussi souvent abordée. Leur couple fonctionne à merveille mais est toujours en évolution constante. Yseult a une profonde influence sur Aymeric l'ombrageux, inquiet à l'idée qu'un jour sa belle puisse ouvrir les yeux sur ses défauts et se détourner de lui. C'est une chose que j'apprécie : souvent dans les séries, les couples formés dans les premiers tomes sont complètement oubliés ou font juste acte de présence.

Ce tome 2 aborde un nouveau couple. Aloys et Ailis se connaissent et se côtoient depuis des siècles, ils ont souvent été amants, mais si la jeune femme est consciente des sentiments qu'elle éprouve pour le beau blond, elle sait aussi qu'il n'y a rien à attendre de lui côté relation. Aloys le tombeur ressemble trop à l'Aymeric d'avant la malédiction. Il va falloir une succession d'événements dramatiques pour révéler les sentiments profonds qui unissent ces deux-là. Cette révélation se fait par petite touche, avec des retours sur leur passé commun, des scènes qui prennent une toute nouvelle signification au regard de ce qui arrive à Aloys. C'est le souvenir d'Ailis qui va aider Aloys à supporter l'épreuve qu'il traverse. Et quelle épreuve !

Morrigane est de retour, en pleine forme, plus machiavélique que jamais, et secondée par un personnage qui risque de vous surprendre ! Elle a prévu avec soin la mise en place de son piège, afin que cette fois-ci Aymeric ne puisse pas lui échapper. Mais même dans un plan aussi soigneusement élaboré, il y a de minuscules failles. La sorcière n'a pas envisagé que ses adversaires se montrent aussi coriaces, ni que les filles s'en mêleraient. De même, elle n'a pas envisagé l'irruption de personnes extérieures dans son petit jeu, persuadée d'avoir toutes les cartes en main. Elle est parfaitement détestable, mais je dois dire que c'est nouveau bras droit vers qui toute ma rancoeur s'est portée. Morrigane, on la connaît, elle est folle, obsédée par Aymeric, ses motivations sont claires et n'ont pas changé d'un iota, même si Yseult entre dans l'équation désormais. Son complice (dont je tais volontairement le nom pour ne pas vous spoïler!) en revanche se révèle particulièrement odieux et vicieux, prenant plaisir à torturer son prisonnier et se vengeant de son incapacité à le faire plier. L'un et l'autre recevront ce qu'ils méritent!

Les personnages secondaires sont aussi importants et certains semblent amenés à revenir jouer les perturbateurs dans de prochains tomes, comme Beowyn, ma foi fort séduisant et ambigu. Difficile de le cerner : allié ou ennemi ? Il agit en fonction de ses intérêts et gare à Aymeric le jour où ces intérêts ne correspondront plus à ceux de la meute de Chânais! Et puis bien sûr, on retrouve Adam, l'oncle d'Yseult, qui a délaissé ses poignards mais se plonge totalement dans les grimoires pour tenter d'apporter son aide, soutenu par la druidesse Siobhan.

Si la situation d'Aloys et de Duncan est a priori désespérée, l'humour reste pourtant omniprésent, que ce soit dans les relations entre membres de la meute (les filles contre les garçons) ou encore entre les deux cousins, anciens rivaux qui se soutiennent contre vents et marées et partagent désormais beaucoup. Pas facile de ne pas tomber dans le misérabilisme vu ce qui arrive à Aloys, pas facile non plus d'introduire des plaisanteries à des moments clef, pourtant une fois encore Ysaline réussit le bon équilibre, tout comme elle alterne situations dramatiques, têtes à têtes entre les personnages, scènes sensuelles, souvenirs du passé et scènes d'action. Les pages se tournent donc les unes après les autres et on arrive à l'épilogue avec un grand sourire, en raison du petit bonus humoristique proposé en fin de roman : l'origine du fameux tablier à fleurs qui terrifie les mâles de la meute et dont les filles se servent sans vergogne.

Je ne peux donc que conclure sur un classique mais très sincère « vivement la suite ! »