Livres
475 828
Membres
453 998

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Craignez l'Alien



Description ajoutée par ludo 2011-12-09T19:15:33+01:00

Résumé

descriptionÀ travers la galaxie, l’Imperium de l’Humanité compte de nombreux ennemis, mais les plus terribles, ceux qui représentent une injure au genre humain, sont les aliens. Où qu’ils aillent, les hommes trouvent des races extraterrestres prêtent à les détruire - que ce soit les orks brutaux, les hordes de tyranides affamés, les implacables nécrons, ou les forces mystérieuses des Tau et des eldars. D’un bout à l’autre de l’univers, l’humanité et ses défenseurs, les Space Marines, luttent pour éradiquer toute menace xenos. Malgré cela, le mieux qu’ils puissent espérer est de gagner du temps, un jour à la fois, car se dresser sur la route de l’alien équivaut à se lancer dans une guerre sans fin...

Afficher en entier

Classement en biblio - 12 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par neicna16 2019-08-21T19:50:38+02:00

La nature des activités de Maître Dellac n’avait jamais été abordée au cours de leurs discussions et Valentin ne pouvait se permettre de poser des questions indiscrètes. Maître Dellac était un homme ayant manifestement réussi, personne ne pouvait le nier, et il était devenu l’un des citoyens les plus riches de cette région désertique de la Côte des Ossements. Drusher avait bien imaginé deux ou trois possibilités mais avait décidé que, pour son bien, il ne fallait pas chercher à en savoir plus. Il faisait juste ce qu’on lui disait de faire. Deux visites par semaine, après les cours, à la résidence de Maître Dellac nichée dans les collines, pour fournir ses services spécialisés, en privé, en échange d’un salaire convenu. Et sans aucune question posée, ni d’un côté, ni de l’autre.

Maître Dellac arrondissait parfois son salaire par un cadeau : un jambon fumé, un paquet de biscuits délicats et onéreux, voire même à l’occasion une bouteille de vin importé. Drusher était conscient qu’il pouvait en obtenir un bon prix mais il les avait toujours gardés pour lui. Il n’était pas du genre gourmand ou épicurien (même si, seul le Trône le sait, cela faisait bien longtemps que Valentin n’avait connu quelque forme de luxe dans sa vie). C’était tout simplement parce qu’il existait une limite que Valentin n’était pas prêt à dépasser. Il y avait tellement d’aspects de sa vie, de sa respectabilité mais aussi de son caractère qui s’étaient désagrégés au cours de son existence qu’il s’accrochait à ceux encore intacts.

De plus, c’était un homme docile, effrayé à l’idée de se faire prendre.

Tard, un soir de Lauday, Drusher s’en revenait de la demeure de Dellac vers Kaloster. Drusher effectuait les allers-retours à pied, ce qui représentait une bonne heure de marche dans un sens comme dans l’autre. Dellac ne lui avait jamais proposé de le ramener, alors qu’il disposait d’un chauffeur. Drusher essayait de considérer ces trajets bi-hebdomadaires comme une forme d’exercice obligatoire pour un homme de son âge mais il était toujours à bout de force lorsqu’il arrivait à son hab sur Amon Street.

Le soleil s’était couché, marbrant le ciel au-dessus de la petite ville côtière de sillages roses. Une brise nocturne se levait, soulevant par là même la poussière blanche des dunes de l’autre côté de la rue principale ; la ville de Kaloster elle-même semblait sombre et close.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents


Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 12
Commentaires 0
Extraits 1
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode